20 Minutes France n°3661 27 sep 2021
20 Minutes France n°3661 27 sep 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3661 de 27 sep 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 3,4 Mo

  • Dans ce numéro : ça ne doit plus être Versailles, ici !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
16 LUNDI 27 SEPTEMBRE 2021 « Dans la moto, c’est chacun pour sa peau » Le pilote français Fabio Quartararo est bien parti pour devenir champion du monde de MotoGP JI E Propos recueillis à Marseille par Adrien Maxncore quatre Grands Prix. Quatre courses de MotoGP pour devenir le premier Français à être champion du monde dans la catégorie reine. Avant l’épreuve à Austin (États-Unis), dimanche, Fabio Quartararo possède 48 points d’avance au classement général sur son premier poursuivant. Mais ce titre à portée de main n’est qu’une étape dans l’ambitieuse carrière que vise « El Diablo ». Vous sortez d’un magnifique duel à Misano (Italie) avec Francesco Bagnaia, votre dauphin au classement. Est-ce que ce sera le duel des dernières courses ? L’image C’est sûr que ce sera avec lui que je me battrai jusqu’à la fin de saison. À Austin, je pense qu’il y aura d’autres concurrents, ça va être cool jusqu’au bout. Il faut s’amuser, faire de son mieux, car il y a énormément de pilotes qui pourront se battre aussi pour des victoires. Je ne dois pas penser qu’à Bagnaia. Quelle est la différence avec la saison dernière dans cette course au titre de champion du monde ? L’année dernière, j’étais un petit peu obnubilé par le championnat, à vouloir rester premier. Mais c’est quelque chose que je laisse derrière moi. Maintenant, je préfère voir course par course. C’est ce qui marche. Je n’ai rien fait de spécial, à part aller voir un psy, à la fin de la saison 2020, qui m’a aidé. C’était quelque chose d’intéressant pour moi. Mais c’est surtout l’expérience qui fait cette différence. SPORT Ressentez-vous de la pression ? Non, pas spécialement sur cette fin de saison. On a 48 points d’avance, il nous reste quatre courses à faire, donc on a de la marge. Vous vous êtes fait opérer, tout comme JohannZarco, du syndrome des loges. Cinq autres pilotes ont aussi eu ce problème cette saison. Les motos ne sont-elles pas trop puissantes pour le corps humain ? Si, mais malheureusement on n’a pas trop le choix. Devant, les motos sont de plus en plus rapides, donc il y a une course à la performance. C’est A. Solaro/AFP Julian Alaphilippe, roi du monde chez les Belges Un verre lancé qui passe à quelques mètres de lui, des sifflets et une Marseillaise bâclée. Les supporteurs belges massés à Louvain ont eu du mal à accepter que Julian Alaphilippe devienne champion du monde chez eux, dimanche. Tenant du titre, le Français, auteur d’une fin de course époustouflante, a notamment écrasé le grand favori, Wout Van Aert. « Beaucoup de supporteurs, dans le dernier tour, me demandaient de ralentir et n’avaient pas des mots très sympas, a réagi Alaphilippe. Je les remercie, ça m’a donné encore plus envie d’appuyer fort sur les pédales. » Photo  : Shutter/Sipa 2" u la raison pour laquelle beaucoup de pilotes se font opérer. De mon côté, ça va beaucoup mieux, je n’ai plus de gêne. L’opération s’est très bien passée, je ne devrais plus avoir de problèmes. Valentino Rossi, à qui vous avez succédé chez Yamaha, prendra sa retraite à la fin de saison... Ce qu’a accompli Valentino Rossi durant sa carrière est extraordinaire. C’est lui qui m’a donné cette motivation de vraiment vouloir me battre en MotoGP, et c’est à travers ses performances que j’ai pris la décision de devenir un pilote de MotoGP. C’est une référence pour notre sport, même s’il n’y a pas vraiment de partage dans la moto. C’est chacun pour sa peau. Il semble régner une bonne ambiance dans le paddock de MotoGP… C’est vrai qu’il y a plus qu’une bonne ambiance, avec beaucoup de respect entre les pilotes. On fait quelques petits trucs ensemble en dehors de la moto. C’est cool, et il vaut mieux que ça se passe comme ça. Ligue 1 – 8 e journée Dimanche  : Bordeaux-Rennes (1-1), Troyes-Angers (1-1), Reims-Nantes (3-1), Brest-Metz (1-2), Clermont-Monaco (1-3), Marseille-Lens (2-3) Samedi  : Lyon-Lorient (1-1), Saint-Étienne-Nice (0-3), Strasbourg-Lille (1-2), Paris-Montpellier (2-0) Classement Pts Diff. 1 PARIS 24 +15 2 LENS 15 +4 3 MARSEILLE 14 +6 4 NICE 13 +12 5 ANGERS 13 +4 6 LORIENT 13 +1 7 LYON 12 +1 8 MONACO 11 0 9 LILLE 11 -3 10 NANTES 10 +1 11 REIMS 10 +1 12 STRASBOURG 10 -& 13 RENNES 9 +1 14 MONTPELLIER 9 0 15 CLERMONT 9 -8 16 BORDEAUX 7 -6 17 TROYES 6 -4 18 METZ 6 -7 19 BREST 4 -7 20 SAINT-ETIENNE 3 -10
ÇA MANQUAIT D'ALLER AU BUREAU. ÇA MANQUAIT ENCORE PLUS D'EN REPARTIR. TOUTES LES EXCUSES SONT BONNES""'— " — -" - Parce que le télé-travail n'a pas que des avantages, retrouvez le plaisir de vous échapper à travers la ville avec notre gamme de scooters Forza. Grâce à leur confort GT et leurs performances, vos trajets quotidiens se transforment en véritables balades. Vous avez le choix : Forza 125, 350 ou 750 sont disponibles en magasin. Rendez-vous chez votre concessionnaire Honda pour l'essayer. forza.honda.fr



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :