20 Minutes France n°3605 25 jan 2021
20 Minutes France n°3605 25 jan 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3605 de 25 jan 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 3,2 Mo

  • Dans ce numéro : un débat de l'Intérieur

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
Simon Skafar/Getty Images QUITTER PARIS Sud Dynamique, la métropole Aix-Marseille s’attend à un boom des arrivées en 2021 et 2022 Elles ont le soleil, le TGV, mais ne s’en contentent pas. Que l’on soit plutôt musées, mer ou fin gourmet, les villes d’Aixen-Provence et de Marseille (Bouchesdu-Rhône) possèdent des offres culturelles et économiques qui ont déjà convaincu de nombreux Parisiens d’y poser leurs valises et d’y rester. « Quand je me suis installée à Marseille, je ne pensais pas que la ville me plairait autant », raconte Audrey, 38 ans. Pour le prix d’un T2 à Paris, elle a acheté une maison avec jardin à la Valentine (lire L’église Saint-Valentin. Mairie du 11-12 e de Marseille plus bas). « Je n’ai pas encore la piscine mais ça va venir », lâche l’architecte dans un rire. Les pieds dans l’eau et les montagnes dans le dos, Marseille a connu un boom touristique en 2013 depuis qu’elle est devenue capitale européenne de la culture avec 10 millions de touristes cette annéelà. Dès lors, des projets culturels et économiques se sont développés et de nombreuses entreprises s’y installent pour profiter des zones franches urbaines, de la douceur du climat ou encore de la proximité avec un aéroport international et d’un port tourné vers le sud de la Méditerranée. « Il faut voir Marseille comme une friche où tout est possible et tout est à construire », explique l’adjoint à l’économie de la mairie, Laurent Lhardit. Lui raconte que, avec le Brexit La Valentine ne plaît pas qu’à Valentin Dans la pinède, non loin d’importantes zones d’emplois, le quartier de la Valentine (11 e arrondissement) est de plus en plus prisé par les nouveaux arrivants. Situé à l’est de Marseille, dans la vallée de l’Huveaune, ce havre de paix s’articule autour de maisons traditionnelles qui formaient autrefois un petit village, de terrains dans lesquels fleurissent des villas et d’une zone d’activités plus moderne où les entreprises poussent les murs. « Ce quartier, c’est un beau mélange comme Marseille sait les faire, souligne l’adjoint au maire, Laurent Lhardit. Les petites rues attirent des adeptes de randonnées ou des et le télétravail qui se met en place pour limiter les risques liés au Covid-19, la mairie s’attend à des installations d’entreprises londoniennes et parisiennes dans les mois qui viennent. La métropole parle, elle, de 2022. Au total, pour l’année 2019, 80 nouvelles entreprises ont été accompagnées pour s’installer à Marseille ou Aix-en-Provence, souligne la CCI Provence. « Aix-en-Provence matche avec beaucoup d’attentes, raconte Renaud touristes et la zone d’activités fournit un bassin d’emploi non négligeable. » Médecin depuis peu, Florence, 32 ans s’est installée dans les hauteurs de la Valentine, où elle a fait construire sa maison. « On cherchait un endroit calme, loin de l’agitation de la ville et avec de l’espace pour les enfants, raconte-t-elle. Et puis ici, on n’a pas l’impression d’être à Marseille. » Côté prix, comptez 150 000 € pour une petite maison de 60 m² avec jardin au calme. Pour les budgets plus serrés, un 60m², avec terrasse et vue sur la pinèd,e se loue moins de 1000 € par mois. De quoi envisager de belles soirées barbecue. E.H. 8 Lundi 25 janvier 2021 Ensoleillées, avec un fort patrimoine et des opportunités économiques, la cité phocéenne et Aix-en-Provence jouissent toutes les deux d’une belle attractivité. Partir en province ou... en Provence A taille humaine, Aix-en-Provence a tout pour séduire les prétendants au départ. Sore-Larregain, de la société publique locale d’aménagement du pays d’Aix. C’est une ville à taille humaine, avec une forte concentration patrimoniale dans son centre-ville », que l’on parcourt volontiers à vélo ou à pied plutôt qu’en voiture. A cela s’ajoute une offre fournie de grandes écoles comme Sciences po et d’entreprises dans le secteur des nouvelles technologies. Quant aux critiques régulières sur l’insécurité, une propreté à parfaire ou encore le manque de transports en commun, la métropole assure en avoir conscience. La ville de Marseille, elle, rétorque qu’une politique de redynamisation du centre-ville est en construction. Avec, à la clé, des aides aux entreprises pour s’y installer. Elodie Hervé Une pépinière tech et verte Paris n’a pas le monopole de la tech. La pépinière #Cleantech accueille 90 start-up innovantes dans le secteur de l’environnement. Située sur le technopôle de l’Artois, à Aix-en-Provence, elle s’est lancée en 2017. Chaque année, 50 dossiers de candidatures affluent pour demander à rejoindre l’aventure. « Nous allons nous agrandir et accueillir une vingtaine de projets supplémentaires, explique Frédéric Guilleux, directeur. L’idée est de permettre à des entrepreneurs de voir leurs projets naître, puis être financés et se développer. »
Métropole Aix-Marseille-Provence —58 boulevard Charles Livon —13007 MARSEILLE —Création  : DGACREGE —01/21 MARSEiLLE PROVENCE Pourquoi vouloirvivreenprovince... quand on peut vivre en Provence ! ON PROVENCE ma ny futures



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :