20 Minutes France n°3606 27 jan 2021
20 Minutes France n°3606 27 jan 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3606 de 27 jan 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 3,0 Mo

  • Dans ce numéro : et v'lent v'là la fin !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
E. Blondet/Pool/Sipa ACTUALITÉ Le ministre de l’Intérieur a laissé entendre aux juges que la plainte qui le vise a été déposée par vengeance politique. « Elle m’en a voulu d’avoir rejoint l’équipe du président » Exclusif « 20 Minutes » a pu consulter le procès-verbal d’audition de Gérald Darmanin, accusé de viol C’était la fin de l’audition. Les ultimes questions après des heures passées sur les détails, parfois très intimes, de cette soirée de 2009. Les deux juges, Mylène Huguet et Dimitri Dureux, demandent alors à Gérald Darmanin de prendre « du recul ». Accusé de viol, le ministre de l’Intérieur se plie immédiatement à l’exercice. « Je n’aurais pas dû la rencontrer », tranche-t-il d’abord. Avant de ramener le sujet sur le terrain politique. « Je pense qu’il y a un lien entre le dépôt de [sa] plainte et ma nomination au gouvernement d’Emmanuel Macron. [Sophie Spatz] avait fait campagne pour François Fillon, et je suis certain qu’elle m’en a voulu d’avoir rejoint l’équipe du président. » Interrogé le 14 décembre sur la plainte pour viol qui le vise, Gérald Darmanin a laissé entendre qu’il était la cible d’une forme de vengeance politique en raison de son passage des Républicains à En marche, d’après son procès-verbal d’audition, que 20 Minutes a pu consulter. C’est dans les locaux de l’UMP que cette histoire a commencé, en 2009. A l’époque, Sophie Spatz, 37 ans, se rend au siège du parti, dont elle est adhérente, pour obtenir de l’aide. Ancienne escort girl, elle a été condamnée pour avoir harcelé son ex-petit ami. Elle veut réclamer la révision de son procès mais ne sait pas comment s’y prendre. Ce jour-là, la elle se retrouve face à Gérald Darmanin. Il a 26 ans et est conseiller aux affaires juridiques auprès de Xavier Bertrand, alors secrétaire général de l’UMP. C’est son premier poste. Dans sa plainte, Sophie Spatz assure qu’il lui promet de l’aider. D’intervenir auprès du ministère de la Justice. Et, toujours selon le récit de la plaignante, il convient, quelques jours plus tard, de dîner avec elle. Du restaurant, la soirée se poursuit dans un club libertin, puis dans un hôtel voisin, où ils ont une relation sexuelle. « Ce soir-là, il m’a dit  : ‘’Il va falloir m’aider aussi… », raconte aujourd’hui la plaignante. J’avais compris que je n’avais pas le choix. Il m’a mis sous contrainte psychologique. » « A 26 ans, quand on vit ce genre de scène, on s’en souvient. » Gérald Darmanin ne conteste pas avoir eu une relation sexuelle. Mais il assure qu’il n’en était pas à l’initiative. Face aux juges, il explique que c’est elle qui a pris les choses en main, évoquant « un moment de gêne et d’excitation ». Et d’ajouter  : « A 26 ans, quand on vit ce genre de scène, on s’en souvient. » Pourtant, lors de la même audition, il reconnaît sans fard que ce n’est pas la première fois qu’il se rendait dans ce club échangiste. Et il ne se dérobe « Je pense qu’elle ne voulait pas que je sois ministre. » pas quand il s’agit de donner des détails sur la configuration des lieux. A l’intérieur, raconte-t-il, ils passent du temps au bar plutôt qu’aux salons. Et c’est Sophie Spatz qui paie. « Ayant un compte commun avec ma fiancée, je ne me voyais pas payer en chèque ou en carte bancaire dans un club échangiste », admet-il « Je l’avais trouvée jolie », confie-t-il aussi aux magistrats. Mais, selon sa version, c’est surtout pour parler de politique qu’il avait souhaité la revoir, après avoir vérifié qu’elle était bien adhérente et « même » donatrice à l’UMP. « C’était une relation de militants. » « On a parlé de politique. » A plusieurs reprises, il fait allusion à la politique pour expliquer leur rencontre. Et pour expliquer pourquoi, selon lui, il n’a pas été visé par cette plainte avant 2017. Soit lors de son ralliement à Emmanuel Macron. « Je pense qu’elle ne voulait pas que je sois ministre, car, à ses yeux, j’avais trahi ma famille politique », affirme-t-il. Pour le savoir, les juges devraient organiser une confrontation dans les prochaines semaines. Vincent Vantighem S. de Sakutin/AFP 4 Mercredi 27 janvier 2021 De nouvelles expertises génétiques ? Affaire Grégory Les faits remontent désormais à plus de trentesix ans. La justice doit dire, ce mercredi, si elle autorise ou non de nouvelles expertises génétiques dans l’enquête sur la mort du petit Grégory, retrouvé pieds et poings liés dans la Vologne (Vosges), le 16 octobre 1984. Christine et Jean- Marie Villemin, ses parents, sont persuadés que tout n’a pas encore été fait pour identifier le ou les assassins. Ils ont donc réclamé l’analyse de neuf empreintes figurant sur des courriers anonymes, une seringue et les vêtements de leur fils. En parallèle, les enquêteurs n’ont pas perdu espoir que les langues se délient. Selon nos informations, ils envisagent d’auditionner, dans les prochaines semaines, des membres de la deuxième, voire de la troisième génération du cercle familial, qui pourraient avoir envie, aujourd’hui, de tourner la page de cette histoire douloureuse. Tout comme les parents de Grégory. « Ils espèrent que 2021 marque enfin la fin des investigations », confie François Saint- Pierre, l’un de leurs avocats. V.V.nnc 11u secondes Enquête ouverte contre Génération identitaire. Une enquête préliminaire pour provocation publique à la haine raciale a été ouverte mardi, après une opération antimigrants dans les Pyrénées du groupe d’extrême droite Génération identitaire, a déclaré le procureur de Saint-Gaudens (Haute-Garonne). « Victor » Kouchner porte plainte contre Olivier Duhamel. Le frère jumeau de Camille Kouchner, « Victor », qui, selon elle, a été agressé sexuellement à l’adolescence par leur beau-père, le politologue Olivier Duhamel (photo), a pour la première fois porté plainte mardi contre ce dernier, a annoncé son avocate. Cet homme de 45 ans avait été entendu le 21 janvier par les policiers chargés de l’enquête ouverte pour viols et agressions sexuelles par personne ayant autorité sur mineur de 15 ans.
ACTUALITÉ « Le service civique s’adapte » Info « 20 Minutes » La secrétaire d’Etat à la Jeunesse, Sarah El Haïry, dévoile une réforme du dispositif afin d’attirer plus d’étudiants Se rendre utile, partager, acquérir des compétences… Le service civique a 10 ans cette année. En cette période de crise sanitaire où de nombreux jeunes souffrent, il représente un atout important. La secrétaire d’Etat chargée de la Jeunesse, Sarah El Haïry, annonce à 20 Minutes une réforme du dispositif. Vous voulez offrir davantage de flexibilité horaire au service civique. Pouvez-vous nous l’expliquer ? La loi imposait aux jeunes qui effectuaient un service civique de se consacrer au moins vingt-quatre heures par semaine à cette mission. A partir de cette semaine, le service civique s’adapte pour être plus accessible aux étudiants. Il n’y aura plus de contrainte horaire hebdomadaire. Un jeune engagé pourra par exemple consacrer dix à quinze heures à son service civique Les producteurs veulent pétiller à nouveau Champagne Pour la filière du champagne, 2020 a été une année moins festive que les précédentes. Selon le bilan présenté mardi par les représentants de la filière, le Comité champagne, les ventes ont baissé de 18%, avec 245 millions de bouteilles écoulées. « C’est une année noire », constate Jean-Marie Barillère, président de l’Union des maisons de champagne, puisque cette baisse représente un milliard d’euros de chiffre d’affaires perdu. Néanmoins, il estime que la profession a redressé la barre en fin d’année  : « Au moment des vendanges, les ventes étaient en baisse de 25% à 35%. Finir à – 18%, c’est mieux que ce que nous avions prévu. » Pour l’avenir, le Comité champagne ne se montre pas trop inquiet. « Le rebond aura lieu avec la fin de la crise sanitaire et la reprise du secteur événementiel », indique Jean-Marie Barillère. « Je suis assez optimiste, poursuit Maxime Toubart, président du Syndicat général des vignerons. Nous avons été surpris de la baisse, on peut être surpris de la hausse. » Nicolas Raffin F. Lodi/Sipa (illustration) une semaine où il a cours, et effectuer plus de vingt-quatre heures la semaine suivante, lorsqu’il sera en vacances. Combien d’étudiants comptezvous attirer par ce biais ? Actuellement, ils sont 45 000 à effectuer un service civique. Nous espérons doubler leur nombre en 2021. Cela correspond au besoin de sens qu’ils expriment. Cela leur apportera également un soutien financier, car une mission de service civique est indemnisée. Justement, pourquoi n’avez-vous pas décidé d’augmenter la rémunération du service civique, à l’heure où la précarité des jeunes augmente ? Un volontaire touche 580 € mensuels. Jusqu’alors, les boursiers des échelons 5, 6 ou 7 touchaient en plus 108 € . Je vous annonce que, à partir de cette semaine, ces 108 € supplémentaires seront versés à tous les boursiers. Le 14 juillet, Emmanuel Macron a annoncé que 100 000 missions supplémentaires seraient financées d’ici à 2021. N’est-ce pas ambitieux ? C’est une avancée historique pour fêter les 10 ans du service civique. Son budget va passer de 508 millions d’euros en 2020 à 868 millions en 2021. Au total, 245 000 missions seront proposées en 2021. C’est ambitieux, mais si, comme moi, on croit à la France des héros du quotidien, on les atteindra. Les missions de service civique ontelles changé depuis la crise sanitaire ? Certaines se sont adaptées, car la nécessité de renforcer le lien social et la solidarité s’est fait ressentir. Les Des établissements scolaires jugés trop bruyants par les élèves Exclusif Une chaise qui tombe, le brouhaha dans la cantine, des travaux dans la rue… Voilà quelques exemples des bruits que l’on entend dans les collèges et lycées et qui mettent à rude épreuve les tympans. Selon un sondage* OpinionWay pour Ecophon réalisé à l’occasion de la 18 e Semaine du son et révélé par 20 Minutes, 86% des élèves jugent leur établissement trop bruyant. Des En cours, 75% des collégiens disent avoir du mal à se concentrer. R. Meigneux/Sipa pour « 20 Minutes » 5 Mercredi 27 janvier 2021 « Il n’y aura plus de contrainte horaire hebdomadaire », annonce Sarah El Haïry. nuisances qui affectent davantage les élèves et le personnel des établissements très urbains. Ainsi, la quasi -totalité (94%) des élèves de l’agglomération parisienne jugent leur établissement trop bruyant, contre un peu moins de 8 élèves sur 10 parmi ceux qui habitent en zone rurale (78%). Cantine, couloirs, gymnase Au panthéon des espaces les plus bruyants figurent la cantine (89%), les couloirs (83%), le hall d’entrée (83%) et le gymnase (79%). Les espaces réservés à l’apprentissage ne sont pas épargnés par les nuisances sonores  : 34% des élèves s’en plaignent pour la salle de cours, 33% pour la salle d’études et 18% pour le CDI. Ces nuisances ont des répercussions sur le travail des élèves, puisque 74% déclarent ne pas entendre clairement la voix du professeur, et 75% disent avoir du mal à se concentrer en cours. Le bruit entraîne aussi des conséquences pour la santé, puisque 64% des élèves déclarent avoir parfois mal à la tête à cause de la résonance dans les parties collectives. Delphine Bancaud * Réalisé en ligne du 4 au 6 janvier auprès de 506 collégiens et lycéens français. personnes âgées ayant exprimé un fort besoin de contacts avec les plus jeunes, 10 000 missions de service civique vont par exemple être créées en Ehpad cette année. Avant le confinement, 75% des volontaires étaient en emploi ou en formation quatre à huit mois après cette expérience. Cela risquet-il de changer avec la crise ? Quelle que soit la situation économique, le service civique sera toujours un tremplin pour trouver une formation, une vocation ou un emploi. On ressort toujours grandi d’une telle expérience. Propos recueillis par Delphine BancaudnnCu secondes Le Sénat donne son accord au report des régionales en juin. Du fait de l’épidémie de Covid-19, le Sénat a donné mardi son accord au report en juin des élections régionales et départementales. De son côté, la ministre chargée de la Citoyenneté, Marlène Schiappa, a affirmé que le gouvernement fera « tout » pour que les élections se tiennent en juin. Le chef du gouvernement italien démissionne. Giuseppe Conte, le chef du gouvernement italien, a remis mardi sa démission. Il espère néanmoins former dans la foulée un nouveau gouvernement à un moment très délicat pour l’Italie, confrontée à une double crise, économique et sanitaire. L’Allemagne envisage l’interruption des vols vers son territoire. Après Israël, l’Allemagne envisage de réduire à « presque à néant » le trafic international aérien à destination de son territoire. La poursuite de la pandémie suscite des craintes grandissantes dans le pays.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :