20 Minutes France n°3646 7 jui 2021
20 Minutes France n°3646 7 jui 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3646 de 7 jui 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 3,0 Mo

  • Dans ce numéro : la Terre met les ados en PLS.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
8 MERCREDI 7 JUILLET 2021 Économie circulaire Spareka veut faire baisser le coût de la panne Kevin Brighton (à g.) et Cyril Berton ont réalisé 1 150 vidéos de réparation d’objets. F. Pouliquen/20 Minutes + DE 20 MINUTES PLANÈTE Depuis 2012, la start-up francilienne pousse les Français à réparer eux-mêmes leurs appareils, grâce notamment à des tutoriels en vidéo Fabrice Pouliquen votre aspirateur aspire mal, il est possible que le « Si réservoir à poussières soit obstrué, lance Cyril Berton. Il faut le contrôler. » Il joint le geste à la parole en retournant le robot-aspirateur, pour montrer comment s’y prendre. Pendant ce temps-là, la caméra de Kevin Brighton tourne. Dans le studio de Spareka, entreprise montreuilloise (Seine-Saint-Denis), le duo réalise cinq tutos vidéo chaque semaine. Remplacer la courroie du lavelinge, changer la carte électronique du four, détartrer la cafetière ? En cinq ans, Kevin Brighton compte 1 150 vidéos réalisées, « 900 publiées sur notre chaîne YouTube française, le reste sur les chaînes internationales, que nous commençons à développer », précise-t-il. Vente de pièces détachées Selon une étude de l’Ademe (Agence de la transition écologique) de 2019, 81% des Français ont une bonne image de la réparation. Mais lorsqu’un de leurs produits tombe en panne (toutes catégories confondues), seuls 36% en moyenne le VOTRE VIE VOTRE AVIS De nouveaux chapitres s’ouvrent pour nos lectrices l’été Benjamin Chapon Livres de poche, liseuses numériques ou livres audio… Les internautes de 20 Minutes comptent bien mettre à profit l’été pour continuer à lire, sur la bonne lancée de l’augmentation du temps de lecture moyen constatée depuis le premier confinement. Premier enseignement de notre appel à conseils de lecture, les lecteurs sont… des lectrices, à 100%. Second enseignement  : vous lisez des choses très différentes. Polars, romans « légers » et feel good, romances horrifiques, récits de science-fiction, etc., il y en a pour tous les goûts. « Ce que j’aime avec les lectures estivales, c’est qu’on se met moins d’obligations que le reste de l’année où on croule sous les livres qu’il FAUT lire, constate Camille. Il y a ceux dont tout le monde parle, ceux d’autrices qu’on adore… Alors que, l’été, on peut picorer un peu de tout. » Maritza suggère, elle, de fouiner du côté des « livres d’auteurs et autrices auto-éditées ou hybrides. Dans les futures adaptations cinéma, il y a Destins croisés, d’Anne-Sophie Hennicker. » Citons aussi le conseil de Carmen  : « Je trippe sur le livre audio Les Amants de la Révolution, un genre d’Autant en emporte le vent, mais avant et pendant la Révolution. Romantique et, ça me fait réviser l’histoire de façon cool… » Photo  : M._Hassan/PixabaynnAVEC VOUS -In Cu réparent. Pour réduire ce décalage, Spareka s’efforce de démocratiser l’autoréparation en proposant à la vente plus de 8 millions de pièces détachées d’appareils en tout genre. De quoi résoudre une multitude de pannes, du moins sur le papier. Car, parmi les freins à l’autoréparation, l’Ademe pointe le sentiment d’incompétence des Français. « Avec des outils basiques, 80% des pannes sont réparables, par tous », assure Spareka, qui a commencé à produire des tutoriels en vidéo en 2012. Erwan Fangeat, expert de l’Ademe, tempère toutefois les potentialités de l’autoréparation  : « On le voit dans nos « La majorité des Français ne sont pas prêts à faire de l’auto - réparation. » Erwan Fangeat, expert de l’Ademe études, la majorité des Français ne sont pas prêts à faire de l’autoréparation. Et si certains équipements semblent facilement réparables, comme l’électroménager, démonter son téléviseur ou ses équipements high-tech, c’est une autre paire de manches. » Pour l’ingénieur de l’Ademe, l’enjeu est aussi de continuer à faire croître et d’améliorer la réparation par des professionnels, ce à quoi devrait contribuer le fonds de réparation, qui doit voir le jour le 1er janvier 2022. Il permettra aux particuliers de profiter d’une réduction sur la facture lorsqu’ils font appel à un professionnel agréé. CETTE PHOTO NOUS A ÉTÉ ENVOYÉE PAR BENJAMIN BABIZ (@BENJAMIN_BABIZ) Lever de soleil sur Paris et la Seine. VOUS ÊTES DOUÉ POUR LA PHOTOGRAPHIE ? minutes Envoyez vos images à contribution@20minutes.fr ou postez-les sur Instagram avec le hashtag #nosinternautesontdutalent. Vos photos ne seront destinées qu’à cette rubrique. Pour en savoir plus sur la gestion de vos données  : https://www.20minutes.fr/politique-protection-données-personnelles
20 Marvel déploie ses ailes autour d’elles « Black Widow », film très sombre, en salles ce mercredi, nous révèle avant tout une histoire de femmes ee Département des Hauts-de-Seine/Pôle Communication/Mai 2021/PP/Photo  : Julia Brechler Caroline Vié Comment Natasha Romanoff estelle devenue la Veuve noire, une superhéroïne capable de combattre avec les Avengers ? C’est à cette question que répond Black Widow, de Cate Shortland. On y retrouve Scarlett Johansson dans le rôle de cette transfuge des pays de l’Est, qui doit renouer avec un passé douloureux pour accepter ce qu’elle est devenue. « Ce qui est passionnant ici, c’est que nous déjouons les attentes du public, explique la réalisatrice à 20 Minutes. Nous explorons des dimensions de Natasha dont les gens n’ont absolument aucune idée. Nous nous intéressons à toutes les facettes d’elle que nous n’avions jamais vues. » C’est avant tout une histoire de femmes que révèle ce film très sombre. Celle de Natasha certes, mais aussi celles de sa sœur, jouée par Florence Pugh, et de 0 hauts-de-seine LE DÉPARTEMENT sa mère, incarnée par Rachel Weisz. Les hommes qu’elles côtoient, qui prennent les traits de Ray Winstone et de David Harbour, se font voler la vedette par leurs partenaires féminines, tant sororité et maternité prennent de l’importance au sein de l’intrigue. Un thriller d’espionnage Natasha va retrouver sa famille d’autrefois et faire face à de nouvelles responsabilités qui poussent ses aventures du côté du thriller d’espionnage. « J’ai fait des recherches sur les espions soviétiques et sur la façon dont ils sont formés auprès d’historiens, précise Cate Shortland. Cela m’a permis d’aller plus en profondeur, pour construire un personnage plus réaliste. » Avec cet opus, la franchise Marvel semble prête à atteindre l’âge adulte au cinéma. À VOIR AUSSI CINÉMA MERCREDI 7 JUILLET 2021 9 Le choix de Caro Notre journaliste a eu un coup de cœur pour « Black Widow » PROFONDEUR DE CHAMP UN BIOTERRITOIRE SOUS L’OBJECTIF #DépartementNature EXPOSITION PHOTOGRAPHIQUE DU 9 JUIN AU 9 DÉCEMBRE 2021 PARCS DÉPARTEMENTAUX DE SCEAUX ET DES CHANTERAINES Scarlett Johansson interprète un personnage sombre dans Black Widow, de Cate Shortland. Marvel Studios tr m www.hauts-de-seine.fr



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :