20 Minutes France n°3599 11 jan 2021
20 Minutes France n°3599 11 jan 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3599 de 11 jan 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 2,2 Mo

  • Dans ce numéro : la biodiversité refait surface.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
CULTURE Objet télévisuel non identifié Série Canal+ lance ce lundi « Ovni(s) », une comédie de science-fiction singulière portée par Melvil Poupaud Imaginez un « X-Files » en mode comédie dans la France de Valéry Giscard d’Estaing… Ovni(s), nouvelle création originale de Canal+ diffusée ce lundi à 21 h 05, suit les mésaventures de Didier Mathure (Melvil Poupaud). Ce brillant ingénieur spatial, qui voit son rêve partir en fumée lorsque sa fusée explose au décollage, est muté à la tête d’un bureau d’enquête spécialisé sur les ovnis, géré par une équipe qui donne effectivement l’impression de vivre sur une autre planète. Pourquoi Ovni(s) est-il un objet télévisuel non identifié ? Entre fantastique et burlesque La série a été créée par Clémence Dargent et Martin Douaire, alors qu’ils étaient encore étudiants. Un projet devenu 12 épisodes de trente minutes, quatre ans plus tard. Ovni(s) s’inspire des débuts du Gepan (Geipan En 2021, je serai écrivain Concours Vous rêviez depuis toujours d’écrire un livre ? Pourquoi ne pas en faire une bonne résolution pour cette année 2021 et participer au prix 20 Minutes du roman, organisé avec Prisma Média et la plateforme des Nouveaux Auteurs ? Thème imposé cette année  : « Le monde d’après », bien large pour ne pas brider l’imagination et dont l’intitulé peut avoir des résonances dans l’actualité. Le délai est court, jusqu’au 15 mars, mais cela vaut le coup  : comme le roman d’aventures Noir de lune, d’Estelle Tolliac, première lauréate du prix l’an dernier, le manuscrit récompensé sera publié en fin d’année. Parrain du prix et président du jury, l’auteur Maxime Chattam vous donne d’ores et déjà rendez-vous le 20 janvier pour un Facebook Live qui se tiendra, dans l’après-midi, sur la page de 20 Minutes. Il s’agira d’une sorte de master classinteractive, où vous pourrez lui poser toutes les questions que vous jugerez utiles et lui demander ses conseils d’écriture. « Il n’y a pas qu’une seule méthode d’écriture, il y en a une pour chacun d’entre nous », rappelle-t-il. Stéphane Leblanc sous sa forme actuelle, pour Groupe d’études et d’informations sur les phénomènes aérospatiaux non identifiés), un véritable service du Centre national d’études spatiales lancé à la fin des années 1970. « Ce sont les aventuriers d’une nouvelle science, estime Martin Douaire. Nous voulions un univers fort, trouver un sujet qui nous permettrait de partir à la recherche d’un genre et d’un ton qui n’existait pas. » Entre comédie de bureau, fantastique, burlesque et SF, Ovni(s) offre un cocktail assez inédit. La série raconte « l’âge d’or de l’ufologie », selon Clémence Dargent. « On avait envie d’explorer le monde dans lequel nos parents ont grandi, cette France crépusculaire des Trente Glorieuses, où les certitudes commençaient à vaciller », détaille Martin Douaire. ImageBroker.com/Sipa Montebello Productions Ovni(s) débute par un plan sur une fusée qui explose au décollage. « Une sorte de métaphore de la crise du phallus », analyse le réalisateur, Anthony Cordier. Après le fiasco de son projet spatial, Didier sera mis face au désastre de sa vie personnelle. « Tout le monde pense que les personnages sont des extraterrestres parce qu’ils sont tous perchés. Mais la série joue sur  : « C’est qui le fou de l’histoire ? » », commente Melvil Poupaud. Ce pari a en tout cas séduit Canal+  : « On a donné le feu vert pour la production de la saison 2 », annonce Fabrice de La Patellière, directeur de la fiction de la chaîne. Anne Demoulin Faire de la pub en douce sur YouTube et Instagram, c’est plus dur Conso Les pratiques concernant les placements de produits sur les réseaux sociaux ont été récemment mises en lumière par le « Lissagegate » autour de Marlène Schiappa. Que ce soit sur YouTube ou sur Instagram, l’article 20 de la loi pour la confiance Cet homme n’est ni riche ni influenceur  : il s’agit d’une illustration. 12 Lundi 11 janvier 2021 Didier Mathure (Melvil Poupaud) fait face au désastre de sa vie personnelle. en l’économie numérique est clair  : « Toute publicité, sous quelque forme que ce soit, accessible par un service de communication au public en ligne, doit pouvoir être clairement identifiée comme telle. » Mais dans les années 2010, on reprochait à certains créateurs et certaines créatrices de contenus de ne pas parler de partenariat lorsqu’il était évident. En 2017, aux Etats- Unis, 90 influenceurs se sont fait taper sur les doigts. En 2017, aux Etats-Unis, la Commission fédérale du commerce décidait de taper sur les doigts d’environ 90 influenceurs ne respectant pas l’éthique. Sur YouTube, en cochant la case  : « Cette vidéo contient une communication commerciale », le public est informé du partenariat via un encart de vingt secondes. Sur Instagram, le dispositif est sensiblement le même. Le système est désormais ancré dans les habitudes des utilisateurs et utilisatrices des réseaux sociaux. Clément Rodriguez L’inspiration « X-Files » « Evidemment, X-Files est une inspiration, lance Clémence Dargent. Didier Mathure, c’est un peu Scully qui deviendrait Mulder. Mais on a essayé de ne pas rejouer les grands motifs des séries américaines sur les ovnis. » « Là où X-Files est sur la paranoïa, nous, on fait une série sur l’enthousiasme et la passion, ajoute Martin Douaire. On parle de gens qui ont des combats un peu perdus d’avance, mais sans moquer, avec une bienveillance dans le regard. » nnCu secondes Des candidats des « Anges de la téléréalité » interpellés. Une violente altercation a opposé dimanche des candidats des « Vacances des Anges » à des clients d’un hôtel de La Réunion. Ils ont été interpellés et la production a annoncé qu’ils étaient « écartés du tournage de l’émission ». Grève reconduite au journal L’Equipe. Les salariés du journal et du magazine L’Equipe, en grève depuis vendredi contre un plan social prévoyant la suppression d’une quarantaine d’emplois, ont décidé dimanche de reconduire le mouvement pour vingt-quatre heures. * Steven Soderbergh travaille sur la suite de Contagion. Steven Soderbergh a décidé de donner une suite à Contagion, son film catastrophe de 2011. Le premier mettait en scène Marion Cotillard, Matt Damon, Laurence Fishburne, Jude Law, Kate Winslet et Gwyneth Paltrow aux prises avec une pandémie provoquée par un virus atteignant les voies respiratoires.
CULTURE Un programme au scalpel Télévision Sur M6, « Opération renaissance » suit des personnes en situation d’obésité et suscite la controverse Trois ans de tournage et un an de montage. C’est le temps qu’il a fallu à M6 pour « Opération renaissance », son émission lancée ce lundi, à 21 h 05. Le public découvrira chaque semaine le parcours de deux personnes en situation d’obésité morbide, subissant des opérations chirurgicales (pose d’anneau gastrique, by-pass ou sleeve). Certaines ont perdu jusqu’à 70 kg. Un concept « très ambitieux » Guillaume Charles, le directeur général des programmes de la chaîne, parle d’un concept « très ambitieux » visant à « suivre au long cours une aventure humaine, psychologique, physique, avec beaucoup d’émotion ». Le projet est porté par Karine Le Marchand, qui apparaît régulièrement à l’écran, parfois dans les blocs lorsque les opérations sont en cours. L’animatrice avance que « le facteur temps était fondamental pour être dans la réalité et non pas dans la téléréalité ». Celle qui est aussi productrice du programme insiste pour se démarquer de « The Biggest Loser ». « Dans cette émission américaine, 75% des personnes reprennent leur poids dans les cinq ans. Je voulais faire quelque chose de différent », affirme-t-elle. L’émission arrive sur M6 non sans susciter la controverse. Vendredi, le collectif Gras Politique listait sur son blog ses motifs d’indignation  : « Les personnes obèses Le « satisfecit » du ministère de la Santé Le collectif Gras Politique craint aussi que l’émission ne renforce la grossophobie, sujet qui alarme également Karine Le Marchand  : « Ils ont tous subi des insultes. Aujourd’hui, on ne sanctionne jamais quelqu’un qui a insulté quelqu’un parce qu’il était obèse. Je ne crois pas que ce soit normal. » Le ministère de la Santé aurait eu un aperçu de l’émission  : « Il nous a donné un satisfecit en voyant le résultat et j’en suis très fière », se félicite l’animatrice. « Soccer Grannies », une bande de « Mamies Foot ».C. Hobaket/M6C. Boxebeld et J. Mourri Dès ce lundi, le public suivra le parcours de deux participants à l’émission. Des documentaires pour nous redonner un peu d’air Festival En cette période de pandémie et de confinements, le moral des Français a pris un coup. Le festival indépendant Debouts !, organisé par l’association Kamea Meah, débarque ce lundi comme un manuel pour retrouver la joie de vivre. Monté par cinq réalisateurs confinés, l’événement virtuel est hébergé sur ImagoTV. Jusqu’à vendredi, il dévoile un film par soir, suivi d’un débat. Ainsi, « Soccer Grannies » (ou « Mamies Foot ») installe sa caméra en Afrique du Sud, où une bande de mamies se passionnent depuis des années pour sont considérées comme mortes-vivantes tant qu’elles ne réussissent pas à maigrir. Il faut l’intervention magique de la télévision et de sa charismatique prophétesse pour les sauver. Nous rappelons que l’amaigrissement est un processus complexe, et que l’industrie des régimes empoche des milliards d’euros chaque année dans le monde sans réussir à faire perdre durablement du poids à ses consommateurs et consommatrices. » Karine Le Marchand, elle, insiste sur son empathie avec les personnes concernées  : « Sans faire de la psychologie de comptoir, je suis une ancienne anorexique et je dois garder une relation un peu particulière à la nourriture. » Fabien Randanne le ballon rond. Cette échappée sportive tord le cou aux préjugés sur la vieillesse. Un optimisme émouvant qui n’est pas sans rappeler le génial Benda Bilili ! Le court documentaire « Ici et maintenant » donne, lui, la parole à une dizaine d’anciens résidents de la Communauté thérapeutique d’Aubervilliers (Seine- Saint-Denis), d’anciens toxicomanes qui ont réussi à combattre leur addiction. Des paroles inspirantes qui donnent quelques clés pour retrouver le bonheur lorsque le brouillard enveloppe notre quotidien. Laure Beaudonnet The Photo Access 13 Lundi 11 janvier 2021 Les zombies reviendront dans « District Z » Saison 2 La guerre contre les zombies n’est pas terminée. Samedi, Arthur a annoncé que « District Z » reviendrait officiellement pour une seconde saison à l’antenne de TF1. « Fier et heureux », le producteur de l’émission a indiqué que la nouvelle salve d’épisodes se tournera au printemps. « J’ai bien pris note de vos remarques bienveillantes pour l’améliorer et nous allons revenir encore plus fort ! », a-t-il certifié dans un message posté sur Twitter. Diffusée à partir du 11 décembre, « District Z » a suscité la curiosité des téléspectateurs pour son lancement, avec 5,4 millions de personnes devant leur écran. La suite des audiences du programme animé par Denis Brogniart était quelque peu moins réjouissante, tombant même jusqu’à 2,60 millions de fidèles le 1er janvier. Pour autant, l’émission s’en sort globalement avec les honneurs, en affichant 3,4 millions de fans en moyenne sur la saison. Fort de ce score, Arthur a également annoncé qu’un jeu vidéo tiré de l’émission était en cours de développement.C.R.nnCu secondes La saison 7 de Skam France officiellement lancée. France TV Slash a mis en ligne le teaser de la saison 7 de Skam France samedi. Proposée « en temps réel », la série phénomène suit des adolescents qui interagissent aussi entre eux en dehors de la fiction, sur Instagram. Un extrait du premier épisode sera diffusé le 18 janvier. Le manageur de Demi Lovato annonce  : « Demi est en studio. » Demi Lovato est de retour en studio et tout porte à croire qu’elle travaille sur le très attendu successeur de Tell Me You Love Me, son dernier album qui remonte tout de même à 2017. C’est Scooter Braun, le manageur de la chanteuse, mais aussi celui de Justin Bieber et d’Ariana Grande, qui a annoncé la nouvelle dans un tweet des plus concis  : « Demi est en studio. »



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :