20 Minutes France n°3611 1er mar 2021
20 Minutes France n°3611 1er mar 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3611 de 1er mar 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 2,9 Mo

  • Dans ce numéro : un combat au féminin.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
SPORTS « Les gens ne voient pas forcément les à-côtés » Boxe Championne olympique, Estelle Yoka-Mossely mène aussi un combat pour les athlètes femmes Médaillée d’or aux JO de Rio en 2016, Estelle Yoka-Mossely (28 ans) rentre juste des Etats-Unis où elle a passé un mois et demi pour préparer le combat de la défense de son titre IBO des légers contre l’Allemande Verena Kaiser, qui aura lieu vendredi soir à la H Arena de Nantes. Focalisée sur ce duel plus que sur les JO de Tokyo, auxquels elle ne participera pas, la jeune maman a un autre objectif en tête  : être à l’écoute des sportives de haut niveau, à qui elle souhaite apporter son expérience de l’élite. Vous êtes devenue une voix qui porte dans le sport féminin. Pourquoi cela vous tenait-il autant à cœur ? Déjà, je voulais faire quelque chose pour le sport. Après les JO de Rio, j’ai vu qu’il y avait beaucoup d’engouement autour de moi et je me suis dit que ça serait dommage de laisser passer ça. Je me suis concentrée aussi sur ce que je connais, c’est-à-dire le haut niveau pour une athlète. Les gens ne voient pas forcément les à-côtés et les moments où on galère. J’ai eu envie de parler de tout ça. Faire de la politique, un jour, ça vous tente ? Ça ne me dérangerait pas, mais ce n’est pas à l’ordre du jour, car je ne pourrais pas mener tout ça de front. Si je fais les choses, c’est pour être la meilleure. Etre Fabien Galthié a le masque. Ou pas. F. Fife/AFP dans une instance ou un ministère, ça demande un grand engagement. Je ne veux pas faire ça en simple figurante. Je veux maîtriser les sujets et savoir de quoi je parle. On verra ce que me réserve l’avenir. Je sais néanmoins que, quand on veut faire bouger les choses, il faut être dans la politique. En 2017, vous avez créé l’association LPERF, qui va bientôt mettre en place une aide aux femmes athlètes de haut niveau… Je me suis rendu compte, avec mes années d’expérience, que certaines problématiques n’étaient pas traitées pour les femmes. Dans ce dispositif, il y a un pôle médico-juridique qui s’occupe des choses un peu taboues dont les femmes n’ont pas envie de parler (changement hormonal, avortement, harcèlement moral et sexuel, etc.), car c’est un milieu fermé où c’est souvent la performance qui prime. Il y a un deuxième pôle en lien avec la maternité pour accompagner les sportives de haut niveau dans leur démarche de tomber enceinte (grossesse, année sabbatique, etc.). Et un troisième pôle  : la reconversion professionnelle. Pour aider l’athlète à atteindre des fonctions-clés dans les fédérations. Je me rends compte que le sport de haut niveau est beaucoup encadré par des hommes, alors que certains sujets sont difficiles à aborder avec des entraîneurs masculins. Le XV de France mérite une bulle Rugby On ne sait même plus par quoi commencer, tellement les dernières révélations au sujet de la bulle sanitaire autour du XV de France semblent irréelles. En plein « Clustergate » après la découverte d’une dizaine de cas de Covid-19 dans ses rangs, l’équipe de France se retrouve sur le banc des accusés pour avoir à de nombreuses reprises percé la bulle sanitaire. Ce qui est sûr désormais, c’est que le concept de bulle sanitaire n’a jamais été vraiment respecté, et ce dès la fin de l’année. En interne, on commence même à dire que c’est « un miracle » si le Covid n’a pas toqué à la porte du groupe dès l’automne. Les violences sexuelles dans le sport de haut niveau sont-elles encore un sujet tabou, après la vague de révélations entraînée par le témoignage de la patineuse Sarah Abitbol ? On va se pencher sur ça. Les athlètes seront libres de nous en parler. D’après moi, c’est bien de pouvoir en parler à des gens qui sont en dehors des instances. Je connais un peu l’ambiance des fédérations et des équipes de France. On préfère souvent que les problèmes soient réglés en interne. Qu’on n’en parle pas et que ça ne fasse pas trop de bruit. A Nantes, David Phelippeau Estelle Yoka-Mossely. F. Fife/AFP Le président de la Fédération française de rugby (FFR), Bernard Laporte, a expliqué vendredi comment les joueurs et lui s’étaient baladés dans Rome à la veille d’Italie-France. « Nous sommes allés nous promener dans la ville avec des masques, ça ne veut pas dire casser la bulle, a-t-il affirmé. Casser la bulle, ce serait aller dans un endroit où des gens peuvent te contaminer alors que tu n’as pas de masque. » La ministre française des Sports, Roxana Maracineanu, a exhorté, dimanche, la FFR à assumer ses responsabilités et à faire la lumière sur d’éventuelles défaillances, en attendant la nouvelle date de France-Ecosse. A.L.G. I. Kington/AFPnn21 secondes fb 18 Lundi 1er mars 2021 A Bansko, c’était la Faivre du dimanche soir Ski alpin Attrape-moi si tu peux. Déjà victorieux la semaine passée lors du géant des Mondiaux de Cortina d’Ampezzo en Italie, le Français Mathieu Faivre a remporté, dimanche, le géant de Bansko (Bulgarie), la deuxième victoire en Coupe du monde de sa carrière. Sur un nuage depuis deux semaines, Faivre a enchaîné un quatrième podium en quatre courses  : il était devenu champion du monde de parallèle et de géant la semaine dernière et avait terminé deuxième du premier géant de Bansko, samedi. En tête dès la première manche, le Français a devancé de 75 centièmes le Suisse Marco Odermatt, qui reprend des points au classement général à Alexis Pinturault, troisième à 81 centièmes. Ce dernier mène de 210 points la course au gros globe, devant le Suisse, à neuf courses de la fin de saison (la victoire vaut 100 points) et de 25 points le classement de la discipline également devant Odermatt, alors qu’il reste deux géants à disputer. Pedersen remporte Kuurne- Bruxelles-Kuurne. Le cycliste danois Mads Pedersen (Trek) a remporté, dimanche, la 72 e édition de la semi-classique flamande Kuurne-Bruxelles-Kuurne. Ott Tänak s’offre le rallye Arctique. L’Estonien Ott Tänak a triomphé, dimanche, dans le rallye Arctique, deuxième épreuve du championnat du monde WRC disputée en Finlande, devant le local Kalle Rovanperä, qui s’empare, lui, de la tête du championnat des pilotes. Chelsea et United se neutralisent. Les Blues de Thomas Tuchel, avec Olivier Giroud et Ngolo Kanté (photo) titulaires, ont accroché, dimanche, les Red Devils de Bruno Fernandes, deuxièmes de Premier League. Les deux équipes se sont séparées sur un score nul et vierge (0-0).
SPORTS C’était loin d’être l’Olympe Football L’OM a tenu l’OL en échec (1-1) au Vélodrome, dimanche L’Olympique de Marseille et l’Olympique Lyonnais ont fait match nul (1-1), dimanche soir, au Stade Vélodrome, pour la 27 e journée de Ligue 1. Les Lyonnais sont désormais 3 es du classement, tandis que les Marseillais restent 7 es, avec toujours un match en retard. V Lyon s’est éteint. Les Lyonnais sont très bien entrés dans leur match et ont rapidement surclassé les joueurs de l’OM. Durant les vingt premières minutes, c’est comme s’ils jouaient en supériorité numérique. A l’image de l’ouverture du score de Toko Ekambi, trouvé seul au second poteau (22 e). Mais après ce but, ils se sont progressivement endormis et les Marseillais sont assez logiquement revenus au score. V Un penalty litigieux, mais salvateur pour l’OM. Le match des Marseillais est l’opposé des Lyonnais. Ils ont mis du temps à entrer dans la SupdVente9 5en5 des areires o evee le melon *IedeFraliCe Erl PARIS ILE-CIE-FRANCE EFIUCATJON, Essee Le Sen du ma nagement Et vous ? Que faites-vous àlarentrée ? Formations en alternance et temps plein jusqu’au Bac +5 7 CAMPUS EN ÎLE-DE-FRANCE 100% GRATUIT pour les formation en apprentissageC. Mahoudeau/AFP A l’image de Paqueta et Payet, les deux équipes se sont livré un beau duel. partie, jusqu’à ce penalty obtenu juste avant la mi-temps. Sur une frappe de Gueye, le ballon est venu heurter le bras de Paqueta, après avoir d’abord frappé son ventre. Penalty logique pour les suiveurs de l’OM, généreux pour ceux de l’OL. Milik l’a parfaitement transformé, et l’OM était enfin lancé. Ils ont dominé la seconde période, sans parvenir à doubler le score. V Payet meilleur que Depay. Le duel des n°10 a été globalement remporté par celui de l’OM, Dimitri Payet. De Vente etIngénierie d’Affaires Achats, Supply Chain Marketing -Digital, Relation Client Commerce -Retail International, Immobilier Ressources Humaines Expertise Paie et Social Comptabilité -Gestion -Finance Métiers de l’Assistanat Développement Durable, QSE nouveau placé dans le cœur du jeu, il a été très bon en jouant souvent simplement et efficacement. C’est lui qui provoque le deuxième jaune de Paqueta, expulsé après avoir laissé traîner sa semelle sur le meneur marseillais. Memphis Depay, à l’image de son équipe, a progressivement lâché en voulant faire la différence seul sur des frappes. Il aurait pu offrir la victoire à l’OM, mais son but en fin de match a été refusé pour un hors-jeu. A Marseille, Adrien Max PORTES OUVERTES SAMEDI 6MARS 10h -17h 19 Lundi 1er mars 2021 Ligue 1 - 27 e journée Dimanche  : Marseille-Lyon (1-1), Nîmes-Nantes (1-1), Lorient-Saint-Etienne (2-1), Reims-Montpellier (0-0), Angers-Lens (2-2), Lille-Strasbourg (1-1) Samedi  : Bordeaux-Metz(1-2), Dijon-Paris (0-4) Vendredi  : Rennes-Nice (1-2) Classement Pts Diff. 1 LILLE 59 +30 2 Paris 57 +44 3 Lyon 56 +31 4 Monaco 55 +19 5 Metz 41 +7 6 Lens 41 +2 7 Montpellier 39 -3 8 Marseille 38 +4 9 Rennes 38 +3 10 Angers 36 -10 11 Bordeaux 33 -5 12 Nice 32 -6 13 Reims 31 -2 14 Brest 31 -10 15 Strasbourg 30 -6 16 Saint-Etienne 30 -12 17 Lorient 26 -18 18 Nîmes 25 -26 19 Nantes 24 -15 20 Dijon 15 -26 supdevente-essym.fr



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :