20 Minutes France n°3623ES2 5 mai 2021
20 Minutes France n°3623ES2 5 mai 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3623ES2 de 5 mai 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 13

  • Taille du fichier PDF : 2,1 Mo

  • Dans ce numéro : covid-19, mal de mère.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
12 13
SPORTS Ligue des champions Contrairement à l’an passé, le PSG, encore battu (2-0) par les Citizens mardi, ne verra pas la finale L’exploit n’a pas eu lieu. Privé de Kylian Mbappé, sur le banc au coup d’envoi, le PSG s’est incliné (2-0) sur la pelouse de Manchester City, mercredi soir, en demi-finale retour de la Ligue des champions. Bien dans le match à la pause malgré l’ouverture du score de Mahrez, Paris a lâché quand l’ancien de Leicester a fait le break au retour des vestiaires. V City, froid et réaliste. La raison laissant place à l’irrationnel quand sonne l’heure des demi-finales de C1, on avait cru percevoir un signe en voyant Manchester sous les grêlons mercredi soir, rappelant la neige de Munich le mois dernier. A la place, les Parisiens ont goûté au froid réalisme citizen. Une erreur de placement de Florenzi sur un long ballon d’Ederson, une frappe contrée de De Bruyne et Mahrez, le gamin de Sarcelles, plantait Paris d’entrée de jeu (10 e). Les Parisiens, dominateurs lors du premier round, auraient pourtant mérité de marquer un but, celui de l’espoir, mais la barre, sur la tête de Marquinhos, et la malchance, sur un tir de Di Maria qui frôla le but vide d’Ederson, en décidèrent autrement. dv. 11 le 114 ; e il a* rie mitrées. *té. V Le Ney n’y était pas. Les adeptes du verre à moitié plein vous diront qu’à ce moment-là, l’équation n’était pas si différente, puisque Paris devait encore et toujours marquer deux fois pour espérer rêver un peu plus longtemps. Dommage, dans ce cas, que Neymar, qui jurait sur la tête de sa mère qu’il laisserait ses tripes sur la pelouse, ait décidé de tout faire tout seul, quitte à jouer la tête dans le guidon. Dommage, aussi, que City Destination Final 8 pour la SIG Basket C’est « la » saison du basket français. Une semaine à peine après le triomphe de l’AS Monaco en Eurocoupe, Strasbourg pourrait soulever un autre trophée continental ce week-end  : la Ligue des champions. Le triomphe passera par trois victoires en quatre jours, à Nijni Novgorod, en Russie. Dont une première, jeudi, face aux Espagnols de Tenerife (16 h) en quart de finale. Mission impossible pour les Alsaciens ? L’an dernier, voire ces deux dernières saisons, la question ne se serait même pas posée. La SIG était si mal en point que Vincent Collet avait été écarté de son banc en janvier 2020. Mais, depuis quelques mois, elle est revenue sur le devant de la scène. Française d’abord avec 12 victoires sur ses 15 derniers matchs de Jeep Elite et une actuelle troisième place au championnat. Et européenne, donc, avec cette qualification in extremis au Final 8 de la BCL. « C’est comme si Cendrillon s’était invitée au bal, c’est un rêve », résume Nicola Alberani. Arrivé il y a tout juste un an, le directeur sportif italien est l’un des principaux responsables du renouveau de l’équipe strasbourgeoise. Avec le jeune entraîneur Lassi Tuovi (34 ans), ils ont complètement remodelé l’effectif. Finis les gros CV comme David Andersen, Alexis Ajinça, Miro Bilan ou A.J. Slaughter, place à des éléments davantage tournés vers le collectif. Surtout, cette équipe strasbourgeoise s’est retrouvée autour d’une valeur  : le combat. « Les mecs ne renoncent jamais et n’ont pas peur », résume le coach. Une mentalité qui fait dire à Martial Bellon, le président du club, que « tout sera possible dans ce Final 8 ». A Strasbourg, Thibaut Gagnepain ait malicieusement choisi d’imiter le PSG dans sa stratégie, jusqu’ici payante lors des tours précédents, du « je t’attends et je te plante en contre ». Celui qui mena au but du 2-0 (de Mahrez, encore lui… 63 e) est un cas d’école. V Un seul être vous manque. Avec le recul, on ne pourra s’empêcher de maudire les fibres musculaires qui ont décidé de lâcher Mbappé et son mollet au pire des momentsnnru secondes 12 Mercredi 5 mai 2021 Paris se prend un gros raz de Mahrez D. Thompson/AP/Sipa Comme à l’aller, c’est Riyad Mahrez (à gauche) qui a fait le plus mal aux Parisiens en inscrivant un doublé. N. Hall/AFP Mourinho va entraîner la Roma. On ne se faisait pas trop de souci pour lui. Deux semaines après s’être fait virer de Tottenham, José Mourinho a retrouvé du boulot. L’AS Rome a annoncé, mardi, que l’entraîneur portugais de 58 ans s’assiérait sur son banc la saison prochaine. Il remplacera son compatriote Paulo Fonseca, non reconduit. de la saison. Déjà touché au match aller, Kyky a regardé ses potes depuis le banc de touche de l’Etihad, mercredi. Et sans vouloir manquer de respect à Mauro Icardi, le roi des « asados » (barbecue, en français), fantomatique à City, est à des années-lumière du crack de Bondy. Et dire que c’est peut-être la dernière fois qu’on le voyait en C1 sous le maillot parisien... Aymeric Le Gall L’UEFA autorise 26 joueurs par sélection pour l’Euro. C’est désormais officiel, les équipes disputant le prochain Euro (qui débute le 11 juin) seront composées de 26 joueurs, au lieu de 23 habituellement. Une décision qui relève de plusieurs impératifs, dans cette saison boulebersée par la pandémie de coronavirus. Anelka quitte son poste de directeur sportif à Hyères. Le séjour de Nicolas Anelka dans le Var est déjà fini. Arrivé il y a trois mois à peine au poste de directeur sportif à Hyères, modeste club de National 2, l’ex-attaquant international Nicolas Anelka a quitté ses fonctions, a-t-on appris, mardi, auprès du président du club, Mourad Boudjellal.
Il L minutes Dès la veille au soir, lisez le journal du lendemain directement sur votre mobile. Fe MW=t.Z:r."."1 - g:mem Scannez ce code pour découvrir notre nouvelle édition journal.20minutes.fr S II D D Drir-EF. iÉe Lu



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :