20 Minutes France n°3607 29 jan 2021
20 Minutes France n°3607 29 jan 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3607 de 29 jan 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 2,3 Mo

  • Dans ce numéro : Lala &ce prend la place.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
P.-A. Carlotti CULTURE A 26 ans, la rappeuse a monté son propre label &ce Recless, qui coproduit son tout nouvel album avec Believe. L’ovni Lala &ce pose son style sur la planète rap Musique L’artiste sort son premier album, « Everything Tasteful », ce vendredi « Planante », « addictive », « hypnotisante ». Ainsi peut être qualifiée la musique de Lala &ce (à prononcer « Lala Ace »). Elle, se qualifie « d’extraterrestre ». Sa musique ouvre-t-elle une faille spatio-temporelle ? Son premier album, Everything Tasteful, qui sort ce vendredi, ouvre une certaine dimension parallèle. Par sa voix, mouvante et codéinée. Par son univers musical, traînant, aux tonalités électroniques. Par ses textes, enfin, entre français et anglais, qui célèbrent le pouvoir féminin et l’homosexualité. Un cosmos que l’artiste de 26 ans construit depuis plusieurs années, « D’autres scènes existent et deviennent viables » Rap L’année 2020 a vu surgir des artistes qui s’écartent des sentiers battus et ouvrent d’autres voies. La preuve avec Laylow, Dinos, Freeze Corleone ou encore Alpha Wann… Par leurs propositions barrées, leurs univers singuliers et hyper référencés et leurs textes inventifs et bouleversants, ils ont cartonné. « Le rap étant tellement populaire aujourd’hui, il y a des recettes et des formules, reconnaît d’abord à Lyon, où elle a grandi, puis à Londres et au Portugal. « J’aime bien voir ce qu’il se passe dans le monde et sentir ce qu’il y a tout autour de moi, confie-t-elle. J’aime bien bouger. » Une ode à l’amour lesbien Active depuis plusieurs années dans le rap, l’artiste a déjà sorti des titres et clips remarqués (Bright, Serena (Botcho), Wet (Drippin’)). Elle a monté son propre label &ce Recless, qui coproduit ce nouvel album avec Believe. Mais elle sait aussi prendre son temps  : « Je sais que ce que je fais n’est pas forcément très accessible à première vue, mais il ne faut pas forcer les choses. Les gens qui m’écoutent depuis le départ sont toujours là, je reste fidèle à moi-même, et j’arrive aussi à en toucher d’autres. » Difficile de ne pas être touché quand on écoute les 15 titres d’Everything Tasteful. Lala &ce s’accorde des trips le journaliste rap Mehdi Maïzi. Depuis 2016-2017, il y a eu énormément d’albums qui sont sortis, qui ont marché, et qui se ressemblent aussi. Du coup, une partie du public a envie d’autres choses. Alpha, dans un registre très rap kickeur ou Laylow dans un côté conceptuel, ça détonne. » Et ça fonctionne. Sorti en février 2020, Trinity a été certifié disque d’or. Du côté de Dinos, hallucinatoires comme dans Dodow&ve, mais explore surtout les méandres de l’amour. Des romances conjuguées au féminin, ode à l’amour lesbien. « Par rapport à ma famille africaine, j’avais un peu peur au début, explique l’artiste. J’ai toujours voulu leur montrer que mon homosexualité était quelque chose de normal, que je n’ai pas choisi. » Si elle ne se projette pas dans une démarche militante, le fait même d’assumer cette thématique dans le rap est notable. Tout comme une certaine glorification du pouvoir féminin qui apparaît en creux de ses textes. Le sexe transpire aussi de sa musique. « C’est le premier truc qui me vient à l’esprit quand je prends mon téléphone pour écrire », confie-t-elle. A tel point que la jeune femme projette d’y consacrer un EP avec des chansons « pour faire l’amour ». Une certaine idée du vortex. Clio Weickert Stamina a affolé les compteurs en décembre. Autre exemple, celui de Freeze Corleone. Sorti en septembre, son album LMF a été certifié en moins d’un mois disque d’or. De là à bousculer le rap mainstream ? « Je ne pense pas qu’il soit bousculé, c’est juste qu’il y a d’autres scènes qui existent et qui deviennent viables », nuance Mehdi Maïzi. De belles perspectives cependant.C.W. 10 Vendredi 29 janvier 2021 La BD perdure, les mangas sûrs Littérature Malgré la crise sanitaire, les librairies ont réussi à limiter la casse en 2020, et la bande dessinée n’y est pas pour rien. En effet, les données GfK Market Intelligence du marché de la BD publiées jeudi révèlent une année record de ventes, avec 53 millions d’exemplaires achetés en France (+ 9% par rapport à 2019) pour un chiffre d’affaires généré de 591 millions d’euros (+ 6%). Avec 42% des ventes, le manga y joue un rôle central, grâce notamment aux séries comme One Piece, Naruto, Demon Slayer, Dragon Ball Super et My Hero Academia. Pour les bandes dessinées, les meilleures ventes concernent, dans l’ordre, Lucky Luke, L’Arabe du futur, Blake et Mortimer, Astérix, Les Sisters et Mortelle Adèle, avec pas moins de quatre tomes dans le top 10. A noter que « 65% des achats BD sont destinés à des moins de 30 ans », précise Camille Oriot, consultante senior livres de GfK. Par ailleurs, la levée des restrictions liées au Covid a eu un effet boost sur les ventes de nouveautés (+ 9% en mai, + 19% en décembre), et surtout sur les BD « de fonds » avec + 47% et + 49% sur les mêmes périodes. Vincent Julénnc 11u secondes « Mourir peut attendre » à retourner ! Le prochain James Bond sortira en octobre, avec deux ans de retard. Mais la franchise 007 avait conclu des accords de placement de produits. Des sponsors (Adidas, Nokia...) craignent que leurs produits soient datés lors de la sortie. Du coup, ils ont demandé à la production de retourner des scènes avec des produits plus récents, révèle The Sun. Eclipse totale au Grand Palais. Reportée à deux reprises en raison de la crise sanitaire, l’expo photo consacrée au noir et blanc, qui devait se tenir au Grand Palais, à Paris, a été définitivement annulée, a annoncé l’institution, jeudi. Des tirages de grands noms de la photographie, de Man Ray à Helmut Newton, devaient être présentés. Egypte 1, Etats-Unis 0. L’Egypte a annoncé avoir récupéré, mercredi, après des années de négociations, environ 5 000 pièces antiques des Etats-Unis, où elles avaient été frauduleusement envoyées. Ces pièces seront entreposées au musée copte du Caire.
CULTURE Une époque dans l’air du temps Séries Les années 1970 sont au centre de deux créations françaises Effet de mode ou simple coïncidence ? La fiction française succombe au charme des Seventies. La saison 3 des Petits Meurtres d’Agatha Christie (lire par ailleurs), lancée ce vendredi sur France 2, installe son nouveau commissariat en 1972 pendant qu’Ovni(s), dernière-née des créations originales de Canal+, implante son bureau d’enquêtes sur les extraterrestres en 1978. Si les fictions remontent le temps, c’est parce que « leur action est placée à l’époque de la naissance du public visé, analyse François Jost, auteur de De quoi les séries américaines sont-elles le symptôme ? [CNRS éditions]. Elles jouent sur la nostalgie. » Une époque où l’on fume au bureau, on écoute Radio Monte-Carlo, on se repose dans le fauteuil d’Emmanuelle et on tape à la machine à écrire. « Des choses nouvelles » « On avait envie d’explorer un monde que l’on n’a pas connu, celui dans lequel nos parents ont grandi, cette France crépusculaire des Trente Glorieuses où les choses commençaient à changer et où les certitudes commençaient à vaciller et où il y avait un enthousiasme général », explique de son côté Martin Douaire, cocréateur d’Ovni(s). Une énergie et un optimisme dont on a cruellement besoin actuellement. Les années 1970 portent les germes de notre monde, qu’une nouvelle génération cherche à comprendre  : « C’est une époque où l’on découvrait plein de choses nouvelles, qui ont depuis été un peu corrigées », considère Thylacine, le compositeur de la BO d’Ovni(s). Carburer à la nostalgie n’est donc pas la seule raison de cet engouement pour les années 1970. « Une série d’époque Sélection de choix pour le concours Eurovision Samedi soir, à l’issue d’« Eurovision France, c’est vous qui décidez ! », on saura quelle chanson défendra les chances tricolores à l’Eurovision, en mai. 20 Minutes a sélectionné trois performances à suivre de près. V « Voila ». Certains établissent une comparaison avec Piaf ou Brel  : une référence qui n’empêche pas Barbara Pravi de laisser émaner sa modernité. Elle joue la carte de l’émotion, deC. Dubois n’est intéressante que si elle parle d’aujourd’hui », souligne Sophie Révil, qui produit la série de France Télévisions. Alors que la question du féminisme et de la masculinité titille les années 2020, les années 1970 sont justement caractérisées par la deuxième vague féministe et « le machisme triomphant », rappelle Sophie Révil. Et de donner quelques informations sur l’intrigue de cette nouvelle époque  : « On a imaginé qu’en 1972 il y avait une expérience faite au commissariat de Lille et que la première femme commissaire en France y était nommée. Dans la réalité, le concours de commissaire s’est ouvert aux femmes seulement en 1974. » Au-delà du côté funky et coloré des tabourets Tam Tam des Seventies, si les sous-pulls à col roulé vintage en acrylique s’incrustent tant dans les séries d’aujourd’hui, c’est parce qu’ils permettent de gratter tout en douceur l’époque que nous vivons. Anne Demoulin l’élégance, de l’authenticité, de la chanson française incandescente. V « Alléluia ». Le duo Andriamad nous fait voyager. Kévin et Cécile ont été bercés de musique dite « du monde » et cela se ressent sur leur chanson « electro-tropicale ». V « Tutti ». Passé par « The Voice », Casanova, originaire de l’île de Beauté, aimerait faire résonner le refrain en corse de son titre enjoué sur la scène internationale. Fabien Randanne runnsecondes La romancière Chantal Thomas élue à l’Académie française. La romancière et essayiste Chantal Thomas a été élue jeudi à l’Académie française, au fauteuil autrefois occupé par Jean d’Ormesson. Spécialiste du siècle des Lumières, avec des essais sur Sade, Casanova ou Marie- Antoinette, elle est devenue la dixième académicienne de l’histoire. 11 Vendredi 29 janvier 2021 La troisième saison des Petits Meurtres d’Agatha Christie, qui sort ce vendredi, se déroule dans les années 1970. « Les Petits Meurtres » changent tout, sauf leur ADN Nouvelle époque, nouvelle équipe, et nouveau commissariat. Les Petits Meurtres d’Agatha Christie, qui revient ce vendredi sur France 2, fait peau neuve, tout en conservant ce qui a fait son succès. Ainsi, la série s’appuie de nouveau sur un trio. Même si les trois acteurs changent, la dynamique entre les personnages reste la même. A l’exception du premier épisode, « La Nuit qui ne finit pas », librement adapté du roman éponyme d’Agatha Christie, la série va désormais proposer des enquêtes inédites. « Nous sommes la seule série au monde à créer de nouvelles histoires «d’après l’œuvre d’Agatha Christie», se félicite la productrice Sophie Révil. Elle a écrit 66 romans, certains ont été trop adaptés, d’autres sont trop compliqués et pas adaptables. » La productrice a fait appel à une nouvelle équipe d’auteurs. « L’humour est différent, il est un peu plus corrosif, « On parle davantage de sexualité, de psychanalyse. » Sophie Révil, productrice un peu plus adulte, estime-t-elle.On parle davantage de sexualité, de rapports hommes-femmes, de psychanalyse. La présence d’une psy amène cet humour plus Woody Allen. » Mais que les fans se rassurent, tout ce qui fait la saveur de la série sera toujours là  : « Agatha Christie et les histoires de meurtres géniales, la comédie débridée, la nostalgie de cette époque-là et cet amour de la belle image. » A.D. Starzplay distribué par Canal+ dès mercredi. La plateforme de streaming américaine Starzplay, propriété du studio Lionsgate, sera disponible à partir de mercredi sur Canal+. Les abonnés retrouveront ainsi des programmes exclusifs, parmi lesquels plusieurs séries anglo-saxonnes à succès comme le drame romantique Normal People, The Stand ou Ramy.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :