20 Minutes France n°3597 6 jan 2021
20 Minutes France n°3597 6 jan 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3597 de 6 jan 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 2,4 Mo

  • Dans ce numéro : vigilance dans les rangs.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
Gaumont CULTURE Dans Aline, Valérie Lemercier réinvente à sa façon la vie de Céline Dion. Et sa performance est époustouflante. L’avenir de l’écran noir reste encore très obscur Cinéma Bien malin qui peut prédire ce qu’on pourra voir cette année Quels films faut-il attendre en 2021 ? Difficile, voire quasi impossible, de répondre à cette question qu’on se pose pourtant traditionnellement à chaque début d’année. Il y aura sans doute Aline, OSS 117, Alerte rouge en Afrique noire, et Kaamelott, Premier Volet (lire l’encadré). Mais quand ? Et comment ? Après une année catastrophique, où la fréquentation des salles a baissé de 69%, le milieu du cinéma attend la reprise avec angoisse. « Le gouvernement veut être sûr que les contaminations sont durablement à la baisse », confie à 20 Minutes Nicolas Colle, journaliste chargé de l’analyse de l’exploitation et de la distribution pour Ecran Total. Plus de 300 films se sont déjà empilés sur les étagères des distributeurs. Car la logistique pour la reprise est lourde à mettre en place. Du personnel doit être réengagé ou rappelé pour s’occuper des salles, et il faut gérer la programmation des films disponibles dans les salles françaises. Les distributeurs parlent d’au moins quinze jours entre la décision et la sortie effective. Et tablent aujourd’hui sur courant février, mais sans aucune Ces films font déjà rêver les cinéphiles Dans Aline, qu’elle réalise, Valérie Lemercier réinvente à sa façon la vie de Céline Dion. Elle se glisse dans la peau de la chanteuse canadienne, qu’elle interprète de l’enfance à l’âge adulte. Et sa performance est à couper le souffle. De son côté, Jean Dujardin va reprendre le rôle d’OSS 117 pour la troisième fois dans Alerte rouge en Afrique noire, de Nicolas Bedos. Leur sens de l’humour féroce à tous les deux et leur goût pour l’action donnent très envie de rire en leur compagnie. Enfin, Kaamelott, Premier Volet, d’Alexandre Astier, est assurément le film qu’on attend depuis le plus longtemps  : déjà quinze ans. La sortie de cette suite de la série culte s’annonce comme l’un des gros événements ciné de 2021. Vivement le retour du roi Arthur ! certitude. « Les vacances d’hiver pourraient être une bonne période pour attirer les spectateurs au cinéma », explique Nicolas Colle. Et des films, il y en a beaucoup. « Sachant qu’il sort en moyenne quinze films par semaine en France, et qu’on en est à trente semaines de fermeture, le calcul est simple », reprend-il. Plus de 300 films se sont déjà empilés sur les étagères des distributeurs. Et cela sans compter les sacrifiés, comme Adieu les cons, d’Albert Dupontel, ou ceux qui ne sont sortis qu’une seule journée, comme ADN, de Maïwenn, ou Garçon chiffon, de Nicolas Maury… A tout cela s’ajoutent les nouveautés prévues pour ce début d’année. Rien que du côté des films français, c’est déjà la bousculade avec Aline, OSS 117, Les Tuche 4, etc. Et côté américain ? « On peut penser que Wonder Woman 1984, de Patty Jenkins, sortira dès la réouverture des cinémas », prédit le journaliste. Le film, qui devait être distribué en France le 16 décembre, est sorti conjointement en salles et en streaming sur HBO Max aux Etats-Unis. Il va souffrir du piratage, auquel se sont déjà livrés de nombreux fans français. « C’est un vrai souci. Il faudrait que les autorités se préoccupent davantage de ce phénomène », conclut Nicolas Colle. Caroline Vié T. Coex/AFP 10 Mercredi 6 janvier 2021 Le 7 e art français boosté à l’étranger Festival Dix longs-métrages, dix courts et treize films hors compétition sont au programme de la 11 e édition de MyFrenchFilmFestival. Ce rendez-vous du cinéma francophone en ligne a été créé par l’organisme chargé de promouvoir le 7 e art français à l’étranger, UniFrance. Du 15 janvier au 15 février, le festival présentera ainsi sur une soixantaine de plateformes de streaming à travers le monde « le meilleur du jeune cinéma contemporain français, belge, canadien et suisse », ont annoncé mardi les organisateurs. Boosté en 2020 par le confinement planétaire, MyFrenchFilmFestival, disponible aussi sur Apple TV+, Amazon Prime ou encore Google Play dans 200 territoires au total, a enregistré l’an dernier plus de 12 millions de visionnages, près de deux fois plus que d’habitude. « Avec la crise que nous traversons, ce festival prend toute sa légitimité  : partager avec un grand nombre de spectateurs dans le monde un même amour, celui du cinéma », a souligné Serge Toubiana, président d’UniFrance.nnCu secondes Last Christmas, de Wham !, est enfin numéro un. Wham ! est en première place du top britannique pour la première fois avec Last Christmas, son tube de Noël sorti… il y a trentesix ans. La chanson a été écoutée 9,2 millions de fois en streaming la semaine dernière. Des salariés de Canal+ rassemblés pour soutenir Stéphane Guy. Le visage recouvert d’un masque à l’effigie de Stéphane Guy, récemment limogé, des dizaines de salariés de Canal+ ont participé mardi à un rassemblement devant le siège de la chaîne. La comédie musicale de David Bowie en streaming. Pour honorer les anniversaires concomitants de naissance et de mort de David Bowie, respectivement les 8 et 10 janvier, une production de sa comédie musicale, Lazarus, sera disponible en streaming entre ces dates.
CULTURE Les tabous de l’adolescence brisés Fiction Dans « La Fugue », diffusé ce mercredi sur France 2, Valérie Karsenti incarne la mère d’une ado qui disparaît Dans La Fugue, le personnage de Jeanne est confronté à la disparition de sa fille adolescente. Le téléfilm de Xavier Durringer, diffusé ce mercredi à 21 h 05 sur France 2, raconte la quête effrénée et angoissée de cette mère prête à remuer ciel et terre pour retrouver son enfant. « C’est un scénario assez brutal, très épuré », glisse à 20 Minutes Valérie Karsenti, qui incarne cette héroïne et porte cette fiction sur ses épaules. A la ville, la comédienne est maman de deux ados, mais hors de question pour elle de dire si ce rôle a eu une résonance particulière. « C’est de la pudeur, mais je ne trouve pas cela non plus intéressant », balaie-t-elle. « On laisse les ados se débrouiller dans une grande solitude. » Valérie Karsenti, actrice Pour composer son personnage, elle n’a pas cherché à entrer en contact avec des parents de jeunes fugueurs  : « Je n’avais pas envie d’être submergée d’informations que je n’étais pas censée avoir. » Elle s’est alors mise dans la peau de Jeanne en WandaVision, le 15 janvier sur Disney+. H. Brahiti/FTV Disney Valérie Karsenti (à g.) et Mayline Dubois dans le rôle de sa fille qui disparaît du jour au lendemain. découvrant tout au fur et à mesure  : « L’impuissance de la brigade des mineurs, le nombre hallucinant de disparitions de mineurs chaque jour… » Dans la note d’intention, la statistique de 68 000 ados fugueurs recensés en 2016 est avancée. « Les chiffres sont inimaginables !, reprend Valérie Karsenti. Je suis marraine de l’Enfant bleu, une association qui s’occupe de l’adolescence maltraitée. Je réalise qu’il y a énormément de tabous au sujet de la souffrance des enfants et des adolescents en France. Que ce soit la maltraitance, la fugue, le suicide… Personne n’en parle. C’est dommage. Je suis bouleversée par ça. On les Qu’importe le couvre-feu, pourvu qu’on ait l’ivresse des séries Sélection Malgré les confinements, les sériephiles pourront trouver du réconfort dans les séries en 2021. De Hollywood, ils attendent de pied ferme la saison 3 de la brillante Succession, la polémique saison 2 d’Emily in Paris, la flippante saison 3 de You, l’inquiétante The Servant, la politique The Good Fight et l’épique saison 3 de The Mandalorian. Du côté des nouveautés les plus attendues, citons Bel-Air, prochainement sur Peacock. Cette nouvelle et dramatique version de la comédie familiale culte des années 1990, Le Prince de Bel-Air, est emmenée par Will Smith. Bel-Air devrait gagner en profondeur en se demandant ce que signifie être un Noir laisse se débrouiller dans une grande solitude. » L’adolescente qui disparaît dans La Fugue n’est pas maltraitée, ni suicidaire. « Elle vit une pression énorme, notamment à cause des réseaux sociaux. C’est le monde qu’elle se construit qui s’écroule, résume Valérie Karsenti. Ses parents sont des personnes lambda, ils ne sont ni parfaits, ni merdiques, mais ils ne voient rien venir et ne perçoivent pas le chagrin, la douleur, l’isolement de leur fille. » Le scénario est cosigné par Mikaël Ollivier et Olga Vincent. « Je le dis parce qu’elle m’y a autorisé, c’est un scénario avec une grande partie autobiographique, affirme la comédienne. dans l’Amérique d’aujourd’hui. De son côté, l’actrice oscarisée Julianne Moore sera l’héroïne de Lisey’s Story, prochainement sur Apple TV+, une série inspirée du best-seller d’horreur-romance de Stephen King de 2006. L’histoire d’une femme qui comprend que son défunt mari n’était pas celui qu’elle croyait… Stephen King écrira les huit épisodes du thriller et fera équipe avec le producteur exécutif J.J. Abrams. Enfin, WandaVision, le 15 janvier sur Disney+, nouvelle série des studios Marvel, combine des éléments de sitcom traditionnelle à ceux de l’univers cinématographique Marvel. Elizabeth Olsen et Paul Bettany y reprennent leurs rôles de superhéros. Anne Demoulin 11 Mercredi 6 janvier 2021 Olga n’a pas eu besoin de recueillir beaucoup de témoignages de parents, parce qu’elle l’a vécu. Elle s’est entourée des conseils du psychiatre Xavier Pommereau, dont la vie est consacrée à cette période tellement merveilleuse et particulière, mais aussi fragile. » A 22 h 40, dans la foulée de la diffusion de cette fiction, Valérie Karsenti et Xavier Pommereau seront sur le plateau du débat animé par Julian Bugier. Le thème de l’émission sera  : « Ados en fugue  : le combat des parents ». L’occasion d’évoquer ouvertement un sujet qui meurtrit chaque année des milliers de familles. Fabien Randanne Et dans l’Hexagone ? En France, les internes d’Hippocrate feront leur second tour de garde sur Canal+. Mais de nombreuses nouveautés attendent aussi les fans, comme Lupin, vendredi sur Netflix. Dans cette série librement adaptée des aventures d’Arsène Lupin, Omar Sy incarne Assane Diop, un gentleman cambrioleur. Lundi sur Canal+, un X-Files en mode comédie dans la France de Valéry Giscard d’Estaing est aussi à découvrir  : Ovni(s). Cette série suit les mésaventures de Didier Mathure (Melvil Poupaud), brillant ingénieur spatial, qui voit son rêve partir en fumée lorsque sa fusée explose au décollage.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :