20 Minutes France n°3616 22 mar 2021
20 Minutes France n°3616 22 mar 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3616 de 22 mar 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 2 Mo

  • Dans ce numéro : ne pas exclure les femmes selon Sheryl Sandberg.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
ACTUALITÉ « C’est confusant et incohérent » Covid-19 A Paris, de nombreux habitants ne comprennent pas les nouvelles restrictions A pied, à trottinette ou à vélo, entre amis ou en famille… Au lendemain de l’entrée en vigueur de nouvelles règles dictées par la lutte contre le Covid-19, les Parisiens étaient nombreux dimanche sur les quais de Seine pour se dégourdir les jambes et profiter de quelques rayons de soleil. Pour leur première sortie dans ce nouveau régime de restrictions sanitaires, qui concerne 16 départements, dont ceux de l’Ile-de- France et des Hauts-de-France, nombreux sont ceux qui n’ont pas compris les annonces du gouvernement. L’attestation prévue a été supprimée samedi, peu après sa publication, pour simplifier les démarches. Désormais, un justificatif de domicile est suffisant pour se promener en journée, sans limite de temps, dans un rayon de 10 km autour de chez soi. Mais c’est loin d’être clair pour tous. « Il y a un problème dans la communication du gouvernement, c’est confusant et incohérent », peste Michel, qui ne comprend pas pourquoi une jauge est imposée dans les lycées, mais pas dans les collèges ni les écoles. « On aurait préféré être confinées un bon coup, pour sortir de ça. » Marine, 29 ans Un peu plus loin, casque de vélo sous le bras, deux copines marchent. « Jeudi soir, tous mes collègues m’ont demandé  : « Mais qu’est-ce qu’ils ont voulu dire ? » », dit en riant Manon, 31 ans, chargée de communication, au sujet de la conférence de presse du Premier ministre. Les deux trentenaires Des manifestations jour et nuit Birmanie Un nouveau défi à la répression meurtrière de la junte. Des manifestants, dont des médecins et des infirmières en blouse blanche, ont décidé de défiler de jour comme de nuit en Birmanie. « Sauvez notre leadeuse » Aung Sang Suu Kyi, mise au secret par l’armée depuis près de cinquante jours, pouvait-on lire sur les banderoles des protestataires réunis dimanche avant l’aube à Mandalay, dans le centre du pays. D’autres rassemblements ontL. Cometti/20 Minutes été organisés dans l’extrême nord et le centre du pays, dans la nuit, pour tenter de déjouer la riposte sanglante des forces de sécurité. Le bilan humain ne cesse de s’alourdir. Un homme a été tué dimanche à Monywa, quand les forces de sécurité ont ouvert le feu sur un groupe près d’une barricade. Près de 250 civils ont été tués depuis le coup d’Etat du 1er février, selon l’Association d’assistance aux prisonniers politiques.nnCu secondes Le mari de Magali Blandin mis en examen pour meurtre. Plus d’un mois après la disparition de Magali Blandin, 42 ans, son corps a été retrouvé samedi à Boisgervilly (Illeet-Vilaine) sur les indications de son mari. Ce dernier, qui a avoué le meurtre, a été mis en examen et placé en détention provisoire. Ses parents ont aussi été mis en examen pour complicité de meurtre. 6 Lundi 22 mars 2021 Les restrictions permettent les sorties jusqu’à 10 km autour de chez soi, de 6 h à 19h, comme ici dimanche à Paris. sont sorties sans attestation, dimanche. Elles ont beau avoir compris les nouvelles règles, leur utilité leur semble peu probable. « On s’attendait à de vraies restrictions, finalement, on gagne une heure de couvre-feu et les commerces sont fermés, reprend Marine, 29 ans, directrice business development dans les médias. Ça ne va rien changer à l’évolution de l’épidémie. » « On aurait préféré être confinées un bon coup, pour sortir de ça », concluent les deux amies, en manque « de teuf ». Pour Grégoire, les nouvelles annonces « ne changeront rien » à son quotidien, ni à celui de son fils Ferdinand, 9 ans, qui continuera d’aller à l’école. « Les 10 km, c’est pour nous empêcher de quitter Paris, résume cet illustrateur de 50 ans. Quant aux autres mesures, je pense qu’elles sont inefficaces, comme le couvre-feu [instauré depuis décembre]. Mais les gens ne sont plus prêts à accepter un confinement. » Laure Cometti D’autres régions bientôt reconfinées ? Il n’y a toujours pas de troisième confinement national en France  : le gouvernement a préféré jeudi annoncer un confinement « léger » pour 16 départements  : ceux de l’Ile-de-France et des Hauts-de- France ainsi que les Alpes-Maritimes, l’Eure et la Seine-Maritime. Néanmoins, Olivier Véran, le ministre de la Santé, l’a dit dimanche dans Le Parisien  : « Les semaines devant nous seront difficiles, la vague monte. » Il y a fort à parier que les nouvelles restrictions vont gagner d’autres départements. V Auvergne-Rhône-Alpes. C’est la première région citée par Olivier Guérin, nouveau membre du conseil scientifique, dans une interview à Nice- Matin, samedi. Les problèmes sont localisés dans le Rhône et la Haute- Savoie. Dans ces deux secteurs, le taux d’incidence approche les 300 et les services de réanimation sont saturés. V Grand-Est. Ce qui inquiète dans cette région, c’est l’augmentation rapide des entrées en réanimation. Depuis début mars, le taux d’occupation des lits par des patientes et patients Covid-19 est passé d’environ 60% à 84%. Le nombre de cas flambe lui aussi. V Provence-Alpes-Côte-d’Azur. Partout, sauf dans le Vaucluse, le taux d’occupation des services de réanimation dépasse les 100%. Outre Nice, trois autres départements sont au-dessus du seuil d’alerte des 250 cas pour 100 000 personnes  : le Var, les Bouchesdu-Rhône et les Hautes-Alpes. V Normandie. A l’échelle régionale, on trouve ici le pire taux de reproduction de l’épidémie en France  : 1,19. Le nombre de nouveaux cas quotidiens a doublé en un mois pour s’établir à plus de 1 200. Avec un taux d’incidence à 264, l’Orne dépasse le seuil d’alerte. Rachel Garrat-Valcarcel Donald Trump va revenir sur les réseaux sociaux d’ici à trois mois. Banni de Twitter depuis janvier, Donald Trump va faire son retour sur les réseaux sociaux d’ici à trois mois avec « sa propre plateforme », a déclaré dimanche un conseiller de l’ancien président des Etats- Unis, sur Fox News. « Cette nouvelle plateforme sera quelque chose de gros », a-t-il assuré.
r GOUVERNEMENT Liberté Égalité Fraternité Choisissez le syndicat qui vous représentera Salarié(e)s d’une petite entreprise ou employé(e)s à domicile, faites entendre votre voix en votant en ligne ou par courrier pour le syndicat qui vous défendra, protégera et conseillera. C’est simple et rapide. ÉLECTION SYNDICALE DES ENTREPRISES DE MOINS DE 11 SALARIÉS election-tpe.travail.gouv.fr VOTEZ Du 22 mars au 6 avril 2021 Photos réalisées avant la crise COVID-19. Continuons de respecter les gestes barrières, portons un masque lorsque cela est nécessaire.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :