20 Minutes France n°3685 3 déc 2021
20 Minutes France n°3685 3 déc 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3685 de 3 déc 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 4,9 Mo

  • Dans ce numéro : les Républicains, à droite, toute.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
4 VENDREDI 3 DÉCEMBRE 2021 Les salons d’orientation à l’épreuve du présentiel Ces événements doivent durer jusqu’en mars. L’occasion pour les lycéens de se pencher sur leur projet d’études a P Delphine Bancaud assage obligé pour les lycéens, les salons d’orientation font leur retour en présentiel cette année, après un an et demi de rendez-vous virtuels en raison de la crise sanitaire. Jusqu’au mois de mars, sauf restrictions dues à la cinquième vague de Covid-19, ils vont fleurir dans toutes les grandes villes de France. De nombreux parents s’interrogent sur l’âge auquel une visite peut être profitable pour leur progéniture  : « On peut se rendre à un salon dès la 2 de en vue du choix des spécialités de 1 re, indique Sylvie Amici, présidente de l’Association des psychologues dans l’Éducation nationale. Ce qui permet d’élaborer sa stratégie pour Parcoursup. » Autre question récurrente  : faut-il visiter un salon avec sa classe, avec ses parents, ou avec des amis ? « Je recommande aux élèves de s’y rendre avec un de leurs parents, La France rejette les patrouilles conjointes avec la Grande-Bretagne Le Premier ministre, Jean Castex, a rejeté jeudi la proposition britannique de « patrouilles conjointes » sur le sol français afin d’empêcher le départ de migrants vers la Grande-Bretagne. Boris Johnson avait fait cette proposition, au lendemain du naufrage dans la Manche qui a fait 27 morts le 24 novembre. ACTUALITÉ car cela permet un moment d’échange familial autour du projet d’orientation, qui est si important », poursuit Sylvie Amici. Mais cela ne veut pas dire que c’est aux parents de faire le choix de la formation. « Car l’élève doit rester acteur de son projet d’avenir », insiste Sébastien Mercier, directeur délégué au développement à L’Étudiant. Toutefois, pour certains visiteurs, l’expérience n’a pas toujours été fructueuse. À l’instar d’Alexia, qui a répondu à notre appel à témoignages  : « Il faut éviter d’errer dans les stands, car ce n’est pas productif et peut même être déstabilisant. » Sylvie Amici, psychologue « Rien de concret et trop de monde pour pouvoir communiquer ». D’où l’intérêt de bien préparer sa visite en amont. « Il faut éviter d’errer dans les stands, car ce n’est pas productif et peut même être déstabilisant », commente Sylvie Amici. L’Onisep propose un kit pédagogique très efficace pour préparer sa venue. « L’idéal est d’aller sur la fiche de présentation du salon sur Internet Dans les allées du salon Infosup, à Toulouse (Haute-Garonne), en 2018. F. Scheiber/Sipa pour consulter la liste des exposants et le programme des conférences, afin de se fixer des priorités », recommande Sébastien Mercier. Pour les élèves qui ne savent pas quoi faire, il est recommandé de prévoir un premier arrêt au stand des psychologues de l’Éducation nationale  : « Ils pourront donner de premiers repères aux élèves sur les filières susceptibles de les intéresser, même s’ils ne pourront pas assurer le suivi de leur projet, précise Sylvie Amici. Ce travail sera assuré au lycée. » Le pape appelle à « l’unité » en pleine crise migratoire Jeudi à Chypre, le pape François a lancé un appel à l’« unité » face à la crise migratoire que traverse l’Europe. Le souverain pontife compte faire transférer, de Chypre en Italie, 50 migrants, a déclaré le président chypriote, Nicos Anastasiades. Le Vatican n’a pas confirmé dans l’immédiat cette annonce. « Nous avons besoin de (...) marcher ensemble », a déclaré le pape devant la cathédrale maronite Notre-Damedes-Grâces. Photo  : PIO/AFP Face à la cinquième vague, de possibles nouvelles restrictions sanitaires étudiées lundi « La cinquième vague de la pandémie est particulièrement forte. » Lors d’une visite à l’hôpital d’Angoulême (Charente), le Premier ministre, Jean Castex, a annoncé jeudi que se tiendrait un nouveau conseil de défense sanitaire lundi afin de « voir s’il y a lieu de prendre des mesures complémentaires ». « Nous ne laisserons pas la pression monter trop haut » dans les hôpitaux, a souligné le ministre de la Santé, Olivier Véran, répondant à une question sur un possible retour des jauges dans les établissements recevant du public, à commencer par les cafés et restaurants. En attendant, Jean Castex a renouvelé ses appels à la vaccination, en assurant que « personne ne sera laissé sans possibilité de faire son rappel avant l’échéance du 15 janvier ». 2" u Garder un esprit critique Point important à prendre en compte  : la forte représentation des établissements privés. « Les écoles s’achètent une visibilité lors des salons, avec l’idée de capter de nouveaux étudiants, rappelle Sylvie Amici. Il est donc important de poser certaines questions  : leurs formations délivrent-elles des diplômes reconnus par l’État ? » Et, après le salon, « c’est bien d’assister à une journée portes ouvertes pour confirmer ou non sa première impression », conseille Sébastien Mercier. Les tarifs des autoroutes devraient augmenter de 2% en moyenne en février Après une augmentation de 0,44% début 2021, les tarifs des principaux réseaux autoroutiers devraient augmenter de 2% en moyenne le 1er février, selon des chiffres du ministère des Transports consultés jeudi. Le gouvernement doit encore approuver ces nouveaux prix. Les contrats très stricts liant les sociétés d’autoroutes à l’État prévoient une augmentation automatique des tarifs des péages tous les ans au 1er février, en fonction notamment de l’inflation et des chantiers entrepris sur le réseau. Tirée par une accélération des prix de l’énergie, l’inflation en France s’élevait à 2,8% en novembre. L’hommage de l’UE à Giscard d’Estaing « Valéry Giscard d’Estaing rendit notre Union plus démocratique. » Dans l’hémicycle du Parlement européen à Strasbourg (Bas-Rhin), Emmanuel Macron a rendu jeudi hommage, au premier anniversaire de sa mort, à l’ancien président de la République française, « grand capitaine du projet européen ». Valéry Giscard d’Estaing a été « artisan de l’intégration européenne tout au long de sa vie », a souligné Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne. Photo  : F. Florin/AFP
Avec Open, il y en aura pour tout le monde En boutique et sur orange.fr t elefile* s Série Limitée 2921 pendant 12 mois, puis 63,99 emois Soit pour les nouveaux clients Orange  : remises immédiates de 14 € /moisto et remboursements différés de 5 € /mois pour l'internet avec changement d'opérateur 2 et de 15 € /mois pour le mobile. Fibre + TV UHD + Fixe + Forfait mobile 70Go, et ajoutez jusqu'à 4 forfaits mobiles à prix avantageuxm. EU Kit mains-libres recommandé. Offre soumise à conditions du 19/08/2021 au 02/02/2022 réservée aux particuliers en France métropolitaine, valable sous réserve d'éligibilité, sur réseaux et terminaux compatibles. Engagement 12 mois. Frais de résiliation  : 50 € . Frais d'activation du décodeur  : 40 € . TV UHD  : avec TV et contenus compatibles. (1) Remises immédiates de 9 € /mois le Bon Plan et de 5 € /mois la remise La Fibre au prix de l'ADSL. (2) Remboursement différé sur facture de 5 € /mois pour les nouveaux clients internet avec changement d'opérateur après le 18/09/2021 et de 15 € /mois pour le mobile. Détails et formulaire sur odr.orange.fr. (3) Perte de l'avantage en cas de  : changement d'offre, résiliation du Pack Open, demande de suppression du remboursement par le client Pack Open. g I-



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :