20 minutes Genève n°2014-11-13 jeudi
20 minutes Genève n°2014-11-13 jeudi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2014-11-13 de jeudi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 10,9 Mo

  • Dans ce numéro : le robot Philae a atterri sur le noyau de la comète Choury.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Actu, actu.20min.ch Mardi, une quarantaine des employés touchés par les licenciements soutenaient le mouvement. –KEYSTONE Bras de fer tendu à l’usine L’ÉVÉNEMENT L’inauguration officielle du tunnel de base du Gothard se tiendra du 2 au 5 juin et réunira 1200 personnes. Les places dans les deux trains officiels réservées à la population seront attribuées par tirage au sort, six mois auparavant. Policier flashé non identifié CLARENS (VD). Le procureur général Eric Cottier a classé l’affaire des policiers genevois flashés, selon 24heures. La raison invoquée est que le conducteur n’a pas pu être identifié. Pour rappel, en août 2013, une voiture de police banalisée a traversé la localité à 102 km/h au lieu de 50 km/h. Les policiers filaient des escrocs arnaqueurs de touristes. Les trois conseillers communaux de Montreux, qui avaient dénoncé ces faits, ont vivement critiqué cette décision. Jackpot pour un bijou impérial GENÈVE. Un joyau de l’histoire de France, une broche en diamants ayant appartenu à l’impératrice Eugénie, a été adjugé mardi soir aux enchères pour deux millions de dollars (1,9 million de francs). Cette broche est une pièce « historique très rare », selon la maison Christie’s. L’objet provient du Metropolitan Opera de New York. Il comptait parmi les 392 lots de cette vente de joaillerie dont Christie’s a retiré 150,2 millions de dollars (126 millions de francs), un record mondial. Quand votre webcam livre votre intimité aux voyeurs SUISSE. Des sites diffusent les images de caméras privées qui ne sont pas sécurisées par un mot de passe. Une démarche éducative, explique un expert. Voir son salon, et tout ce qui s’y passe, livré en pâture en direct sur la Toile, contre son gré  : c’est le risque que l’on prend si l’on manque de prudence en installant une caméra chez soi. Depuis quelques mois, des sites répertorient les yeux électroniques connectés dans le monde entier et dont l’accès n’est pas protégé par un mot de passe. Ou alors par un code trop basique. En Suisse, les images de plus de 200 caméras, principalement chez des privés ou de petites entreprises, sont ainsi FRIBOURG. La direction de la société Pavatex hausse le ton. L’entreprise a déclaré hier qu’elle suspendrait les salaires des travailleurs en grève. Les employés ont de leur côté décidé de poursuivre la lutte aussi longtemps qu’ils n’obtiendront pas gain de cause. Les dirigeants estiment que la cessation des activités tout comme le verrouillage de l’acheminement de la marchandise par les travailleurs sont illégaux. Du côté d’Unia, l’annonce de ne plus rémunérer les grévistes n’est pas une surprise. Le syndicat dénonce, cependant, le ton et la manière avec lesquels ces menaces ont été proférées. Unia juge que demander un plan social est une pratique courante. C’est même la norme en Suisse. –ATS Sur le Net, on peut voir ce qui se passe dans ce café zurichois. –DR accessibles, dont une vingtaine entre Genève et Lausanne. « Ces sites n’ont pas un but criminel, du moins pas tous. Ils jouent un rôle de donneurs d’alerte et ont ainsi une LA LIMITE 5% C’est la hausse maximale des primes d’assurances maladie qu’accepteraient les clients avant de changer de caisse, affirme le comparateur en ligne bonus.ch. Une fois cette limite franchie, environ 40% des assurés envisagent de se tourner vers la concurrence. Cette proportion bondit à plus de 72% si la hausse dépasse les 10%. Cours de français dans les WC FRAUENFELD. La langue de Molière ne sera plus enseignée à l’école primaire en Thurgovie, à partir de l’année scolaire 2017/2018. Toutefois, ces cours seront reportés sur le secondaire. A la fin de leur scolarité obligatoire, les élèves auront donc eu le même nombre d’heures de français qu’actuellement. Berne a averti qu’elle interviendrait si l’enseignement d’une langue nationale était sacrifié en primaire. Cette broche est une pièce « historique très rare ». –KEYSTONE TWEETEZ Comment vous protégezvous contre les dangers d’internet ?, #debat20min dimension pédagogique sur les risques réels », note Sébastien Schopfer, formateur dans le domaine informatique. Selon lui, les acheteurs de ces produits ne sont pas suffisamment sensibilisés aux risques et à la sécurisation de leur matériel lors de leur installation. Il appelle à la prudence. D’autant que la marge de manœuvre des lésés est limitée. « Si la caméra n’est pas sécurisée par un mot de passe, on ne peut pas, à mon sens, parler d’un accès indu aux images, estime l’avocat spécialisé Nicolas Capt. Difficile, donc, d’y voir une infraction pénale. C’est un peu le même problème qu’avec un réseau wi-fi ouvert. » Les droits de la personnalité, qui sont civils, peuvent en revanche être violés. –THOMAS PIFFARETTI
–keystone Jeudi 13 novembre 2014/20minutes.ch 20 secondes Chasseurs hors la loi Grisons. La police a mis la main sur deux jeunes braconniers, dans le val Mesolcina. Agés de 20 et 27 ans, ils ont avoué avoir tiré cinq chamois et trois cerfs en dehors de la période réglementaire de la chasse. Ils ont également violé la loi en abattant une chèvre. Blessé par balle Bâle. Un ou plusieurs coups de feu se sont produits, hier en fin d’après-midi, dans le quartier du Petit Bâle. Au moins un blessé est à déplorer, a confirmé la police cantonale. Ambassade partagée MascATE. La représentation de Suisse à Oman a été inaugurée hier pour donner un nouvel élan au partenariat entre les deux Etats. Elle est hébergée dans le bâtiment abritant l’ambassade des Pays-Bas. Actu 3 Déchetterie transformée en dépotoir à ciel ouvert daillens (VD). L’Exécutif a fermé le centre de tri en urgence. La commune est en litige avec la société chargée de la gestion du site. « On a alerté la société plusieurs fois et même lancé des ultimatums pour que les bennes soient vidées », explique Jean-Yves Thévoz, syndic de Daillens, en référence à l’entrepriseX, chargée de la gestion de la déchetterie communale. Selon lui, les problèmes ont commencé l’été dernier. « Ça s’accumulait  : avant les vacances d’octobre, on a vu qu’ils venaient entreposer des déchets ménagers collectés ailleurs. » L’Exécutif a fini par réagir, face à la montagne de détritus entassés. Il a fermé le site, renvoyant les habitants à un centre de tri provisoire. « C’était par précaution, car on ne voulait pas davantage de déchets », poursuit le syndic. Ce d’autant que la société X a promis plusieurs fois d’assainir l’endroit. Après une première échéance fixée au 31 octobre, un nouveau délai lui a été ac- « Ce centre n’est pas essentiel » La société X a repris la gestion de la déchetterie de Daillens en janvier 2013. Selon le syndic, elle avait conclu des contrats avec des particuliers pour collecter leurs détritus et « cherchait une place pour les trier ». Elle proposait, en parallèle, de gérer le centre de collecte communal. Le directeur affirme, lui, que « c’était un service rendu » au village, qui n’avait pas envie de s’en occuper. Il assure aussi que le site « n’est pas essentiel » pour son entreprise et qu’il peut compter sur un autre « centre de tri qui sera en fonction sous peu ». cordé jusqu’à demain. Le directeur de l’entreprise X affirme qu’un concurrent a tout fait pour lui « mettre des bâtons dans les roues », afin de récupérer la gestion de la déchetterie de Daillens. En sus de saboter ses véhicules, cet ennemi aurait réussi à convaincre l’Exécutif et la société Y qui lui louait des bennes de ne plus bosser avec Pédophile soigné en prison Thoune (BE). Un travailleur social poursuivi pour abus sexuel sur plusieurs garçons a été condamné, hier, à 9 ans et demi de prison. Le tribunal a toutefois suspendu cette peine au profit d’une mesure thérapeutique institutionnelle que l’accusé a déjà commencé de suivre. Le quadra a commis ces actes entre 1998 et 2011 sur des garçons âgés entre 8 ans et 15 ans. La grande majorité des agressions ont été commises Le parcours permet de s’immerger dans différents univers musicaux. chez le prévenu ou dans des cabanes de montagne où circulaient de l’alcool et des joints. L’homme avait une certaine réputation pour son activité de pionnier en matière de travail social scolaire. –ats La pop music entre au musée Berne. Du rock’n’roll des années 1950 à la musique électronique  : le Musée de la communication invite ses visiteurs à voyager dans le monde de la musique pop en Suisse. L’exposition débute demain et dure jusqu’en juillet. Le parcours évite de se concentrer sur les stars et met plutôt l’accent sur les différents courants musicaux. Des montagnes de détritus attendent encore d’être évacuées. –cge lui. « Du jour au lendemain, on s’est retrouvés avec des déchets mais sans bennes », déplore-t-il. L’entreprise Y affirme, pour sa part, que c’est le directeur de X qui a cessé toute Pub collaboration avec eux, après s’être vu réclamer des montants en souffrance. « C’est des mensonges, j’ai toutes les factures acquittées », rétorque l’intéressé. –caroline gebhard RUE DU RHONE 6 LIQUIDATION TOTALE AVANT RÉNOVATION, TOUT DOIT DISPARAÎTRE !



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :