20 Minutes France n°3635 11 jun 2021
20 Minutes France n°3635 11 jun 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3635 de 11 jun 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 6,8 Mo

  • Dans ce numéro : c'est l'Euro mission !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
8 VENDREDI 11 JUIN 2021 L’exécutif en fait-il assez contre les féminicides ? En réaction à de récents drames, notamment à Mérignac, le gouvernement a annoncé la mise en place de nouvelles mesures contre les violences conjugales « L Hélène Sergent’histoire se répète  : trop de femmes victimes qui avaient dénoncé les violences commises par leur conjoint sont encore laissées sans protection. » C’est le constat amer dressé par le Haut Comité à l’égalité. Mise en ligne mercredi, cette évaluation de la politique de lutte contre les violences conjugales intervient dans un contexte préoccupant. Le même jour, le gouvernement a publié le rapport d’inspection réclamé après le meurtre de Chahinez, 31 ans, brûlée vive en pleine rue par son mari à Mérignac (Gironde), le 4 mai. Ce rapport, qui pointe de nombreuses défaillances, a poussé le gouvernement à présenter six mesures pour mieux protéger les femmes. Un an et demi après le lancement du Grenelle des violences conjugales, l’accélération du nombre de féminicides et les dysfonctionnements relevés dans ces affaires posent une question  : la politique menée par le gouvernement estelle efficace et suffisante ? Manque de dialogue À la tête de la Fédération nationale Solidarité femmes depuis 2017, Françoise Brié refuse de qualifier la situation actuelle d’« échec »  : « Les difficultés qui existent depuis des années sont très ancrées dans le fonctionnement de nos institutions. » Parmi ces difficultés, le L’orthokératologie s’adresse aux adultes et aux enfants myopes. Lehtikuva Oy/Sipa Oihana Gabriel ACTUALITÉ manque de dialogue entre magistrats, policiers et acteurs sociaux est unanimement dénoncé. Pour Chahinez, ce manque de coordination a eu des conséquences dramatiques. Son mari, pourtant activement recherché par la police après une nouvelle agression et un dépôt de plainte, s’est présenté au service pénitentiaire d’insertion et de probation chargé de le suivre. Mais les policiers n’en ont jamais été informés. « Le partage d’information a été défaillant, d’autant que chaque service a une connaissance souvent incomplète, voire inexistante, de l’activité de ses partenaires », pointe le rapport d’inspection. Pour mieux appréhender ces « trous dans la raquette », des associations réclament des « retours d’expérience » « Les modifications législatives du Grenelle mettent du temps à redescendre sur le terrain. » Françoise Brié, Fédération nationale Solidarité femmes après chaque féminicide. « Si on demande ces retours, c’est pour combler les défaillances et pour les regarder en face, estime Anne- Cécile Mailfert, présidente de la Fondation des femmes. Tant qu’on ne le fera pas, on n’arrivera pas à protéger les femmes. » Autre élément d’explication, selon Françoise Brié  : « Les modifications législatives héritées du Grenelle mettent du temps à redescendre sur le terrain et à être appliquées. » À titre d’exemple, début mai, seuls 45 bracelets antirapprochement étaient actifs sur les 1000 disponibles. Aujourd’hui, on en compte 96. Quant aux « téléphones grave danger », 1 324 Des lentilles de vue… de nuit Un monde très flou. Depuis le début de la crise du Covid-19 et l’obligation de porter un masque, la vie des porteurs de lunettes s’est embuée. À tel point que nombre de Français se sont tournés vers la chirurgie correctrice. Selon les chiffres de la Société de l’association française des implants et de la chirurgie réfractive, il y aurait eu une augmentation de 20% à 30% de la demande nationale d’opérations chirurgicales pendant la crise sanitaire. Or une technique récente, l’orthokératologie, pourrait intéresser les adultes et les enfants qui ne peuvent pas passer Plus d’un an et demi après le Grenelle des violences conjugales lancé par Marlène Schiappa, le niveau de violences intrafamiliales reste préoccupant. N. Messyasz/Sipa ont été attribués sur les 1 800 disponibles. Un chiffre qui devrait grimper à 3 000 d’ici à 2022. Mais un déploiement massif de ces dispositifs entraînerait une augmentation de la charge de travail pour les services de police et les magistrats. Or cette augmentation doit s’accompagner d’une augmentation des moyens alloués, estiment les principaux concernés. Les associations réclament désormais une mobilisation « permanente ». « Pendant le Grenelle, on a réussi au gré d’énormes efforts à hisser les sur le billard. Il s’agit de porter des lentilles la nuit… pour s’en passer le jour. Comment ça marche ? « Une lentille rigide, réalisée sur mesure, va aplatir la cornée », explique Romain Nicolau, chirurgien ophtalmologue à Paris. Condition sine qua non  : il faut garder la lentille huit heures par nuit. Ce système s’adresse aux myopes, mais aussi à celles et ceux qui cumulent myopie et astigmatisme. Selon Pauline Beaujeux, chirurgienne ophtalmologue à l’hôpital Fondation Rothschild, l’effet sur la vue « corrigée » dure douze heures. L’orthokératologie n’est pas prise en charge par la Sécurité sociale. Globalement, son coût est de 450 € à 500 € par an. 2" u violences conjugales au rang de priorité politique n o 1, puis on est passé à un autre sujet, s’insurge Anne-Cécile Mailfert. Ça ne peut pas être l’accordéon permanent ! » Conscient de l’attente grandissante de la société sur ces questions, le gouvernement a fixé un nouveau rendez-vous. « Le Premier ministre réunira à l’occasion du deuxième anniversaire du Grenelle un comité de suivi de la mise en œuvre des mesures du Grenelle contre les violences conjugales », concluait mercredi Matignon dans un communiqué. Citroën mis en examen à son tour pour fraude aux contrôles antipollution Après Volkswagen, Renault et Peugeot, Citroën a été mis en examen jeudi en France dans l’enquête sur la fraude aux contrôles antipollution, a annoncé Stellantis. « Les allégations de faits de tromperie portent sur la vente de véhicules diesel Euro 5 intervenue entre 2009 et 2015 », précise la maison mère du constructeur français. Citroën a été astreint au versement d’un « cautionnement » de 8 millions d’euros.
POUR VOTRE SANTÉ, ÉVITEZ DE MANGER TROP GRAS, TROP SUCRÉ, TROP SALÉ – WWW.MANGERBOUGER.FR



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :