20 Minutes France n°3678 19 nov 2021
20 Minutes France n°3678 19 nov 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3678 de 19 nov 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 4,5 Mo

  • Dans ce numéro : la variété comme ça leur chante.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
6 VENDREDI 19 NOVEMBRE 2021 20 MINUTES AVEC Le contexte  : L’Événement, adaptation du livre d’Annie Ernaux sur un avortement clandestin dans les années 1960, a valu à la réalisatrice Audrey Diwan le Lion d’or du meilleur film au 78 e Festival international du film de Venise, en septembre. Audrey Diwan a évoqué auprès de 20 Minutes son nouveau film et ses échos dans la société actuelle. S. Leblanc/20 Minutes Audrey Diwan, réalisatrice « Au-delà de l’avortement, j’avais l’idée de raconter un parcours » Propos recueillis par Stéphane Leblanc Au palmarès des grands festivals internationaux, 2021 restera l’année du cinéma français. Quelques semaines à peine après la Palme d’or remportée à Cannes par Julia Ducournau pour Titane, une autre réalisatrice française, Audrey Diwan, décrochait le Lion d’or à Venise pour L’Événement (lire « Le contexte »). L’Événement est un film historique, mais qui donne l’impression d’être rattrapé par l’actualité. N’est-ce pas aussi un film politique ? Le droit à l’avortement reste fragile. Les pays ou les régions du monde qui le remettent en cause n’hésitent pas à prétendre qu’il faut l’interdire pour le bien de la femme, pour la protéger du traumatisme qu’induit cette expérience. À Venise, quand j’ai confié avoir moimême avorté, c’était pour souligner l’importance d’avoir été accompagnée par des médecins, dans un pays où l’avortement est une pratique sûre. Rien à voir avec l’expérience d’Anne dans le film, qui prend le risque de perdre la vie. Au-delà de l’avortement, j’avais l’idée de raconter un parcours, une histoire de transfuge de classe, celle d’une jeune femme issue d’un milieu modeste, qui s’élève par la tête avant d’être rattrapée par son corps. Il y a son rapport à la jouissance, au plaisir féminin. En fait, l’avortement sert de pierre angulaire à tout un tas d’autres sujets et d’autres dimensions qui m’intéressaient dans le livre d’Annie Ernaux. Il y a un vrai suspense dans L’Événement. Aviez-vous conscience de faire un thriller ? Un thriller intime qu’il fallait traduire visuellement. On a fait basculer la caméra dans le dos du personnage, pour se poser les mêmes questions qu’elle  : qui est derrière cette porte, quelqu’un qui va l’aider ou lui nuire ? Le suspense est lié au hasard d’une rencontre ou d’un geste… Le mot « avortement » n’est jamais prononcé dans le film. Pour quelle raison ? ru À cette époque, les gens avaient peur. Aider une jeune femme à avorter quand on était médecin, c’était prendre le risque d’une interdiction d’exercer. Dans les mouvements de résistance, ils sont peu nombreux, les gens prêts à finir en prison pour défendre un intérêt qui n’est pas le leur. De même que les amies d’Anne lui témoignent leur tristesse de ne pas avoir le courage de l’aider. Mais quelqu’un va l’aider, un type qui ne « Cette histoire est le présent de beaucoup de femmes dans le monde. » comprend rien au début, qui ne sait pas ce que c’est que d’être enceinte ou de renoncer aux études. C’est le résistant de cette histoire, pas le héros qu’on imagine, mais quelqu’un qui va braver la loi, discrètement et en tremblant. L’époque à laquelle se passe le film n’est pas très marquée. Pour mieux signifier que ça pourrait se passer aujourd’hui ? On ne voulait surtout pas que le film soit anachronique, mais on ne voulait pas non plus faire un film de reconstitution. Cette histoire, je sais bien que c’est le présent de beaucoup de femmes dans le monde, mais on m’a souvent demandé  : « Pourquoi faire ce film aujourd’hui, vu que la loi en France est passée ? » Comme s’il ne fallait pas faire de film sur la Seconde Guerre mondiale parce que la guerre est finie ! C’est aussi extrêmement ethnocentré comme point de vue, mais ce n’était pas encore un sujet de conversation à l’époque. Et puis, la Pologne est revenue sur le droit à l’avortement… Quand Titane a été sélectionné pour les Oscars, vous avez tout de suite félicité sa réalisatrice, Julia Ducournau, sur Twitter… Julia, c’est vraiment quelqu’un que j’aime beaucoup. Il y avait deux films qui ont eu les plus hautes distinctions, on savait qu’un seul pourrait être choisi et, dans les deux cas, ce serait bon. J’ai adoré Titane, que je trouve extrêmement courageux, qui ressemble à ce que je connais de Julia. Et j’ai pleuré quand elle a reçu sa Palme d’or à Cannes. Le fait que deux réalisatrices françaises connaissent cette réussite internationale, vous l’analysez comment ? C’est un système global qui est en train de changer. Les réticences pour confier la réalisation d’un film à une femme, qui pouvait être un frein dans la chaîne de financement, sont en train de tomber. On donne plus d’argent aux femmes pour faire des films. Et comme plus de femmes font des films, plus de femmes gagnent des prix. C’est mathématique.
DU 16 AU 27 NOVEMBRE 2021 1 COUETTE ACHETÉE = 1 PLAID OFFERT 35 € DONT 0,18 € D’ÉCO PARTICIPATION COUETTE MICROFIBRE 240 X 220 CM + PLAID 125 X 150 CM OFFERT « COUVERTURE OURSON » (1) Couette vendue seule  : 35 € dont 0,18 € d’éco participation. Plaid vendu seul  : 7 € . Couette + plaid offert = 35 € au lieu de 42 € dont 0,18 € d’éco participation. 100% polyester. Coloris au choix*. TOUT CE QUI COMPTE POUR VOUS EXISTE À PRIX E.LECLERC *Voir détails en point de vente. (1) Les produits bénéficiant d’une offre « 1 acheté = 1 offert » sont limités à 10 produits par foyers pour cette opération, produits offerts inclus. Offre réservée à une consommation personnelle. Le magasin se réserve le droit de refuser toute demande d’une quantité supérieure aux besoins habituels généralement constatés pour une consommation personnelle. Offre interdite à la revente. Des contrôles seront réalisés en caisse. Pour connaître la liste des magasins et Drive participants, les dates et les modalités, appelez:. Du lundi au samedi de 8 h30 à 19h sauf les jours fériés et de 8 h30 à 18h les veilles de jours fériés. GALEC – 26 Quai Marcel Boyer – 94200 Ivry-sur-Seine, 642 007 991 RCS Créteil.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :