20 minutes Genève n°2013-09-25 mercredi
20 minutes Genève n°2013-09-25 mercredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2013-09-25 de mercredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 14,6 Mo

  • Dans ce numéro : Cate Blanchet dans un rôle de veuve qui a le poids d’un Oscar.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
* A l’achat de l’appareil et la souscription simultanée d’un nouvel abonnement Swisscom NATEL infinity L (CHF 129.–/mois). Durée minimale du contrat 24 mois. Prix de l’appareil sans abonnement CHF 589.–. Carte SIM non comprise, CHF 40.–. Pour toutes les poches, tous les budgets et tous les goûts musicaux. Gros son, petit format. Le HTC One mini possède la fonction BoomSound pour un authentique son stéréo mobile. swisscom.ch/htcone HTC One mini 1.– * avec NATEL infinity L CHF Etui assorti Double Dip 39.90.
Mercredi 25 septembre 2013/20minutes.ch Ligoté et passé à tabac par un gang de petites frappes Les Weidlinger, devant le lieu du supplice de leur fils de 12 ans. –upz SAINT-GALL. Un jeune de 15 ans et sa bande terrorisent d’autres élèves. Des parents ont déposé une plainte, mais leur école reste impuissante. Sans l’intervention d’un passant, le pire aurait pu arriver. Trois jeunes âgés de 15 ans s’en sont pris à un ado de 12 ans. Ils l’ont frappé, puis attaché à un arbre. Ils l’ont ensuite aspergé de bière et ont voulu uriner sur lui. « Un promeneur leur a dit d’arrêter », explique Werner Weidlinger, père de la Sa noyade pourrait être un meurtre Pub olten (So). Mardi soir, la semaine dernière, Dawa, une Tibétaine de 42 ans, a quitté son domicile. Elle n’est jamais rentrée chez elle. Deux jours plus tard, son cadavre a été retrouvé dans l’Aar. La famille de la victime s’interroge : « Quelque chose de grave a dû arriver », lance Dechen, 18 ans. Son beau-père, Mama Tsang, 42 ans, partage cet avis : « Je crois qu’on l’a assassinée. » Selon « Blick », la police soleuroise aurait déclaré à la famille ne pas croire à un suicide et que la victime présentait des marques de strangulation. Le Ministère public s’est borné à dire que les circonstances de la mort étaient encore floues, sans donner de détails. Quant à la thèse de l’accident, la famille l’écarte aussi : « Ma mère était très prudente », a confié Dechen au quotidien alémanique. –dmz victime. Ils ont obtempéré. La police cantonale saint-galloise confirme les faits. Selon le papa, cela fait des années que des petites frappes font la loi parmi les 63 élèves de l’école secondaire privée de Häggenschwil, un village de 1200 âmes. Ils doivent se mettre à genoux devant le leader pour faire partie du clan, et se battre les uns contre les autres pour monter dans la hiérarchie. Werner Weidlinger pense que l’école laisse faire, car la mère du chef du clan enseigne dans l’établissement. La Patrouille aura son blé Le Conseil fédéral veut continuer à soutenir la Patrouille des Glaciers en versant des indemnités aux soldats qui y participent. La Commission de gestion du Conseil des Etats avait remis en cause cette pratique. La patrouille changera de commandant le 1er octobre. Le Neuchâtelois Max Comtesse remplacera Ivo Burgener. Lors d’une soirée des parents la semaine passée, l’attaque contre le jeune a été évoquée et a provoqué un débat nourri. La directrice de l’établissement, Maya Boppart, a déclaré : « Avec cet incident, des limites ont été dépassées. » Mais aucune sanction scolaire ne peut être prise, les faits s’étant déroulés hors de l’école. Pourtant, la directrice « n’exclut pas que des étudiants soient mis à pied ». La famille de l’auteur présumé des faits n’a pas voulu s’exprimer devant « 20 Minuten ». –upz/jbm Suisse 7 Un plan d’action pour les abeilles BERNe. Des mesures doivent être prises pour enrayer la mort des abeilles, sans forcément passer par l’interdiction de produits phytosanitaires. Répondant à l’appel des apiculteurs, le Conseil des Etats a transmis tacitement hier une motion du National. Le texte réclame des stratégies et des mesures appropriées afin de sauver les butineuses. Que faire si je ne sais pas quel crédit est adapté à mes besoins ? Pas de problème. Nous trouverons ensemble le modèle de crédit qui convient pour chaque situation de vie. 0800 40 40 42 ou credit-now.ch Un crédit de CHF 10’000.– et un taux d’intérêt annuel effectif entre 9.9% et 13.9% (marge de fluctuation du taux) entraînent sur une période de 12 mois un coût total compris entre CHF 521.– et CHF 723.20. Le taux d’intérêt dépend de la solvabilité du client. Au sens de la loi, l’octroi d’un crédit est interdit s’il occasionne un surendettement (art. 3 LCD). CREDIT-now est une marque de produit de BANK-now SA, Horgen. Il y a toujours une solution



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :