20 Minutes France n°3608 1er fév 2021
20 Minutes France n°3608 1er fév 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3608 de 1er fév 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 3 Mo

  • Dans ce numéro : droits TV de la ligue 1 et si ça ne matche plus ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
ACTUALITÉ Une tactique à hauts risques Covid-19 Emmanuel Macron a opté pour un renforcement des mesures de restriction Il a finalement démenti les rumeurs autour d’un confinement imminent. Emmanuel Macron a préféré opter pour un renforcement des mesures de restriction face à la menace d’une nouvelle vague de Covid-19. « Faisons tout pour freiner l’épidémie ensemble », a tweeté le chef de l’Etat samedi soir, au lendemain des annonces de son Premier ministre, Jean Castex. Les frontières sont désormais fermées aux personnes extérieures à l’Union européenne, et les centres commerciaux non alimentaires de plus de 20 000 m² doivent baisser le rideau. « Ce sont des endroits de brassage à risque, surtout avec un variant anglais qui se transmet plus facilement », assure Anne Genetet, députée LREM d’Asie-Océanie-Europe orientale. « Avec les vaccins, le confinement n’est plus la bonne stratégie. » Bruno Bonnell, député LREM Matignon met en avant les raisons économiques et sociales, au-delà des aspects sanitaires. « Après un an de crise et d’usure, le moral des troupes est regardé davantage, et ce paramètre psychique est devenu l’un des facteurs-clés », avance l’entourage de Jean Castex. « Cette décision du président, Près de 80% des Français gardent confiance en la science.L. Marin/AFP M. Pattier/Sipa (illustration) prise contre l’avis des technocrates, est un tournant stratégique majeur dans cette guerre contre le virus », veut croire Bruno Bonnell. Le député LREM du Rhône estime que, « avec l’arrivée des vaccins, le confinement n’est plus la bonne stratégie. Il va désormais falloir accepter progressivement de vivre avec le virus. C’est un pari risqué mais audacieux pour ne pas s’enferrer dans le stop and go des confinements. » Si le gouvernement choisit ce non-confinement, c’est que l’évolution du variant anglais est moins importante que prévu. Selon le ministre de la Santé, Olivier Véran, sa circulation « s’intensifie de 50% chaque semaine, mais de manière moins intense qu’à l’étranger, où des hausses de 70% à 100% ont été relevées », a-t-il dit dimanche dans Le JDD. Reste que cette communication élyséenne est risquée sur le plan politique. A droite comme à gauche, l’opposition fustige déjà le gouvernement, qui a fait « monter la menace du confinement ces derniers jours ». Et en cas de rebond épidémique, l’exécutif risque d’être accusé de ne pas avoir confiné le pays assez tôt. Une attaque balayée par l’entourage du Premier ministre  : « Si les prédictions d’une vague violente se concrétisent, des mesures plus restrictives seront prises. Mais on pourra dire qu’on a tout fait pour éviter le confinement. » Thibaut Le Gal 6 Lundi 1er février 2021 Contrairement aux rumeurs, Emmanuel Macron n’a pas annoncé de reconfinement face à la menace des variants. « En période d’incertitude, la parole scientifique reste un refuge » On n’a jamais autant entendu les scientifiques dans les médias, depuis le début de la crise sanitaire. Avec quel impact sur l’opinion publique ? Michel Dubois, sociologue au CNRS, mène des enquêtes sur l’image des sciences. Quelles sont les conséquences de l’hypervisibilité des scientifiques ? Tous les Français sont devenus peu ou prou des experts en virologie ! Versant négatif, elle a contribué à rendre visible la capacité des chercheurs à hésiter, à entrer dans des conflits ouverts. Que retenir de vos dernières enquêtes sur la confiance dans la science ? Contrairement à ce qu’on entend parfois, les attitudes vis-à-vis de la science sont restées stables au cours de la crise. Entre 75 et 80% des Français expriment une confiance de principe à l’égard de la démarche scientifique. A force d’entendre des soignants préoccupés par les hôpitaux, ne risque-t-on pas d’assister à une saturation de la population ? Les différents indicateurs qu’on a aujourd’hui montrent qu’on en est loin. En période d’incertitude, la parole scientifique reste un refuge. Ce que l’on voit aujourd’hui, c’est que les citoyens souhaitent que les chercheurs s’investissent davantage en tant qu’experts dans les recommandations, en concertation avec la politique. Propos recueillis par Oihana Gabriel AstraZeneca va livrer 30% de vaccins de plus que prévu à l’UE. La Commission européenne a annoncé dimanche qu’AstraZeneca allait livrer à l’UE 9 millions de doses de plus que prévu de son vaccin contre le Covid-19 au premier trimestre, soit une hausse de 30%. Dans la foulée, l’Union européenne a confirmé son objectif de vacciner 70% des adultes d’ici à la fin de l’été. L’OMS visite le marché de Wuhan. Les experts de l’OMS qui recherchent l’origine du SARS- CoV-2 se sont rendus dimanche au marché de Wuhan en Chine, premier foyer connu de l’épidémie. Un des membres de l’enquête, a jugé que parler au personnel du marché avait été « très informatif ». Un cas du variant sud-africain en Grèce. Un premier cas de contamination au variant identifié en Afrique du Sud a été détecté dimanche en Grèce, a-t-on appris auprès de l’Organisme national de la santé publique. Israël va fournir 5 000 vaccins aux Palestiniens. Sous la pression des Nations unies, Israël a indiqué dimanche son intention de fournir 5 000 doses à la Palestine. « C’est un geste symbolique », a réagi un responsable palestinien requérant l’anonymat.
ACTUALITÉ Les parents du petit Tony jugés Violences Loïc Vantal comparaît à partir de ce lundi pour avoir porté les coups ayant entraîné la mort de l’enfant, la mère, pour non-dénonciation Le long du lit en bois. Sur le flanc de l’armoire. Sur le dossier du canapé. Au sol devant le fauteuil. Sur le seau. A côté du petit bureau. Dans les toilettes. Sur la cuvette. Dans la salle de bains. Sur le sol de l’entrée. Sur le buffet situé à gauche de la pièce à vivre. Dans l’évier aussi… Ce 26 novembre 2016, quand les policiers ont passé l’appartement du petit Tony au révélateur, ils se sont rendu compte que le sang de l’enfant de 3 ans avait, en réalité, coulé presque partout. Un peu plus de quatre ans après, Loïc Vantal, le beau-père du garçonnet, va être jugé à Reims (Marne), à partir de ce lundi. Pour violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner, il encourt une peine de trente ans de réclusion lors de ce procès aux assises où sera également débattue la responsabilité de la mère de Tony. Elle Des tarifs en hausse à partir de ce lundi Consommation A chaque début de mois son lot de changements. Et le mois de février ne fait pas exception. Les tarifs réglementés de vente de l’électricité vont augmenter de 1,6% en France, soit 15 € par an en moyenne, a confirmé le gouvernement, vendredi. Quant à ceux du gaz appliqués par Engie, ils vont augmenter de 3,5%. « Cette augmentation est de 0,9% pour les clients qui utilisent le gaz pour la cuisson, de 2,1% pour ceux qui ont un double usage, cuisson et eau chaude, et de 3,7% pour les foyers qui se chauffent au gaz », a détaillé la Commission de régulation de l’énergie dans un communiqué. Pour ce qui est des transports, le coût des péages autoroutiers va augmenter en moyenne de 0,44%, selon les concessionnaires au Comité des usagers du réseau routier. Les hausses devraient s’échelonner entre 0,30% et 0,65% pour les réseaux les plus importants. Les prix des courses de taxi vont également augmenter, le tarif minimum d’un trajet passant de 7,10 € à 7,30 € . Manon Aublanc I. Harsin/Sipa encourt une peine de cinq ans de prison pour non-dénonciation de crime et non-assistance à personne en danger. La peur comme défense Face aux enquêteurs, Caroline Létoile a expliqué que c’était par « peur » de son compagnon qu’elle n’avait pas réagi pour empêcher la mort de son enfant. « La peur ne justifie pas tout, tacle aujourd’hui Olivier Chalot, l’avocat du père et de la grand-mère paternelle de Tony. L’enquête a démontré qu’elle avait eu l’occasion de fuir avec son enfant à plusieurs reprises, mais qu’elle n’a rien fait. » Insoutenable, le rapport d’autopsie indique que Tony est mort d’une double rupture de la rate et du pancréas, consécutive à des coups de poing portés dans l’abdomen. Mais il fait état également de nombreux hématomes et F. Nascimbeni/AFP L’enfant de 3 ans est décédé en novembre 2016, à Reims. blessures caractéristiques de la maltraitance infantile. Confrontée à ces éléments, Caroline Létoile n’a pas mis longtemps à reconnaître que son fils était devenu le « souffre-douleur » de son nouveau compagnon, qui avait emménagé avec eux quelques semaines plus tôt. Que celui-ci le battait lorsqu’il ne répondait pas aux questions ou y répondait mal. Condamné sept fois pour des faits de violence, Loïc Vantal a d’abord nié les faits avant de reconnaître avoir porté des coups, regrettant que sa compagne ne soit pas « partie ». Leur procès doit durer jusqu’à jeudi soir. Vincent Vantighem Une nouvelle plateforme Web pour interpeller l’administration Service public Dites bonjour à « Services Publics+ », qui a été présentée jeudi lors d’une conférence de presse. Cette fonctionnalité en ligne sera accessible d’ici à quelques mois sur tous les sites Web des services publics (impôts, CAF, Pôle emploi, Assurance-maladie…). La ministre de la Fonction publique a présenté le service, jeudi. Son objectif ? Améliorer la relation entre les Français et leurs administrations, en faisant remonter les dysfonctionnements et autres points d’amélioration. Concrètement, sur Services Publics+, chacun peut laisser un avis ou raconter une expérience vécue au guichet. Les contributions, ainsi que les réponses apportées par l’administration, sont visibles par tous les internautes. Amélie de Montchalin, ministre de la Transformation et de la Fonction publiques, a assuré jeudi que chaque question aurait une réponse. « Retrouver de l’efficacité » Tous les trois mois, Amélie de Montchalin pilotera elle-même un « comité de suivi » pour faire le point sur les axes d’amélioration de chaque administration. « Il faut retrouver de l’efficacité dans les démarches administratives » a-t-elle expliqué. Avec ce dispositif, l’exécutif reconnaît qu’il avance un peu à tâtons. Jeudi, la ministre a admis vouloir « tester les choses » et « ajuster » si nécessaire, notamment dans le traitement des réponses apportées. Nicolas Raffin 7 Lundi 1er février 2021 Les voisins visés Le procès devrait aussi s’attarder sur la responsabilité des voisins accusés par le procureur de Reims de ne pas avoir alerté les autorités. « Cet enfant aurait passé la Noël si les voisins avaient réagi », avait-il critiqué en 2016. L’un d’eux, renvoyé en justice pour non-dénonciation, a été relaxé en première instance et en appel. Mais le parquet général s’est pourvu en cassation. Ce voisin pourrait être cité comme témoin lors du procès qui s’ouvre ce lundi. Deux lettres d’adieu retrouvées dans l’affaire des meurtres de DRH. A l’occasion de perquisitions au domicile nancéien de l’homme soupçonné d’avoir tué une DRH et une employée de Pôle emploi jeudi, deux lettres d’adieu ont été découvertes, a-t-on appris dimanche de source policière, confirmant une information du JDD. Les lettres sont adressées « à des proches », notamment à la mère du suspect. Un foyer épidémique de grippe aviaire détecté dans les Ardennes. Quarante-cinq communes des Ardennes ont été placées sous surveillance après la détection d’un foyer épidémique de grippe aviaire, près de Rethel, a indiqué la préfecture. Une série de mesures ont été mises en place, dont l’interdiction de tout transport de volailles et d’œufs. T. Reynaud/Sipa (illustration)



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :