20 Minutes France n°3638 18 jun 2021
20 Minutes France n°3638 18 jun 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3638 de 18 jun 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 12,2 Mo

  • Dans ce numéro : l'enjeu abstention.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
12 VENDREDI 18 JUIN 2021 La série qui fait d’une pandémie une féerie Les créateurs de « Sweet Tooth », sur Netflix, expliquent pourquoi leur production apocalyptique sur fond de pandémie est résolument optimiste Anne Demoulin U ne dystopie féerique qui fait un carton ! La série Sweet Tooth s’est hissée à la seconde place du top 10 de Netflix, derrière le mastodonte Lupin et devant la très attendue cinquième et ultime saison de Lucifer. Adaptation de la bande dessinée du Canadien Jeff Lemire, cette série en huit épisodes, créée par Jim Mickle et Beth Schwartz, et écrite avec Christina Ham et Jeff Lemire, suit le road trip onirique d’un petit garçon mi-cerf, mihumain (joué par Christian Convery), prénommé Gus, dans une Amérique postapocalyptique frappée par une pandémie. De quoi miner le moral en plein déconfinement ? Que nenni ! « Sweet Tooth est une histoire très personnelle. C’est une grande partie dennc u minutes AVEC VOUS + DE 20 MINUTES CULTURE ma vie », lance d’emblée Jeff Lemire, le créateur de la bande dessinée, avec lequel 20 Minutes s’est entretenu lors d’une table ronde organisée par Netflix. La série a choisi d’emblée d’adopter un ton plus léger que son roman graphique. « Il s’agit d’une adaptation, pas d’une traduction, explique l’auteur. Avoir des personnages un peu moins violents que le livre était nécessaire pour donner vie à cette histoire. » Un message d’espoir La production de Sweet Tooth a été interrompue par le Covid-19. Jim Mickle souligne  : « Ce n’est pas vraiment une histoire de pandémie, Sweet Tooth parle surtout de ce qui se passe après et de ce qui peut en ressortir de bon. On espère que les gens retiendront que l’espoir est important. On a essayé de trouver un moyen de raconter cette histoire apocalyptique d’une manière qui dise  : "Accroche-toi, tu t’en sortiras. » Le monde a besoin de ce message. » « Certains personnages ont même une vie meilleure après la pandémie », s’exclame Beth Schwartz. La famille Christian Convery joue Gus, un petit garçon mi-humain, mi-cerf. Kirsty Griffin/Netflix Anderson, que Gus rencontre dans l’épisode 2, est ainsi devenue plus unie grâce à la pandémie. Pendant le confinement, « les personnes chanceuses ont réalisé ce qui était vraiment important pour elles, non pas le travail ou le brouhaha du monde extérieur, mais des choses comme passer du temps en famille », développe-t-elle. Le récit, vu par les yeux de ce gamin naïf, oblige le spectateur à retrouver la capacité d’émerveillement de l’enfance. Véritable ode à la nature, à l’humain et à la tolérance, Sweet Tooth est résolument optimiste. VOTRE VIE VOTRE AVIS CETTE PHOTO NOUS A ÉTÉ ENVOYÉE PAR MARIE-CHRISTINE VANDEWIELE Les premiers rayons du soleil dans la prairie fraîchement fauchée à Moyaux, en Normandie. VOUS ÊTES DOUÉ POUR LA PHOTOGRAPHIE ? Envoyez vos images à contribution@20minutes.fr ou postez-les sur Instagram avec le hashtag #nosinternautesontdutalent. Vos photos ne seront destinées qu’à cette rubrique. Pour en savoir plus sur la gestion de vos données  : https://www.20minutes.fr/politique-protection-données-personnelles Depuis jeudi, ils ne sont plus obligatoires en extérieur et, pour nos lecteurs, ça peut être une source de stress Pierre Cloix On a presque eu du mal à y croire. Quand, à la sortie du Conseil des ministres mercredi, Jean Castex a annoncé que le port du masque imposé en extérieur prenait fin et que le couvrefeu suivrait dès dimanche soir, il a fallu quelques secondes pour réaliser. Alors, quand nous avons demandé à nos internautes comment ils vivaient l’abandon de ces mesures sanitaires, nous nous attendions à un déferlement de joie. Céline fait partie de ceux qui nous ont donné raison  : « Libérée, délivrée… Le port du masque devenait de plus en plus difficile à supporter, surtout en plein soleil. Enfin, l’été est là, et, dans quelques jours, plus de couvre-feu, c’est énorme. » Mais, pour certains, ce « relâchement » des mesures peut aussi être source d’un certain stress  : « Ça m’angoisse, car je n’ai plus envie de confinement, de magasins, 2r1 La magie des paysages Les paysages de la Nouvelle-Zélande donnent aussi à la série cette dimension féerique. « Cela ressemble aux États-Unis, mais en plus grand, plus luxuriant, plus beau et plus vallonné, remarque Jim Mickle. De nombreuses idées viennent de ce cadre, mais aussi des histoires avec lesquelles on a grandi, comme Les Goonies, E.T., l’extraterrestre ou L’Histoire sans fin. » La magie opère aussi parce que le réalisateur a délaissé les images de synthèse au profit des trucages à l’ancienne. « Libérés, délivrés » … Et soulagés par la levée du port du masque ? de restaurants ou d’activités fermés, mais j’ai un gros doute pour les mois à venir », s’inquiète Marilyne. Le souvenir de la période estivale 2020, avec l’espoir d’une « fin » du Covid-19 avant une flambée de cas en septembre et en octobre, a laissé des stigmates. « Pour moi, c’est un peu tôt » Sophie, professionnelle de santé, s’interroge quant à elle sur la responsabilité individuelle des Français  : « J’ai bien peur qu’ils ne comprennent pas les règles ajustées, comme mettre le masque au marché, mais pas forcément autour du marché en extérieur. Certains sont stressés des distances et vous envoient bouler, d’autres vous collent. Pour moi, c’est un peu tôt et ça risque d’engendrer des comportements inappropriés. » Enfin, il y a ceux qui, comme Pascal, ne voient pas cet allégement des mesures sanitaires comme une fin en soi  : « Pour moi, la liberté, c’est de croiser le sourire de la boulangère, de la vendeuse, du serveur… » Pour autant, il n’y a pas de petites victoires, alors « bas les masques » et sortez votre plus beau sourire.
PÉRIODE D'INSCRIPTION CATÉGORIES ÉLIGIBILITÉ [WANTED] CRÉ EU 7000C à gagner au total DU 6 JUILLET AU 30 AOÛT 2021 (8 SEMAINES) COMÉDIE ROMANTIQUE/ROMANCE FANTASTIQUE/HUMOUR/SHONEN/CARTE BLANCHE TÉLÉCHARGEZ AU MOINS 3 ÉPISODES SUR WEBTOON CANVAS EN RESPECTANT LE NOMBRE DE CASES REQUIS PRIX GAGNANT DU GRAND PRIX 15 000 € GAGNANTS DE CHAQUE CATÉGORIE 5 000C PAR PERSONNE GAGNANTS DU PRIX D'EXCELLENCE MAX 1000C PAR PERSONNE (2 PAR CATÉGORIE) https://www.webtoons.com/fr Pour plus d'infos, cherchez « Webtoon Concours 2021 » sur Google ou scannez le QR code ci-dessus !



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :