20 minutes Genève n°2014-11-14 vendredi
20 minutes Genève n°2014-11-14 vendredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2014-11-14 de vendredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 8,9 Mo

  • Dans ce numéro : un ours s'échappe du zoo de Servion.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Actu, actu.20min.ch Corruption sur fond d’énergie Un directeur d’une société active dans l’énergie au Tessin est soupçonné par la justice genevoise d’avoir trempé dans une affaire de corruption au sein des Services industriels de Genève qui implique un ancien employé de l’entreprise semi-publique. Selon la « Tribune », le premier est soupçonné d’avoir versé 180 000 fr. au second dans une transaction dont l’origine paraît suspecte. Gens du voyage  : dialogue tronqué Berne. Une solution n’est pas près d’être trouvée aux problèmes lancinants de places de stationnement des gens du voyage. La première réunion du groupe de travail s’est terminée abruptement jeudi  : une grande partie de leurs représentants ont quitté la séance avant la fin. Ces derniers entendent protester ainsi contre la lourdeur administrative supposée. L’Office fédéral de la culture, qui participe au groupe de travail, propose un plan d’action d’ici à fin 2015. L’évasion d’un ours brun au zoo finit en « happy end » vaud. Un plantigrade s’est fait la belle à Servion mercredi, à cause d’une inattention. Les bons réflexes du personnel ont permis d’éviter le pire. « J’étais avec une amie. Nous avions trouvé bizarre de ne voir qu’un ours dans la fosse. Tout d’un coup, le personnel nous a demandé de nous réfugier à l’intérieur du restaurant. » Noémie visitait mercredi après-midi le Zoo de Servion quand l’alerte a été donnée  : Martin, ours brun de Syrie mâle pesant quelque 300 kg, s’était échappé de son enclos. La Vaudoise et la dizaine de visiteurs présents en ce jour pluvieux ont attendu là une bonne heure, sans informations. Le plantigrade a profité d’une porte mal fermée par un employé et d’un portail entrouvert pour se dégourdir les pattes dans un champ extérieur au zoo. « C’est notre première évasion, confirme Roland Bulliard, directeur du domaine. Heureusement, il est resté là. » Grâce aux bons réflexes du personnel, la bête a pu être ramenée au bercail très vite et dans le calme, sans faire Martin, 11 ans et 300 kg à la pesée, est à l’origine de la première évasion vécue dans le parc vaudois. intervenir les secours. « Les ours sont très sensibles à leur environnement, précise Bernd Schildger, du zoo bernois du Dählhölzli. Il ne faut surtout pas s’agiter. » A Servion, des leçons vont toutefois être tirées. « Des modifications vont être faites, a insisté Roland Bulliard. Une fugue d’ours, ce n’est pas rien ! » –franceSCo brienza SDF relogés dans des conteneurs Genève. L’association Carrefour-Rue a inauguré jeudi, à Chêne-Bougeries, son premier hameau destiné à abriter des personnes sans domicile fixe et leur permettre d’avoir une vie sociale. Le village est composé de treize conteneurs colorés et peut accueillir une vingtaine de personnes. Tous les logements sont équipés d’une salle de bains complète et d’une cuisine, et Ikea a offert les meubles. Le projet a coûté 450 000 fr. L’argent provient de soutiens privés et de la Ville de Genève. Un loyer de 400 fr. par logement est demandé, mais personne ne sera mis à la porte en cas de non-paiement. Les nouveaux locataires ont pris possession de leur appart. –key Tigre en fuite  : enfants confinés à l’école Un jeune fauve en liberté mobilisait dans la journée de jeudi un important dispositif de secours à Montévrain (F), près de Paris. La bête a été aperçue dans la matinée par la gérante d’un supermarché, qui l’a prise en photo avant d’alerter la police. D’autres Greenpeace envoie un faux courrier Berne. Près d’un million de ménages suisses ont reçu jeudi une lettre d’information sur les comprimés d’iode à Les comprimés d’iode sont distribués ces jours. –Keystone témoins affirment avoir aperçu le félin. Un périmètre de sécurité a été mis en place autour des zones boisées. Les écoles ont reçu l’ordre de ne pas laisser sortir les enfants. En début de soirée, les autorités n’avaient pas réussi à capturer le tigre. prendre en cas de catastrophe nucléaire. Problème, la missive est fausse  : elle provient de Greenpeace. L’organisation a indiqué comme expéditeur le Service d’approvisionnement en iodure de potassium, mandaté par la Confédération. Dans leur message, les écolos réitèrent leurs critiques sur ces pastilles, distribuées aux personnes résidant dans un rayon de 50 km autour des centrales. Greenpeace reproche à Berne de tromper la population en affirmant que ces médocs constituent une bonne mesure de protection en cas d’accident nucléaire. Plusieurs personnes se sont plaintes de cette missive. –ats –p. martin/24h
VENDREDI 14 NOVEMBRE 2014/20MINUTES.CH 20 secondes Ça roule pour l’e-bike TRAFIC. Les vélos électriques doivent pouvoir continuer de circuler sur les pistes cyclables. Les exclusions devraient se limiter au cas par cas, estime le Conseil fédéral. Il s’oppose aux propositions du conseiller national Markus Lehmann(PDC/BS), partis en croisade contre ces deuxroues. Grévistes résolus FRIBOURG. Les employés de l’usine Pavatex ont décidé à l’unanimité de poursuivre leur grève, malgré la décision de la direction de suspendre le salaire des grévistes. Les ouvriers ne reprendront le travail que si la société accepte de s’asseoir à la table des négociations en présence du syndicat Unia. Il vendait des armes BELLINZONE. Le Tribunal pénal fédéral a condamné jeudi un Italo-Suisse à une peine pécuniaire de 600 francs. Ce commerçant, qui a grandi à Genève et développé ses affaires au Tessin, avait exporté des lunettes de visée en Iran et des accessoires de plongée aux Emirats arabes unis. Patrons et syndicat ne se causent plus BERNE. Les négociations salariales du secteur principal de la construction sont enterrées. Les délégués de la Société suisse des entrepreneurs (SSE) ne reprendront plus le dialogue avec les syndicats Unia et Syna, a indiqué l’organisation jeudi. La SSE critique les méthodes d’Unia, déplorant les actions « perturbatrices » du Chalet soulevé pour un chantier LUCERNE. La construction d’un garage souterrain et de caves pour un lotissement a nécessité de l’ingéniosité de la part des entreprises du bâtiment. Contraints de ne pas démonter un chalet, sous peine de devoir le reconstruire ailleurs, les ingénieurs ont eu une idée simple  : le surélever, le poser sur des poteaux et creuser en-dessous. Une fois les travaux terminés, il sera redescendu. Tout simplement ! La bâtisse semble aujourd’hui flotter dans les airs. –KEYSTONE Actu 3 Arracheur de dents et filou, il avait charcuté un patient LAUSANNE. Les juges fédéraux ont débouté un techniciendentiste. A sa condamnation s’ajoute l’interdiction d’exercer son métier durant cinq ans. Un technicien-dentiste qui avait arraché deux dents saines d’un patient et détérioré sa dentition écope d’une peine de prison avec sursis. Le Tribunal fédéral a confirmé sa condamnation par la justice vaudoise pour lésions corporelles graves. Le trentenaire perd également le droit d’exercer son métier pendant cinq ans. En 2005, il avait reçu dans son labora- toire, situé dans l’Est vaudois, un patient qui souffrait d’une mauvaise dentition et qui souhaitait entreprendre syndicat sur des chantiers. De son côté, le syndicat réclame une hausse d’environ 150 fr. par mois pour tous les salariés, soit environ 2,5% en termes réels. Unia considère que le renchérissement des loyers et des primes des caisses maladie ainsi que la bonne santé de la branche justifient cette augmentation. –ATS Le technicien a multiplié les gestes inappropriés. –REUTERS un traitement malgré des difficultés financières. Il l’avait convaincu de placer plusieurs dents en or, lui avait arraché deux dents saines et lui avait meulé Le bras de fer sur les chantiers dure depuis longtemps. –D. FANCONI L’ENTRAIDE 3489 personnes C’est le nombre de proches que les Syriens vivant en Suisse ont pu faire venir grâce à l’octroi facilité de visas provisoires. En septembre 2013, le Conseil fédéral a décidé d’accueillir 500 réfugiés particulièrement vulnérables, sur trois ans. d’autres dents, qui ont perdu leur émail et sont restées sans protection. De plus, il avait réalisé différentes prothèses qui n’ont jamais tenu en place plus de deux semaines. Victime d’une infection, le patient s’était ensuite rendu en urgence chez une doctoresse, qui avait constaté les effets désastreux du traitement. En 2013, le filou a écopé de 15 mois avec sursis pendant 5 ans et de l’interdiction d’exercer la profession de technicien-dentiste. Sur recours, le Tribunal cantonal l’a condamné début 2014 à payer 12 000 fr. au malheureux à titre de réparation pour tort moral. Celui-ci se trouve face à d’importants problèmes financiers, d’autant que le technicien a tenté ensuite de l’acculer sur les plans financier et judiciaire  : il a encore été reconnu coupable de faux dans les titres en raison d’une reconnaissance de dette bidon, et également de contrainte. –ATS PUB « Oups, elle ne voulait pas être incinérée ? » Si seulement on l’avait su avant. www.thanatosandme.ch 44, rue Ancienne - 1227 Carouge



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :