20 Minutes France n°3692 3 jan 2022
20 Minutes France n°3692 3 jan 2022
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3692 de 3 jan 2022

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 3,3 Mo

  • Dans ce numéro : stoppez les fake news.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
12 LUNDI 3 JANVIER 2022 Mbappé libre ? Aucun souci pour Paris Depuis le 1er janvier, Kylian Mbappé est libre de s’engager pour la saison prochaine là où il le souhaite, sans que sa future équipe n’ait à payer de contrepartie financière au PSG, qui dispute les 16 es de finale de la Coupe de France, ce lundi à Vannes. Une situation qui pourrait poser des problèmes pour le club de la capitale et le joueur ? « Pas un problème, a répondu l’entraîneur parisien, Mauricio Pochettino, dimanche. Dans le foot, un joueur peut être affecté par sa situation contractuelle s’il n’a pas la maturité suffisante. Kylian a la maturité nécessaire. » La formation de la capitale essaie bien de convaincre le joueur de 23 ans de prolonger son bail, démarré en 2017, mais les négociations patinent depuis plusieurs mois. Sans Messi à Vannes Le Real Madrid, qui a déjà tenté de le recruter en août, apparaît comme la destination la plus probable pour le buteur s’il venait à partir. « Comme tout le monde, nous espérons qu’il SPORT « Chacun va à sa vitesse et, au final, je monte rapidement au classement » À 21 ans, Hugo Gaston est peut-être la meilleure chance française pour le prochain Open d’Australie I Propos recueillis par Nicolas Stival l est l’éclaircie dans la grisaille qui étouffe le tennis français depuis des années. Révélé lors du Roland- Garros automnal de 2020, Hugo Gaston (21 ans) a prouvé en 2021, après quelques mois de « digestion », qu’il n’était pas un simple météore. « 2022 va être une belle année, confiet-il. J’ai la chance de pouvoir intégrer tous les grands tableaux, sans passer par les qualifs. » Ainsi, Gaston disputera l’Open d’Australie, du 17 au 30 janvier à Melbourne. Avant de voyager aux antipodes, il a répondu aux questions de 20 Minutes. Gaston est 67 e au classement ATP.C. Saidi/SIpa Quel moment retenez-vous de l’année 2021 ? Forcément, la fin d’année. Sortir un moment, c’est compliqué, mais je dirais quand même Bercy, avec l’émotion que j’ai pu y vivre. Puis il y a eu l’enchaînement avec la Coupe Davis, une première pour moi. Chanter La Marseillaise avec l’équipe première, c’était un rêve d’enfant. J’étais très heureux. Même si au final je n’ai pas joué, je faisais quand même partie de l’équipe, c’est inoubliable pour moi. Quel est l’objectif en 2022 ? Je vais essayer de continuer à progresser dans le jeu et forcément monter au classement. Après, donner un numéro [de classement], c’est compliqué. Comment vous situez-vous par rapport à d’autres jeunes de la nouvelle génération, comme Sinner ou Alcaraz ? Carlos Alcaraz est très jeune [18 ans] et est déjà 30 e mondial. Moi, j’y suis allé à mon rythme et maintenant je suis 60 e [67 e au dernier classement]. Chacun va à sa vitesse et, au final, je monte assez rapidement au classement. J’essaie de ne pas trop les regarder, même si c’est toujours intéressant de se comparer à eux. Je tente d’aller à mon rythme, sans griller les étapes. « Je suis content de ce que j’ai fait, content aussi de rendre fiers les gens qui viennent me voir. C’est aussi pour cela que je joue au tennis. » Est-ce que votre vie a changé ? Quand on entre directement dans les grands tournois, ce n’est plus le même monde… Bien sûr, les gains sont plus importants, mais il y a toujours les déplacements qui ont un coût, l’avion, l’entraîneur, tout ça. Mais c’est certain que c’est plus confortable. On gagne mieux sa vie, même si je suis encore jeune. Et les prize money vont désormais être plus élevés. Votre jeu plaît au public, qui vous a énormément soutenu à Bercy. Vous êtes une éclaircie dans ce tennis tricolore en difficulté. Cela ne met-il pas trop de pression ? Franchement, non. On est quand même pas mal de joueurs à avoir fait une belle année comme Arthur Rinderknech ou Benjamin Bonzi. Une belle génération arrive. Nous pouvons faire de belles choses. Personnellement, j’ai la chance d’avoir très bien joué à Bercy, où il y avait beaucoup de monde et le public a été à fond derrière moi. Je suis content de ce que j’ai fait, content aussi de rendre fiers les gens qui viennent me voir. C’est aussi pour cela que je joue au tennis. Y a-t-il un coup dans votre panoplie que vous aimeriez encore corriger ou améliorer ? Non. Je me sens vraiment très équilibré, que ce soit en coup droit, revers, service ou dans les déplacements. Je me sens bien partout. Bien sûr, je peux m’améliorer dans tous les domaines. Mais il n’y a pas un coup pour lequel je me dis  : « Vraiment, il va falloir faire quelque chose. » pourra continuer longtemps au club, a ajouté l’Argentin. C’est une décision à prendre par les deux parties. Pour cette année, j’espère qu’il montrera le rendement qu’il a eu l’an dernier, et que la solution sera positive pour tout le monde. » Pour le déplacement à Vannes, l’ancien coach de Tottenham devra se passer de son compatriote Leo Messi, testé positif au Covid-19 lors de ses vacances en Argentine. « Quand il sera négatif, il pourra retourner en France », a précisé Pochettino. Juan Bernat, Sergio Rico et Nathan Bitumazala ont également été été placés à l’isolement. Plus d’espoir de victoire pour Peterhansel C’était une journée noire sur le Dakar pour Audi. La marque aux anneaux a perdu beaucoup lors de la première étape à Ha’il (Arabie saoudite). Mattias Ekstrom, arrivé avec une heure et demie de retard sur le premier, et Carlos Sainz, qui a perdu plus de deux heures, maudiront sans doute longtemps ce dimanche de malheur. Mais c’est surtout Stéphane Peterhansel qui a vécu la plus grosse désillusion. Le multiple vainqueur en moto puis en auto a perdu toute chance de victoire finale, obligé d’attendre son assistance après avoir arraché la roue arrière gauche de son buggy hybride. Six heures après sa mésaventure, le Français était toujours à l’arrêt. Sébastien Loeb admiratif À quelques centaines de kilomètres de là, le Qatarien Nasser al-Attiyah (Toyota) s’est de nouveau imposé après avoir maîtrisé le prologue de la veille. Le Français Sébastien Loeb (Prodrive) peut se satisfaire d’une deuxième place inespérée après deux crevaisons en début de spéciale. L’ancien pilote de rallye a d’ailleurs rendu hommage à l’équipage qui règne sur ce début d’épreuve, tout en étant prudent pour la suite  : « Nasser [al- Attiyah] et Mathieu [Baumel] sont forts. On voit qu’ils se permettent de quitter la piste, de revenir, c’était beau à voir. Cette deuxième étape n’était pas annoncée comme étant la plus difficile, il va vraiment falloir être concentré. » Bergerac et Nancy créent la surprise. En 16 es de finale de la Coupe de France, dimanche, Bergerac (N2) et Nancy (dernier de L2) ont éliminé Créteil (National) et Rennes (L1), aux tirs au but. Bastia (L2) a sorti un autre club de l’élite, Clermont (2-0). Le Real Madrid, leadeur de Liga, a essuyé sa première défaite depuis trois mois, dimanche à Getafe (1-0). Karim Benzema, en quête de son 300 e but sous le maillot blanc, n’a pas réussi à créer de différences. Rangnick ne « laissera pas partir » Cavani. L’entraîneur de Manchester United a exclu dimanche la possibilité d’un transfert de son attaquant cet hiver. En fin de contrat en juin, l’Uruguayen a été annoncé par la presse du côté du FC Barcelone.
L’élevage battait de l’aile Dans le Michigan, aux États-Unis, un homme a remis 497 perruches à un refuge d’animaux la veille de Noël, avant de revenir dimanche avec 339 autres volatiles. Ces 836 oiseaux étaient issus d’un projet d’élevage qui a dérapé, au domicile de son père. « Elles étaient les unes sur les autres », a décrit le responsable du refuge. IL NE FERA PAS TACHE DANS LE PAYSAGE Jatobazinho, un jaguar de cinq ans, a rejoint son habitat naturel dans le nord-est de l’Argentine, un pas de plus dans la réintroduction de cette espèce menacée dans des régions où elle a quasiment disparu. Le mâle de 90 kg se trouve désormais dans le vaste parc naturel Esteros de Ibera, une zone s’étendant sur 12 000 km, près du Paraguay. Photo  : M. Rebak/Rewilding Argentina/AFP Pour avoir chaud, marche à Londres Le Royaume-Uni a enregistré son jour de l’An le plus chaud, avec plus de 16 °C observés à Londres, selon le Met Office. En cause, « un flux d’air chaud subtropical provenant des Açores », a précisé le service météo. Le précédent record datait de 1916, avec 15,6 °C enregistrés en Cornouailles. DIX NEWS LUNDI 3 JANVIER 2022 13 Daniel Craig reçoit la médaille de 007 Interprète de James Bond, l’acteur Daniel Craig, 53 ans, a été fait compagnon de l’ordre de Saint-Michel et Saint-Georges pour services rendus à l’industrie du film et du théâtre. La même décoration que celle du célèbre espion qu’il incarne au cinéma. À l’occasion de la sortie de Mourir peut attendre, la Royal Navy avait déjà nommé l’acteur commandant honoraire, le même grade que son personnage. Quant à la productrice de la franchise, Barbara Broccoli, elle a été faite commandeure de l’ordre de l’Empire britannique. Photo  : T. Akmen/AFP UN « CORNES-À-CORNES » INSPIRÉ DES SUMOS Par le photographe Makoto Kondo/AP/Sipa À l’occasion du Nouvel An, un tournoi de combats de taureaux a été organisé à Uwajima, dans l’ouest du Japon. Ces rencontres s’accompagnent d’un rituel inspiré des combats de sumos, la lutte traditionnelle japonaise mettant en scène des humains. La momie dénudée par ordinateur Grâce à l’imagerie médicale, des chercheurs égyptiens sont parvenus à découvrir les secrets d’une momie royale encore dans ses bandelettes. Ils ont révélé de nouvelles techniques d’embaumement lancées avec Amenhotep I er plus de 1 500 ans av. J.-C. Ce pharaon fut le premier à être momifié les bras en croix, mais aussi le dernier dont le cerveau n’a pas été retiré. QUI VEUT DÉBOULONNER RONALDO ? Une statue du Portugais Cristiano Ronaldo a été inaugurée dans l’État de Goa, dans le sud-ouest de l’Inde. Mais certains habitants refusent d’honorer une star de l’ancienne puissance coloniale. Le Portugal n’a accordé son indépendance à la région qu’en 1961, après deux jours de guerre. L’ancien footballeur Micky Fernandes, originaire de Goa, a qualifié ce choix de « blessant », même si « Ronaldo est le meilleur joueur du monde ». En Israël, un robot prépare les burgers L’enseigne de fast-food israélienne BBB propose un burger végétal, fabriqué par un robot qui adapte cuisson et composition en fonction des exigences des clients. L’appareil mélange notamment des haricots, des pommes de terre et des pois chiches pour former une texture censée ressembler à de la viande. Photo  : J. Guez/AFP Un palais pour sortir du bidonville Depuis son appartement d’un bidonville de Calcutta, en Inde, Sultana Begum, 68 ans, se bat pour obtenir la propriété d’un palais impérial. Parmi ses modestes biens, le plus précieux est sans nul doute son acte de mariage avec Mirza Mohammad Bedar Bakht, décédé en 1980, qui affirmait être l’arrière-petit-fils du dernier souverain de l’empire musulman moghol. « Pouvezvous imaginer que les descendants des empereurs qui ont construit le Taj Mahal vivent dans une immense pauvreté ? », pointe cette sexagénaire. Tenace, Sultana Begum a intenté une action en justice pour faire reconnaître qu’elle est la propriétaire du Fort Rouge de New Delhi, un palais du XVII e siècle inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco. La semaine dernière, la haute cour de Delhi a rejeté sa demande, en attendant d’autres recours éventuels. L’IMAGE DU JOUR FAKE OFF !!! Par MaïwennFuric Non, les non-vaccinés n’iront pas en prison Depuis plus d’une semaine, des sites Internet dénoncent le prochain « placement des non-vaccinés, c’est-à-dire leur installation forcée dans un lieu qui ne serait pas leur domicile », qui serait prévu dans un projet de loi déposé à l’Assemblée nationale le 21 décembre. Ce texte utiliserait « le prétexte sanitaire pour transformer ce pays en véritable dictature », à l’occasion de l’épidémie de Covid-19. En fait, l’affirmation est fausse. Quelques heures après avoir publié cette nouvelle alarmante, le site Le Courrier des stratèges a ainsi fait son mea culpa  : « Vous avez été nombreux à enflammer la Toile quelques minutes après la publication d’un article erroné qui présentait comme imminente… la discussion d’un projet de loi dont le texte datait en réalité de l’an dernier. » En revanche, l’auteur de ce démenti ne dit pas que l’installation forcée des non-vaccinés « dans un lieu qui ne serait pas leur domicile » ne figurait pas non plus dans le texte d’il y a un an. 20 Minutes lutte contre les fake news. Un doute ? Écrivez à fakeoff@20minutes.fr PAGE RÉALISÉE PAR CHARLES MONTMASSON



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :