20 Minutes France n°3610ES2 10 fév 2021
20 Minutes France n°3610ES2 10 fév 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3610ES2 de 10 fév 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 9

  • Taille du fichier PDF : 1,4 Mo

  • Dans ce numéro : convention citoyenne, verte de dépit.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
ACTUALITÉ « Le texte manque d’ambition » Environnement Citoyenne de la Convention climat, Mélanie Cosnier se dit déçue par le projet de loi « Climat et résilience » Présenté en Conseil des ministres ce mercredi, le projet de loi « Climat et résilience » entend s’appuyer sur le travail de la Convention citoyenne pour le climat, lancée à la demande d’Emmanuel Macron en octobre 2019. Mélanie Cosnier, présidente de l’association Les 150, qui fédère les participants de la Convention, a du mal à y retrouver l’esprit des propositions de cette dernière. Vous attendez-vous déjà à des surprises sur le projet de loi ? Nous avons été en contact régulier avec le ministère de la Transition écologique ces dernières semaines et nous avons été informés des mises à jour sur le texte, si bien qu’on a, normalement, une bonne connaissance de ce qui sera présenté ce mercredi. Y retrouvez-vous l’esprit de vos propositions ? Non, le compte n’y est pas. Le gouvernement a beau dire, le texte manque globalement d’ambition. Il reprend un grand nombre de nos mesures, mais, très souvent, il en réduit la portée ou n’en prend qu’une partie. Un exemple typique est celui de la rénovation énergétique des bâtiments, une proposition-clé de notre rapport, car concernant un domaine fort émetteur de gaz à effet de serre en France. Nous Convention Citoyenne —`Climat Emmanuel Macron en décembre, lors d’un point d’étape avec la Convention. F. Pouliquen/20 Minutes J. Witt/Sipa Les membres de la Convention citoyenne pour le climat réunis en hémicycle, en février 2020. réclamions l’obligation de rénovation énergétique des bâtiments d’ici à 2040, tout en augmentant les aides financières en parallèle. On est très loin de ça aujourd’hui dans le projet de loi. Le caractère obligatoire n’a pas été retenu, on reste sur de l’incitatif. On en revient à la promesse d’Emmanuel Macron de transmettre « sans filtre » vos propositions au Parlement. On en est loin aujourd’hui ? Oui. De fait, Emmanuel Macron a exercé un premier filtre et le gouvernement, un second. On se doutait bien que cette Convention n’allait pas pouvoir tout révolutionner en neuf mois de travail. Mais nous sommes forcément déçus que nos propositions soient autant amoindries. La Convention se réunira pour une dernière session de travail les 26, 27 et 28 février. Quel en sera l’enjeu ? L’enjeu principal sera justement de faire un point sur la façon dont sont reprises nos 146 propositions. La loi de finances 2021 reprend aussi une partie de nos mesures et on constate, là encore, des reculs. D’autres propositions ont été intégrées au plan de relance, d’autres sont passées sous formes de décrets et pour d’autres, l’exécutif nous assure qu’elles seront portées au niveau européen par la France. Pendant ces trois jours, nous allons ainsi tout répertorier et émettre un dernier avis à l’exécutif sur la récupération de notre travail. Propos recueillis par Fabrice Pouliquen Un défi pour la présidentielle de 2022 « Cela va être le plus grand texte de loi du quinquennat, en termes de thématiques et de nombre d’articles et d’amendements. » Dans la majorité, à l’instar de Jean-Charles Colas-Roy, député La République en marche de l’Isère, on ne manque pas d’emphase au sujet du projet de loi « Climat et résilience ». Ce texte sera débattu dès le mois de mars en commission à l’Assemblée nationale, où les débats s’annoncent houleux, avec une majorité prise entre deux feux. « La gauche dira qu’on n’a rien ou pas assez fait, et la droite nous accusera de mettre des bâtons dans les roues de certaines filières, ou de ne pas tenir compte de la crise économique, anticipe Jean-Charles Colas-Roy. On doit trouver une voie d’équilibre. » Cet « équilibre », c’est la « vision macroniste de l’écologie », plaide toutefois un cadre du parti présidentiel, où le thème est identifié comme « un enjeu crucial pour 2022 ». Consolider un électorat La majorité peut espérer promulguer le projet de loi « Climat et résilience » avant la fin du quinquennat. Pour quels bénéfices ? « Ce texte peut permettre à Emmanuel Macron de consolider son électorat, séduit par cette écologie dite raisonnée ou pragmatique, observe Daniel Boy, directeur de recherche au centre de recherches politiques de Sciences po. Mais je doute que cela lui permette de l’étendre. Les électeurs de gauche ou d’EELV ne seront pas séduits par cette loi. » Laure Cometti 4 Mercredi 10 février 2021 La consigne voudrait devenir la seule consigne La loi antigaspillage pour une économie circulaire a fixé des objectifs en matière d’emballages réemployés en France. Notamment celui d’atteindre une part de 5% en 2023 et 10% en 2027. Plusieurs initiatives dans la grande distribution cherchent à lancer le mouvement en réintroduisant des systèmes de consigne. Au Carrefour City de la rue de Grenelle (Paris 7 e), l’expérience ne tient encore que sur un petit « corner » placé dans un point de passage de la supérette  : des produits variés, dans des boîtes en aluminium, des bouteilles et des bocaux en verre. « Le consommateur peut acheter ces produits aussi simplement que n’importe quel autre dans le magasin, explique Thomas Panosetti, responsable des relations avec les distributeurs chez Loop, start-up spécialisée dans l’économie circulaire. Mais une fois vides, les contenants sont à rapporter en magasin, la condition pour se faire rembourser les quelques euros supplémentaires payés en caisse pour inciter aux retours. » Bref, un système de consigne des plus classiques. Le dispositif balbutie encore, car il est long à mettre sur pied. Pour que cela ait un sens, il faut notamment une station de lavage à proximité. Loop prévoit notamment de créer la sienne, en région parisienne, dans le courant de l’année. F.P.
DIX NEWS Les gadgets ne meurent jamais Paquets de cigarettes dissimulant un appareil photo, cendriers cachant un micro… Les gadgets qui seront vendus aux enchères à Beverly Hills, samedi, n’ont rien à envier aux films de « James Bond ». Une grande partie de ces objets, vendus par Julien’s Auction, étaient aux mains d’espions du KGB et sont parvenus aux Etats-Unis après la chute du bloc soviétique au début des années 1990. Parmi les pièces en vue, une réplique du parapluie à la pointe empoisonnée 2 Une bête de prix pour Xavier de Moulins « Un hymne à la vie. » Le jury du prix littéraire 30 Millions d’amis a récompensé mardi Xavier de Moulins (photo) pour son livre Le petit chat est mort (éd. Flammarion). Ce septième livre de l’auteur et journaliste raconte l’histoire de son chat « entré dans sa vie grâce à ses filles ». « Ce chat m’a fait changer ma vision des choses et a transformé mon rapport à la vie », a confié le lauréat de la 38 e édition du prix, lors d’une visioconférence, reconnaissant avoir « appris à devenir sensible à la cause animale avec le temps ». 9 Nos internautes ont du talent Le sud de Toulouse (Haute-Garonne). Baltel/Sipa 3 « Animal Crossing » au top de la hype 2020 Avec plus d’un million d’exemplaires écoulés, le jeu Animal Crossing est le bien culturel le plus vendu en France en 2020, selon les chiffres de l’institut GFK relayés par Le Figaro. Les jeux vidéo sont les grands gagnants de ce classement, puisque Fifa 21 et Mario Kart se classent deuxième et troisième, devant le livre de Joël Dicker L’Enigme de la chambre 622, (éd. de Fallois), en quatrième position. 4 Et l’ambassadeur s’est mis au rap Pour le Nouvel An lunaire, Daniel Kritenbrink, l’ambassadeur des Etats- Unis au Vietnam, a enflammé Internet dans ce pays en publiant ses vœux… en rappant. Il apparaît dans cette vidéo, casque audio vissé sur la tête, déclamant notamment « Le Têt [nom de la fête au Vietnam], c’est le top ». Le clip de trois minutes a été aimé et partagé des milliers de fois depuis sa publication, mardi. 111 avec minutes vous F. J. Brown/AFP Mein MM « Ina eln d.eipmemmemipm imam/mg » mime onempiewma. en mue me » inimm emplit maiimi, moi daip am, emi moi » « embemee. mr Meg ROWIllut MOI Id lièeignil rio « imbu 0.11=WMOSI gobe * IORKW1 min ben mi Mid smINW MI le SI MIIIMOOtt *Won al « 11 (nitmen » 14 5 Forte récompense contre menus très spatiaux La Nasa et l’Agence spatiale canadienne ont lancé un concours destiné à recueillir les meilleures idées de nourriture pour les astronautes. Comme le rapporte Ouest-France, l’initiative Deep Space Food Challenge promet des récompenses dont le total atteint 500 000 $ (415 000 € ). Les équipes ont jusqu’au 30 juillet pour proposer des « systèmes de production alimentaire innovants demandant un minimum de matières premières ». 6 Smile Infos veut profiter de l’Insta présent Positiver. C’est le maître-mot de Smile Infos, un compte Instagram créé par des étudiants lillois. Contre le flot d’informations anxiogènes actuel, ils diffusent uniquement des bonnes nouvelles. Ils entendent redonner espoir aux étudiants, en leur donnant des raisons de garder confiance. 5 Mercredi 10 février 2021 utilisé pour tuer l’auteur bulgare Georgi Markov, dissident assassiné à Londres en 1978. Il est estimé entre 2 500 € et 4 000 € . Tout aussi emblématique des films d’espionnage, la fausse dent contenant du cyanure a existé. « Elle était conçue pour se briser lorsqu’on la mordait d’une certaine manière, explique Julien’s Auction. Ainsi, les agents capturés pouvaient, si nécessaire, mettre fin à leurs jours pour éviter d’être torturés. » Un exemplaire sera en vente pour un prix estimé entre 650 € et 1000 € . Une fausse dent d’espion du KGB sera mise en vente samedi, à Beverly Hills.C. Fontaine Cette photo nous a été envoyée par Cécile Fontaine. Vous êtes doué pour la photographie ? Envoyez vos images à contribution@20minutes.fr ou postez-les sur Instagram avec le hashtag #nosinternautesontdutalent Vos photos ne seront destinées qu’à cette rubrique. Pour en savoir plus sur la gestion de vos données  : https://www.20minutes.fr/politique-protection-donneespersonnelles « Fake news », « bobard » … Publié mardi, le dernier rapport de la Fondation Nicolas Hulot a essuyé un feu de critiques sur Twitter. En cause, le constat selon lequel l’utilisation des pesticides a augmenté en France entre 2009 et 2017. « On se fixe un objectif de réduire l’utilisation des pesticides de 50%, on a augmenté de 25% », a souligné mardi Nicolas Hulot au micro de RMC. Face à lui, le journaliste Jean-Jacques Bourdin assure, que, « sur 2009-2019, la baisse d’utilisation des pesticides est de 36% ». Qui dit vrai ? Entre 2009 et 2019, la quantité de substances actives vendues a bien diminué de 36,4%, ce qui correspond à une 7 Un médicament interdit pour sauver les vautours Le Bangladesh a interdit un antidouleur utilisé par les éleveurs afin de sauver les vautours, a annoncé le gouvernement mardi. Ces derniers s’intoxiquent en se nourrissant des bêtes mortes. Selon les estimations, les rapaces ne sont plus que 260 désormais, alors qu’on en dénombrait encore 50 000 dans les années 1970. 8 Reddit, le site qui valait 6 milliards de dollars Le site Reddit a confirmé mardi valoir 6 milliards de dollars (environ 5 milliards d’euros) après une levée de fonds de 250 millions de dollars (207 millions d’euros). En décembre, Reddit a acquis la plateforme de partage de vidéos Dubsmash, concurrente de TikTok, pour un montant qui n’a pas été révélé. Fondé en 2005, le site de forums d’échanges revendique plus de 50 millions d’utilisateurs quotidiens. Non, Hulot ne dénonce pas à tort 10 l’utilisation accrue de pesticides baisse de plus de 20 000 t par an, d’après le ministère de l’Agriculture. Sauf que, dans le cadre du plan Ecophyto, mis en œuvre lors du Grenelle de l’environnement, une unité de mesure a été élaborée, le Nodu (nombre de doses unités), afin de « prendre en compte les concentrations auxquelles sont appliqués les produits » et de « corriger l’importance relative des substances les unes par rapport aux autres ». Selon cet indicateur, l’usage des pesticides a bien augmenté de 25% entre 2009 et 2017, comme le rapporte une note gouvernementale. Charles Montmasson 20 Minutes lutte contre les fake news. Un doute ? Ecrivez à fakeoff@20minutes.fr

1 2-3 4-5 6-7 8-9 9


Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :