20 Minutes France n°3610ES5 15 fév 2021
20 Minutes France n°3610ES5 15 fév 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3610ES5 de 15 fév 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 2,7 Mo

  • Dans ce numéro : emballages de raison.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
GRAND PARIS Métro, boulot, dodo plus tôt Transports Avec le couvre-feu à 18h, l’heure de pointe commence à 15 h 30 Le train-train quotidien déraille. Depuis l’instauration du couvre-feu à 18h, les voyages dans les transports franciliens ont été chamboulés. Résultat, l’heure de pointe dans les transports change. Dans le fameux « monde d’avant », cette heure de pointe se situait entre 18 h et 18 h 30. Désormais, Ile-de-France Mobilités la constate autour de 17 h 15-17 h 30, avec un démarrage dès 15 h 30. Une offre aménagée Sur le réseau de la RATP, sollicitée par 20 Minutes, on confirme  : « Depuis la mise en place du couvre-feu, on note une augmentation de 12 à 14% des déplacements entre 16 h et 18h, puis une baisse de 20% entre 18 h et 20h, et de 30% au-delà. A noter que, sur le réseau ferré (métro et RER), la fréquentation baisse de 30% après 18h. » Ile-de-France Mobilités a donc demandé d’aménager l’offre. Pour la Toujours plus design, plus confortables, plus ingénieux, les canapés-lits nouvelle génération s’ouvrent à tous les plaisirs ! M. Bureau/AFP Les déplacements sont en hausse entre 16 h et 18 h sur le réseau RATP. RATP, cette gymnastique date du début de la crise sanitaire. Depuis mars 2020, la régie francilienne a en effet assuré la continuité de service public et a revu l’offre de transports plusieurs fois. « On est passé de 30% d’offres pendant le premier confinement à 50% lors du second, souligne L’innovation ne dort jamais ! Nombreux modèles, coloris et piètements au choix (bois ou métal dans l’esprit scandinave, industriel ou rétro). Avec ou sans accoudoirs. DÉCOUVREZ LA NOUVELLE COLLECTION DANS LE PLUS GRAND ESPACE CANAPÉS-LITS À PARIS Paris 15 e 7j/7 M° Boucicaut 147 rue Saint-Charles, 01 45 75 02 81/63 rue de la Convention, 01 45 77 80 40 Canapés, literie, mobilier sur 3 000 m²  : toutes nos adresses sur www.topper.fr Fréquentation en baisse « Nous constatons une fréquentation de nos réseaux bus, métro, RER et tramway de 50% environ », assure la RATP. Avant la crise sanitaire, la régie de transports comptait 12 millions de voyageurs par jour. Un chiffre qui « atteint 5 à 6 millions aujourd’hui », a expliqué, lors de ses vœux 2021, Catherine Guillouard, présidente de la RATP. la RATP. Actuellement on propose une offre à 100%, sauf après 21h. » Mi-janvier, Valérie Pécresse, la présidente de la région et d’Ile-de-France Mobilités, avait d’ailleurs appelé à renforcer la disponibilité des trains. « Tous ceux qui travaillent, tous ceux qui vont au lycée vont devoir rentrer plus tôt chez eux, déclarait la présidente de la région lors d’un entretien à Brut. Donc, les transports s’apprêtent à avancer l’heure de pointe de l’après-midi, de façon à renforcer l’offre de bus et de métros dès 15 h 30 au lieu de 16 h 30, pour permettre de rentrer plus vite chez soi. » Romain Lescurieux DES CONDITIONS IRRÉSISTIBLES SUR LES PLUS GRANDES MARQUES DE LITERIE VEN TESPRI JUSQU’AU 2802VÉES OFFRES COCOON * ErpaceTopper Maison familiale depuis 1926 4 Lundi 15 février 2021 n n ru secondes Un appel à la grève contre la vente des tickets dans les bus de la RATP. Les conducteurs de bus de la RATP ont déposé un appel à la grève lundi. La régie veut offrir la possibilité d’acheter un ticket auprès du chauffeur, comme c’était le cas avant la crise sanitaire. La RATP avait déjà essayé de relancer le dispositif cet automne, précise Le Parisien, sans succès face aux syndicats. Des soignants disent leur « amour pour l’hôpital public ». Une vingtaine de personnes, dont des soignants, ont participé dimanche à un rassemblement symbolique sur le perron du ministère de la Santé, à Paris (7 e), pour dire leur « amour pour l’hôpital public ». Ils réclament davantage de moyens pour mener à bien leur mission. André Renault, Bultex, Dunlopillo, Duvivier, Emma,Epéda, Mérinos, Simmons, Tempur, Treca... 56-60 cours de Vincennes Paris 12 e 01 43 41 80 93 - 7j/7 - M° Pte de Vincennes ou Nation 66 rue de la Convention Paris 15 e 01 40 59 02 10 - 7j/7 - M° Boucicaut, parking gratuit Canapés, literie, mobilier sur 3 000 m²  : toutes nos adresses sur www.topper.fr *Cocon B. Guay/AFP
GRAND PARIS Coronavirus Seuls 2% de la population francilienne ont reçu au moins une dose de vaccin En Bourgogne-Franche-Comté, 4,5% de la population a reçu au moins une dose de vaccin contre le Covid-19. En Corse, c’est 4,3%, et en Nouvelle- Aquitaine, 4%. Comment expliquer qu’à peine plus de 2,27% des Franciliens aient eu accès au sérum ? Depuis le début de la campagne de vaccination, l’Ile-de-France est certes en tête des régions ayant pratiqué le plus d’injections mais, rapporté à sa population, elle se classe bonne dernière. Une situation d’autant plus inquiétante que l’épidémie progresse à un rythme II L ICI minutes www2Ominutes.fr/paris www.facebookcom/20MinutesParis twitter.com/20minutesparis vingt.minutes sur Snapchat led Te. rwm...r... - Mb, plus soutenu que sur le reste du territoire, depuis plusieurs semaines. Près de 65% des lits de réanimation d’Ilede-France sont désormais occupés par des patients atteints du Covid-19. « Les doses sont réparties sur le territoire au prorata des populations cibles. Plus il y a de personnes âgées, plus il y a de vaccins », explique-t-on au sein de l’agence régionale. En France, priorité a en effet été donnée aux plus vulnérables. Or, d’après l’Insee, l’Ilede-France est la région qui compte, www.instagram.coni/20minutesparis fr.linkedin.com/company/20-minutes www.pinterestfr/20minutes proportionnellement, le moins de personnes âgées, environ 7%. Ces écarts démographiques expliquent les disparités locales  : alors qu’à Paris les injections sont équivalentes à la moyenne nationale (3,8% des adultes ont reçu au moins une dose), les écarts se creusent en Seine-et-Marne (2,68%) et surtout en Seine-Saint-Denis (2,38%). A première vue, ce département est même le dernier – exception faite des DOM – en matière de vaccination. Pourtant, lorsqu’on regarde par classe 1111111b en'la 15 11 13 Irei.% IP 3 8.. 5 coe'13 g d Iruntiférdermfirmadm Prévisions ultra détaillées ser TV-WEH-APPIIS st 1, 11114 5 Lundi 15 février 2021 Ça manque de piquant dans la région « Plus il y a de personnes âgées, plus il y a de vaccins. » Agence régionale de santé O. Chassignole/Pool/AFP Se saper comme un sapeur-pompier de Paris, c’est désormais possible Mode Le projet était dans les « tuyaux » depuis des années. Depuis le 20 janvier, la Brigade des sapeurs-pompiers de Paris (BSPP) est devenue une marque à part entière. Il est possible d’acheter sur leur site pull, tee-shirt, livres, DVD et autres goodies en tout genre à l’effigie des soldats du feu et de leur célèbre devise  : « Sauver ou périr ». « D’autres que nous exploitent notre image depuis longtemps, explique-t-on à la brigade. L’objectif de cette marque est de nous réapproprier cette image et de protéger les valeurs qui y sont associées. » Le bénéfice des ventes sera reversé aux différentes actions des pompiers. « On compte développer notre offre en s’appuyant sur trois axes qui avec vous La Seine-Saint-Denis est le département qui a le moins vacciné d’adultes. nous sont chers  : le sport, la jeunesse et la tradition », précise la BSPP. Des partenariats pourraient enfin être noués avec d’autres marques pour développer des équipements sportifs ou encore du mobilier enfant à l’effigie de la brigade. D’anciennes affiches pourraient également être rééditées pour satisfaire les passionnés.C.P. Tous les jours, suivez l’actualité de votre région et participez ! paris@20minutes.fr BSPP La météo à Paris AUJOURD’HUI ET EN FRANCE d’âge, c’est dans ce département et celui du Val-d’Oise que la vaccination des plus de 75 ans progresse le plus rapidement, avec respectivement 21,5% et 23% de cette classe d’âge ayant reçu au moins une dose. « Il nous a paru nécessaire de prendre également en compte des critères sociaux, notamment en allouant des doses supplémentaires à des départements jeunes mais ayant connu une surmortalité importante lors de la première vague, notamment parce qu’ils comptent une forte proportion de métiers de première ligne », précise-t-on à 20 Minutes. A ces spécificités structurelles s’ajoutent des difficultés techniques. Fin janvier, Santé publique France, qui publie les données relatives à l’épidémie, indiquait que des retards de remontées, notamment au début de la campagne de vaccination, avaient été enregistrés dans la région. Contactée, l’agence sanitaire n’a pas été en mesure de préciser si ceux-ci avaient été rattrapés. « Quoi qu’il en soit, dans cette première phase de vaccination, nous serons toujours derrière les régions qui comptent plus de personnes âgées », insiste l’ARS. Caroline Politi DEMAIN matin après-midi matin après-midi 1 °C 8 °C 3 °C 11 °C Pluie et beau temps, le ciel fait comme il l’entend Ce lundi, une perturbation apporte des pluies, précédées de quelques flocons au nord de la Seine le matin. Dans le Sud, le temps est plus agréable, sauf près de la Méditerranée, où les nuages bas persistent. LACH ARMA ETEO.CCFM



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :