20 Minutes France n°3689 13 déc 2021
20 Minutes France n°3689 13 déc 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3689 de 13 déc 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 4,8 Mo

  • Dans ce numéro : un horizon à tracer en Nouvelle-Calédonie.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
10 LUNDI 13 DÉCEMBRE 2021 Saumon fumé « Il faut diminuer sa consommation » -in LU minutes Différents labels permettent de garantir l’origine et la qualité du poisson fumé. F. Perry/AFP + DE 20 MINUTES CONSO Ce poisson est un mets très prisé durant les fêtes, mais ses conditions d’élevage et sa qualité restent toutefois à surveiller VOTRE VIE VOTRE AVIS Tradition Le sapin de Noël ne laisse jamais personne de bois « 20 Minutes » a demandé à ses lecteurs sur quels critères ils choisissaient leur arbre Noémie Penot A lors que la cinquième vague de Covid-19 frappe la France et que la fatigue se fait de plus en plus sentir, les fêtes de fin d’année vont mettre un peu de baume dans les cœurs. Que vous les passiez seul, en famille ou entre amis, un compagnon trône sans doute déjà dans le salon  : le sapin de Noël. Selon une étude YouGov * parue début décembre, 66% des Français décorent AVEC VOUS leur domicile avec pour le réveillon. Mais comment le choisissent-ils ? Veulent-ils un arbre géant ? Une formule écolo ? Le premier prix ? 20 Minutes leur a posé la question. « Chez nous, le sapin, c’est pas un tout petit. Cette année, il dépasse les 2 m », annonce fièrement Julie. Pour cette mère de famille, c’est donc l’effet « wow » qui prime  : « C’est important pour nous d’avoir le plus beau des sapins et de voir les yeux des enfants et des parents qui scintillent. » Pour d’autres, pas besoin d’escabeau pour aller placer une étoile au sommet  : « [Je le prends] entre 1,20 et 1,50m, pour que les enfants puissent le décorer », confie Sylvie. Et pour le type ? Toujours selon l’enquête YouGov, 44% des Français ont un arbre artificiel. Certains même depuis des décennies, comme Catherine, qui a « récupéré le sapin familial » en E. Abdoun/Que Choisir çl Propos recueillis par Jean Bouclier Ê tre consommateur, c’est un travail à part entière. Mais pas toujours facile de s’y retrouver dans la jungle des réglementations. 20 Minutes et son partenaire l’UFC-Que choisir sont là pour vous aider, en répondant à vos questions dans le « Brief Conso ». Cette semaine, on se met dans l’ambiance du réveillon et on parle saumon fumé avec Elsa Abdoun, journaliste à Que choisir. Alaska, Écosse, Norvège… Quelle provenance choisir pour le saumon fumé ? Il y a des saumons sauvages et des saumons d’élevage, du saumon Atlantique et du saumon Pacifique. Le saumon Atlantique n’est pas forcément pêché dans l’Atlantique  : c’est une espèce principalement élevée en Norvège ou en Écosse. Il est surpêché, c’est pour cela que le WWF recommande la consommation d’un saumon 1964. Mais un quart des répondants préfèrent en avoir un « vrai ». Mylène ne se passerait pour rien au monde de ces senteurs  : « Rien ne vaut un sapin qui parfume le salon, dit-elle, et tant pis pour les aiguilles qui tombent ! » Plus vert que vert D’autres veulent un Noël (vraiment) vert. Pauline a opté pour une version écolo, dérangée par « l’idée de couper un arbre bien vivant pour le faire mourir dans une maison ou un appartement et finir par le jeter ». C’est donc un sapin en bois recyclé qu’elle a choisi  : « La première année, nos enfants étaient un peu déçus, mais, maintenant, notre sapin en bois a été adopté par tous. Sans compter les économies que cela nous permet de réaliser chaque année ! » Car qui dit sapin de Noël dit dépenses. Mylène a un « budget maxi de 35  €  », quand celui de Marion se situe entre 30 et 50  € . -In Cu du Pacifique pêché en Alaska, si l’on veut du saumon sauvage. Le saumon contient-il des substances nocives pour la santé ? Oui, il y a dans le saumon plusieurs substances nocives. C’est lié au fait que c’est un poisson gras et un superprédateur. Il va lui-même manger des plus petits poissons et va accumuler les polluants présents dans l’océan. Des métaux lourds comme le plomb, l’arsenic, mais aussi les PCB, les dioxines. Certains labels sont-ils à privilégier ? Pour les saumons d’élevage, le label bio et le Label rouge vont permettre d’avoir des saumons élevés dans une moindre densité. Ces conditions sont plus favorables pour le poisson et moins polluantes. Ils auront moins besoin de traitements antibiotiques et antiparasitaires. Le label ASC semble aussi certifier l’aquaculture, plus respectueuse de l’environnement. Et pour les saumons sauvages, il y a le label MSC, même si l’association Bloom, qui lutte pour la préservation des ressources marines, met en cause l’utilité de ce label. Un petit conseil avant d’aller en magasin ? Il faut essayer de diminuer un peu sa consommation de poisson et de varier les espèces, pour ne pas mettre trop de pression sur les stocks d’une seule d’entre elles. Dandelion_tea/Pixabay * Réalisée du 30 novembre au 1er décembre 2021 auprès de 1017 personnes représentatives de la population nationale française âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.
RÉPUBLIQUE FRANÇAISE PARENTS ET FTQ P ARENTS TROUVEZ DES REPONSE SUR 1000-PREMIERS-JOURS.FR' Santé publique France PREMIERS JOURS.fr



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :