20 Minutes France n°3603 20 jan 2021
20 Minutes France n°3603 20 jan 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3603 de 20 jan 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 2,5 Mo

  • Dans ce numéro : Joe devant !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
ACTUALITÉ Un dispositif hors norme Justice Une salle consacrée à la tenue du procès des attentats de novembre 2015 est en construction dans l’ancien tribunal de Paris Pour l’institution judiciaire, le défi est immense. Plus de cinq ans après les attentats djihadistes du 13-Novembre, qui ont fait 131 victimes à Paris et Saint- Denis, les contours de ce procès historique s’affinent peu à peu. Mardi, le garde des Sceaux, Eric Dupond-Moretti, a retrouvé les allées de l’ancien palais de justice de Paris. Une visite de chantier pour dévoiler le dispositif imaginé pour ce procès hors norme, qui doit se tenir à partir du 8 septembre. Jamais une audience n’a cumulé tant de contraintes. Dans un contexte sanitaire incertain et un contexte sécuritaire tendu, comment accueillir pendant des mois les 1 700 parties civiles, les centaines d’avocats, témoins, journalistes ou citoyens souhaitant suivre les débats ? Contrairement au procès des attentats contre Charlie Hebdo et l’HyperCacher, qui s’est tenu au Jean-Marc Reiser avoue le meurtre de Sophie Le Tan Enquête Jusque-là, Jean-Marc Reiser avait toujours nié être l’auteur du meurtre de Sophie Le Tan. L’étudiante strasbourgeoise avait disparu en septembre 2018 et son corps avait été retrouvé en octobre 2019 dans une forêt près de Rosheim (Bas-Rhin). Le principal suspect dans cette affaire est passé mardi à des aveux complets. « Lors de son interrogatoire de ce jour, Jean-Marc Reiser a reconnu son implication exclusive dans le décès de la jeune étudiante, décès survenu dans son appartement le jour de la disparition de cette dernière », a indiqué la procureure de la République de Strasbourg, Yolande Renzi, dans un communiqué. « Il a également admis avoir démembré le corps de la victime afin d’en faciliter le transport puis l’avoir dissimulé en forêt », a encore écrit la magistrate, qui recevait le principal suspect à sa demande. « Toutes les preuves existaient contre lui grâce au travail énorme des policiers et des magistrats », a réagi auprès de 20 Minutes M e Gérard Welzer, l’avocat de la famille de Sophie Le Tan. A Strasbourg, Thibaut Gagnepain A. Jocard/AFP tribunal de Paris, porte de Clichy (17 e), l’audience se déroulera sur l’île de la Cité (1 er). « A défaut de disposer d’un lieu unique (…), il a été décidé de créer une salle d’audience principale et des salles annexes où seront retransmis les débats », précise l’entourage du ministre de la Justice. Box sécurisé Cette salle principale de 750 m², disposée au niveau de l’actuelle salle des pas perdus, pourra accueillir jusqu’à 500 personnes. A l’intérieur, un box sécurisé sera aménagé pour recevoir 12 accusés. Si, dans ce dossier, 20 personnes sont renvoyées devant la cour d’assises spéciale, seules 11 d’entre elles devraient être présentes à l’audience. En complément, 14 autres salles de retransmission pouvant accueillir jusqu’à 2 000 personnes seront disponibles et ##JEV#90-256-https://tinyurl.com/yymqfyhz##JEV# pourront être mobilisables en fonction de l’affluence à l’audience. Des locaux annexes seront prévus pour les magistrats, la prise en charge des victimes ou accueillir la presse. Soucieux d’éviter de perturber l’activité de la cour d’appel, qui se trouve toujours dans l’enceinte de l’ancien palais de justice, le ministère souhaite qu’une entrée et un accueil soient déployés tout au long du procès dans le hall de Harlay, à l’opposé de l’entrée actuelle du bâtiment. Pour mener à bien le chantier dans son ensemble, le ministère a prévu un budget global de 7,5 millions d’euros. Les travaux doivent se terminer en mai. Hélène Sergent Edouard Balladur donne le tempo de son propre procès Affaire Karachi Il n’était pas encore 18h. Mais Edouard Balladur a estimé qu’il avait passé suffisamment de temps devant la Cour de justice de la République, chargée de le juger dans l’affaire dite « de Karachi ». « Je reviendrai demain », a-t-il répondu au président de l’audience, Dominique Pauthe, qui venait de lui céder la parole. Toujours attentif, l’ancien Premier ministre n’en a pas moins 91 ans. Et L’ex-Premier ministre, mardi, à la Cour de justice de la République. P.Lopez/AFP 4 Mercredi 20 janvier 2021 Les travaux doivent finir en mai et le procès, commencer en septembre. son médecin ne l’autorise à comparaître que deux heures par jour pour répondre aux accusations de financement occulte de sa campagne de 1995. Raison pour laquelle il a remis au lendemain ses premières explications dans un prétoire interdit par tant d’audace. Car, au passage, l’ancien « ami de trente ans » de Jacques Chirac s’est permis une remarque à l’attention des magistrats et parlementaires chargés de le juger  : « Que le conditionnel soit utilisé plus fréquemment ! » « J’aurai des choses à dire » Un moyen de comprendre qu’il conteste toujours avoir touché la moindre rétrocommission issue des contrats d’armements avec le Pakistan ou l’Arabie saoudite pour financer sa campagne présidentielle. Même si un versement de 10 millions de francs sur son compte interroge. Il devrait en parler ce mercredi. « J’aurai des choses à dire », a-t-il promis. Son procès doit durer jusqu’au 11 février. Vincent Vantighem Vidéo L’affaire Karachi, c’est quoi ? Captation sonore Nouveauté introduite par amendement du gouvernement lors de l’examen de la loi sur le parquet européen, les débats pourront faire l’objet d’une captation sonore. « Les parties civiles qui en feront la demande pourront suivre les débats à distance, dans l’intimité, grâce à un dispositif sécurisé de webradio », détaille la Chancellerie. Un arrêté relatif à cet outil devrait être publié prochainement, et un appel d’offres a déjà été lancé.nnCu secondes Macron annonce un « ajustement » des troupes au Sahel. Emmanuel Macron a présenté mardi à Brest (Finistère) ses vœux aux armées, en évoquant un « ajustement » des forces françaises au Sahel. L’exécutif réfléchit à alléger le nombre de soldats engagés, actuellement autour de 5 100. Hulot, Philippe et Bachelot, politiques préférés des Français. L’ex-ministre de l’Ecologie Nicolas Hulot, l’ex-chef du gouvernement Edouard Philippe et la ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, sont les trois personnalités politiques préférées des Français, selon un classement diffusé mardi par Ifop-Fiducial. Emmanuel Macron se classe juste derrière eux. Fedex prévoit de supprimer jusqu’à 6 300 emplois en Europe. Le spécialiste de livraisons de colis Fedex a annoncé mardi son intention de supprimer entre 5 500 et 6 300 emplois en Europe. L’américain dit vouloir éviter les doublons à la suite du rachat en 2016 du groupe néerlandais TNT.
I Les pessimistes diront que l'on ferme à 18h. Les optimistes que l'on ouvre à 7h. Et les réalistes que l'on est ouvert 24h/24h sur Monoprix.fr Nous SOMMES OUVERTS TOUS LES JOURS, MÊME LE DIMANCHE. LÂCHEZ VOTRE CHARIOT JUSQU'À 18H POUR UNE LIVRAISON ET LE PAIEMENT APRÈS 18H CHEZ VOUS*. ET TOUT LE TEMPS SUR MONOPRIX.FR. * VOIR CONDITIONS POUR LES MAGASINS CONCERNÉS. M ON °PRIX Monoprix - SAS au capital de 78 365 040 € -14-16, rue Marc Bloch - 92110 Clichy - 552 018 020 R.C.S. Nanterre - Pré-presse  : etpeiie



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :