20 Minutes France n°3635 11 jun 2021
20 Minutes France n°3635 11 jun 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3635 de 11 jun 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 6,8 Mo

  • Dans ce numéro : c'est l'Euro mission !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
10 VENDREDI 11 JUIN 2021 Propos recueillis par 20 MINUTES AVEC Le contexte  : Thibault Cauvin a sorti fin avril son dernier disque, Films (Sony Music). Le guitariste y reprend les célèbres thèmes de La La Land ou Drive, mais aussi des musiques plus intimistes comme celle du Voyage de Chihiro… dans des arrangements qui transcendent la virtuosité de son jeu classique. Le musicien français de 36 ans a déjà joué dans plus de 130 pays. O. Juszczak/20 Minutes Thibault Cauvin guitariste « Aujourd’hui, je veux rassembler les gens et jouer pour tous les rêveurs » Claire Planchard C’est un des guitaristes les plus talentueux de sa génération. À 36 ans, Thibault Cauvin a déjà joué dans plus de 130 pays et certaines des salles de concert les plus prestigieuses. Pourtant, le grand public français ne l’a découvert qu’avec son dernier album, Films. Les concerts reprennent après plus d’une année de restrictions. Quel est votre état d’esprit ? J’ai donné mon premier concert quand j’avais 12 ans. Depuis, je n’avais jamais passé un mois sans en donner. Aujourd’hui, je suis hyper heureux que ça reparte. J’ai l’impression que chaque spectateur est un ami proche et que je le retrouve après ne pas l’avoir vu pendant un an. Pendant le confinement, vous avez trouvé, grâce aux réseaux sociaux, un moyen de continuer à partager votre musique… À l’époque, je me suis dit que j’allais jouer et partager, chaque jour, une des 30 petites pièces de Leo Brouwer, un grand compositeur cubain. Je pensais alors que le confinement allait durer trente jours ! Pour accentuer le côté jeu, j’ai proposé de défier deux guitaristes que j’aime bien. Ça a pris des proportions folles. Il y a presque des milliers de versions venant du monde entier, de grands guitaristes et des amateurs. Des personnes m’ont écrit en me disant  : « Je n’avais pas touché la guitare depuis dix ans. Ça a été l’occasion de rejouer les pièces. » C’était très beau. Comment est née l’idée du disque Films ? C’est un projet qui date d’un certain temps, bien avant le confinement. L’idée était de remanier, avec mon jeu et ma guitare, les plus grandes musiques de film. Cette envie est en moi depuis que je suis petit garçon. Mon père est guitariste ; toute la journée, je jouais avec lui. Le soir, ma mère me racontait des histoires, des contes et légendes du bout du monde ; j’adorais ça. Le lendemain, quand je reprenais ma guitare, je me faisais des films dans ma 2" u tête avec la musique, je jouais les histoires que m’avait racontées ma mère. Ça m’est resté encore maintenant. Vous vous êtes aussi mué en « DJ guitariste classique » avec un dispositif de pédales d’effets. C’est grisant, de pousser les limites de son instrument classique ? Oui, complètement. Je joue avec la technique de la guitare classique, qui existe depuis des siècles et, en même « Je travaille comme un fou, parce que jouer aussi avec les pieds demande au cerveau de se dédoubler. » temps, je suis connecté à tous ces effets très actuels. Il y a eu un gros travail de recherche sur les sons. C’était passionnant. En plus, le confinement a fait que l’équipe qui m’entourait, les ingénieurs du son, les arrangeurs, avait beaucoup de temps. Je ne me suis jamais autant amusé que sur ce disque-là. Dans votre jeunesse, vous avez eu une approche très compétitive. Avec un dispositif que vous maîtrisez moins, vous cherchez ce même frisson ? Pour être sincère, ce nouveau dispositif est très difficile à mettre en place. Je travaille comme un fou, parce que jouer aussi avec les pieds demande au cerveau de se dédoubler. Mais ce n’est pas avec une approche de compétiteur  : ado, en effet, j’ai adoré l’adrénaline, repousser les limites. Aujourd’hui, je veux plutôt rassembler les gens et jouer pour tous les rêveurs. Avec Films, essayez-vous de faire tomber les préjugés autour de la guitare classique ? Tout à fait, même si ce n’est pas forcément conscient, parce que cette envie de faire tomber les frontières est profondément ancrée en moi. Avec la musique, c’est pareil. J’ai étudié au conservatoire avec une approche de musicien classique de haut niveau et, à côté, mon père était un rockeur avec des musiques très électriques. Et puis je suis un gars d’une trentaine d’années, au XXI e siècle. Il y a simplement une envie d’être dans mon temps. Le 30 juin, les dernières restrictions sanitaires devraient être levées. Quel serait votre été postconfinement rêvé ? Aller au restaurant, embrasser tout le monde, voyager, faire aussi du surf… et, bien sûr, les concerts ! Je suis en train de préparer une tournée autour de ce disque, Films. Elle commencera en octobre. Nous avons déjà une date à Paris, à La Cigale, en mai 2022. Il y aura plein d’autres concerts en France et à l’étranger. Mon souhait est de proposer un grand spectacle qui soit une expérience. J’ai vraiment envie que cette tournée célèbre la liberté et le rêve. J’espère qu’elle va durer deux cents ans !
SEAT Ventes Privées SEAT Du 30 mai au 20 juin 1111111111111111.MigneWL—.a. Mm- ibizsa Urban À partir de 99:C/Mois* LLD 37 mois - 30 000 km ter loyer de 2650 € . Sans condition de reprise. Des véhicules neufs disponibles en 72 h Des remises exceptionnelles Des modèles en stock près de chez vous à découvrir sur seat.fr SEAT Ibiza Urban 1.0 TSI 95 ch BVM5  : consommation mixte WLTP (min - max l/100 km)  : 5,2 - 5,3. Émissions de CO. WLTP (min - max g/km)  : 118 -121. Depuis lel"'septembre 2018, lesvéhicules légers neufs sont réceptionnés en Europe sur la base de la procédure d'essai harmonisée pour lesvéhicules légers IWLTPI, procédure d'essai permettant de mesurer la consommation de carburant et les émissions de CO2, plus réaliste que la procédure NEDC précédemment utilisée. Offre uniquement disponible pendant les Ventes Privées SEAT du 30 mai au 20 juin 2021. Inscription et conditi.fr Modèle présenté  : SEAT Ibiza Urban 1.0 TSI 95 ch BVM5 avec peinture personnalisée rouge désir et projecteurs Full LED. 1'Loyer de 2650 C suivi de 36 loyers de *Location longue durée sur 37 mois 30.000 km.1°'loyer de 2650 € suivi de 36 loyers de 99C. Exemple pour une SEAT Ibiza Urban 1.0 TSI 95 ch BVM5 neuve avec option peinture métallisée, roue de secours et extension de garantie 1 an en location longue durée sur 37 mois et pour 30000 km maximum. Offre réservée aux particuliers chez tous les Distributeurs SEAT [France métropolitaine] présentant ce financement, dans la limite des stocks disponibles et valable jusqu'au 20/06/2021 pour toute commande d'une SEAT Ibiza Urban 1.0 TSI 95 ch BVM5 passée avant le 20/06/2021 et livrée avant le 30/06/2021. Offre sous réserve d'acceptation du dossier par VOLKSWAGEN BANK GMBH - SARL de droit allemand - Capital social : € 318279200 - Siège social  : Braunschweig [Allemagne] - RC/HRB Braunschweig  : 1819 - Intermédiaire d'assurance européen  : D-HNQM-UQ9M0-22 [www.orias.fri - Succursale France  : Bâtiment Ellipse,15 avenue de la Demi-Lune - 95700 Roissy-en-France - RCS Pontoise  : 451618 904 Administration et adresse postale  : 11, avenue de Boursonne - B.P. 61 - 02601 Villers-Cotterêts Cedex. Volkswagen Group France - S.A. au capital de 198502510 € -11, avenue de Boursonne Villers-Cotterêts RCS SOISSONS 832277370. Inscription et conditions sur seat.fr



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :