20 Minutes France n°3646 7 jui 2021
20 Minutes France n°3646 7 jui 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3646 de 7 jui 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 3,0 Mo

  • Dans ce numéro : la Terre met les ados en PLS.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 MERCREDI 7 JUILLET 2021 Paris valide le stationnement payant, dès 2022, pour les deux-roues La Ville de Paris a adopté mardi en Conseil municipal le stationnement payant pour les motos et scooters non électriques à partir de 2022. Le tarif sera fixé à 50% du prix pratiqué pour les voitures. Une hausse du tarif visiteur, passant de 4  € à 6  € ou de 2,40  € à 4  € , est prévue le 1er août. SOLDES DU 30/06 AU 27/07 DES OFFRES IRRÉSISTIBLES DANS LE PLUS GRAND ESPACE TABLES ET CHAISES À PARIS CANAPÉS, LITERIE, MOBILIER  : 3 000 M 2 D’ENVIES ! Paris 15 e - 7j/7 - M° Boucicaut, P.gratuit Tables et chaises de repas 63 et 60 bis rue de la Convention, 01 45 77 80 40 145 et 147 rue Saint-Charles, 01 45 75 02 81 Toutes nos adresses sur www.topper.fr GRAND PARIS Serge le lapin s’invite sur une ligne… de bobs En jaune ou en rose. Serge le lapin s’invite sur les bobs de la marque RATP La ligne. En octobre, le célèbre lapin qui se fait « pincer très fort » les doigts avait été imprimé sur des chaussettes. Depuis mardi, et jusqu’au 1er août, les vêtements ou objets siglés RATP s’installent au premier étage des Galeries Lafayette, à Paris (9 e). Du textile à la papeterie, les adeptes du patrimoine ferroviaire auront de quoi se fondre dans le décor. Photo  : RATP Une plainte contre X liée à la pollution au plombautour de Notre-Dame Lors de l’incendie de Notre-Dame de Paris, le 16 avril 2019, 460 t de plombsont parties en fumée. Deux ans après, ce métal toxique, notamment pour les enfants et les femmes enceintes, continue de polluer l’île de la Cité. Une situation qui a poussé l’Union départementale CGT Paris, l’association Henri Pézerat et deux familles de riverains à porter plainte contreX, mardi, pour mise en danger de la vie d’autrui. Ils estiment que « l’existence du risque direct et immédiat de nature à entraîner un péril physique d’une particulière gravité », rapports à l’appui, ne fait aucun doute. Les plaignants soulignent que, le 18 juillet 2019, sur 82 enfants contrôlés, 10 présentaient une plombémie supérieure au seuil de vigilance. Tables extensibles, plateaux laque, bois, verre et céramique, procédés anti-rayures, fabrication française et européenne. LES SAMEDIS SOIR Jusqu’au 25 septembre, les 14 juillet et 15 aout De 20h30 à23h05 - C H ÂT E A U DE VERSAILLES INFORMATIONS –RÉSERVATIONS www.chateauversailles-spectacles.fr etpoints de vente habituels 20 Dans le 20e, une femme retrouvée morte chez elle, poignardée à de multiples reprises Qui a tué N. et pourquoi ? C’est ce que cherchent à déterminer les enquêteurs de la brigade criminelle de Paris après la découverte, lundi soir, du corps de cette femme de 58 ans dans son appartement de la rue Saint-Fargeau (20 e). Selon nos informations, la victime a été retrouvée dans sa cuisine, le corps lardé de plusieurs coups de couteau et dissimulé sous une couverture. L’arme, tachée de sang, a été retrouvée dans le salon. « Ni les voisins ni la gardienne n’ont entendu de bruits suspects », confie une source proche de l’enquête. Seule certitude, N. était présente à son travail vendredi. La cumbia s’exporte aux Ulis Et si un musicien latino sommeillait en vous ? Pour le groupe de salsa et de cumbia Orquesta Chilaquiles, pas de doute  : les habitants de la résidence Toit et Joie-Poste Habitat des Ulis (Essonne) en ont le potentiel. Ce mercredi, à l’occasion du festival Au-delà des toits, la musique s’invite au pied de l’immeuble* de 18 h à 21h. Les résidents se lanceront dans un concert participatif, suivi d’une représentation du groupe. Photo  : Au-delà des toits * 1 bis, allée Rosalie, Les Ulis.
20 L’évacuation a « juste déplacé le problème » « 20 Minutes » s’est rendu dans les jardins d’Éole, après que les toxicomanes en ont été chassés la semaine dernière D Annminutes I- I Aude Lorriauxnne Hidalgo, la maire (PS) de Paris, l’avait promis. Les toxicomanes ont été évacués des jardins d’Éole, dans le Nord-Est parisien, mercredi dernier. Une semaine après, les riverains ont-ils réinvesti le parc ? La sécurité s’est-elle améliorée ? 20 Minutes s’est rendu sur place à plusieurs reprises. Lundi, vers 18h, quand on s’approche du parc, l’ambiance est assez spéciale, comme auparavant. Un groupe d’hommes alcoolisés semble se disputer, un autre homme nous conseille de ranger notre portable. À l’intérieur, cependant, la population est différente. Près des jeux dans la partie sud des jardins, des familles surveillent leurs enfants qui jouent. « Aujourd’hui, c’est la grande première, je retourne au parc », se réjouit Anne-Frédérique. Cette mère AVEC VOUS 20 MINUTES PARIS 24-26, rue du Cotentin, 75732 Paris Cedex 15. Tél.  : 01 53 26 65 65 Contact commercial  : Sonia Lopes. Tél.  : 06 15 43 39 28. E-mail  : slopes@20minutes.fr Vincent Plumot. Tél.  : 06 86 51 43 77. E-mail  : vplumot@20minutes.fr Vous êtes étudiants Venez nous rejoindre sur ClubHouse pour échanger et trouver de bons conseils d'orientations. Tous les mercredis à 21h, sur ClubHouse. Te.o.rge. rApp5tofe TOUS LES JOURS, SUIVEZ L’ACTUALITÉ DE VOTRE RÉGION ET PARTICIPEZ ! PARIS@20MINUTES.FR WWW.FACEBOOK.COM/20MINUTESPARIS twitter.com/20minutesparis www.instagram.com/20minutesparis L'application ClubHouse est uniquement disponible sur l'Apple Store GRAND PARIS MERCREDI 7 JUILLET 2021 3 d’une petite Salomé, qui la tire par la manche, explique avoir déserté le parc il y a deux mois, avant que la partie nord soit sanctuarisée pour les toxicomanes évacués de Stalingrad. La rue Riquet touchée Cyrille, qui habite en face du parc, fait sonner une autre musique. Il est venu se promener avec sa fille, mais, Mardi, dans les jardins d’Éole, dans le Nord-Est parisien. A. Lorriaux/20 Minutes pour lui, la situation n’a pas tellement changé. Il venait déjà dans le parc avant l’évacuation, car la partie sud était préservée des regroupements de toxicomanes. Il constate qu’il y a toujours des toxicomanes aux abords du parc. Sa femme s’est fait voler deux fois son portable. Le couple va bientôt déménager, ne supportant plus ce lieu « intense », dit-il. Le point de vente principal s’est délocalisé au nord du parc, rue Riquet. Là, entre 100 et 200 personnes stagnent toute la journée, des consommateurs et consommatrices, mais aussi des dealeurs. Laura* nous conte son histoire. Violée par son père, elle est tombée dans le crack. Elle vient pour consommer, AUJOURD’HUI EN FRANCE LA MÉTÉO À PARIS f DEMAIN Matin Après-midi Matin Après-midi 14 °C 22 °C mais aussi parce qu’elle a des amis ici. Elle est partagée sur l’évacuation des jardins  : « Les habitants voient ça tous les jours, je suis maman, je n’aime pas « Pour arrêter de fumer, il nous faut un endroit stable. » Laura*, une consommatrice de crack 15 °C 23 °C Y a de l’orage dans l’air, le mercure de travers Un air de rumba sur la France, ce mercredi. Des orages se font entendre en fond sonore du sud-ouest au nord-est et dans le Bassin parisien. Ailleurs, le soleil mène la danse. Les températures ont du mal à suivre le tempo pour la saison, bien qu’en hausse à l’est. Prévisions ultra détaillées e h ak "r TV"WEEl'APPLISeimitiv nir meteo 11 Ie..Lp LACHAINEMETEO.COM qu’ils voient ça », dit celle qui explique pourtant avoir été blessée par un tir de mortier des riverains et riveraines. « Dans le parc, on était cachés au moins, continue Laura. Et puis ce n’est pas comme ça qu’on va diminuer  : pour arrêter de fumer, il nous faut un endroit stable. » Laura et Didier*, aussi consommateur, parlent calmement, mais, de fait, l’insécurité règne aux abords du parc, et elle ne s’est pas arrangée depuis l’évacuation. Vendredi, une bande de jeunes s’est battue au couteau, nous apprend un policier. « Ça a juste déplacé le problème, déplore Frédéric Francelle, porte-parole du Collectif 19, une organisation de riverains. Avant, on ne pouvait pas rentrer dans le parc. Aujourd’hui, on ne peut même plus s’en approcher. » Anne Hidalgo avait promis que les jardins d’Éole seraient « rendus aux habitants ». La promesse ne semble pas encore complètement tenue. Le sujet est au menu des discussions du Conseil de Paris, qui a lieu ce mercredi. * Les prénoms ont été changés.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :