20 Minutes France n°3610ES7 17 fév 2021
20 Minutes France n°3610ES7 17 fév 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3610ES7 de 17 fév 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 9

  • Taille du fichier PDF : 1,4 Mo

  • Dans ce numéro : covid long, contaminés et minés.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
ACTUALITÉ Epidémie Plusieurs mois après l’infection, certains patients souffrent de multiples symptômes Matthieu Lestage a l’impression d’être enfermé dans un (mauvais) film  : « C’est un jour sans fin, avec les bons jours où je me sens capable de faire une vaisselle, et les jours moins bien où je dors, confie-t-il. C’est une catastrophe. » Matthieu est atteint de ce qu’on appelle un Covid long, qu’on connaît encore mal. « Je suis sorti de l’hôpital comme un zombie, sans médication, détaille l’adhérent de l’association Après J20. On m’a dit  : « Vous êtes Covid +, mais vous avez 42 ans, ça va bien se passer. » Quatre mois après, ça ne va pas du tout. Tout ça parce que je ne rentre pas dans les cases. » Un manifestant favorable au « zéro Covid » en Allemagne, le 10 février. M. Schreiber/AP/Sipa Une stratégie « zéro Covid » en Europe ? Trois cents morts par jour en moyenne, un interminable couvre-feu, des variants qui progressent… Il n’est pas simple de « vivre avec » le coronavirus, stratégie développée par le gouvernement – et plus généralement en Europe – après la première vague. Aussi, faut-il changer son fusil d’épaule et viser une stratégie « zéro Covid », comme celle adoptée au Vietnam ou en Nouvelle-Zélande ? Comme son nom l’indique, il s’agit de viser la disparition totale du virus sur le territoire et de ne jamais le laisser circuler, même à des taux très faibles. Au moindre cas positif détecté, des mesures très fortes sont prises à une échelle territoriale. Sur le papier, la stratégie semble idéale. Mais deux problèmes se posent sur le Vieux Continent. Premièrement, l’Europe, en tant que continent, connaît une circulation beaucoup plus grande sur son territoire qu’un archipel comme la Nouvelle-Zélande. De fait, pour Antoine Flahault, épidémiologiste à l’université de Genève, cette stratégie ne peut s’appliquer que si « toute l’Europe décide de s’y mettre ». Autre difficulté, le virus ne circule-t-il pas trop pour espérer le faire chuter autant ? Dans le cas de cette stratégie « zéro Covid » en France, Antoine Flahault plaide pour 670 nouveaux cas par jour maximum. Or, pour passer des 18 000 cas quotidiens actuels à 670 cas, il va falloir « prendre des mesures très fortes et serrer la vis plus qu’on ne le fait déjà », note l’épidémiologiste. Jean-Loup Delmas 4 Mercredi 17 février 2021 Un Covid long, en large et en travers « Il y a aussi des enfants qui dorment seize heures par jour. » Patricia Mirallès, députée LREM Ce mercredi pourrait être une date importante sur le front du Covid long. Avec le hashtag #ApresJ20, beaucoup veulent alerter grâce à leurs récits sur Twitter. « On a beaucoup entendu que c’était des femmes entre 40 et 50 ans, mais peut-être que les hommes osent moins en parler. Il y a aussi des enfants qui dorment seize heures par jour », signale Patricia Mirallès, députée (LREM) de l’Hérault, hospitalisée E. Akyurt/Pixabay (illustration) Une association souhaite encourager, sur les réseaux sociaux ce mercredi, les récits de la maladie, qu’on connaît mal. pour cause de Covid-19 en mars 2020 et qui en souffre toujours. La députée a aussi déposé une proposition de résolution, discutée ce mercredi après-midi à l’Assemblée nationale. Avec trois objectifs. Le premier, une reconnaissance du Covid long. « On demande une prise en charge multidisciplinaire et homogène sur tout le territoire, explique Patricia Mirallès. Est-ce qu’on dira un jour que le Covid est devenu une maladie chronique ? Peut-être, je ne suis pas médecin. » Trop tôt pour le savoir, avec seulement un an de recul. Sachant que certains symptômes s’estompent, laissant penser qu’ils pourraient être des séquelles résorbables. Deuxième point, faire avancer la recherche. « Car, aujourd’hui, des médecins ne trouvent pas de financements », souffle Patricia Mirallès. Or c’est avec des cohortes de patients que pourront être définis les symptômes communs à ces malades… et, un jour, des traitements efficaces. Enfin, troisième pan  : la question de la reconnaissance de la maladie professionnelle. Aujourd’hui, il faut prouver qu’on a eu un test positif, qu’on a été hospitalisé et placé sous oxygène. « Je voudrais qu’il y ait une reconnaissance pleine et entière pour celles et ceux qui ont été contaminés alors qu’ils contribuaient à faire vivre la France  : soignants, éboueurs, caissières…, insiste la députée. On ne peut pas les laisser en demi-salaire alors qu’ils ne sont pas capables de revenir travailler. » Sa proposition de résolution (avec un vote sans amendement) est portée par LREM, Agir, le Modem. Et est cosignée par la députée Laurence Trastour-Isnart (Les Républicains). « J’ai bon espoir que ça passe. On traite de l’humain, il faut savoir enlever son écharpe. » Mais même en cas de vote positif, le chemin restera long avant que les soignants, les chercheurs et les patients trouvent une définition précise et commune de ce qui pourrait devenir, un jour, une affection de longue durée. Oihana Gabriel De bons résultats La stratégie du zéro Covid a sa variante un peu moins dogmatique dans certains pays, comme l’Australie. « Au lieu de viser un strict « zéro Covid », on cherche une circulation minimale du virus, détaille Antoine Flahault. Et, au moindre soubresaut, on lance des mesures fortes préventives. » Dans ces pays, les résultats sont bien meilleurs que dans les nations ayant adopté le « vivre avec le virus ». L’Australie présente ainsi un taux de 3,91 morts pour 100 000 habitants (ce taux en France est de 117). Pour Antoine Flahault, cette stratégie semble plus réaliste pour l’Europe qu’un strict « zéro Covid ».
DIX NEWS Bien croustillant, votre patrimoine ? Les toits de zinc de Paris, la baguette de pain et une fête vinicole en Arbois (Jura) sont en lice pour la candidature unique que la France proposera au patrimoine immatériel de l’Unesco, a déclaré mardi le ministère de la Culture. Mi-mars, Roselyne Bachelot devra trancher entre ces trois candidatures et soumettre son choix à Emmanuel Macron. La candidature française sera présentée à la commission de l’Unesco, en vue de son classement courant 2022. Celle des toits 2 Un bébé rhino fait le bonheur de son zoo Un bébé rhinocéros blanc (photo) est né fin décembre au zoo de La Boissière-du-Doré (Loire-Atlantique), à l’est de Nantes, a annoncé le parc animalier. La naissance s’est bien passée, et cette petite femelle « est aujourd’hui en parfaite santé ». Elle flirte déjà avec la centaine de kilos. Elle en pesait près de 40 à la naissance. « C’est un beau petit boudin sur pattes. Swanie, sa mère, nous laisse l’approcher sans problème », raconte le directeur du zoo. Seulement une douzaine de bébés rhinos naissent chaque année en Europe. 9 Nos internautes ont du talent Zoo Boissière-du-Doré Du windsurf à Larmor-Plage, dans le Morbihan. 3 Un crâne de croco fait crâner la douane Dans un colis en provenance de Chine et à destination d’un habitant de Saint-Avold (Moselle), des douaniers ont découvert le crâne d’un crocodile d’une espèce protégée, ont-ils annoncé mardi dans un communiqué. « C’est une première pour nous dans la région. Cela montre aussi un autre aspect de notre travail », a souligné Thomas Daguin, chef divisionnaire des douanes de Lorraine-Nord. 4 Echange meurtre fictif contre chasse-neige Un Ukrainien a appelé samedi la police pour signaler qu’il venait de tuer le conjoint de sa mère. En réalité, il souhaitait juste que les forces de l’ordre déneigent sa route en venant l’arrêter. Au téléphone, il avait en effet précisé aux policiers de venir avec un chasse-neige. Ces derniers sont finalement arrivés avec un tout-terrain. Le petit plaisantin risque une amende de 3,5 millions d’euros pour appel abusif. n avec C U vous) minutes 5 Pas facile d’écrire « Love » avec les pieds Pour la Saint-Valentin, un homme a voulu écrire le mot « Love » sur l’application de running Strava, qui enregistre le tracé de chaque course à pied de son utilisateur. Sa fille a filmé et diffusé les images sur son compte TikTok. Et une capture d’écran de l’application à la fin de la vidéo, visionnée plus de 600 000 fois en deux jours, montre que l’homme n’a réussi à tracer qu’une forme vague, pouvant à peine ressembler à un « L ». La tentative romantique a tout de même ému les internautes. 6 Olivia Wilde loue les acteurs de second rôle Olivia Wilde a rendu hommage à Harry Styles, qui joue dans son film Don’t Worry Darling. La réalisatrice a expliqué sur Instagram être fière qu’il ait accepté un second rôle, pour laisser Florence Pugh être au centre de l’histoire. 5 Mercredi 17 février 2021 de zinc, qui recouvrent une majorité des immeubles de la capitale, était déjà retenue dans la dernière sélection, mais avait été coiffée sur le poteau par celle de la yole (une embarcation) de la Martinique. La baguette de pain est quant à elle un symbole de la vie quotidienne des Français, immortalisé par les films et les publicités. Enfin, le Biou d’Arbois est une fête à l’origine médiévale et religieuse, qui a été transformée en fête républicaine. La baguette de pain est en lice pour le patrimoine immatériel de l’Unesco. J. Guihot Cette photo nous a été envoyée par Jacky Guihot @jackyguihot. Vous êtes doué pour la photographie ? Envoyez vos images à contribution@20minutes.fr ou postez-les sur Instagram avec le hashtag #nosinternautesontdutalent Vos photos ne seront destinées qu’à cette rubrique. Pour en savoir plus sur la gestion de vos données  : https://www.20minutes.fr/politique-protection-donneespersonnelles N. Messyasz/Sipa Réclamée par les professeurs comme par les étudiants, la reprise progressive des cours au sein des universités plutôt qu’à distance ne rencontre pas le succès escompté. Du moins à en croire un chiffre avancé le 12 février par Frédérique Vidal. « En réalité, 40% des étudiants ne reviennent pas en présentiel, parce que, finalement, le mode d’enseignement à distance leur convient », affirmait ainsi la ministre de l’Enseignement supérieur lors de son passage sur Public Sénat. « Frédérique Vidal cite un chiffre tiré d’un échantillon très réduit au sein d’une seule université, alors qu’on ne sait pas concrètement, au niveau national, combien d’étudiants reviennent au présentiel », déplore Mélanie Luce, 7 Ça sent la truffe blanche d’Italie par ici La prestigieuse et très chère truffe blanche d’Italie peut désormais être produite en France grâce à une « première mondiale ». Jusqu’à présent récoltés essentiellement dans la nature, une poignée de ces champignons gastronomiques ont été prélevés dans une plantation du sud-ouest de la France. Jusqu’alors, la production française de truffes se limitait à deux variétés principales  : la truffe noire, essentiellement produite en plantation, et la truffe de Bourgogne. 8 Un bon pari vaut mieux que deux tu l’auras Un Bordelais, joueur occasionnel depuis 2018, vient de gagner 902 779 € grâce à des paris sportifs en ligne sur Betclic. Une performance « jamais réalisée dans le monde des paris sportifs », estime la société. Oui, il y a 40% d’étudiants en 10 distanciel, mais pas par choix présidente de l’Union nationale des étudiants de France (Unef) auprès de 20 Minutes. La seule occurrence du chiffre avancé par la ministre émane en effet d’une récente enquête interne de l’université Paul- Valéry, à Montpellier, relayée dans un article du Monde paru début janvier. Si Jean-Pascal Simon, secrétaire général du syndicat enseignant Sup’Recherche-Unsa, est, lui, d’accord avec le chiffre de 40%, il en nuance les raisons  : « Une petite partie seulement des étudiants estime que l’enseignement à distance lui convient en tant que tel. » Alexis Orsini 20 Minutes lutte contre les fake news. Un doute ? Ecrivez à fakeoff@20minutes.fr

1 2-3 4-5 6-7 8-9 9


Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :