20 Minutes France n°3610ES9 19 fév 2021
20 Minutes France n°3610ES9 19 fév 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3610ES9 de 19 fév 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 10

  • Taille du fichier PDF : 1,5 Mo

  • Dans ce numéro : violences sexuelles.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10  |  Aller à la page   OK
10
SPORTS Osaka, Naomi en scène Tennis La Japonaise est en passe de devenir la nouvelle icône du circuit féminin En voyant Serena Williams quitter la salle de presse de la Rod Laver Arena de Melbourne en pleurs, jeudi, après sa défaite à l’Open d’Australie contre Naomi Osaka, on a senti comme une passation de pouvoirs entre les deux femmes. L’ancienne pro Camille Pin valide notre théorie  : « C’est presque comme si Serena avait attendu qu’Osaka soit arrivée à maturité pour y aller. » Car, jeudi, lors de la demi-finale entre l’idole sur le déclin et sa fan n o 1 qui monte, il n’y a pas eu photo. « Autant Serena a marché sur Sabalenka et Halep aux tours précédents, autant, contre Osaka, elle n’a pas fait le poids », poursuit l’ancienne joueuse. A 23 ans, la Japonaise s’avance donc sereinement vers sa quatrième finale de Grand Chelem (elle a remporté ses trois précédentes). Et le monde du tennis tout entier pressent qu’on tient la nouvelle patronne du circuit. « C’est valorisant de voir son nom sur un trophée, mais je pense plus grand que cela. » Naomi Osaka « Elle frappe très fort, elle prend la balle tôt, elle se déplace bien, elle garde sa ligne et elle sert un peu comme Serena, s’enthousiasme Sarah Pitkowski, consultante à RMC. Ça commence à faire beaucoup ! Elle a déjà tous les Alexis Pinturault est le favori du slalom géant de Cortina, ce vendredi. S. Low/Cal Sport Media/Sipa F. Coffrini/AFP Naomi Osaka, lors de sa victoire à l’Open d’Australie contre Serena Williams. atouts qui font qu’une joueuse peut devenir une légende ou non. » Et des légendes, ce n’est rien de dire que le tennis féminin en manque aujourd’hui. Un peu comme sil la WTA n’avait pas prévu que, un jour, Serena Williams tombe de son trône. « Jusqu’ici, tout le monde pouvait battre tout le monde, alors qu’avec Osaka on sent que l’histoire prend une autre tournure », acquiesce Sarah Pitkowski. Or, pour briller et se faire sa place à côté du circuit masculin, le circuit féminin a besoin d’un personnage qui dure. En l’écoutant après sa victoire en demie, on n’a pas beaucoup de crainte de ce côté. « Quand j’étais plus jeune, il y a deux ans environ, l’objectif était de marquer l’histoire en devenant la « Pinturault, je l’appelle « la Bête » » Ski alpin Néoretraité, Julien Lizeroux a vu grandir Alexis Pinturault en équipe de France. Avant le slalom géant de Cortina (Italie), ce vendredi, il rend hommage à son ex-équipier. Qu’est-ce qui fait d’Alexis Pinturault le meilleur technicien ? Son tempérament. C’est un guerrier qui déteste perdre. Ensuite, il y a son physique. Je l’appelle « la Bête », parce que c’est une machine. Il est explosif, endurant, véloce. Comment évolue-t-il, selon vous ? Il est un peu moins foufou. Il a accepté que le fait de finir deuxième n’est pas une contre-performance. première personne japonaise à gagner un Grand Chelem, confiait-elle. Bien sûr, c’est valorisant de voir son nom sur un trophée, mais je pense plus grand que cela maintenant. » Il n’y a d’ailleurs pas que sur les courts que la joueuse impose son style. En témoigne cet acte fort à Cincinnatien septembre, quand elle a refusé de jouer sa demi-finale pour protester contre les violences policières aux Etats-Unis après la mort de George Floyd. « Elle dépasse le simple cadre du monde du tennis par ses prises de position, note Sarah Pitkowski. Quand on dit qu’on tient une patronne, ça vient aussi de là. Elle a un côté icône, elle représente quelque chose, sa parole pèse. » Aymeric Le Gall Qu’est-ce qui, aujourd’hui, peut encore le conduire à s’améliorer ? Maintenant, 80% de son entraînement porte sur le développement de son matériel. Quand on voit ses qualités techniques et son physique, il suffit de conserver tout ce qu’il a. A-t-il besoin d’un gros globe pour avoir la reconnaissance de son talent ? Ce qu’il réalise, on l’a rarement vu dans le ski français, surtout à l’ère de l’hyperspécialisation. Il a gagné en Super-G, en combiné, en slalom, en géant et en parallèle. Il a 33 victoires en Coupe du monde et est dans le top 10 des meilleurs skieurs de tous les temps. Propos recueillis par William Pereira J. Klamar/AFP 10 Vendredi 19 février 2021 Ligue 1 26 e journée Vendredi  : Brest-Lyon Samedi  : Saint-Etienne-Reims, Nantes-Marseille Dimanche  : Montpellier-Rennes, Lens-Dijon, Strasbourg-Angers, Nice-Metz, Nîmes-Bordeaux, Lorient-Lille, Paris-Monaco Classement Pts Diff. 1 LILLE 55 +27 2 Paris 54 +42 3 Lyon 52 +29 4 Monaco 49 +15 5 Rennes 38 +5 6 Marseille 37 +4 7 Lens 37 +1 8 Metz 35 +5 9 Montpellier 35 -4 10 Angers 34 -10 11 Bordeaux 33 -2 12 Brest 31 -7 13 Reims 29 -2 14 Nice 29 -6 15 Saint-Etienne 29 -11 16 Strasbourg 28 -6 17 Lorient 23 -15 18 Nantes 22 -15 19 Nîmes 18 -29 20 Dijon 15 -21nnru secondes La paire Simon-Guigonnat sacrée en relais mixte simple de biathlon. Le couple français Julia Simon et Antonin Guigonnat a remporté le titre de champion du monde de relais mixte simple, jeudi, aux Mondiaux de biathlon à Pokljuka (Slovénie). Ils offrent une sixième médaille aux Bleus dans cette compétition. La ministre Seiko Hashimoto nommée présidente de Tokyo 2020. La ministre japonaise des JO, Seiko Hashimoto, 56 ans, a été nommée jeudi à la tête du Comité d’organisation de Tokyo 2020. L’ancienne médaillée olympique remplace Yoshiro Mori, ex-Premier ministre de 83 ans. Il avait dû démissionner le 12 février après des propos sexistes ayant fait scandale.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :