20 Minutes France n°3623ES2 5 mai 2021
20 Minutes France n°3623ES2 5 mai 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3623ES2 de 5 mai 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 13

  • Taille du fichier PDF : 2,1 Mo

  • Dans ce numéro : covid-19, mal de mère.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
CULTURE Un retour à en crever l’écran Cinéma Avec environ 400 films attendus, les professionnels s’activent avant la réouverture des salles Le 19 mai, le 7 e art va revivre. Pour les distributeurs, exploitants et autres programmateurs privés d’activité depuis le 30 octobre en raison de la pandémie, le soulagement se fait ressentir. Et les maux de tête aussi. « Nous nous trouvons face à un mur de films  : environ 150 films français et 250 films étrangers », a indiqué la ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, au Film français. Action donc sur l’organisation ! V Enorme. Contrairement à la dernière réouverture de juin 2020, les exploitants ont un choix énorme. « Il faut positiver, assure Amel Lacombe d’Eurozoom qui sort, le 19 mai, deux films d’animation japonais, On-Gaku  : notre rock et Violet Evergarden. Même les petits distributeurs comme moi devraient trouver leur place. » Jean-Jacques Rue, programmateur à Urban Distribution, est moins optimiste  : « Quand on fait naufrage, tout le monde veut monter à bord en tapant sur la tête des copains. » V Compliqué. Faire rentrer le plus de films possible dans les salles est digne d’un Tetris. « Le plus dur est d’anticiper les goûts du public qui ont sans doute changé pendant les confinements, confie Samuel Merle, programmateur des 5 Caumartin, de l’Elysées Lincoln et des 7 Parnassiens. Si le rapport de force existe avec les distributeurs, il s’est inversé car ils ont besoin de nous. » Aujourd’hui, les distributeurs Une progressivité de la réouverture difficile à gérer La réouverture progressive avec une jauge à 35% de la capacité des salles le 19 mai, puis à 65% le 9 juin et à 100% le 30 juin, complique les choses. Tout comme le couvre-feu à 21h. « On ne pourra pas tenir plus de trois semaines à 35%, prévient le programmateur Samuel Merle. Surtout à Paris où les salles offrent souvent moins de 100 places. » Les exploitants déplorent aussi que la vente de la confiserie demeure interdite jusqu’au 9 juin. La voix de la France à l’Eurovision. MediaProduction/Getty images E. Sadaka/Sipa La concurrence est rude pour mettre un film à l’affiche dans quinze jours. La chanteuse Barbara Pravi pas « Comme d’habitude » Musique « Tu te lèves, et tu me bouscules, je ne fais semblant de rien, comme d’habitude… » Barbara Pravi a livré, mardi sur France Inter, sa relecture de Comme d’habitude. La chanteuse, qui représentera la France à l’Eurovision le 22 mai, a pris des libertés avec ce classique du répertoire de Claude François en réécrivant partiellement le texte afin d’en donner un point de vue féminin. Dans la version originale, « Cloclo » racontait à la première personne son couple en crise. Sous la plume de Barbara Pravi, la compagne confie composent le calendrier des sorties en fonction de leurs concurrents. V Adaptable. « Il faut être réactif et s’adapter au marché, tonne Xavier Albert, président d’Universal France. Nous devons nous montrer plus exigeants [avec les exploitants] dans les négociations pour Fast & Furious 9, prévu pour le 14 juillet. Ce film peut faire bouger le marché, et le studio court un vrai risque en le sortant alors que la pandémie n’est pas finie. » Selon lui, « ce sont surtout les films français qui vont entrer en concurrence cet été ». Xavier Albert sait de quoi il parle puisque, le 30 juin, Universal sort Présidents d’Anne Fontaine, dans lequel la branche française du studio a largement investi. Caroline Vié sa lassitude et son dégoût (« Ta main caresse mes cheveux, mais c’est malgré moi. (…) Tout seul, tu bois ton café, j’ai hâte que tu partes, comme d’habitude ») et vit le départ de l’autre comme une libération (« Toute la journée, je n’aurai plus à faire semblant… »). « J’ai beaucoup écouté la chanson et j’ai trouvé qu’il était hyper dur avec la nana dans l’histoire, a expliqué Barbara Pravi sur le plateau de Boomerang. Je me suis dit  : « Bah non c’est elle qui va partir ». » Sa reprise s’achève par un « Plus d’habitude », synonyme de séparation. F. R. 10 Mercredi 5 mai 2021 Champagne pour le Festival du film policier 7 e art De Beaune à Reims, il n’y a qu’un pas. Le Festival du film policier, traditionnellement organisé à Beaune (Côte-d’Or), a choisi de s’implanter, dès 2022, à Reims, ont annoncé, mardi, les organisateurs. Prisé des fans de films noirs, polars et policiers, l’événement, qui se tient cette année (du 26 au 30 mai) en ligne, se voudra, dès l’an prochain, « vivant, modernisé, ouvert sur la création, mais qui n’oublie pas ses classiques ». Reims à la fête « Ce festival prestigieux qui fait référence dans le monde entier permet à Reims de renouer avec son histoire liée au polar », a salué le maire (LR) Arnaud Robinet, dont la ville a accueilli pendant plusieurs années un festival de la littérature et du cinéma policiers. Cinq villes étaient sur les rangs pour accueillir l’événement, qui réunit, chaque année, environ 13 000 spectateurs. Ce rendez-vous culturel peut se targuer d’avoir eu, par le passé, pour invités les cinéastes David Cronenberg, Bertrand Tavernier, Brian De Palma, Park Chanwook ou encore David Lynch.nnru secondes Un concert-test prévu le 29 mai. La salle parisienne de Bercy accueillera un concert-test qui « devrait se tenir le 29 mai », a indiqué l’Assistance publique- Hôpitaux de Paris (AP-HP), mardi. Cet événement pourrait donc accueillir physiquement un groupe de 5 000 personnes et 2 500 autres y assisteraient depuis leur domicile. CNews zappe BFMTV. Lundi, la chaîne CNews a devancé BFMTV avec une part d’audience de 2,7%, toutes catégories de téléspectateurs confondues, contre 2,5% pour sa concurrente BFMTV. Une première dans l’histoire de la chaîne d’information en continu. LE CHIFFRE 125 125 millions d’euros. C’est la somme obtenue par le groupe de rock alternatif The Red Hot Chili Peppers pour son catalog-ue de chansons auprès du géant de la gestion de droits musicaux Hipgnosis, selon Billboard.
CULTURE L’enceinte nomade au son Xtreme High-tech La petite dernière de JBL est faite pour envoyer les décibels à l’intérieur comme à l’extérieur Dans la famille des enceintes Bluetooth Xtreme de JBL, optez pour la n°3 afin d’ambiancer vos premiers pots en terrasse ! Résolument portée vers l’extérieur avec sa sangle de transport, l’enceinte nomade Xtreme 3 est-elle fidèle à la devise de JBL  : « Un son puissant partout » ? 20 Minutes a tenté de faire monter la température. Disponible en trois coloris (noir, bleu et camouflage), la Xtreme 3, qui se situe entre la raisonnable Charge 4 et la tonitruante Boombox 2 dans la gamme extralarge de JBL, vise les amateurs de gros son. Mesurant 29,8 x 13,6 x 13,4 cm et pesant environ 2 kg, l’appareil est plus transportable que portable. A part une sangle à accrocher avec des mousquetons, l’enceinte ne dispose pas de poignée. Reposant sur un socle antidérapant, la Xtreme 3 est en revanche étanche. Idéal au bord de la piscine. C’est surtout du côté du son que l’on attendait la « petite » dernière. Bluetooth 5.1 – autorisant ainsi la connexion simultanée de deux lecteurs comme des smartphones ou tablettes –, la Xtreme 3 revendique une puissance de 50 W. Pas de doute, l’enceinte nomade en a véritablement sous le capot. Un manque de nuances Le son est effectivement puissant, mais il possède également une sacrée dynamique. En poussant les décibels avec Let’s Groove Tonight d’Earth, Wind & Fire, Pony du groupe Deluxe ou encore Elephant de Tame Impala, nous avons constaté que la Xtreme 3 était bel et bien faite pour ambiancer les soirées. Cependant, le son produit est dépourvu de nuances. Massif dans les basses, très fin dans les aigus, il lui manque la chaleur des médiums. Les voix sont ainsi souvent dépourvues de présence. Elles semblent comme prises en étau. D’un côté, des basses fréquences calibrées pour marteler nos tympans, de l’autre, des hautes fréquences surdosées pour N’attendez pas la fin des aides ! 30 juinC. Séfrin/20 Minutes offrir un peu artificiellement du relief à un ensemble. A volume modéré, cela n’est pas véritablement notable, mais ce parti pris de JBL devient criant dès que l’on monte le son. Dommage que l’application JBL Party Boost avec laquelle la Xtreme 3 peut fonctionner ne dispose d’aucun égaliseur pour corriger ces quelques excès. On regrette aussi que l’équipement soit dépourvu de micro et ne soit pas compatible avec Des travaux de rénovation énergétique à l’obtention de vos aides, Hellio s’occupe de tout ! Isolation de votre maison Changement de votre système de chauffage Rendez-vous sur particulier.hellio.com ou au 0 800 080 230 (appel gratuit) A prime àeime Rénov" " POUR AIR uo, Energie 11 Mercredi 5 mai 2021 Bonus Le petit truc en plus de la Xtreme 3 de JBL, et qui aura son importance dans les semaines à venir, est son décapsuleur, présent sur la bandoulière de l’enceinte. De quoi allier l’utile à l’agréable. les assistants personnels. Et la Xtreme 3 ne prend pas les appels téléphoniques non plus  : oubliée, la fonction kit mainslibres. Reste que l’enceinte remplit sa mission première avec un son massif qui nous en donne pour notre argent  : 299 € . Son autonomie d’une quinzaine d’heures est moindre que celle de son aînée, la Xtreme 2. Mais sa recharge complète en deux heures trente permet de compenser cette faiblesse. Christophe Séfrin Rénovation globale



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :