20 Minutes France n°3599 11 jan 2021
20 Minutes France n°3599 11 jan 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3599 de 11 jan 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 2,2 Mo

  • Dans ce numéro : la biodiversité refait surface.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
SPORTS Vers une baisse du salaire des joueurs ? Football Alors qu’une réunion se tient mardi entre l’UNFP et certains présidents de Ligue 1, la question est désormais au centre des débats Inimaginable il y a encore quelques années, voire quelques mois, quand l’argent coulait à flots dans les veines du football français, la baisse des salaires des joueurs n’est aujourd’hui plus un tabou. C’est même désormais une évidence pour la grande majorité des gens du milieu, alors que se tient mardi une réunion entre l’UNFP – le syndicat des joueurs pros – et certains présidents de L1 à l’origine de cet appel à l’aide. Tout le monde en est conscient, donc, à commencer par les principaux intéressés. Interrogé avant la trêve sur le sujet, Paul Baysse, le défenseur des Girondins de Bordeaux et membre du comité directeur de l’UNFP, montrait l’exemple  : « On sait bien que les clubs sont en difficulté avec la crise sanitaire, et l’affaire avec Mediapro n’arrange rien, expliquait-il. Au mois de juin 2020, on avait déjà été sollicités pour baisser nos Dele Alli, piste sérieuse du mercato parisien Transferts C’est la rumeur que tout le monde s’était empressé de lancer après l’arrivée de Mauricio Pochettino comme entraîneur du PSG. Son ancien joueur à Tottenham, le milieu de terrain anglais Dele Alli, en difficulté avec les Spurs, pourrait venir se relancer du côté de Paris. Après tout, pourquoi pas. Mais ce qui n’était jusque-là qu’un bruit de mercato pourrait devenir sérieux. Selon RMC, le club parisien croit réellement à la faisabilité de la transaction. Et ce même s’il impliquerait un jeu de chaises musicales des plus improbables  : un départ de Christian Eriksen de l’Inter Milan vers Tottenham, LeandroParedes qui quitte le PSG pour l’Inter et donc Alli vers Paris. Vu la faible surface financière de chacun des clubs à l’heure actuelle, on est cependant loin d’avoir trouvé un accord qui puisse satisfaire tout le monde, sans oublier qu’aucun des joueurs n’a pour l’instant donné son accord. Bref, son transfert au PSG relève encore du fantasme, mais un fantasme sur lequel le PSG bosse sérieusement. B.V. T. Schwarz/AFP salaires et tout le monde était favorable à ça pour aider le club. Si on doit en passer par là, on sera tous solidaires. Je pense que tout le monde est prêt à faire des efforts financiers. » Une déclaration approuvée par plusieurs autres joueurs de L1, eux aussi très collectifs. La goutte d’eau Mediapro Ces discours empreints de solidarité détonnent de la part de footballeurs volontiers taxés de nombrilisme et pointés du doigt pour leur déconnexion du monde réel. C’est qu’en plus de la crise du Covid, qui a vidé les stades et les caisses des clubs, l’ouragan Mediapro a fait office de seconde lame dévastatrice, au point que la survie pure et simple de certains clubs de Ligue 1 et de Ligue 2 est aujourd’hui en jeu. Sur La chaine L’Equipe, récemment, l’économiste du sport Pierre Rondeau estimait A. Jocard/AFP à la louche qu’un tiers des clubs pros français pourraient fermer boutique à court ou moyen terme, si rien n’était fait d’ici là. « Mediapro, c’est la goutte d’eau, mais disons que le vase était déjà très, très rempli, avance Christophe Lepetit, responsable des études économiques au CDES de Limoges. D’autres clubs en Europe, et parmi eux des très grands comme le Barça, ont commencé à s’engager sur la voie de la réduction des salaires. Ce qui veut dire que, même sans la crise Mediapro, les clubs auraient quand même très probablement dû se mettre à la table des négociations avec les joueurs pour envisager une telle mesure. » Aymeric Le Gall rjejœdi LEI% 9Stelt "ee41. 14 Lundi 11 janvier 2021 Mbappé, deuxième plus gros salaire de L1, devra peut-être faire des efforts. « Passer aux actes » « Dans la partie ‘‘dépenses » des clubs français, le poids de la masse salariale est très important [selon les clubs, entre 40 et 70% des charges proviennent des salaires], analyse Cédric Roussel, député [LREM] des Alpes- Maritimes. Donc, mécaniquement, c’est aussi là qu’il faut aller chercher les économies. On a entendu beaucoup de bonnes intentions ces dernières années, mais le temps est désormais venu de passer aux actes. » La France remporte le relais mixte simple à Oberhof Biathlon Le duo français Julia Simon-Emilien Jacquelin a remporté, dimanche, le relais mixte simple d’Oberhof (Allemagne), comptant pour la Coupe du monde de biathlon. Impressionnants au tir (37/40), Simon et Jacquelin, longtemps à la bagarre avec les Norvégiens Tiril Eckhoff et Johannes Boe, ont profité de la défaillance à la carabine de leurs rivaux (finalement troisièmes de l’épreuve), pourtant ultradominateurs cette saison.
F. Fife/AFP SPORTS Philippe Tournon compte 337 sélections entre 1982 et 2020 avec l’équipe de France, hors la parenthèse Domenech. « Deschamps maîtrise le media-training à la perfection » Football L’attaché de presse historique des Bleus, Philippe Tournon, raconte ses souvenirs tricolores L’attaché de presse éternel des Bleus, Philippe Tournon, 337 sélections entre 1982 et 2020 hors la parenthèse Domenech, vient de publier son grand livre souvenirs chez Albin Michel. La vie en Bleu raconte les joueurs et les sélectionneurs qui ont fait la grandeur de l’équipe de France de Platini à Mbappé, d’Hidalgo à Deschamps. Pour 20 Minutes, il revient sur cinq grands moments de sa carrière. V Le jour où Cantona a dit aux journalistes « je vous pisse à la raie », en 1994. « On est quelques mois après le traumatisme de la Bulgarie et la relation avec les médias est délicate. A l’époque, certains joueurs ne veulent plus parler à la presse, alors Aimé Jacquet me demande d’organiser une réunion de conciliation. Les points de vue n’étaient pas facilement conciliables. Ça tiraille un peu, puis là, mon Canto, qui se dresse, fier comme Artaban  : ‘‘Messieurs je vous pisse à la raie, au revoir. ‘‘ Il n’était pas fâché, mais disons que, après cette réunion, les rapports n’ont plus été aussi fréquents. » V Le jour où il a envoyé un sélectionneur en media training, en 2003. « C’était ce pauvre Jacques Santini, qui se retrouve dans l’appartement du journaliste de TF1 Jean-Claude Narcy pour travailler sa diction. Jacquot, avec son accent franc-comtois, et l’autre en face un peu désespéré, c’était un grand moment (rires). Il n’y avait rien à faire. Le rapport avec la presse, ça se travaille. Deschamps est un bon exemple. A peine arrivé au centre de formation de Nantes, il a fait du media-training, il s’est familiarisé avec ça. Il maîtrise l’exercice à la perfection. » « Avant le match retour contre l’Ukraine, en 2013, j’ai dit aux joueurs de venir en conf en mode commando. » V Le jour où il a permis de booster les joueurs avant une conférence de presse, en 2013. « C’était après le retour du match de barrage en Ukraine (2-0). L’atmosphère générale était tellement à l’abattement au retour de Kiev, les mecs avaient le nez dans les chaussettes. Alors, j’ai fait passer le message aux joueurs  : ‘‘Il faut que vous veniez en conférence de presse avec des éclairs dans les yeux, sans baisser la tête, en mode commando. » Si les journalistes repartent en ayant vu les mêmes tronches que celles qu’ils ont vues à Kiev, c’est sûr que là, on ne va remobiliser personne. » V Le jour où Deschamps a décidé de boycotter une interview à cause de Benzema, en 2018. « Nous sommes avant la Coupe du monde en Russie, Didier a donné son accord à l’émission ‘‘Au tableau », sur C8, pour répondre aux questions des enfants. Jusqu’au jour où il apprend que Jamel Debbouze, dans l’émission précédente, a fait un petit clin d’œil sympa pour dire  : ‘‘Didier, ce serait bien de prendre Karim. » Pour lui, c’était déjà trop. ‘‘T’as vu ce que Jamel a dit, on annule tout. » Avec Benzema, la ligne rouge a été franchie quand sa femme l’appelle pour lui dire que le mot ‘‘raciste » avait été tagué sur sa maison. Guy Stéphan a vu qu’il avait les larmes aux yeux en revenant à table. » V Le jour où il a senti que la France serait championne du monde. « Ce serait bien présomptueux de dire ça. En 1998, on a beau voir que le groupe répond présent, qu’il y a bien une parfaite communion entre le patron et le groupe, tu ne peux pas faire abstraction de l’environnement extérieur qui était très sceptique. Il n’y a que Deschamps qui a dit qu’en Russie, deux ou trois jours avant la finale, il était habité d’une sérénité totale parce qu’il avait la conviction que ça allait le faire. Pas moi ! » Propos recueillis par Julien LaloyeL. Bonaventure/AFP 15 Lundi 11 janvier 2021 Hubert Auriol, « l’Africain », est décédé Hommage Hubert Auriol, ancien pilote et directeur du rallye Paris-Dakar et premier présentateur de l’émission de téléréalité « Koh- Lanta », est décédé, dimanche. Il a été victime « d’un accident cardio-vasculaire à la suite d’un long combat contre la maladie », a annoncé sa famille. Hubert Auriol, 68 ans, était surnommé « l’Africain », non seulement parce qu’il était né en 1952 en Ethiopie, mais aussi en raison des succès rencontrés sur les pistes du célèbre rallye-raid, qu’il a été le premier à remporter à la fois en moto (1981 et 1983) et en auto (1992). Il passe de l’autre côté du miroir à partir de 1995, en devenant le nouveau patron du Dakar, fonction qu’il occupera jusqu’en 2004. C’est sous sa direction que le rallye-raid s’élancera pour la première fois hors de France, depuis l’Espagne, et même depuis Dakar.nnCu secondes Yannick Bestaven maintient l’écart. Pas très à l’aise dans la remontée de l’Atlantique, Yannick Bestaven réussit malgré tout à maintenir l’écart avec ses poursuivants directs. Dimanche soir, Charlie Dalin, deuxième, pointait encore à 212 milles (341 km) du leadeur. Grégory Baugé quitte la piste. A bientôt 36 ans, Grégory Baugé, neuf fois champion du monde de cyclisme sur piste et coureur tricolore le plus titré de sa génération, a annoncé dimanche, sur France Télévisions, renoncer aux JO de Tokyo et mettre fin à sa carrière. Les JO ne vont pas être très jojos. Le soutien à l’organisation des Jeux olympiques de Tokyo prévus cet été est au plus bas au Japon, selon un sondage réalisé dimanche. Un peu plus de 80% des personnes interrogées par l’agence de presse Kyodo estiment que les JO 2020 devraient être annulés ou reportés.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :