20 Minutes France n°3604 22 jan 2021
20 Minutes France n°3604 22 jan 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3604 de 22 jan 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 3,3 Mo

  • Dans ce numéro : la mémoire dans l'étau.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
ACTUALITÉ Exclusif Un Français sur deux approuve le couvre-feu à 18 h et se dit prêt à être vacciné Un couvre-feu étendu, la crainte d’un reconfinement, des vacances au ski qui s’éloignent, la vaccination qui accélère… Après neuf mois de pandémie de Covid-19 et de restrictions, l’horizon est encore loin de s’éclaircir. Comment les Français jugent-ils les dernières annonces du gouvernement ? Depuis samedi, la totalité de la France métropolitaine est passée à un couvre-feu de 18 h à 6h. Selon le baromètre de la santé YouGov* réalisé pour 20 Minutes, en partenariat avec Doctissimo, 92% des Français disent respecter cette mesure. Respectueux mais critiques Plus étonnant, le couvre-feu élargi est justifié pour plus de la moitié des sondés. Alors que 6 sur 10 jugent le maintien de la fermeture des restaurants injustifié (58%), comme celle des établissements culturels (56%) ou des remontées mécaniques à la Votre formation, à la carte ou au menu le cnam Paris Suivre un parcours di pl ô mant, certifiant et développer des compétences métier. Participez ànos portes ouvertes virtuelles samedi 23 janvier de 10h à13h montagne (59%). « Des données internationales montrent que plus les restaurants sont petits, plus il y a de monde, plus il y a de transmission, explique Pierre Parneix, médecin de santé publique et d’hygiène hospitalière au CHU de Bordeaux. Comment faire respecter une règle de façon unanime ? Ce que les gens n’imaginent pas, c’est que rouvrir un restaurant, un cinéma, c’est réinstaurer des situations à risque autour. » Autre sujet de premier plan  : la Rendez-vous sur  : www.cnam-paris.fr vaccination. Alors que, depuis lundi, les Français de plus de 75 ans et ceux souffrant d’une pathologie qui les rend vulnérables aux virus peuvent se faire vacciner, l’opinion semble avoir légèrement évolué. Dans notre premier baromètre, en novembre, 34% des répondants souhaitaient se faire vacciner rapidement. Cette fois, 50% affirment qu’ils iront se faire vacciner dès qu’ils seront concernés, 12% qu’ils ne savent pas et 39% qu’ils n’iront pas. Pour quelles raisons ? Dans le détail,nnCu secondes 4 Vendredi 22 janvier 2021 Rebond du pragmatisme face au Covid A. Robert/Sipa Par rapport à décembre, davantage de Français souhaitent se faire vacciner. Résignation Les Français semblent résignés. En effet, 37% pensent qu’un troisième confinement est probable et représente la meilleure solution… contre 49% pensant qu’il est probable, mais qui le regrettent. 40% évoquent le manque de recul sur l’efficacité du vaccin (– 6 points depuis décembre), 27% craignent les effets secondaires (– 4 points depuis décembre), mais 21% disent être contre les vaccins (+ 6 points depuis décembre). Des résultats encourageants pour un pays champion de la défiance vaccinale, salue Pierre Parneix  : « Si on arrivait à vacciner 50% des Français, on ne serait pas loin d’avoir contrôlé l’épidémie. Les Français perçoivent que la situation est critique. L’enjeu n’est pas de convaincre les récalcitrants, mais de faciliter pour les volontaires l’accès à la vaccination. » Oihana Gabriel * Réalisé en ligne, du 15 au 18 janvier, auprès de 1 023 personnes représentatives de la population française âgée de 18 ans et plus. Le plan d’Emmanuel Macron pour répondre au malaise des étudiants Université Le président de la République, Emmanuel Macron, a annoncé jeudi plusieurs mesures pour venir en aide aux étudiants, lors d’un déplacement à l’université Paris-Saclay (Essonne). Des annonces qui arrivent au lendemain de manifestations dans plusieurs villes, lors desquelles les étudiants ont défendu leurs conditions de vie et d’études. Au deuxième semestre, un élève aura « le droit d’avoir 20% de son temps en présentiel, soit un jour sur cinq », et ce, en respectant une Olivier Véran demande de ne plus utiliser de masque artisanal. Le gouvernement recommande aux Français de ne plus utiliser de masques faits maison, a indiqué le ministre de la Santé, Olivier Véran, jeudi soir sur TF1. Ces équipements, comme les masques industriels en tissu dits de catégorie 2, sont jugés insuffisamment filtrants face à l’apparition de nouveaux variants plus contagieux du coronavirus. jauge maximale de 20%, a annoncé le chef de l’Etat. « On va permettre à tous les étudiants qui en font la demande d’avoir deux repas par jour à 1 €  », a également dévoilé Emmanuel Macron. Par ailleurs, le président a annoncé la mise en place d’un parcours de soins psychologiques. L’Elysée a précisé qu’un chèque spécial serait créé. Il concernera à partir du 1er février « tous les étudiants qui le souhaitent ». Son montant oscillerait entre 30 et 40 € . Delphine Bancaud Washington relance la réponse internationale à la pandémie. Les Etats-Unis ont marqué jeudi leur retour à l’OMS en s’engageant à remplir leurs obligations financières envers l’organisation. Ils se joindront au dispositif Covax, mis en place par l’OMS pour distribuer des vaccins anti-Covid aux pays défavorisés, a annoncé l’immunologue Anthony Fauci, lors d’une réunion du conseil de l’agence onusienne à Genève.
ACTUALITÉ Le piratage, un problème pris à cœur par les villes High-tech De plus en plus de communes sont victimes d’attaques informatiques C’est une épidémie apparue en même temps que celle du coronavirus, mais celle-ci s’en prend aux ordinateurs. Plusieurs organismes alertent sur la multiplication des attaques informatiques criminelles visant des entreprises ou des institutions. Parmi les cibles se trouvent de nombreuses villes et collectivités. Selon un comptage établi par 20 Minutes, au moins une quinzaine d’entre elles ont subi ces derniers mois une attaque de type « rançongiciel » (lire l’encadré). « Pour un pirate, c’est royal » Rien qu’entre janvier et août 2020, l’Anssi, l’agence publique chargée de la sécurité informatique française, a dénombré 104 attaques de ce type. 4 Z I E Umar E. 74613652A I A 301,5c.:0 1:1 i aiZne A33COBE 0. Ali D MW riiien éig Vos courses faciles de chez vous avec Casino.fr Livraison 7j/7 en Île de France de 6h à 23h même le dimanche avec CaSine.fr #Plusr ADAPTÉ À MON QUOTIDIEN DE QUALITÉ ET D'ÉCONOMIES Livraisons dès 6h et jusqu'à 23h Sur un créneau d'1 heure, même le dimanche Commande modifiable jusqu'à la veille de votre livraison M. Allili/Sipa Le télétravail, en hausse, favorise les cyberattaques. A Bayonne (Pyrénées-Atlantiques), la ville a demandé la semaine dernière aux 23 000 habitants possédant un compte sur le site municipal de changer leur mot de passe après une attaque. La municipalité va également Garantie fraîcheur Un choix de 16000 produits Caen'Produits de qualité depuis 1901 Les meilleures promotions toute l'année Rançon exigée Le principe du rançongiciel ? Un logiciel malveillant s’introduit dans un système d’information et bloque l’accès à tout ou partie des données. Pour les récupérer, les pirates exigent le paiement d’une rançon, souvent en Bitcoins. débourser 50 000 € supplémentaires par an pour renforcer sa sécurité informatique. La nouvelle organisation de travail liée à la pandémie semble favoriser ce type d’attaque. « Le télétravail a multiplié les liaisons entre les agents à distance et leur réseau interne, explique à 20 Minutes Rémy Février, maître de conférences au Cnam. C’est autant de vecteurs possibles d’attaques. Pour un pirate, c’est royal. » Le télétravail étant amené à durer, au moins dans les prochains mois, les collectivités ont tout intérêt à mettre en place des plans d’action pour éviter autant que possible les cyberattaques. Nicolas Raffin n n ru secondes OFFRE DÉCOUVERTE JUSQU'AU 28 FÉVRIER 2021 15 € OFFERTS sur votre prochaine commande dès 80C dépensés avec le code CPLUSP15 158 offerts sur votre prochaine commende Casinos d'un montant minimum de &X. Offre valable sur le site PlusCasInofr. Offre limitée à une seule utilisation par foyer (même non même adresse) et valable jusqu'au 28/02/2021 avec le code CPWS15GR à saisir sur la page de validation de commande, non cessible, non remboursable en Mut ou partie et non cumulable. Service clients à votre écoute du lundi au samedi de 8h à 22h au 3931 =el Dites "Casino Plus" 5 Vendredi 22 janvier 2021 Trente-deux morts dans un double attentat suicide à Bagdad. Deux kamikazes se sont fait exploser sur un marché du centre de Bagdad, jeudi. L’attentat a fait 32 morts et 110 blessés, ce qui en fait l’attaque la plus meurtrière depuis plus de trois ans dans la capitale irakienne. La BCE maintient ses taux directeurs inchangés. La Banque centrale européenne (BCE) a maintenu jeudi ses mesures de soutien monétaire à l’économie. L’institution est toujours inquiète du « risque sérieux » que fait peser sur la reprise la virulence de la pandémie. L’ex-député Jean-Pierre Maggi condamné à de la prison ferme. Jean-Pierre Maggi, 76 ans, ancien député (PS) des Bouchesdu-Rhône, a été condamné jeudi à six mois de prison ferme, et à cinq ans de privation des droits civils et civiques dont l’éligibilité, pour prise illégale d’intérêt, favoritisme et détournement de fonds publics. Il avait notamment recruté des proches chez les pompiers des Bouches-du-Rhône.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :