20 Minutes France n°3689 13 déc 2021
20 Minutes France n°3689 13 déc 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3689 de 13 déc 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 4,8 Mo

  • Dans ce numéro : un horizon à tracer en Nouvelle-Calédonie.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
4 LUNDI 13 DÉCEMBRE 2021 Une dose trop pleine de rappel ? Certains s’inquiètent des effets d’une éventuelle surcharge d’anticorps A Anissa Boumediene vec 60 000 contaminations quotidiennes au Covid-19 recensées en moyenne ces derniers jours et des infections constatées chez des personnes ayant un schéma vaccinal complet, la cinquième vague montre que, quelques mois après avoir reçu le vaccin anti-Covid-19, les taux d’anticorps des Français ont trop baissé pour empêcher la flambée épidémique. La dose de rappel, nécessaire pour continuer à disposer de son pass sanitaire, a justement vocation à améliorer l’immunité en ordonnant à notre organisme de relancer la fabrication d’anticorps. Mais certains s’interrogent sur les conséquences d’une éventuelle surcharge d’anticorps. Une récente étude de la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees) démontre l’effet de cette dose booster. « Pour les personnes de plus de 60 ans dont le/o recrute des Administrateurs(rices) systèmes Linux ! La passion pour la Tech & les Talents ! 111911eallh ACTUALITÉ statut complet remonte à plus de six mois, [elle] améliore la protection vaccinale à 95% environ » et « réduit fortement le risque d’hospitalisation ». Et, selon une autre étude prépubliée sur la plateforme MedRxiv, elle permet aussi de prévenir l’infection et, ainsi, fel 0. Votre mission ? Accompagner nos clients dans la transformation de leur système d’information. Dans un environnement de production multi-technologique, vous intervenez sur le maintien en conditions opérationnelles (niveaux 2/3) d’un parc de serveurs Linux. Notre engagement ? Vous assurer un management de proximité, des parcours de carrières personnalisés et le développement de vos compétences sur les technologies Cloud. Lyon Lille Paris Nantes Intéressé.e ? contactez julie.martineau@modis.com Modis est un acteur mondial – conseil, solutions RH et académie - en IT et ingénierie dans les smart industries - modisfrance.fr de casser les chaînes de transmission. « Il n’y a absolument aucun risque à avoir une grande quantité d’anticorps, d’autant qu’ils sont voués à diminuer dans le temps », rassure Lionel Barrand, président du syndicat Les Biologistes médicaux. Des seuils protecteurs flous En outre, quelques semaines après la découverte du variant Omicron, dont les mutations pourraient le rendre plus résistant aux vaccins, avoir beaucoup d’anticorps est un atout. Cette nouvelle souche n’est « probablement pas La troisième dose anti-Covid-19 réduit le risque d’hospitalisation, souligne la Drees. J.-F. Badias/AP/Sipa La destruction des invendus non alimentaires bientôt interdite Fabrice Pouliquen D epuis 2016, la loi relative à la lutte contre le gaspillage alimentaire interdit aux distributeurs de rendre impropres à la consommation leurs invendus alimentaires. À compter du 1er janvier, les invendus non alimentaires seront logés à la même enseigne. « C’est le cas de l’habillement et des produits électriques et électroniques », précise Alice Elfassi, responsable des affaires juridiques de l’ONG Zero Waste. Le ministère de la Transition écologique ajoute « les piles, les meubles, les cartouches d’encre, les produits d’éveil et de loisir, les livres et fournitures scolaires, mais aussi les produits d’hygiène et de puériculture ». Des amendes de 15 000  € prévues Pour ces secteurs, donc, les producteurs, importateurs et distributeurs de ces produits qui n’ont pas trouvé d’acheteurs ne pourront plus les mettre en décharge ou les incinérer, mais les donner, les réemployer et, en dernier recours, les recycler. « Plutôt que détruire, solution souvent la plus facile, les entreprises devront désormais s’orienter vers des solutions de ru suffisamment neutralisée après deux doses », a reconnu la semaine dernière le laboratoire Pfizer-BioNTech, qui planche sur une version actualisée de son sérum. Mais « le vaccin est toujours efficace s’il a été administré trois fois », assure Pfizer-BioNTech dans un communiqué fondé sur des études pas encore publiées. « On sait depuis un moment identifier la présence d’anticorps dans le sang, mais il reste difficile d’évaluer précisément les seuils protecteurs contre l’infection, poursuit Lionel Barrand. Si on a un taux d’anticorps élevé, tant mieux, c’est ce qui est recherché. En revanche, cela ne doit en aucun cas servir de socle à l’idée qu’une dose de rappel ne serait pas nécessaire. » Pas de signalements spécifiques Douleur accrue au point d’injection, plus forte fièvre  : certains décrivent des effets indésirables plus forts après ce rappel. « Si les effets ressentis sont plus forts, ce n’est pas parce qu’on produirait trop d’anticorps, mais parce que l’organisme a déjà été stimulé contre le virus, insiste Lionel Barrand. Il est logique d’avoir plus d’effets après la deuxième ou la troisième dose qu’après la première. Il n’y a rien d’inquiétant. » Ainsi, avec le sérum de Pfizer-BioNTech, « aucun signal spécifique n’a été identifié chez les personnes ayant eu une dose de rappel », rassure l’Agence de sécurité du médicament. L’habillement fait partie des secteurs concernés par l’interdiction, à partir de 2022. A. Jocard/AFP traitement plus complexes à mettre en œuvre ou qui ne vont pas dans le sens de leurs stratégies de marketing », insiste-t-on dans l’entourage de la ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili. Et si elles ne changent en rien leurs habitudes, les entreprsises s’exposeront à des amendes de 15 000  € pour chaque manquement constaté, met-on en garde au ministère de la Transition écologique, en précisant que la sanction sera applicable dès le 1er janvier.
Noël à la maison, connexion du sol au plafond 11111Q-N, En boutique 1116, et sur orang e Livebox Fibre + TV UHD + Fi 99/mois pendant 12 mois, puis 41,99 emois Engagement de 12 mois 4111. Soit pour les nouveaux clients Orange  : remises immédiates de 12 € /moisen et remboursements différés de 5 € /mois pour l'internet avec changement d'opérateur(2). Fibre + TV UHD + Fixe Offre soumise à conditions du 18/11/2021 au 24/12/2021 inclus, en France métropolitaine, valable sous réserve d'éligibilité, avec équipements compatibles. Frais de résiliation  : 50 € . Frais d'activation du décodeur  : 40 € . TV UHD  : avec TV et contenus compatibles. (1) Remises immédiates de 7E/mois le Bon Plan et de 5E/mois la remise La Fibre au prix de l'ADSL. (2) Remboursement différé sur facture de 5E/mois pour les nouveaux clients internet avec changement d'opérateur après le 18/09/2021. Détails et formulaire sur odr.orange.fr orange



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :