20 Minutes France n°3602 18 jan 2021
20 Minutes France n°3602 18 jan 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3602 de 18 jan 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 2,5 Mo

  • Dans ce numéro : vaccin, à dose mesurée.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
GRAND PARIS Pirate sur Insta, chat alors ! Web Le félin, adopté dans un commissariat francilien, est suivi par plus de 8 200 fidèles Sans gêne, Pirate saute sur le bureau et s’étale devant l’écran. « Ce n’est pas vraiment un chat policier, car il ne fait pas grand-chose de la journée, à part dormir », dit en souriant Laurent, en le caressant. La nuit, c’est lui qui s’occupe de ce chat borgne, entré dans la vie des agents de ce commissariat de région parisienne en 2016. « On n’a pas décidé de l’adopter, c’est lui qui s’est imposé à nous », poursuit le policier. Depuis, Pirate coule des jours « heureux ». Mais la vie de ce félin n’a pas toujours été un long fleuve tranquille. Soirées déguisées Il y a quatre ans, Laëtitia a remarqué ce chat errant qui traînait dans la cour du commissariat. Il était « dans un triste état ». Attendrie, la policière a commencé à nourrir le matou. Elle l’a emmené chez un vétérinaire, qui a constaté que son œil gauche était mort. Hormis ce problème oculaire, Pirate MARDI À21.05 T. Chevillard/20 Minutes Le matou borgne est devenu la mascotte des policiers. était en bonne santé. Les policiers, qui ont décidé de le garder, lui ont trouvé un nom  : Pirate. Quelques mois après l’arrivée du chat, Laurent a eu l’idée de lui créer un compte sur Instagram, « pour s’amuser ». Il lui a acheté plusieurs déguisements qu’il lui enfile lors de séances Une association Fin 2020, Laurent a créé l’association Le Chat policier, dont l’objectif est de financer l’achat de nourriture ou « d’éventuels soins vétérinaires ». Il vend aussi des écussons à l’effigie de Pirate, 6 € sans les frais de port. photos nocturnes. « Confidentiel » à ses débuts, le compte Instagram de Pirate connaît aujourd’hui un certain succès avec ses 8 200 followers. Sur le réseau social, Laurent prend garde à ne pas donner d’indices sur la localisation précise du commissariat, même si sa communauté est plutôt « bienveillante ». « On ne voudrait pas que les gens viennent ici exprès pour voir le chat. » Sa notoriété a permis à Laurent de retrouver la maîtresse de Pirate, qui l’a reconnu sur des photos  : « Elle était contente qu’il soit en vie. Comme elle habite désormais en Haute-Savoie, elle nous a dit qu’on pouvait le garder. » Un soulagement pour les agents, qui craignaient de devoir se séparer de leur mascotte. Thibaut Chevillard 2 Lundi 18 janvier 2021 20 secondes Un mort par balles à Pierrefittesur-Seine. Un homme de 23 ans a été tué par balles dimanche après-midi à Pierrefitte-sur-Seine (Seine-Saint-Denis). Une enquête pour meurtre en bande organisée a été ouverte et confiée au service départemental de la police judiciaire. L’auteur des tirs est recherché. Rassemblement à Paris contre l’avortement. Plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées sur la place du Trocadéro, dimanche à Paris (16 e), dans une « marche pour la vie », a constaté une journaliste de l’AFP. Elles étaient entre 4 000 et 6 000, selon la police. La manifestation était doublée d’une mobilisation virtuelle. De nouvelles rames pour la future ligne T13. Alors que la mise en service du tram T13 est attendue en juin 2022, Ile-de-France Mobilités a présenté les nouvelles rames qui équiperont la ligne qui reliera Saint-Cyr-l’Ecole à Saint-Germain-en-Laye (Yvelines). D’une longueur de 42m, les rames compteront 250 places, dont 95 assises, et 36 prises USB. BEN DAUCHEZ/H&K *
GRAND PARIS Tout est une question de doses Epidémie La vaccination des plus de 75 ans débute ce lundi avec 19 centres déployés à Paris, mais le nombre de doses disponibles fait débat Top départ de la campagne de vaccination contre le Covid-19 dans la capitale, ce lundi. Après la première phase de vaccination dans les Ehpad lancée début janvier, les Parisiennes et Parisiens de plus de 75 ans qui vivent chez eux, ainsi que les personnes souffrant de pathologies lourdes, peuvent désormais se faire vacciner. Soit près de 170 000 personnes. Actuellement, la France reçoit 500 000 doses par semaine en provenance du laboratoire Pfizer-BioNTech et plusieurs dizaines de milliers de Moderna. L’Etat en a attribué, pour l’heure, 10 000 à destination de la capitale. Chaque arrondissement disposera d’un centre de vaccination qui ouvrira dès ce lundi après-midi. A noter que la vaccination se fait uniquement sur rendez-vous. Un courrier a été envoyé aux personnes concernées pour les 3n F-9 minutes www2Ominutes.fr/paris www.facebookcom/20MinutesParis twitter.com/20minutesparis vingt.minutes sur Snapchat informer des modalités de la vaccination. Chaque centre ouvrira des plages de rendez-vous correspondant spécifiquement au nombre de doses dont il disposera. « A chaque fois qu’il y a un rendez-vous, il faut une dose en face. C’est ça qui bugue », affirme Anne Souyris, adjointe à la maire de Paris chargée de toutes les questions relatives à la santé. « L’Etat doit accélérer » Les 19 centres qui ouvrent ce lundi ont une capacité théorique de 25 000 injections par semaine. Elles seront réceptionnées par les équipes de la Ville lundi matin, et réparties entre les 19 centres, selon la proportion de la population de plus de 75 ans de l’arrondissement concerné. « Si elles demeurent au niveau prévu de 10 000 doses par semaine, il nous Seine-Saint-Denis, c’est un arbre baby Initiative Un bébé à peine né, et déjà une marraine ou un parrain. Le département de la Seine-Saint- Denis offre la possibilité aux jeunes parents de faire de leur nouveau-né « le parrain d’un arbre planté sur le territoire ou de recevoir un plant ». Les 30 premières plantations participatives du projet baptisé « 1 naissance, 1 arbre » ont eu lieu, samedi, au cœur du parc Georges-Valbon de La Courneuve. Les familles s’inscrivent Cette opération menée par le conseil départemental de la Seine-Saint- Denis (CD93) « vise à inclure les habitants et habitantes du territoire dans la politique départementale de reverdissement du territoire ». avec vous L’idée de « 1 naissance, 1 arbre » intègre le plan canopée lancée par la Seine-Saint-Denis, qui ambitionne de renforcer la place de l’arbre dans les communes du département. A ce jour, 658 familles se sont déjà inscrites pour planter un arbre à l’occasion de la naissance de leur enfant. Une initiative qui pourrait bien faire des petits en Ile-de-France. F.H. Tous les jours, suivez l’actualité de votre région et participez ! paris@20minutes.fr www.instagram.coni/20minutesparis fr.linkedin.com/company/20-minutes www.pinterestfr/20minutes M. Bureau/AP/Sipa N. Moulard/CD93 faudra sept à huit mois pour vacciner uniquement les 170 000 Parisiennes et Parisiens de plus de 75 ans, déplore la maire de Paris, Anne Hidalgo, dans un communiqué. Il faut que l’Etat mette un grand coup d’accélérateur. » Un calcul qui prend en compte la double injection nécessaire à la création d’une immunité forte. Les mairies d’arrondissement, elles, tentent de s’organiser. « Nous sommes prêts, fait savoir le maire du 13e, Jérôme Coumet [Paris en commun]. Nous avons monté un centre de vaccination en mairie en moins de deux jours, qui s’ajoute à celui situé 15, rue Charles-Bertheau. » De son côté, l’opposition déplore une méteo lameerammrpméléo 3 Lundi 18 janvier 2021 L’Etat met 10 000 doses à la disposition des mairies d’arrondissement. La météo à Paris AUJOURD’HUI ET EN FRANCE « absence de financement de la Ville », souligne Rachida Dati (LR). La maire du 7 e a déclaré ouvrir, « de manière autonome » et avec son « budget », un centre de vaccination dans son arrondissement pour une vaccination dès ce lundi. Philippe Goujon (LR), maire du 15e, disposera, lui, de deux centres. Pour les 21 000 personnes concernées dans son arrondissement de 240 000 habitants, il va recevoir, ce lundi matin, 1 200 doses. « A ce rythme, il faudrait un an pour vacciner les plus de 75 ans, note-t-il. C’est dramatique. Et on rame avec nos petits bras sans aide extérieure excessive. » Romain Lescurieux DEMAIN matin après-midi matin après-midi 2 °C 8 °C 3 °C 8 °C Matin blême, journée sans problème Les brouillards sont nombreux le matin. Dans l’après-midi, les éclaircies s’imposent dans le Sud et en montagne, les nuages bas résistent ailleurs. En Bretagne, les pluies reviennent le soir sous un vent qui se renforce. Prévisions ultra détaillées "'TV-WEEI-APPLIS 1111.. ; ; ; 11.W LUMAMENIEMO.COM



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :