20 minutes Genève n°2013-09-13 vendredi
20 minutes Genève n°2013-09-13 vendredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2013-09-13 de vendredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 9,0 Mo

  • Dans ce numéro : dès 13 h... mitraillez la Suisse !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Actu, actu.20min.ch 20 secondes Faux billet, vrai tract genève. La section cantonale d’Unia a offert jeudi des milliers de billets de train pour manifester à Berne le 21 septembre, en vue des votations fédérales ? Il s’agissait en fait de tracts : le syndicat a affrété auprès des CFF un train de 1200 places, qui s’arrêtera aussi à Nyon et à Lausanne. Tiques au taquet neUChâtel. Les acariens infectés par la bactérie responsable de la borréliose de Lyme semblent plus résistants que leurs congénères non porteurs. La maladie modifierait le comportement des tiques, selon une étude de l’Unine publiée jeudi. Farines de retour berne. Poulets et cochons devraient de nouveau pouvoir être nourris avec des déchets d’abattage. Le Conseil national a accepté jeudi une motion de l’UDC argovien Hansjörg Knecht, qui exige la réintroduction de protéines animales indigènes dans l’alimentation des animaux de rente. L’efficacité de la police fait déborder les pénitenciers Vaud. La criminalité a reculé dans le canton lors du premier semestre. Corollaire, les lieux de détention font face à une surcharge de détenus. De janvier à juin de cette année, 38 652 infractions au Code pénal ont été commises, contre 40 694 pour la même période de 2012, soit une baisse de 5%. Le renforcement de la présence policière dans les rues et l’arrestation de bandes de délinquants roumains, tziganes et maghrébins expliquent notamment cette diminution. Selon la conseillère d’Etat Jacqueline de Quattro, ces résultats sont dus notamment aux efforts déployés par la police coordonnée, entrée en vigueur en janvier 2012. Les nombreuses arrestations ont pour effet une hausse du nombre de prévenus lors du premier semestre. Ils sont passés de 3854 à 4132, soit une augmentation de 7,2%. Cette pression supplémentaire n’est « pas sans conséquence » sur la surpopulation carcérale que connaît le canton. « La situation est pire qu’à la fin de l’année dernière », indique Jean-Christophe Sauterel, porte-parole de la police cantonale. Des prévenus sont gar- Professeur étoilé pour découvrir les saveurs crissier (VD). Considéré comme le meilleur cuisinier de Suisse, Benoît Violier s’est prêté au jeu de la Semaine du Goût, qui débutait jeudi. Dans son Brigandages en forte diminution La publication des chiffres semestriels est « une première » qui deviendra la règle, a indiqué le porte-parole de la police. Parmi les chiffres publiés jeudi, on remarque une baisse des brigandages, qui passent de 374 à 268 cas. Les attaques à main armée ont reculé de près de deux tiers, soit de 51 à 19 cas entre les premiers semestres 2012 et 2013. En revanche, les infractions contre l’intégrité sexuelle, elles, ont augmenté de 6,6%, passant de 303 à 323 cas. restaurant, une quinzaine d’enfants ont pu se familiariser avec des produits souvent inconnus. Le homard a fait grosse impression. –Photo Keystone Les forces de l’ordre peinent à trouver une place aux criminels. –key dés dans les lieux de détention « au-delà des 48 heures » légales. Certains doivent être placés dans les locaux de polices communales et des Centres de gendarmerie mobile (Rennaz, Bursins, Blécherette et Yverdon), alors qu’auparavant seules Lausanne et la Blécherette étaient touchées par ce phénomène dénoncé notamment par l’Ordre des avocats. La situation est « extrê mement difficile », relève le porte-parole. Il manque aussi des places d’exécution de peine. Le choix est « politique », répond-il lorsqu’il est interrogé sur la nécessité éventuelle de bâtir de nouvelles prisons. –ats Cali et son odorat font des miracles Montherod (VD). Une mère et ses deux filles ont été retrouvées dimanche en soirée dans le vallon de l’Aubonne, grâce au flair d’un chien policier, a expliqué jeudi la police cantonale. Le couple et ses deux enfants se promenaient dans une forêt. La famille s’étant égarée durant la marche, le père s’est éloigné afin de retrouver leur chemin. A son retour, sa femme et leurs deux filles avaient disparu. Après avoir tenté de les retrouver, il a composé le 117. Les gendarmes se sont rapidement déplacés dans le secteur. Après seulement dix minutes de piste, Cali, le chien de la brigade canine, a retrouvé la maman et ses deux filles en bonne santé. Elles avaient quitté le sentier et tenté de revenir sur leurs pas. –ats Dur, dur de retirer son pactole Il pourrait être moins facile de retirer son 2e pilier sous forme de capital plutôt que de rente. Le National a accepté jeudi une demande visant à éviter que les rentiers ne dilapident leur retraite en comptant sur les prestations complémentaires AVS/AI. Il arrive parfois que des retraités flambent leur deuxième pilier en faisant des placements inconsidérés à l’étranger puis rentrent en Suisse et touchent des prestations complémentaires AVS/AI, a critiqué la Ruth Humbel (PDC/AG).
–pol.ge Vendredi 13 septembre 2013/20minutes.ch la prise 1,5 kilo C’est la quantité d’héroïne saisie par la police mercredi. La drogue était entreposée dans un appartement de la banlieue genevoise. Deux des trois personnes présentes dans le logement ont été interpellées. En revanche, le troisième larron a sauté par la fenêtre, d’une hauteur de plusieurs mètres. Blessé, il a été conduit à l’hôpital. Claude D. perd son défenseur lausanne. L’avocat commis d’office du meurtrier de Marie jette l’éponge. « J’ai demandé à être relevé de mon mandat car j’ai estimé que la relation de confiance entre mon client et moi-même était définitivement rompue », a déclaré Me Patrick Michod au « Matin ». Claude D. sera désormais défendu par Me Loïc Parein. En mai dernier, son client, alors aux arrêts domiciliaires, avait enlevé et tué Marie, une jeune femme de 19 ans, dans une forêt non loin de Payerne (VD). le soulagement Le Conseil des Etats a adopté jeudi la loi sur la réduction du bruit émis par les chemins de fer. Bientôt fini, donc, le grincement des wagons qui freinent. Pub Mardi 17 sept. 2013 | 18h30 Uni Dufour. Entrée libre Conférence de Claude Hagège Professeur au Collège de France Contre la pensée unique ! Pour la diversité des langues Leçon d’ouverture du semestre d’automne Actu 3 Les pompiers ont dû faire face à des flammes impressionnantes. Le sinistre a totalement détruit des dizaines de véhicules. –dr/keystone Un feu géant paralyse l’axe CFF le plus chargé du pays Schlieren (ZH). Un incendie spectaculaire a ravagé jeudi un atelier automobile. Le trafic ferroviaire a été bloqué sur la ligne Berne-Zurich attenante. « Nous avons tout perdu, c’est une vraie catastrophe. Derrière ces commerces, il y a des familles qu’il faut nourrir », se désole Rami Fahrat, qui travaille dans la zone industrielle touchée hier par un gigantesque incendie. Le feu a pris vers 9 h 15 dans une halle remplie de voitures d’occasion destinées à la revente. Les flammes se sont rapidement propagées à l’ensemble du bâtiment. Plusieurs personnes qui travaillaient dans l’atelier au moment des faits ont dû être évacuées. L’important dégagement de fumée noire était visible dans toute la région. La population n’a toutefois couru aucun danger, a assuré la police cantonale. L’origine du Violeur et éducatrice évaporés Genève. Un détenu genevois de 39 ans, qui était en sortie planifiée éducative accompagné d’une sociothérapeute, âgée de 34 ans, a disparu jeudi matin avec elle. La praticienne ne répond plus au téléphone. L’homme a notamment été condamné pour viol. Il est détenu au Centre de La Pâquerette, a indiqué la police. Les deux personnes ne se sont pas présentées jeudi à 11 h à leur rendez-vous et n’ont pas réintégré l’établissement. Elles se déplacent au volant d’une voiture Citroën Berlingo blanche, immatriculée dans le canton de Genève. La police considère cette disparition comme « inquiétante ». Elle a lancé un appel à témoin. –ats sinistre reste pour l’heure inconnue, mais trois hommes slovaques de 27, 30 et 36 ans ont été arrêtés. Ils se trouvaient sur les lieux au moment des faits. Une enquête est en cours. Les CFF ont dû interrompre tout trafic ferroviaire entre Schlieren et Dietikon (ZH) jusqu’à 15h. La fermeture de ce tronçon, qui se trouve sur l’axe le plus chargé du pays entre Berne et Zurich, a entraîné la suppression de nombreux regardez les images Une vidéo et un diaporama du sinistre sont à voir sur notre site :, 20minutes.ch trains des grandes lignes et régionaux. Les voyageurs des Intercity en provenance ou à destination de la Suisse romande ont dû changer de train à Berne et à Zurich et poursuivre leur course en passant par Lucerne. Ceux roulant en Interregio ont connu le même sort à Aarau et à Zurich. –ats



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :