20 Minutes France n°3641 25 jun 2021
20 Minutes France n°3641 25 jun 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3641 de 25 jun 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 4,8 Mo

  • Dans ce numéro : Jul totalement full.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
ru Un scrutin à scruter de toutes parts « 20 Minutes » fait le point sur les enjeux principaux du second tour des régionales, qui se tient dimanche Thibaut Le Gal D ernière ligne droite. À deux jours du second tour des régionales, les candidats tentent de mobiliser leur camp. Les résultats de dimanche dernier, qui ont fait des présidents sortants les favoris, seront-ils confirmés ? 20 Minutes revient sur les points chauds de ce scrutin. LE RN PEUT-IL L’EMPORTER EN PACA ? Les sondages flatteurs, qui donnaient les candidats RN en première position dans six régions, ont été balayés au premier tour. Seul Thierry Mariani, en Paca, a devancé le président LR sortant, Renaud Muselier. Comme en 2015, un « front républicain » s’est mis en place avec le retrait de la liste écologiste de Jean-Laurent Félizia, troisième dimanche. Le sort de la Paca ACTUALITÉ VENDREDI 25 JUIN 2021 6 s’annonce crucial pour Marine Le Pen. « Il faut montrer qu’on est capables de gérer une collectivité aussi importante, c’est un enjeu de taille au niveau national pour la crédibilisation de notre mouvement », souligne un proche de la candidate à la présidentielle. LES ÉCOLOGISTES PEUVENT-ILS RAVIR UNE RÉGION À LA DROITE ? L’ambition verte est du côté des Pays-de-la-Loire. L’exmarcheur Matthieu Orphelin, allié à LFI, est arrivé en deuxième position dimanche (18,70%) , loin derrière la présidente LR sortante, Christelle Morançais (34,30%). Mais le candidat soutenu par EELV a réussi à s’allier avec le socialiste Guillaume Garot (16,31%) et devrait bénéficier du maintien au second tour de François de Rugy (LREM, 11,97%) et d’Hervé Juvin (RN, 12,53%). « On va réussir ce que personne n’imaginait », espère Matthieu Orphelin. DES RÉGIONS INGOUVERNABLES ? Dans certaines régions, les tractations pourraient se poursuivre après les résultats Un distributeur de médicament connecté en test en France O Oihana Gabriel ublier son médicament contre le cancer, c’est l’angoisse de nombreux patients hospitalisés à domicile. Mais peut-être que, demain, un nouvel appareil viendra en soulager certains. Son nom ? Thess. Une innovation que le président de l’Institut de cancérologie Sainte-Catherine à Avignon (Vaucluse), Roland Sicard, développe avec Thess Corporate, une entreprise montpelliéraine. Un patient français, Gérard Pouzol (photo), atteint d’un cancer rare du rein depuis mars 2020, teste actuellement cette innovation chez lui. Depuis un an, une application lui rappelle l’heure de sa prise de médicament. Puis il intègre sur son ordinateur tout événement  : oublis, effets indésirables… « Et je les ai tous eus, précise-til. Un jour, ma tension est montée à 18. Plutôt que d’aller à la clinique, la pharmacienne a prévenu mon oncologue, qui a faxé une ordonnance afin de faire baisser ma tension. Avec ce système, réactif, on est beaucoup plus proches de l’équipe soignante. » « Ça marche bien » Deuxième fonction de Thess, « c’est un dispensateur de médicament qui tient dans la main et qui est connecté, explique Roland Sicard. Le principe, c’est de donner le bon médicament à la bonne dose et à la bonne heure. » Autre avantage  : si le traitement est modifié, ce distributeur intelligent reçoit directement la directive de l’oncologue et adapte la délivrance. « Ça marche bien, c’est fiable », se réjouit Gérard. Pour le moment, l’innovation s’adresse à des patients qui ont des protocoles très lourds et coûteux. Deux études françaises vont être lancées pour deux ans. Elles permettront peut-être à Thess d’obtenir le label de dispositif médical. Photo  : G. Pouzol En Paca, le président LR, Renaud Muselier, a été devancé par Thierry Mariani (RN). F. Munsch/Sipa du second tour. Le mode de scrutin prévoit que la liste arrivée en tête ait une prime de 25% des sièges du conseil régional. Le reste des places est attribué à la proportionnelle entre les listes ayant obtenu plus de 5%. Mais, dans certaines régions, les candidats arrivés en tête pourraient obtenir un score insuffisant pour obtenir une majorité absolue. Ce pourrait être le cas en Bretagne et en Nouvelle-Aquitaine, où cinq listes se maintiennent au second tour. Orban sous la pression de l’UE Romarik Le Dourneuf La législation interdisant la promotion de l’homosexualité auprès des mineurs en Hongrie fait du bruit dans toute l’UE. Au point que le sujet a été inscrit à l’ordre du jour du Conseil européen, jeudi et ce vendredi à Bruxelles. Le Premier ministre hongrois, Viktor Orban (photo), devrait être sommé de revoir son texte. Mais que peut faire l’UE contre cette mesure ? « Les questions portées par l’UE sont essentiellement économiques, elle n’a pas vraiment d’accroche sur les L’abstention diminuera-t-elle ? Après l’abstention vertigineuse du premier tour (près de 67% des inscrits), un record pour une élection depuis le début de la V e République, la participation sera observée de près dimanche. Critiqué par l’opposition pour son manque d’information, le gouvernement a lancé mercredi une campagne de communication « éclair sur les réseaux sociaux » pour inciter au vote. questions sociétales comme la situation des LGBT en Hongrie », indique Tania Racho, docteure en droit européen. Pour elle, le seul moyen pour la Commission de se saisir du dossier serait de rattacher cette loi hongroise à un élément du droit européen. Mais cela pourrait être une procédure très longue, selon Tania Racho  : « Il suffit qu’un juriste trouve une faille dans le droit pour contourner la moindre sanction. » L’autre levier est l’article 7 du traité sur l’UE. « Il sert à reconnaître qu’un pays, d’une manière ou d’une autre, ne respecte pas les valeurs de l’UE de façon systémique, détaille Tania Racho. Mais il a une contrainte importante, il doit être voté à l’unanimité des membres de l’UE, sauf l’État en question. » Faille qui fait que la procédure n’a jamais abouti. Photo  : O. Hoslet/Pool/AFP
franprix.fr le e-commerce de tous les jours 9 à p artir.de 35 € crachats Envie d'un snack 100% naturel, ça peut arriver tous les jours. * Livraison disponible sous réserve d'éligibilité de votre adresse. Voir détails et conditions sur le site franprix.fr. À partir du 13 juin 2021 et exclusivement pour les 2000 premiers cliente), profitez de 10 € de remise immédiate dès 40 € d'achats sur le site www.franprix.fr ou sur l'application mobile franprix avec le code EXPRESS3**. (1) Offre limitée aux 2000 premiers clients et dans la limite d'une utilisation par client, décompte gratuitement accessible en contactant le service client au 09 70 17 10 00. **Au moment du paiement, indiquez le code EXPRESS3 dans « Utilisez un code promotionnel ». Code promotionnel non échangeable, non remboursable, utilisable en une seule fois. POUR VOTRE SANTÉ, ÉVITEZ DE MANGER TROP GRAS, TROP SUCRÉ, TROP SALÉ. WWW.MANGERBOUGER.FR



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :