20 Minutes France n°3694 7 jan 2022
20 Minutes France n°3694 7 jan 2022
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3694 de 7 jan 2022

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 3,5 Mo

  • Dans ce numéro : direction première vaccination pour les réfractaires de la première heure.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
6 VENDREDI 7 JANVIER 2022 20 MINUTES AVEC Le contexte  : Le film de Robert Guédiguian sorti en salles mercredi, Twist à Bamako, revient sur la tentative de mise en place d’un régime socialiste au Mali en 1962. Dans le même temps, le réalisateur à l’accent chaleureux signe Les lendemains chanteront-ils encore ? (éd. Les Liens qui libèrent), un livre d’échanges passionnants avec le journaliste Christophe Kantcheff, sur la politique. Propos recueillis par Caroline Vié Robert Guédiguian est sur tous les fronts – de gauche –, dans les salles obscures et dans les librairies (lire « Le contexte »). Une bonne occasion pour demander au cinéaste de commenter l’actualité et de livrer son pronostic quant aux chances de la gauche à moins de cent jours de la présidentielle. Pensez-vous que le cinéma puisse participer au débat politique ? C’est une façon d’émouvoir, de « mettre en mouvement », si on reprend l’étymologie de ce verbe. On fait appel plus souvent aux émotions qu’aux arguments politiques, même si on parvient parfois à glisser un peu d’analyse. Un film peut servir d’étendard. Dans tous les mouvements, on a besoin de chansons, de signes qui racontent la mouvance dans laquelle on se situe. J’ai vu les titres de certains de mes films sur des banderoles dans des manifestations. J’en suis fier, même si cela implique des responsabilités dont je suis conscient quand je prends la parole. N’avez-vous pas l’impression, par votre engagement, de ne prêcher que des convertis ? Ce n’est pas mal de prêcher des convertis, car il faut qu’ils le restent ! Comme on est d’accord sur le fond entre personnes qui veulent aller au même Robert Guédiguian à Paris, mercredi. O. Juszczak/20 Minutes Robert Guédiguian cinéaste « Seul un miracle pousserait la gauche à s’unir, et je n’y crois pas » endroit, on peut parler des détails, essayer d’améliorer les choses. Je ne convaincrai pas quelqu’un qui a envie de voter Zemmour. Cette personne n’ira pas voir mes films et n’achètera pas mon livre de toute façon. Pensez-vous que le monde puisse encore changer, malgré la mondialisation ? Les circonstances actuelles – bouleversement climatique, pandémie – seraient plutôt propices à produire une contre-culture, une « contre-société » dans laquelle la gauche pourrait s’engouffrer. Je crois qu’« à quelque chose malheur est bon ». Si la gauche prend une vraie déculottée à la présidentielle, il faudra bien que les dirigeants, les états-majors et les militants ru révisent leur copie, reviennent aux fondamentaux et s’unissent enfin sur une communauté d’idées. L’union de la gauche telle qu’on en parle aujourd’hui, vous n’y croyez pas ? La gauche est mal en point. À mon sens, c’est foutu pour l’élection présidentielle. Seul un miracle pousserait la gauche à s’unir. Et je n’y crois pas. Pour moi, l’union de la gauche, c’est celle de TOUTE la gauche – j’insiste sur les majuscules. Et sans Mélenchon, elle n’aurait aucun sens. Y avez-vous cru à un moment ? Oui, quand Mélenchon a presque fait 20% à la présidentielle de 2017, c’était une très belle nouvelle qui m’a rappelé un score similaire du Parti communiste dans les années 1970. Ce dimanche soir là, s’il avait fait une déclaration en disant qu’il ouvrait les portes en se plaçant comme leadeur de la gauche, il aurait cartonné. C’est ce qu’aurait fait François Mitterrand, j’en suis persuadé. Mais Mélenchon divise le monde en deux  : le peuple et la « caste ». Cela ne fonctionne pas ainsi. Le peuple en tant que masse n’existe plus, car plus personne n’a les mêmes intérêts. Cet échec peut-il expliquer la montée de l’extrême droite ? Oui, parce que, face à l’effondrement de la gauche, bien des gens se laissent convaincre qu’on pourrait essayer autre « Il n’y a jamais eu de changement en France sans alliance entre les courants réformistes et révolutionnaires. » chose. Comme si tout mettre sur le dos de l’immigration pouvait permettre d’effacer leurs malheurs et d’entrevoir une solution. C’est n’importe quoi, mais on saisit tout de suite de quoi il s’agit. La gauche n’a plus de mot d’ordre aussi clair. Surtout, elle n’est plus porteuse d’espoir de solution immédiate. Êtes-vous pessimiste pour l’avenir ? Je refuse de l’être. Il faut que cet échec certain de la gauche à la présidentielle conduise à une réflexion pour les élections législatives. Si on envie de changement, il faut absolument se dire qu’il serait inadmissible qu’il n’y ait pas une union très large et massive aux législatives. Il n’y a jamais eu de changement en France sans alliance entre les courants réformistes et révolutionnaires. Les insoumis, ce qui reste du Parti communiste et du Parti socialiste et les écologistes doivent s’unir. Sinon ils n’obtiendront jamais le pouvoir. Il n’y a pas d’exemple historique du contraire depuis cent cinquante ans. Mais, à la question que pose le titre de mon livre Les lendemains chanteront-ils encore ?, je me force à répondre « oui », ne serait-ce que pour trouver le courage de continuer le combat.
L 11111111111111111111111111111111111 L D U 5 AU 23 JANVIER* PRIX CANONS nmoKs sur ellEr 050 250 produits essentiels GeeiGuut°G e Votre panier à 89,76 € ** AU LIEU DE 126,84 € SOIT 37,08 € D’ÉCONOMIE K PRIX POUR VOTRE SANTÉ, ÉVITEZ DE MANGER TROP GRAS, TROP SUCRÉ, TROP SALÉ. WWW.MANGERBOUGER.FR * Les 9, 16 et 23 janvier, uniquement pour les magasins ouverts le dimanche. ** Liste détaillée des prix en magasin ou sur MONOPRIX.fr. Les produits Barilla sont exclus de l’offre prix canons. Monoprix - SAS au capital de 79 248 128  € - 14-16, rue Marc Bloch - 92110 Clichy - 552 018 020 R.C.S. Nanterre – Pré-presse  :



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :