20 Minutes France n°3605 25 jan 2021
20 Minutes France n°3605 25 jan 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3605 de 25 jan 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 3,2 Mo

  • Dans ce numéro : un débat de l'Intérieur

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
GRAND PARIS Vingt mille apprentis sans employeur, émoi émoi émoi Education La région Ile-de-France souhaite que les élèves sans apprentissage intègrent une formation L’apprentissage mis à mal par le coronavirus. Affaiblies par le contexte incertain, de multiples entreprises, des PME notamment, ont préféré s’écarter des filières de l’apprentissage pour les jeunes. Résultat ? De nombreux apprentis se retrouvent actuellement sans employeur. Ils sont plus de 40 000 dans cette situation en France, dont la moitié en Ile-de-France, selon les chiffres de la région. « Action de partenariat » Dans une lettre envoyée cette semaine à l’opérateur de compétences des entreprises de proximité (Opco), la présidente de la région, Valérie Pécresse, demande « qu’une action de partenariat soit mise en œuvre », permettant LW:rus d'alccd en1 dzr,preux pax la  : santé, f4 cce-einme eac 111 113.11 «, Hôpital Lariboisière Fernand-Widal A P-H P 011U PARIS 7 le 1.55TH la-ALE liF, IPI:PW ; Eir(5. Neu ro Sainte-Arirre, M. Allili/Sipa (illustration) Le catalogue de la région propose plus de 2 000 types de formation. aux jeunes d’« intégrer une formation professionnelle débouchant sur un diplôme équivalent ». « Jusqu’ici, l’Etat permettait de maintenir les élèves sans contrat, insiste Valérie Pécresse auprès de 20 Minutes. Mais les 20 000 élèves Un coup de pouce nriédicoi peut aider occ Venez Participer à un prek de recherche novdreur, encadré por cies spécialstes. Vous êtes intéressée > ? Contoctez-nous 01 40 05 42 66/frorick-questel@aphp.Fr (Paris Nord) 01 45 65 80 64/a ddicto2eg hu-parisir Paris Sud) toujours sans employeur en Ile-de- France risquent de se retrouver sans solution. Ils auront perdu six mois. On ne veut pas cela. » Ainsi, dès le 1er février, la région compte mettre à disposition son catalogue de plus de 2 000 types d’actions de formation qualifiante ou certifiante jusqu’à des diplômes de niveau master. Par ailleurs, si le projet ne collait pas avec l’offre, le dispositif d’aide individuelle régionale peut permettre de financer toute formation jusqu’à 14 000 € . De son côté, l’association nationale des apprentis de France estime que la solution de Valérie Pécresse doit plutôt intervenir dans un second temps. « Nous souhaitons que les jeunes restent dans leur centre de formation jusqu’à la fin de l’année scolaire, développe Aurélien Cadiou, son président, auprès de 20 Minutes. L’idéal serait de terminer ce qu’ils ont commencé, même sans employeur, car ils peuvent encore en trouver un et, surtout, ça peut encore valoriser leur CV sans engendrer de nouveaux frais. » Romain Lescurieux CL n n ru secondes Iiiimusic school PPRENEZ À JOUER DE LA MUSIQUE DEPUIS CHEZ VOUS ! l'AppStore or Googk Play 2 Lundi 25 janvier 2021 Des migrants occupent une école pour réclamer leur mise à l’abri. Environ 300 migrants occupaient dimanche après-midi une ancienne école maternelle parisienne, rue Erlanger (16 e). Se disant oubliés des récentes opérations d’hébergement, ils réclamaient leur mise à l’abri « du froid et de l’épidémie ». Un homme tué à coups de couteau à Sevran. Samedi soir, un homme de 28 ans a été tué de plusieurs coups de couteau à Sevran (Seine- Saint-Denis), a-t-on appris dimanche. La victime, retrouvée sur la voie publique, présentait des plaies à la gorge et au thorax, indique une source policière. Selon le parquet de Bobigny, elle n’avait pas d’antécédents judiciaires. LE CHIFFRE 1000 € C’est le montant de l’aide au loyer pour les commerces et restaurants franciliens de moins de dix salariés qui ont dû fermer au mois de novembre à cause des mesures sanitaires. Région Ile-de-France Wu'imusic-school.com 11 INSTRUMENTS,CHANT,M.A.O,DJET +DE70PROFESSEURS ET ARTISTES EN ACCÈS ILLIMITÉ
GRAND PARIS Sécurité L’adjoint au maire du 17 e Atanase Périfan (LR) défend un collectif contre la délinquance Après des cambriolages et des vols à l’arraché, un collectif de voisins s’est monté, fin 2020, dans une cité HLM du 17 e arrondissement de Paris, pour veiller sur leur quartier. Un activisme qui fait craindre à certains des dérives. Atanase Périfan (photo ci-contre), adjoint LR au maire du 17 e chargé de la mobilisation solidaire, défend cette initiative. A. Périfan L’enquête autour de l’agression de Yuriy, à Beaugrenelle, se poursuit Faits divers Une semaine après son agression, Yuriy est toujours hospitalisé dans un état grave. L’adolescent, âgé de 15 ans et scolarisé en 3 e au collège Guillaume-Apollinaire, dans le 15 e arrondissement de Paris, a, le 15 janvier, dans ce même arrondissement, été passé à tabac par une dizaine d’individus cagoulés. Le parquet a ouvert une enquête pour tentative d’homicide volontaire en réunion. Les faits ont eu lieu en fin d’après-midi, vers 18 h 30. Yuriy, qui était sorti du collège un peu plus tôt, se trouvait avec des amis près du centre commercial Beaugrenelle. Selon nos informations, des témoins ont indiqué aux policiers avoir vu un groupe de personnes, avec 3n minutes avec vous www2Ominutes.fr/paris www.facebook.com/20MinutesParis twitter.com/20minutesparis vingt.minutes sur Snapchat des béquilles et des barres de fer, courir. Les amis de Yuriy ont pris la fuite. Mais le jeune homme a glissé. Ses agresseurs l’ont alors roué de coups, avant de détaler dans plusieurs directions. « Yuriy a eu le nez, le bras, les épaules, les côtes et des doigts cassés, a détaillé sa mère, Nataliya Kruchenyk, sur BFMTV. Surtout, il a eu le crâne cassé en plusieurs endroits. » Selon une source policière, les fonctionnaires ont retrouvé, à proximité du lieu des faits, un marteau. Alors que l’enquête se poursuit, Nataliya Kruchenyk a reçu un coup de fil, samedi, du cabinet d’Emmanuel Macron, qui lui a fait part du soutien du président de la République. Thibaut Chevillard Tous les jours, suivez l’actualité de votre région et participez ! paris@20minutes.fr www.instagram.com/20minutesparis friinkedin.com/company/20-minutes www.pinterestfr/20minutes Prévisions ultra détaillées I dak TV-WEEI-APPLIS lereainy'trete° p.InmedérammIpmelép 3 Lundi 25 janvier 2021 « Des voisins attentifs, pas des fachos » Qui sont ces citoyens regroupés en collectif pour protéger leur quartier ? De bons pères de famille excédés par la multiplication des actes de délinquance. Depuis le début de la crise sanitaire, on a constaté une hausse des cambriolages et des vols à l’arraché, notamment dans les squares du Tarnet de l’Orne. Ce collectif est né il y a environ deux mois d’une exaspération, O. Elkov/Getty Images (illustration) Le groupe de voisins a été créé fin 2020, à la suite de vols dans une cité HLM. lorsqu’un habitant a retrouvé sa poussette, volée quelques jours auparavant, en vente sur Leboncoin.fr. Il a répondu à l’annonce et s’est rendu compte qu’elle avait été dérobée par un gamin du quartier. Il a alors monté un petit groupe sur WhatsAppd’une trentaine de voisins vigilants. Ce coin de Paris n’est pourtant pas connu pour concentrer un important foyer de délinquance… Non. Mais, depuis le début de la crise sanitaire, des jeunes qui opéraient dans les quartiers touristiques se sont rabattus sur leurs propres voisins. Ce collectif a mis une caméra dans la cage d’escalier et s’est aperçu qu’il s’agissait principalement d’ados qui habitent à 500 m de chez eux. Se définissent-ils comme une milice ? Pas du tout, ce n’est pas le Far West ! Ce sont seulement des voisins solidaires qui ont décidé d’être attentifs, en aucun cas des fachos qui cherchent à se substituer à la police. Au contraire, ils font appel à elle. La météo à Paris AUJOURD’HUI ET EN FRANCE Ne craignez-vous pas que l’exaspération que vous décrivez conduise à de graves débordements ? Si, évidemment, c’était l’une de nos craintes. Avec le maire, nous avons rencontré les habitants du quartier, « Ils sont désormais en lien direct avec la police, et un local leur a été attribué. » certaines choses ont pu être mises en place. Ils sont désormais en lien direct avec la police, et un local leur a été attribué pour faire une maison des voisins au pied des immeubles, car, lorsque les gens se connaissent, le sentiment d’insécurité diminue. On a également rencontré le bailleur social, Paris Habitat, qui avait prévu d’importants travaux de sécurisation dans ces squares en 2022. Avec eux, nous avons conclu que c’était trop tard et que certains travaux, comme la pose de digicode, pouvaient être engagés dès maintenant. Quand les habitants travaillent avec les pouvoirs publics, des solutions émergent plus rapidement. Propos recueillis par Caroline Politi DEMAIN matin après-midi matin après-midi 2 °C 6 °C 0 °C 5 °C Dame Nature risque d’avoir froid aux orteils Le temps est froid, avec des averses de neige de l'Alsace aux Alpes, sans oublier le Massif central. Des giboulées sont attendues au nord de la Seine. Il pleut près des Pyrénées. Le temps est plus calme dans l'Ouest et dans le Sud-Est. làCHAINEMEFEO.CON



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :