20 Minutes France n°3680 24 nov 2021
20 Minutes France n°3680 24 nov 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3680 de 24 nov 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 9,3 Mo

  • Dans ce numéro : alerte rouge sur le GHB.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
18 MERCREDI 24 NOVEMBRE 2021 « Suprêmes », c’est de la bombe bébés La naissance du groupe NTM et celle du rap français sont au centre de ce biopic, avec deux jeunes acteurs pour incarner leurs leadeurs, JoeyStarr et Kool Shen Caroline Vié V « TEXTO « BINGO » 500 € ÀGAGNER PARSEMAINE « ous êtes-vous déjà demandé comment Didier Morville est devenu JoeyStarr et Bruno Lopes, Kool Shen ? La réponse à cette question, on la trouve dans Suprêmes d’Audrey Estrougo, excellent biopic sur le groupe de rap NTM. Pour faire revivre leurs jeunes années, la réalisatrice a eu la judicieuse idée de faire appel à deux jeunes acteurs presque inconnus du public, Théo Christine et Sandor Funtek. Au bout du compte, il a fallu un an de boulot pour que Théo et Sandor en À VOIR AUSSI Vidéo Ce film est le coup de cœur de notre journaliste Envoie par SMS VRAI ou FAUX au 71717 * Le nom de Lady Gaga est-il une référence àlachanson de Queen Radio Ga Ga ? *Règlement du jeu disponible sur http://20min.fr/reglement-texto viennent à ressembler à JoeyStarr et Kool Shen qui, « au départ, n’avaient rien à voir avec eux tant du point de vue du physique que de la personnalité », rappelle la cinéaste. On se doute bien que la crédibilité du duo central était indispensable à la réussite du film. Et ça fonctionne aussi On découvre leurs amitiés, leurs rivalités, leurs épreuves, leurs succès, leurs espoirs, comme si l’on se retrouvait plongés dans l’entourage d’un groupe au nom provocateur. (2 x0,75 € +prix d’un sms) CINÉMA bien pour les scènes de concert que pour les séquences plus intimistes. « Je les ai fait entrer dans leurs personnages par la musique, raconte Audrey Estrougo. En leur demandant de les imiter dans des vidéos puis en dégageant ce qui ne faisait pas partie de la narration. Et on a pu ainsi livrer notre version des personnages. » On découvre aussi leurs amitiés, leurs rivalités, leurs épreuves, leurs succès, leurs espoirs, comme si l’on se retrouvait plongés dans l’entourage d’un « Théo Christine (à g.) et Sandor Funtek, dans la peau des chanteurs de NTM. G. Giardinelli/Sony Pictures groupe au nom provocateur, mais qui n’appelait pas à la haine. En définitive, c’est une impression galvanisante qui se dégage de « Suprêmes », qui partage avec respect le travail de NTM et la puissance de leurs plus beaux titres, comme Le Monde de demain. Au-delà des goûts musicaux de chacun, ce biopic énergique se révèle passionnant pour ce qu’il révèle d’un groupe qui a imposé le rap en France et ouvert la porte à de nombreux artistes. « C’est impossible pour moi de traiter NTM sans être politique » S Propos recueillis par Clio Weickertuprêmes se concentre sur les trois premières années de NTM, de sa naissance en Seine-Saint- Denis en 1989 à ses premiers grands succès. La réalisatrice, Audrey Estrougo, s’est confiée à 20 Minutes. Pourquoi vous êtes-vous intéressée à ce sujet ? J’ai eu envie de raconter l’émergence du hip-hop en France et la destinée musicale du premier groupe de rap français, NTM. La dimension supplémentaire qui me lie à eux, c’est que j’ai aussi grandi dans le 93. Ce que j’ai trouvé intéressant dans leur histoire, c’est que leur ascension percute de plein fouet le moment où la France se découvre des jeunes de banlieue. Quand on fait un film sur NTM c’est forcément un peu politique ? La politique a toujours fait partie de leur ADN, par leurs textes, hyper engagés. Ils étaient le reflet d’une jeunesse qui avait l’espoir, en prenant un micro, que les choses puissent changer. C’est impossible pour moi de traiter NTM sans être politique. La réalisatrice de Suprêmes, Audrey Estrougo, le 9 novembre à Paris.C. Archambault/AFP 2" u Qualités de jeu et d’endurance Théo Christine a été repéré dans la série Skam en 2018. Sandor Funtek a un peu plus d’expérience puisqu’il joue depuis 2009 et qu’on l’a entraperçu dans La Vie d’Adèle d’Abdellatif Kechiche (2013) et Dheepan de Jacques Audiard (2015). Au-delà de leur ressemblance avec leurs modèles, ils ont été retenus car ce sont d’ex-sportifs, dotés de qualités de jeu et d’endurance indispensables aux performances scéniques du film. Dans une scène, Kool Shen dit que « le hip-hop, ce n’est pas un marché, c’est une philosophie » … Ce que j’aime avec cette scène, c’est que c’est à la fois la naissance et la mort du hip-hop en France. Naissance parce que, par ce rendez-vous, le hip-hop va exister, leur rap à eux va être signé, ils vont être produits et ils vont pouvoir être écoutés. Et mort parce que, à partir du moment où une industrie s’empare de la philosophie hip-hop, c’est terminé.
Bruce Lee dans Le jeu de la mort, 1978, réalisateur Robert Clouse 2010, Fortune Star Media Limited All Rights Reserved. Graphisme g6 design. MUSÉE DU QUAI BRANLY JACQUES CHIRAC Événement 26, 27 et 28 nov. 2021 Ultime WEEK-END combat Ciné-marathon Bruce Lee, concert IAM, DJ set, animations…



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :