20 Minutes France n°3625 10 mai 2021
20 Minutes France n°3625 10 mai 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3625 de 10 mai 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 2,8 Mo

  • Dans ce numéro : en plein KO républicain.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
EMPLOI Les agriculteurs partent en campagne pour recruter Nature Le secteur agricole recherche ses nouvelles recrues pour l’été ou pour s’installer sur du long terme Vous avez passé l’année enfermé dans votre 20 m², et l’envie de prendre l’air vous titille ? En Bretagne, comme en Occitanie, le secteur de l’agriculture cherche de nouvelles recrues. Pas moins de 9 408 postes sont en attente de candidats sur le site Lagriculturerecrute.org. « L’an passé nous avions beaucoup de saisonniers venus des restaurants, raconte un représentant de l’Association nationale paritaire pour l’emploi et la formation en agriculture [Anefa] des Côtes-d’Armor. Mais cette année, ce n’est pas le cas, et on manque de bras. » Dans les exploitations agricoles bretonnes, il est possible de poser ses valises pour participer aux récoltes, s’occuper de planter les futures denrées ANEFA Association Nationale pour L'Emploi et la Formation en Agriculture alimentaires ou conduire un tracteur. « On recherche aussi bien des saisonniers que des personnes qualifiées qui voudraient s’installer sur du long terme », continue l’Anefa des Côtes-d’Armor. Beaucoup d’étudiants Mickaël Jacquemin, lui, est installé dans la Marne, à 2 h 30 de Paris en voiture. Sur son exploitation d’agriculture raisonnée et bientôt avec une partie en bio, il travaille les céréales, s’occupe de l’élevage de bovins et de porcins et est aussi apiculteur. « L’été en moyenne, une quinzaine de saisonniers viennent pour les récoltes, souligne cet agriculteur. La grande majorité d’entre eux sont étudiants. » Il raconte La saison reprend, recrutez votre équipe ! Déposez vos offres d'emplois saisonniers sur lagriculture-recrute.org recruter beaucoup de débutants, sans CV ni expérience mais dit avoir du mal à trouver quelqu’un pour l’élevage porcin. « C’est l’un des rares secteurs où l’on peut commencer sans aucune expérience puis être formé et entrer ainsi dans une entreprise agricole en temps plein. En plus, on travaille au milieu de la nature. » Même constat dans l’Aude, où la Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles (Fnsea) recherche ses futurs agriculteurs à former. « Ce qui nous manque surtout, ce sont des personnes motivées et qui veulent s’investir », ajoute Patricia, en charge de l’emploi dans l’Aude à la Fnsea. Avis à tous ceux qui cherchent plus qu’un simple job pour l’été. Elodie Hervé A. Morozov/Getty Images LA PLACE P ARIS C ONVENTION MIF/MM MMM laPlace 000 LA PLACE El El "FI Conférences Talks Workshops Concerts... Evénement en ligne RAP/DANSE/GRAFFITI/CINÉMA/KNOWLEDGE Télérama'mOur 151 ; 5 FACKFACUIZ'8 Lundi 10 mai 2021 L’aide et les services à la personne en demande d’aide Care Un sourire, un regard et des liens qui se forment. En parallèle de ses études d’aide-soignant, Emiliano est aide à domicile à Tours (Indre-et- Loire). « C’est très enrichissant comme travail, mais physiquement, c’est épuisant. » Ce secteur est l’un de ceux qui vont le plus recruter en 2021, selon le baromètre annuel de Pôle emploi. Pour devenir aide à domicile, une formation est néanmoins essentielle. Le diplôme d’Etat d’auxiliaire de vie sociale (Deavs) s’étend sur neuf à douze mois. Seuls les étudiants en médico-social ou celles et ceux qui ont un niveau de qualification supérieur à celui demandé dans le soin ou l’aide à la personne peuvent exercer sans ce sésame. A ce métier s’ajoutent ceux d’agent d’entretien ou d’aide administratif. Là encore, les offres sont nombreuses et les recrutements peuvent se faire pour l’été ou pour l’année. Enfin, le baby-sitting ne demande aucune qualification particulière si ce n’est de l’attention, de la rigueur et de la patience. E.H. LA PLACE P ARIS C ONVENTION
EMPLOI Prudence est mère de signature Contrat Une avocate donne les points à surveiller à tout prix avant de signer son CDD saisonnier pour être protégé et justement rémunéré Ils ont eu chaud. Avec le déconfinement, les travailleurs estivaux vont pouvoir dès le 30 juin retrouver le chemin des jobs éphémères. Histoire de s’engager en toute confiance, Salomé Raffoul de Comarmond, avocate au barreau de Paris, spécialisée en droit du travail, rappelle à quoi doit ressembler un CDD saisonnier. « Avant toute chose, il est essentiel de s’assurer que le contrat fait mention d’une période d’essai. » En effet, sans la présence de cette dernière, il est convenu, de fait, qu’elle n’existe pas. « En d’autres termes, le salarié ne sera pas en capacité de se rétracter si le job ne lui convient pas. » Attention, concernant le CDD saisonnier, la période d’essai ne peut excéder un jour par semaine de travail prévue et doit être rémunérée normalement. Le contrat du saisonnier doit également faire apparaître le versement d’une prime de précarité. « Cette prime a pour but d’indemniser le salarié de la précarité sociale dans laquelle il risque de se trouver à la fin de son contrat de travail. » Cette dernière, qui représente 10% du salaire brut, ne sera donc pas versée si elle n’apparaît pas au contrat. Quatre cas de rupture Avant de s’engager contractuellement pour une saison, il faut également s’assurer que le contrat se nomme bien contrat à durée déterminée, et comporte une durée minimale ou, a minima, une date de fin. « Sans cette mention, le CDD peut être reconnu comme étant un CDI. » Enfin, le salarié doit s’assurer que son CDD stipule bien les modalités de rupture du contrat. « En droit du travail français, un contrat à durée DE TRAVAILLER CET ÉTÉ ! INSCRIVEZ-VOUS AU COIN DE LA RUE ! Nous vous proposons des MISSIONS et des AVANTAGES ADAPTÉS 9 Lundi 10 mai 2021 déterminée peut être rompu pour quatre raisons  : un accord entre l’employé et le salarié, une faute grave commise par l’une des parties, un cas de force majeure (événement imprévisible et extérieur aux parties) et la signature d’un CDI par le salarié. Bref, si vous avez lu jusqu’ici, vous savez ce qu’il vous reste à lire  : votre contrat. Camille Poher Trouver les bons mots pour convaincre (son enfant) Encourager un adolescent à prendre un job d’été, pour Virginie Limousin, coach parentale, rien de plus simple. Tout d’abord, il faut comprendre les raisons qui vous poussent à le faire travailler  : « Est-ce que je souhaite qu’il trouve un job pour faire bien devant nos voisins ou pour qu’il se confronte au monde du travail ? » Il s’agit ensuite de trouver les mots. « On évitera «tu dois» et «il faut». Je conseille d’inclure le jeune dans ce projet, et donc de privilégier la forme interrogative  : «Qu’est-ce que tu penses de cette offre ? Quel est le job qui te ferait envie ? » L’objectif est qu’il gagne en autonomie, chose qui se construit avec du lien, du soutien et de la liberté d’action. » Au boulot ! C.P. R INTÉRIM, 11, It.JE PARROT, PARIS 12ÈME - 01 40 19 19 20 A. Morozov/Getty Images



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :