20 Minutes France n°3686 6 déc 2021
20 Minutes France n°3686 6 déc 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3686 de 6 déc 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 4,4 Mo

  • Dans ce numéro : un nouveau test en cours.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
8 LUNDI 6 DÉCEMBRE 2021 + DE 20 MINUTES CONSO Dans un magasin parisien spécialisé dans la vente de fleurs de CBD et de produits dérivés, comme des infusions et des produits alimentaires.L. Joly/JDD/Sipa Alimentation Truc de bouffe, le chanvre Les produits à base de cannabidiol, ou CBD, se multiplient en France Charles-Édouard Ama Koffi Pour des millions de gens, le cannabidiol (CBD) est apparu au grand jour au printemps 2019. Lors d’une fête sur le thème de cette molécule extraite du chanvre, Kim Kardashian poste sur Instagram des photos où les convives ont notamment pu apprécier du thé au CBD. Plus de 3,6 millions de likes plus tard (et peut-être grâce à Kim), le CBD cartonne  : on compte « 1 500 points de vente » en France, selon Patrick Bédué, à l’origine du premier salon professionnel sur le sujet, mi-octobre à Paris. Selon le Syndicat professionnel du chanvre, le marché pourrait représenter plus d’un milliard d’euros dans deux ans. Et d’après l’organisme Inter Chanvre, les ventes en magasin bio de produits alimentaires issus du chanvre se sont élevées en 2017 à 3,76 millions d’euros en France, en hausse de 8% par rapport à 2016. Et ce avant le boom actuel. Logiquement, le CBD s’est désormais fait une place dans nos assiettes. Dans les boutiques en ligne fleurissent des chocolats (pour un « divin mariage ») , du vin (« euphorique ») ou du fromage à raclette (pour « manger en se faisant du bien ») au CBD. La molécule est réputée pour ses vertus anxiolytiques, à la différence du THC, autre composante de la feuille de cannabis, qui est psychotrope. La présence de cette molécule aux vertus relaxantes dans de nombreux aliments ou boissons est, selon Patrick Bédué, « un simple effet marketing, pour avoir un goût de chanvre, voire herbal ou floral », tranche-t-il. Est-ce pour un « simple effet marketing » que la marque Saka Spirit a décidé, en octobre, de commercialiser un « Ce n’est pas tellement le goût qui va changer, mais plutôt l’effet relaxant qu’apporte le CBD. » Cléa Fougères, de Saka Spirit, qui lance un rhum à base de CBD rhum à base de CBD avant Noël ? « On peut se poser la question, mais ce n’est pas pour faire le buzz », se défend Cléa Fougères, cheffe de projet de la marque. Elle reconnaît toutefois que « ce n’est pas tellement le goût qui va changer, mais plutôt l’effet relaxant qu’apporte le CBD ». L’effet relaxant du CBD est toutefois sujet à caution. Auditionné en 2020 par une commission parlementaire sur le « chanvre bien-être », Alexandre Maciuk, chercheur à la faculté de Selon le Syndicat professionnel du chanvre, le marché autour de cette plante pourrait représenter plus d’un milliard d’euros dans deux ans.L. Joly/JDD/Sipa -in Cu Du chocolat contenant la molécule, réputée pour ses vertus anxiolytiques. G. Van der Hasselt/AFP pharmacie de l’université Paris-Saclay, estime que « le CBD n’est certes pas (…) stimulant, euphorisant, désinhibiteur comme le THC, mais il est clairement psychotrope [lire ci-dessous] ». Un nouveau texte de loi encadrant l’usage du cannabidiol devrait d’ailleurs prochainement voir le jour, selon la Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives, jointe en novembre par Libération. Bientôt banni en France ? Le CBD est notamment utilisé pour servir de substitut à des consommateurs de THC. « Nous connaissons l’usage du CBD fait par des personnes qui en prennent pour arrêter de consommer du cannabis, explique à 20 Minutes Claire Desbats, directrice des centres du Rhône membres de l’association Addiction France. Les produits alimentaires avec du CBD sont à la mode, mais il est fort probable qu’ils soient bientôt interdits en France. »
Pendant que Sandrine s’occupe du petit Hugo, nous simplifions les démarches de ses parents. Le 1er janvier 2022, la nouvelle convention collective de l’emploi à domicile entre en vigueur. À la fois plus lisible et plus facile à appliquer, elle vous simplifie la vie  : fiches pratiques, démarches automatisées pour le suivi médical et la formation de votre salarié, et bien d’autres avantages. Pour en savoir plus, rendez-vous sur particulier-employeur.fr Particulier-Employeur L EXPERTISÉ FEPEM UNE NOUVELLE CONVENTION, PLUS COLLECTIVE.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :