20 Minutes France n°3619ES 6 avr 2021
20 Minutes France n°3619ES 6 avr 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3619ES de 6 avr 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 10

  • Taille du fichier PDF : 1,6 Mo

  • Dans ce numéro : Philippe, le bel avenir ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
ACTUALITÉ L’Assurance-maladie bat le rappel Covid-19 Les plus de 75 ans qui n’ont pas encore eu accès à la vaccination font l’objet d’une campagne « Bonjour, je suis Maryam de la CPAM de Paris, je vous appelle parce qu’une opération de vaccination contre le Covid-19 est organisée à la mairie du 18e, et nous souhaitons vous proposer une aide pour prendre rendez-vous pour vous faire vacciner. » Au siège de la Caisse primaire d’Assurance-maladie de Paris, des agents sont mobilisés dans le cadre d’une campagne d’appels sortants à destination des personnes de plus de 75 ans qui n’ont pas encore été vaccinées. 20 Minutes est allé voir comment cette opération, annoncée par Emmanuel Macron, est menée. « Pas là pour convaincre » Les personnes contactées ont été identifiées « grâce à la base de données des assurés, croisée avec le système d’information vaccin Covid, qui permet de savoir qui a été vacciné », explique Pierre Albertini, directeur de la CPAM de Paris. Ainsi, « environ 6 400 personnes de plus de 75 ans non vaccinées vont être appelées par nos agents, et 17 000 vont être contactées par SMS », détaille-t-il. Au siège de la CPAM parisienne (19 e), Maryam, en ligne avec une octogénaire, répond aux questions de son interlocutrice  : « C’est du Pfizer, Madame », indique-t-elle au début t 7 6 11 7 14 I 4 A. Boumediene/20 MinutesL. ; ci= i=1.7-2.7rmumu ! il:el rit ; L% de leur échange. Avant de valider le rendez-vous, la jeune femme pose quelques questions d’usage pour s’assurer que la vaccination peut bien avoir lieu. « Vous n’avez pas eu le Covid-19 au cours des trois derniers mois ? Vous n’avez pas été en contact avec une personne ayant le Covid-19 au cours des sept derniers jours ? Vous n’avez reçu aucun vaccin hors Covid-19 ces deux dernières semaines ? » Trois « non » plus tard, Maryam réserve deux créneaux pour les deux injections. En face de Maryam, Felipe enchaîne aussi les appels. « A chaque fois, on Prévisions ultra détaillées TV-WEEI-APPLIS I ri modérer mil@ Fnellek LACHAINEMETEO.COM 111111 111111 JIllil Mur. IlNII,IIdIFJI,IFJFJIdI, """ 11:1 ; F:111N 1:1:1v.i' ; ; ; ; ; Ï f:2 qie iM ; ; 1 :.er.r2ü III e se ? le II veille à proposer un rendez-vous vaccinal de proximité, insiste-t-il. Et quand ils ne veulent pas se faire vacciner, on respecte leur choix. On est là pour aider, pas pour convaincre. » Globalement, les assurés appelés « sont heureux d’avoir enfin accès au vaccin », observent Felipe et Maryam, qui appellent chacun entre 120 et 140 assurés chaque jour. « C’est très gratifiant pour nous, poursuit l’agent. A la fin de ma journée, je ne suis pas fatigué, parce que ces appels génèrent beaucoup d’énergie positive. » Anissa Boumediene 2 Mardi 6 avril 2021 Au siège de la CPAM de Paris, Maryam propose des rendez-vous pour se faire vacciner à 130 assurés chaque jour. Winter is coming (back) Il fait globalement froid dans le pays. Des éclaircies sont à relever, mais aussi des giboulées de neige des côtes normandes et picardes jusque dans le Centre-Est. Mistral et tramontane soufflent violemment en Méditerranée, jusqu’à 110 km/h. Aussi un numéro vert Vendredi, 63% des plus de 75 ans avaient reçu leur première dose de vaccin, selon le ministère de la Santé. Or, rappelle Pierre Albertini, « l’objectif est d’atteindre, pour cette population, une couverture vaccinale la plus élevée possible, d’au moins 80% ». Chaque assuré de plus de 75 ans peut aussi composer le numéro vert suivant pour prendre rendez-vous  : 0800 009 110. La météo en France Covidliste ne veut pas gâcher le plaisir d’une dose en avance S’assurer que toutes les doses de vaccins disponibles sont administrées. C’est l’objectif de la plateforme Covidliste, lancée fin mars par des bénévoles, avec le slogan #AucuneDosePerdue. Le principe  : mettre en relation des centres avec des candidats à la vaccination – parfois encore non éligibles. « Certains vaccins (comme Pfizer- BioNTech) administrés dans des centres de vaccination nécessitent de respecter une chaîne logistique complexe, expliquent les fondateurs du projet sur leur site. Lorsqu’un patient rate un rendez-vous, le flacon déjà ouvert doit être consommé rapidement. » « C’est typiquement des problèmes d’offre et de demande qui ne se rencontrent pas, ce qui était mon métier pendant plusieurs années dans la Silicon Valley, a expliqué dimanche sur France Inter le cofondateur Martin Daniel. Je me suis dit qu’il y avait un outil à créer pour rendre tout ça plus fluide et efficace. » Pour candidater, quelques clics suffisent  : « Lorsqu’une dose est disponible, un lien vous est envoyé, explique le site Internet. A la confirmation, vous êtes mis en relation avec un centre de vaccination. » Samedi, les onze premiers volontaires ont pu se faire vacciner dans un centre de vaccination du 20 e arrondissement de Paris. Lundi, en début d’aprèsmidi, plus de 192 000 candidats étaient inscrits. Après les centres de vaccination, les créateurs espèrent impliquer médecins et pharmaciens mais aussi les autorités. Claire Planchard * Covidliste.com
ACTUALITÉ Edouard aux mains libres Présidentielle L’ex-Premier ministre publie mercredi un livre, au lendemain de l’anniversaire de LREM, et entretient le mystère sur son futur rôle Il est sorti de son hibernation. Edouard Philippe restait en retrait de l’actualité politique depuis son départ de Matignon, le 3 juillet 2020. Neuf mois plus tard, l’ancien Premier ministre publie mercredi un livre bilan de son expérience de chef du gouvernement, coécrit avec son ami l’eurodéputé Gilles Boyer. Loin d’apporter de la clarté sur ses ambitions politiques personnelles, Impressions et lignes claires (éd. Lattès) entretient chez les macronistes le mystère sur l’avenir d’Edouard Philippe. L’intéressé alimente lui-même les spéculations. « J’ai été d’une très grande loyauté à l’égard du président de la République, mais je suis aussi d’une grande liberté de ton et de pensée, et je dois m’en servir pour faire vivre un débat que je crois indispensable à mon pays », a-t-il assuré sur Enquête sur des dîners clandestins à Paris Polémique Après les réactions indignées des politiques ce week-end, le reportage de M6 sur « un restaurant clandestin » de la capitale intéresse la justice. Le procureur de Paris, Rémy Heitz, a ouvert dimanche une enquête pénale « des chefs de mise en danger d’autrui et de travail dissimulé », afin de « vérifier si des soirées ont été organisées en méconnaissance des règles sanitaires et de déterminer quels en ont été les éventuels organisateurs et participants ». Dans le reportage en caméra cachée, d’autres images montrent une soirée payante privée, où des dizaines de convives apparaissaient sans masque. L’un des organisateurs affirmait  : « J’ai dîné cette semaine dans deux ou trois restaurants qui sont soi-disant des restos clandestins, avec un certain nombre de ministres. » L’homme, identifié comme Pierre-Jean Chalençon, a implicitement reconnu être cette source, mais il a plaidé, à travers un communiqué de son avocat, dimanche soir, qu’il faisait seulement de « l’humour » et maniait « le sens de l’absurde ».C. Archambault/AFP France 2, dimanche soir. Alors que le parti créé en 2016 par Emmanuel Macron s’apprête à souffler ses 5 ans, ce mardi, les sorties médiatiques de l’ancien chef du gouvernement vont se multiplier cette semaine (sur France Inter et TMC mercredi), pour la promotion de son livre. « Ça ne sort pas au meilleur moment, mais il n’y est pour rien, le pauvre, préfère sourire Roland Lescure, porte-parole de LREM. Il a symbolisé le dépassement des clivages, c’est très bien qu’il publie un livre. » « Il est très populaire » La capacité de l’ancien membre des Républicains à rallier des élus venus de la droite intéresse les marcheurs en vue de la campagne d’Emmanuel Macron pour sa réélection en 2022. Parmi les idées défendues dans Impressions et lignes claires, il y a « une grande attention portée à l’utilisation de l’argent public, le respect de l’autorité de l’Etat, la valorisation du travail », explique Gilles Boyer à l’AFP. Autant de thèmes de campagne susceptibles de parler à l’électorat de droite comme aux macronistes. La bonne cote de popularité du Havrais, qui n’a pas adhéré à LREM, est, bien sûr, scrutée par les marcheurs. « Il est très populaire aujourd’hui, et je pense qu’il doit en partie cela au fait qu’il a appliqué notre programme, préfère tempérer Roland Lescure. Et qu’il est plus éloigné des affaires. » Laure Cometti « Notre système facilite toujours la fraude et l’évasion fiscales » « Panama papers » Cinq années se sont écoulées depuis la publication des « Panama papers », scandale fiscal révélé en France par Le Monde, en partenariat avec le Consortium international des journalistes d’investigation. Mais, pour le porte-parole de l’ONG OxfamFrance, Quentin Parrinello, le manque de volonté politique contre l’évasion fiscale subsiste. Lors d’une manifestation fin 2018, devant l’Assemblée nationale, à Paris. 3 Mardi 6 avril 2021 Le maire du Havre, Edouard Philippe, dimanche, sur le plateau de France 2. Comment expliquer le retentissement des « Panama papers » ? Cette affaire a été l’une des plus importantes parce qu’elle visait des personnalités de haut niveau, issues des milieux politiques, économiques ou sportifs. Depuis cinq ans, qu’est-ce qui a changé en France en matière de lutte contre l’évasion fiscale ? Désormais, les cas de fraudes fiscales sont automatiquement transmis à la justice au-delà d’un certain seuil. Mais cela ne concerne que la fraude fiscale, et pas l’évasion fiscale, qui représente pourtant le plus gros problème. Le discours politique a-t-il évolué à ce sujet ? Les « Panama papers » ont fait office d’électrochoc. Il y a eu beaucoup de déclarations d’intention pour en « finir avec les paradis fiscaux » et l’évasion. Mais on est toujours face à un système économique qui facilite la fraude et l’évasion des grandes multinationales et des personnes les plus riches. En France, l’évasion fiscale, c’est entre 80 et 100 milliards d’euros par an qui ne rentrent pas dans les caisses de l’Etat. C’est plus que le budget de l’Education nationale. Propos recueillis par Hélène Sergent « En embuscade » « Philippe est en embuscade, mais il sera loyal, il aidera à la réélection de Macron », croit savoir un proche du chef de l’Etat, qui néanmoins lui « en veut beaucoup de ne pas avoir été candidat aux municipales à Paris, pour En marche ». Au second tour des municipales en juin 2020, le Premier ministre était élu maire du Havre avec 59% des voix, tandis que LREM enregistrait des résultats très décevants ailleurs en France.nnCu secondes Vladimir Poutine s’autorise à faire deux mandats de plus. Le président russe, Vladimir Poutine, 68 ans, a signé lundi la loi lui permettant de se présenter pour deux nouveaux mandats présidentiels. Ce qui lui ouvre la voie à son maintien au Kremlin jusqu’en 2036. Plus de 1 800 détenus s’évadent au Nigeria. Après une attaque perpétrée par « des hommes armés », plus de 1 800 prisonniers se sont échappés lundi d’une prison de l’Etat d’Imo, dans le sud-est du Nigeria, ont déclaré les services pénitentiaires du pays. Le président, Muhammadu Buhari, a condamné cette attaque, qualifiant ses auteurs de terroristes et d’anarchistes. L’enquête sur le cambriolage du couple Tapie reprise à Paris. Le parquet de Paris a repris l’enquête ouverte par le parquet de Melun après le cambriolage de Bernard et Dominique Tapie, a-t-il indiqué lundi. Le couple a été violenté dans la nuit de samedi à dimanche dans sa résidence de Combs-la-Ville (Seine-et-Marne).

1 2-3 4-5 6-7 8-9 10


Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :