20 Minutes France n°3619ES 6 avr 2021
20 Minutes France n°3619ES 6 avr 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3619ES de 6 avr 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 10

  • Taille du fichier PDF : 1,6 Mo

  • Dans ce numéro : Philippe, le bel avenir ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
PinPep/Rex/Sipa (illustration) ACTUALITÉ Les applis antigaspi permettent de récupérer les invendus de restaurants ou de supermarchés à des prix plus bas. « Je découvre des aliments » Antigaspi Pour des raisons écologiques ou économiques, ces applis sont devenues populaires L’antigaspi, un mode de consommation accéléré par le Covid-19 ? Dans ce contexte si particulier, la manière de consommer a pu évoluer. Remplir son chariot à bas coût grâce aux invendus des supermarchés, récupérer le soir le surplus des restaurants, profiter de dons entre particuliers… Les applications antigaspi, qui existaient pour la plupart avant la crise, ont vu leur nombre d’utilisateurs grimper, comme l’a rapporté récemment Le Parisien. Et elles sont nombreuses  : Too Good To Go, Save Eat, Geev, HopHopFood… « Mes chiffres ont été multipliés par six entre mars 2020 et mars 2021 », confirme Jean Moreau, PDG de Phenix, une appli qui propose de retirer un panier de produits invendus chez des commerçants proches de chez soi pour environ moitié moins cher. Panier surprise « J’aime l’idée de ne pas gaspiller, explique Maude, qui a répondu à notre appel à témoignages. Ça m’évite d’aller en supermarché. En plus, je ne sais jamais quoi cuisiner, donc là, je m’adapte à ce qu’on me donne. » Comme elle, Karine utilise Too Good To Go depuis deux mois  : « Cela me permet de découvrir des produits que je n’achèterais pas en temps normal. Cela permet également de faire des économies. » Ceux qui le font par souci écologique ne forment pas la majorité des utilisateurs, explique le patron de Phenix  : « On avait à l’origine des gens engagés et militants, qui faisaient ça pour le côté responsable. Aujourd’hui, pour 70% de nos utilisateurs, l’axe économique prime sur l’axe écologique. » Problème  : avec la plupart des applis, Depuis un an, le « rétrofit » est pris « plus au sérieux » Environnement Extraire le moteur thermique, le réservoir et le pot d’échappement de son véhicule, essence ou diesel, pour les remplacer par une motorisation électrique à batterie ou à pile à combustible (hydrogène). C’est tout le principe du « rétrofit », cette autre façon d’aller vers la mobilité décarbonée. Un décret paru le 3 avril 2020 a précisé le cadre réglementaire de cette pratique. « En France, tous les véhicules thermiques (voitures, bus, camions, utilitaires) de plus de cinq ans peuvent faire l’objet d’une transformation électrique adaptée, à la fois à batterie ou à hydrogène, explique Arnaud Pigoudines, coprésident de l’Association de filière du retrofit électrique en France. » Pour autant, il n’y a toujours pas de véhicules rétrofités sur les routes hexagonales. « Le décret devait sortir en l’utilisateur ne peut pas savoir ce qu’il y aura dans son panier avant de le récupérer. Ce qui peut causer des déceptions. « Je suis mitigé, car certains restaurants utilisent ce concept pour augmenter leur chiffre d’affaires, déplore Chen. Souvent, la qualité des produits est médiocre. » Au contraire, pour certains, ne pas savoir à l’avance est positif. « Il y a l’aspect de surprise qui ajoute beaucoup dans cet achat, explique Alexis. Le déballage entre colocs est toujours attendu, avec des idées de recette qui fusent à chaque découverte d’ingrédient. » « Avant, les gens n’osaient pas dire qu’ils achetaient des invendus, poursuit Jean Moreau. L’émergence des applis a réussi à rendre l’antigaspi presque cool. » Catherine Rolin, chargée de mission à France Nature Environnement, y voit du positif  : « Plein de gens se rendent compte que ce ne sont pas des rêveries d’écolos et essaient de faire ce qu’ils peuvent à leur niveau. » Maureen Songne octobre 2019, ce fut cinq mois plus tard… en plein confinement, raconte Arnaud Pigoudines. Pour autant, le rétrofit a été pris beaucoup plus au sérieux. Dans le cadre de son plan de relance de l’industrie automobile, l’Etat a créé, le 1er juin, « une prime au rétrofit électrique « d’un minimum de 2 500 € , mais pouvant grimper jusqu’à 5 000 € suivant les revenus. » Fabrice Pouliquen Handout/BNPB/AFP 4 Mardi 6 avril 2021 Gardes à vue prolongées pour cinq femmes Projet d’attentat L’une d’entre elles est soupçonnée d’avoir fomenté un attentat terroriste contre des églises, vraisemblablement à Montpellier. Les gardes à vue de cinq femmes de la même famille, interpellées dans la nuit de samedi à dimanche à Béziers (Hérault), ont été prolongées de vingt-quatre heures. Elles ont été arrêtées à leur domicile, dans le quartier de la Devèze. Le Parquet national antiterroriste a ouvert une enquête préliminaire, notamment, pour association de malfaiteurs terroriste, afin de déterminer la nature du projet éventuel. La Direction générale de la sécurité intérieure est intervenue par crainte d’un passage à l’acte rapide de la plus jeune des interpellées, âgée de 18 ans. Elle aurait exprimé ses intentions sur les réseaux sociaux. Lors des perquisitions, des préparatifs d’engins explosifs artisanaux ont été découverts, selon une information du Parisien confirmée par l’AFP, qui évoque « plusieurs bouteilles scotchées entre elles et des billes ».nnru secondes Bpifrance organise ce mardi des ateliers pour les entrepreneurs. La Banque publique d’investissement accompagne les professionnels dans leur transition écologique et énergétique, ce mardi. C’est l’idée des ateliers de Jour E, dont 20 Minutes est partenaire, qui se tient au Parc floral de Paris (à suivre sur Bpifrance.fr). Inondations meurtrières en Indonésie et au Timor-Oriental. Plus de 110 personnes ont péri et des dizaines d’autres sont portées disparues à la suite des inondations en Indonésie et au Timor-Oriental, ont annoncé lundi des responsables locaux. Des crues soudaines, provoquées par le cyclone Seroja, ont semé le chaos, poussant des milliers de personnes à rechercher un abri dans des centres d’accueil. Les pluies diluviennes devraient se poursuivre ce mardi.
DIX NEWS Rendre l’argent aux Français Le jeu en vaut la chandelle. Avec le rétablissement de la nationalité française d’Albert Corey, double médaillé d’argent faussement déclaré américain aux JO de 1904, la France devrait ramener deux breloques à la maison. Corey, un Français vivant alors aux États-Unis, a en effet concouru pour la Chicago Athletic Association. Or, « conformément aux règles alors en vigueur, les médailles obtenues par l’athlète sont créditées au pays du club qui l’a inscrit », note le Centre d’études olympiques, qui 2 L’art très délicat de contester en Birmanie. 4 R2 RefÉ.ci Leeriberv r iik‘,11 Pour échapper aux représailles de la junte militaire, les contestataires trouvent, chaque jour, de nouvelles parades, en Birmanie. Lundi par exemple, ils ont lancé un appel demandant à l’ensemble des Birmans d’applaudir les rébellions ethniques qui les soutiennent. Des femmes, revêtues de leurs jupes traditionnelles, sont, elles, descendues dans les rues de Sagaing, située dans le centre du pays, et ont applaudi cinq minutes sans interruption, d’après des images diffusées sur les réseaux sociaux. D’autres mouvements similaires ont eu lieu à travers le pays. 9 Nos internautes ont du talent Handout/Dawei Watch/AFP Au parc Georges-Brassens, à Paris (15 e). 3 Un vrai temps de chien pour les Allemands Le meilleur ami de l’homme confiné. En 2020, le nombre de chiens vendus chez notre voisin allemand a augmenté de 20%, révèle l’association canine Deutsche Hundewesen. Depuis le début de la crise du coronavirus, et avec chats et chiens en tête de liste, ce sont près d’un million d’animaux supplémentaires qui ont fait leur entrée dans les foyers allemands. A noter que les Allemands peuvent se balader à leur guise, sans restriction liée à la pandémie. 4 L’infernal de la tour Montparnasse Spider-Man. Alexis Landot a escaladé la tour Montparnasse à Paris en quarante-neuf minutes, ce week-end. Lors de son ascension de l’édifice de 210m, réalisée sans aucune protection, l’homme de 21 ans s’est brûlé les doigts à cause du métal. A son arrivée au sommet, Alexis Landot a été acclamé avant d’être embarqué par la police. ri avec) vous minutes 5 Les baleines boostent le tourisme au Mexique C’est trop mignon. Au large de la péninsule de Basse-Californie, au Mexique, une baleine grise câline son baleineau près d’une embarcation remplie de touristes. L’arrivée de ces mammifères migrateurs a donné un coup de fouet à l’industrie touristique, grâce aussi à une baisse des infections au coronavirus dans le pays. 6 Un Norvégien prend la poudreuse d’escampette Tout schuss face au coronavirus. Un Norvégien a dû être secouru dans les montagnes, ce week-end, après avoir tenté de traverser la frontière depuis la Suède, lors d’une équipée de 40 km. Le quadragénaire a essayé d’échapper à la quarantaine obligatoire à l’hôtel, une mesure en vigueur en Norvège pour tenter d’endiguer la pandémie. 5 Mardi 6 avril 2021 accepte de reconnaître la nationalité de Corey, mais pas celle de ses médailles. « On va entamer une démarche auprès du Comité national olympique et sportif français [CNOSF] », indique Thierry Terret, délégué ministériel aux Jeux olympiques et paralympiques. S’il acquiesce, le CNOSF saisira alors le Comité international olympique. Avec ces médailles, la France « deviendrait la seule nation, avec la Grande-Bretagne, à avoir été médaillée sur l’ensemble des JO d’été », ajoute Thierry Terret. La France en course pour récupérer deux médailles des JO de 1904. E. Ringot Cette photo nous a été envoyée par Emmanuelle Ringot. Vous êtes doué pour la photographie ? Envoyez vos images à contribution@20minutes.fr ou postez-les sur Instagram avec le hashtag #nosinternautesontdutalent Vos photos ne seront destinées qu’à cette rubrique. Pour en savoir plus sur la gestion de vos données  : https://www.20minutes.fr/politique-protection-donneespersonnelles Y.-J. Jung/AFP (illustration) C’est le mot d’ordre du gouvernement  : favoriser le télétravail pour éviter la propagation du Covid-19. Olivier Véran ne manque pas de promouvoir l’intérêt sanitaire d’une telle pratique. « Toute personne qui peut télétravailler doit télétravailler. (…) On considère que 40% du succès d’un confinement, c’est le télétravail », a déclaré le ministre de la Santé au micro de France Inter, jeudi. Contacté par 20 Minutes, le cabinet du ministre n’a pas donné suite à nos sollicitations pour en savoir plus sur la source de cette statistique. A ce jour, en France, le seul résultat avoisinant un tel pourcentage apparaît dans l’étude ComCor menée par l’Institut Pasteur. Réalisée entre le 1er octobre 7 La Russie vole dans les plumes de Twitter Sous contrôle. Lundi, les autorités russes ont annoncé que le « ralentissement » de Twitter, accusé de ne pas supprimer des contenus « illégaux » depuis le mois de mars, allait se poursuivre jusqu’à la mi-mai. Le blocage complet du réseau social, lui, n’est cependant pas à l’ordre du jour. 8 Dauphins et poissons à l’agonie au Ghana Mystère. Des bancs de poissons et une soixantaine de dauphins se sont échoués pendant le week-end sur trois plages des côtes ghanéennes, ont fait savoir, lundi, les autorités et des sources locales. Pour l’heure, les causes de ce drame n’ont toujours pas été déterminées. « Les poissons ne présentaient aucune lésion ni aucune blessure », a indiqué un communiqué. Le télétravail joue-t-il pour 40% 10 du succès d’un confinement ? 2020 et le 31 janvier 2021 auprès de plus de 77 000 personnes souffrant d’une « infection aiguë » au Covid-19, elle a permis d’établir les principaux lieux de contamination au virus. « Le télétravail protège [-24% pour le télétravail partiel, -30% pour le télétravail total par rapport à des personnes effectuant le même travail en bureau] », révèle le sondage. Joint par 20 Minutes, l’Institut Pasteur précise que « le chiffre comme quoi « 40% du succès du confinement, c’est le télétravail » ne vient pas de l’étude ComCor, [celle-ci] ne donne pas d’estimation de la part attribuable du succès du confinement au télétravail. » Alexis Orsini 20 Minutes lutte contre les fake news. Un doute ? Ecrivez à fakeoff@20minutes.fr

1 2-3 4-5 6-7 8-9 10


Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :