20 Minutes France n°3603 20 jan 2021
20 Minutes France n°3603 20 jan 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3603 de 20 jan 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 2,5 Mo

  • Dans ce numéro : Joe devant !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
M. Makela/Getty Images/AFP ACTUALITÉ ##JEV#90-70-https://tinyurl.com/y64zjg4y##JEV# Le démocrate Joe Biden va prêter serment et prendre ses fonctions de président ce mercredi, à Washington. Les défis de Joe Biden Investiture Le nouveau président des Etats-Unis va signer plusieurs décrets dès ce mercredi Il a promis de « restaurer l’âme de l’Amérique ». Joe Biden, qui prête serment ce mercredi, fait face à d’immenses défis. La courte majorité démocrate au Sénat devrait permettre au nouveau président des Etats-Unis de lancer des réformes de fond. Il commencera par signer plusieurs décrets importants dès ce mercredi. V Accélérer la vaccination contre le Covid-19. Cent millions de vaccinations en cent jours. C’est l’objectif fixé par Joe Biden. Lundi, 31 millions de doses avaient été livrées, mais seulement 12 millions administrées, selon les chiffres officiels. La faute en est « Tout le centre de Washington est une ville fantôme » Des rues désertes. Washington aurait presque des airs de ville confinée, si ce n’était les quelque 21 000 membres de la Garde nationale déployés dans le centre-ville, en prévision de l’investiture de Joe Biden, ce mercredi. La ville est encore sous le choc de l’attaque du Capitole, le 6 janvier, et craint que le pire soit à venir. « D’après le FBI, le risque est maximal, renseigne Romain Huret, historien des Etats-Unis. Rien de tel notamment à un cafouillage logistique entre le gouvernement fédéral et les Etats américains. Biden a prévu de mobiliser l’Agence de gestion des situations d’urgence pour établir des milliers de centres de vaccination. Pour ce qui est du masque, un décret pourrait rendre son port obligatoire dans les lieux fédéraux – une mesure symbolique. V Panser les plaies de l’Amérique Attaque du Capitole, mort de George Floyd, inégalités face au coronavirus… Joe Biden hérite d’un pays plus divisé que jamais. Il a promis de faire de l’équité raciale sa priorité et va commencer par annuler par décret le « travel ban » imposé par l’administration Trump contre une demi-douzaine de pays majoritairement musulmans. Joe Biden a également assuré qu’il ferait tout pour réunir les enfants de migrants séparés de leurs parents. V Relancer l’économie. Les signaux économiques sont dans le rouge. Le taux de chômage reste stable à 6,7%, mais les Etats-Unis ont enregistré n’avait jamais été annoncé. » Les ponts qui relient la ville à la Virginie ont été fermés. L’objectif ? « S’assurer que des partisans d’extrême droite zélés ne pénètrent pas dans la ville », note Charles Voisin, spécialiste de la politique intérieure des Etats-Unis. Les commerces sont barricadés, certaines rues bloquées par des tas de ciment. « Tout le centre de Washington est une ville fantôme », décrit Charles près d’un million de nouvelles demandes d’allocations la semaine dernière. Joe Biden a dévoilé un plan de relance de 1 900 milliards de dollars (1 570 milliards d’euros), qui comprend un nouveau chèque de 1 400 $ (1 155 € ) par adulte et une hausse des allocations-chômage. Il réclame également un doublement du smic horaire fédéral, inchangé depuis 2009, de 7,25 $ à 15 $ (de 6 € à 12,35 € ). Reste à convaincre le Congrès. V Revenir dans l’accord de Paris. Selon Joe Biden, le changement climatique représente « une menace existentielle » pour l’humanité. Dès ce mercredi, il a prévu de signer un décret pour rejoindre l’accord de Paris. Il devrait également ordonner l’arrêt de la construction de l’oléoduc décrié Keystone XL, entre le Canada et le golfe du Mexique. Mais, pour atteindre l’objectif de neutralité carbone à l’horizon 2050, les décrets ne suffiront pas. De notre correspondant aux Etats-Unis, Philippe Berry Voisin. Cette situation de contrôle est néanmoins facilitée par le coronavirus qui a fait plus de 400 000 morts dans le pays. En pleine troisième vague, les Etats-Unis ont renoncé aux traditionnels rassemblements de foule pour l’investiture. Jean-Loup Delmas Vidéo Washington sous haute sécurité M. Euler/AP/Sipa 6 Mercredi 20 janvier 2021 Donald Trump fier de son bilan Adieux Quelques heures avant de laisser son poste à Joe Biden, Donald Trump a fait un bilan de son mandat de quatre ans à la tête des Etats-Unis. Il s’est notamment vanté mardi d’avoir « uni » le monde face à la Chine, lors d’un discours d’adieux  : « Nous avons redynamisé nos alliances et uni les nations du monde pour faire face à la Chine comme jamais auparavant », a-t-il affirmé. Donald Trump « a eu raison » d’avoir une position « plus ferme face à la Chine », a déclaré mardi Antony Blinken, le futur secrétaire d’Etat de Joe Biden, tout en marquant son désaccord sur la stratégie du milliardaire républicain « sur de nombreux points ». Par ailleurs, Donald Trump s’est félicité d’être « le premier président depuis des décennies à ne pas avoir déclenché de nouvelle guerre ». Concernant la passation de pouvoir avec son successeur, le 45 e président des Etats-Unis a invité les Américains à « prier » pour le succès de la future administration Biden  : « Nous prions pour qu’elle réussisse à maintenir l’Amérique en sécurité et prospère. » nnu secondes Le Kremlin rejette les appels à libérer Alexeï Navalny. Mardi, le Kremlin a rejeté les demandes occidentales de libérer Alexeï Navalny, incarcéré depuis son retour en Russie. De son côté, l’opposant russe a contre-attaqué avec la diffusion d’une vaste enquête anticorruption visant le président Vladimir Poutine. Le 737 MAX autorisé à retrouver le ciel européen. Après les Etats-Unis, le Brésil et le Canada, l’Europe autorisera, « la semaine prochaine », le retour en vol du Boeing 737 MAX, a annoncé mardi le régulateur européen. L’avion était cloué au sol après deux accidents qui avaient fait 346 morts. La présidente d’une association représentant les proches de 11 victimes européennes, Virginie Fricaudet, a déploré « la remise en vol de cet avion » qui « a subi des modifications a minima ».
ACTUALITÉ « Près de 18 000 formations disponibles cette année » Education Chargé de mission Parcoursup, Jérôme Teillard évoque les évolutions de la plateforme A vos marques… Ce mercredi, c’est le premier jour des inscriptions sur la plateforme Parcoursup. Jérôme Teillard, chargé de mission Parcoursup au ministère de l’Enseignement supérieur, explique à 20 Minutes les nouveautés de cette quatrième édition et les conséquences de la situation sanitaire. Quelles nouvelles formations vont intégrer la plateforme cette année ? Nous avons très largement augmenté le nombre de formations disponibles. Elles seront 17 800 cette année, dont 5 000 proposées par la voie de l’apprentissage. De nouvelles formations font leur entrée  : un concours commun des écoles nationales de vétérinaires post-bac, les bachelors universitaires de technologie (BUT), qui remplacent les DUT. Mais aussi des parcours préparatoires au professorat des écoles (PPPE), mis en place dans 23 académies à titre expérimental, qui sont des licences généralistes associées à des enseignements en lycée et destinées aux futurs enseignants. Il y aura aussi de nouvelles classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE)  : la MP2I (pour mathématiques, physique-chimie, informatique et ingénierie) et la ECG (économique et commerciale voie générale). Et Sciences po Les lycéens doivent passer leurs premières épreuves en mars. K. Konrad/Sipa (illustration) D. Charlet/AFP, 91:1M9ursup - le21 leo 1.:ko.hata sm.:.. 41, eddl..Z41,114.1.M...rrvY oa 11:231fflia La plateforme ouvre ce mercredi pour les lycéens ou étudiants en réorientation. Paris, qui a supprimé son concours d’entrée, rejoint Parcoursup. A partir de cette année, les notes des spécialités de terminale vont être prises en compte dans l’étude du dossier du candidat. Seront-elles décisives ? Ces notes comptent pour 32% dans l’évaluation pour le bac. Elles sont intéressantes à prendre en compte, puisqu’elles seront le reflet de l’investissement de l’élève en 1 re et en terminale. Si jamais les épreuves du bac sont annulées comme l’an dernier, le taux de réussite à l’examen risque d’être exceptionnel. Y aura-t-il suffisamment de places Les épreuves du bac chamboulées ? Le compte à rebours a commencé. Les lycéens de terminale doivent passer leurs premières épreuves du bac, celles de spécialité, du 15 au 17 mars. Enfin, si la situation sanitaire le permet. Le ministre de l’Education, Jean-Michel Blanquer, a indiqué mardi qu’une décision sur le baccalauréat serait prise « d’ici à fin janvier ». Pour l’heure, l’objectif « est de maintenir autant que possible les calendriers prévus », a souligné le ministre sur France Info. D’autant que cette année ouvre le bal des nouvelles épreuves du bac réformé. Mais elles nécessiteraient notamment une organisation au cordeau pour assurer de bonnes conditions dans l’enseignement supérieur ? Oui, car il est prévu de créer 20 000 places supplémentaires en 2021 dans des filières qui sont très demandées par les élèves. Ces dernières années, les formations en apprentissage ont par exemple suscité un fort engouement. Du coup, nous passons de 4 200 formations en apprentissage en 2020 à près de 5 000 en 2021. Idem pour les Ifsi (instituts de formation en soins infirmiers), qui sont très prisés. En 2019, 103 000 candidats ont demandé cette formation pour 25 000 places. Nous nous sommes fixé l’objectif, avec les régions, de créer 6 000 places de plus en deux ans. Propos recueillis par Delphine Bancaud sanitaires aux candidats. Conserver les mêmes dates serait problématique, selon Jean-Rémi Girard, président du Syndicat national des lycées et collèges (Snalc)  : « Les élèves ne sont pas prêts. Le fait qu’une majorité de lycées soient passés en mode hybride depuis début novembre, avec des jauges de 50% d’élèves, fait que les enseignants avancent plus lentement. » Conscient du problème, le ministère de l’Education a invité, dans une circulaire parue le 15 janvier, les établissements « à organiser des stages de réussite concernant les enseignements de spécialité de terminale pendant les vacances d’hiver ». D.B. I.Kasamani/AFP 7 Mercredi 20 janvier 2021 Des soldes sous couvre-feu Commerce Ce mercredi, les soldes d’hiver commencent. Pour les commerçants, la période qui arrive sera teintée d’inquiétude, parce qu’il faut baisser le rideau à 18h, pour respecter le couvre-feu national. « On perd entre 15% et 20% de la vente journalière, déplore Bernard Cohen- Hadad, président de la Confédération des petites et moyennes entreprises Paris Ile-de-France. L’effet est sensible dans les grandes métropoles, où les gens ont souvent des longs trajets à faire entre leur domicile et leur travail. » « La fermeture à 18 h est une pénalité supplémentaire, déplore Véronique Discours-Buhot, déléguée générale de la Fédération française de la franchise. D’autant que les soldes, ce sont des achats dits « d’impulsion ». Or les gens ne flânent plus dans les boutiques. » Les représentants des différentes fédérations de commerçants font pression pour pouvoir ouvrir tous les dimanches pendant les soldes. La CPME Ile-de-France a ainsi adressé un courrier au préfet de région en lui demandant des dérogations pour les boutiques les 24 et 31 janvier, ainsi que les 7 et 14 février. Nicolas Raffinnnru secondes Des étudiants arrêtés au cours d’une fête clandestine à Reims. Vingt-sept étudiants ont été interpellés dans la nuit de lundi à mardi alors qu’ils participaient à une fête clandestine dans un appartement du centre de Reims (Marne), a indiqué mardi le parquet de la ville, confirmant une information du quotidien L’Union. La détention provisoire de Lumbala en France confirmée. La cour d’appel de Paris a confirmé mardi le placement en détention provisoire de Roger Lumbala (photo). L’ancien chef d’un groupe rebelle de République démocratique du Congo a été mis en examen début janvier pour complicités de crimes contre l’humanité commis en 2002. Mardi, Roger Lumbala a contesté ces accusations et demandé sa libération sous contrôle judiciaire.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :