20 Minutes France n°3676 17 nov 2021
20 Minutes France n°3676 17 nov 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3676 de 17 nov 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 7,4 Mo

  • Dans ce numéro : interview d'Olivier Véran, au sujet de la 5e vague de Covid-19 qui frappe la France actuellement.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 36 - 37  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
36 37
16 NOVEMBRE 202 1 Le groupe SEB a créé la première gamme d’électroménager conçue pour les personnes à mobilité réduite, tout en gardant un design tendance o S Légende de la photo. Crédit photo Un petit-déjeuner testé et validé Juliette Desmonceaux e préparer un café peut relever de l’impossible pour une personne handicapée. Alors que 12 millions de personnes sont en situation de handicap en France, le groupe SEB, leadeur hexagonal du petit électroménager, a lancé en mars une nouvelle série d’appareils destinés au petit-déjeuner. Adaptée pour les personnes à mobilité réduite, cette gamme Tefal- Includeo a été créée en collaboration avec l’association APF France handicap. Une bouilloire, une cafetière et un grille-pain ont ainsi été conçus suivant un design inclusif, c’est-à-dire utilisable par tous. « Ça me change la vie » Se faire un thé était si compliqué qu’elle y avait renoncé. Isabelle Galvane, 54 ans, souffre d’un syndrome parkinsonien atypique qui lui cause paralysies et tremblements. Mais, depuis qu’elle utilise la machine de la gamme Includeo, elle peut à nouveau réaliser ce geste seule. Une nécessité médicale pour elle  : ingérer des boissons chaudes fait diminuer le nombre de fausses-routes alimentaires dont elle souffre, lesquelles peuvent bloquer son système respiratoire. « Ça me change la vie », salue-t-elle. La quinquagénaire a participé à la phase de test du produit avec une vingtaine d’autres personnes handicapées. Grâce à cette expérience, les designeurs ont pu « identifier [leurs] besoins spécifiques », explique Kim Helmbold, directeur design du groupe SEB. De là en est ressortie une nouvelle bouilloire plus légère, équipée de boutons lisses et qui se pose facilement sur un socle plat. Pour l’association APF France handicap, l’enjeu d’un tel produit est de taille. « Ça permet de maintenir les personnes à leur domicile », explique Hervé Delacroix, administrateur de l’association. La marque Rexona (ou Degree aux États-Unis) va proposer un déodorant pour les personnes malvoyantes ou touchées par un handicap moteur. Car ce sont souvent dans les gestes du quotidien que les personnes handicapées ressentent leur différence. Elle lance ainsi Degree Inclusive, le premier déodorant au design adapté. En forme DESIGN Cette bouilloire et ce grille-pain ont été conçus suivant un design inclusif, c’est-à-dire utilisable par tous. Tefal Car le petit-déjeuner est souvent un repas que les personnes handicapées prennent seules chez elles, d’où le choix de lancer des produits destinés à ce moment de la journée. Mais la gamme Includeo n’est pas réservée à un public handicapé, selon SEB. Kim Helmbold rappelle que « la population française est vieillissante »  : Le petit-déjeuner est souvent un repas que les personnes handicapées prennent seules chez elles. en 2050, elle sera constituée à 28% de personnes de plus de 65 ans, selon des projections de l’Ined parues en mars. Produire des objets simples d’utilisation est donc aussi nécessaire pour garantir l’autonomie de cette population grandissante. Le designeur va même plus loin  : l’idée de la gamme est de s’adresser à tous grâce à un design grand public. « On a choisi des couleurs noires et mates comme c’est la tendance en ce moment », développe Kim Helmbold. Une volonté saluée par Isabelle. « Ça nous sort de l’hôpital », sourit-elle. Adapter, sans stigmatiser. Transpirer ne sera plus une fatalité Getty Images de crochet, il est facile à saisir et équipé d’un capuchon aimanté. Le nom du produit est également indiqué en braille. « Plus de 60 millions de personnes vivent aux États-Unis avec un handicap, et, pourtant, les produits d’hygiène ne sont pas conçus pour cette communauté », rappelle Kathryn Swallow, vice-présidente du groupe, dans un communiqué de presse. Aucune date de sortie n’a encore été annoncée. J.D. 2^ u L’endométriose sans pressions supplémentaires J.D. Qui ne s’est jamais senti trop serré dans un jean ajusté ? Ce banal tracas du quotidien devient un cauchemar pour les femmes atteintes d’endométriose. Cette maladie chronique de l’utérus, qui touche 10% des femmes en âge de procréer en France, selon des chiffres du ministère de la Santé de mars 2021, est la cause de douleurs et de ballonnements quotidiens. « Je n’étais bien dans aucun vêtement », raconte Coline Le Boulaire, 28 ans, touchée par la maladie. Pour que s’habiller ne soit plus un calvaire, la jeune femme, étudiante en communication, a lancé sa propre marque de vêtements en ligne, Endo- Closet, fin 2020. Finis les élastiques et les boutons-pression, elle ne propose que des vêtements confortables et aux matières douces, tout en restant dans l’air du temps. « Ça permet de se remonter le moral et d’avoir l’impression de s’habiller comme les copines », explique-t-elle. Les produits, essentiellement faits en France, coûtent autour de 30  € . Le confort tout comme le prix de ces tenues sont accessibles à toutes. Photo  : Endo-Closet Le design inclusif dans le numérique aussi. Adopté en 2019, l’acte législatif européen sur l’accessibilité oblige certains produits et services fabriqués dans l’UE à être accessibles aux personnes handicapées dès 2025. Smartphones, ordinateurs ou liseuses devront adapter leurs interfaces. Saviez-vous que nombre d’objets de la vie courante avaient été créés pour des personnes handicapées ? C’est le cas, entre autres, de la télécommande, du clavier d’ordinateur et du régulateur de vitesse.
2û Tout n’est pas noir ou blanc dans les mangas Un héros handicapé, ce n’est plus si rare. À l’image de la société japonaise, le manga évolue et traite davantage du handicap, non sans conserver quelques travers Lise Garnier epuis les années 2000, plusieurs mangas font la part Dbelle au handicap  : « C’est lié aux réformes législatives pour une meilleure intégration des personnes en situation de handicap dans la société japonaise. La culture pop suit l’évolution des lois », constate Anne- Lise Mithout, spécialiste des questions de handicap au Japon et maîtresse de conférences à l’université Paris-Diderot. Ces dernières années, des efforts ont aussi été réalisés en matière d’inclusion, notamment avec la scolarisation d’enfants handicapés dans des classes ordinaires. La présence de personnages principaux handicapés dans les mangas est de ce fait « assez récente ». Parmi les mangas qui ont marqué 2n minute CULTURE NOVEMBRE 2021 17 le genre, le plus connu reste sûrement Perfect World. Publié en 2014 au Japon, et deux ans plus tard en France par les éditions Akata, son succès a été tel qu’un film a vu le jour en 2018. L’histoire est celle d’une jeune femme qui retrouve son amour de jeunesse désormais contraint de se déplacer en fauteuil roulant. Un autre manga s’illustre dans le domaine  : A Silent Voice, qui traite du harcèlement scolaire d’une jeune fille sourde (visuels cicontre). D’autres albums mettent en scène « des personnages qui perdent la vue, comme Mammouth dans City Hunter (plus connu sous les latitudes françaises pour sa version animée, Nicky Larson) ou Shiryu dans Les Chevaliers du zodiaque », énumère Arnaud Lapote, le créateur de Geneworld. net, un site dédié aux génériques de dessins animés, et de Mangacenter.fr, une librairie en ligne. Un sujet secondaire Malgré tout, « il n’y a pas beaucoup de mangas qui traitent vraiment du handicap. La plupart des personnages qui en souffrent sont soit des personnages secondaires, soit des personnages permettant de mettre en avant une romance ou une capacité physique exceptionnelle », observe-t-il. Un constat partagé par Anne-Lise Mithout  : « Dans A Silent Voice, la jeune fille sourde apparaît comme doublement passive du fait de son sexe et de son handicap pour valoriser un héros masculin. » Pour comprendre la relation entre la culture manga et le handicap, il faut se pencher sur son pays d’origine  : le Japon. « Les personnes handicapées sont exclues de la société. Dans la religion bouddhiste, le handicap est la rétribution d’une mauvaise action faite dans une vie antérieure. Aujourd’hui, si la croyance est moins présente, cette idée n’a pas complètement disparu », analyse la sociologue. Selon elle, le handicap mental reste stigmatisé puisque « les personnes qui en sont victimes sont parfois vues comme porteuses d’un mauvais gène ». Mais les mentalités changent. Pour le fondateur de Mangacenter.fr, « si les enfants, ados et adultes sont habitués à rencontrer des personnes handicapées dans leurs mangas préférés, ils s’habituent à voir la même chose dans le monde réel. Le manga apporte donc, d’une certaine manière, sa pierre à l’édifice. » 'TRANSAT James ACRE MORFON[I] E LE WWRE MILRTINME Suivez l'aventure de Thomas Ruyant et Morgan Lagravière sur 20minutesfr 20 Minutes, soutien de l'équipage du voilier LinkedOut K. N. Katachi Y. Oima/Kodansha Ltd « Les personnes handicapées sont exclues de la société japonaise. » Anne-Lise Mithout, sociologue



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :