20 Minutes France n°3595 18 déc 2020
20 Minutes France n°3595 18 déc 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3595 de 18 déc 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 6,9 Mo

  • Dans ce numéro : pas de cadeaux pour le covid.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 36 - 37  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
36 37
SPORTS Allez les filles, on y Croate tous ! Handball Les Bleues, qui affrontent la Croatie en demi-finale de l’Euro ce vendredi, ont profité de l’échec au Japon pour rebondir On s’est creusé le caisson pour vous éviter le poncif « nelsonmandelesque » du « Je ne perds jamais, soit je gagne, soit j’apprends », mais il faut parfois se rendre à l’évidence  : la pensée de Madiba colle pile-poil au contexte de l’équipe de France de handball, qui affronte ce vendredi (18 h) la Croatie en demi-finale de l’Euro 2020. Après un Mondial japonais raté dans les grandes largeurs avec une élimination dès le premier tour, les Bleues ont mis un point d’honneur à s’appuyer sur les erreurs de Kumamoto pour rebondir cette année, au Danemark, et défendre leur titre de championnes d’Europe. Plus solides mentalement Quelques heures seulement après cette sortie de route japonaise, Olivier Krumbholz annonçait sur les braises, encore fumantes, de la défaite  : « Je pense que c’est une bonne claque sur laquelle, paradoxalement, on peut construire quelque chose. » Un an après, au regard du parcours quasi sans fautes de ses joueuses depuis le début de la compétition, gageons que les leçons ont bien été tirées. Mais, avant cela, expédions déjà les évidences  : les Bleues ont abordé cet Euro Quadruplé pour les Norvégiens qui survolent le sprint de Hochfilzen Biathlon Les scénarios des derniers sprints ont beau se ressembler à chaque fois, on se prend toujours à croire à une victoire française. Encore loupé. Les Norvégiens, Sturla Holm Laegreid en tête, ont encore dominé la course en plaçant quatre skieurs aux cinq premières places. Les Bleus loin derrière Premier Français, Quentin Fillon- Maillet n’a guère fait mieux qu’une 7 e place, juste devant Emilien Jacquelin. Fabien Claude termine un peu plus loin, à la 11 e place. Tous ont commis une erreur sur le pas de tir, mais la vérité, c’est qu’ils n’auraient même pas joué la gagne avec un sans-faute tant les Norvégiens étaient supérieurs sur les skis. A commencer par H. Bagger/R. Scanpix/AFP dans un état de fraîcheur physique à des années-lumière de ce qu’on avait vu fin 2019 où, des dires de Béatrice Edwige, les joueuses étaient « toutes arrivées très fatiguées à Kumamoto ». « Cette année, on a eu la chance de pouvoir rester à la maison du handball pendant dix jours avant le début de la compète et on a pu s’entraîner deux fois par jour dans des conditions idéales, analyse la pivot des Bleues, Béatrice Edwige. On s’est mises dans une condition physique vraiment au top avant d’aborder cet Euro. Je pense que ça fait la différence. » Pour Olivier Krumbholz, il y a eu dans l’approche des championnats du monde Johannes Boe  : le leadeur de la Coupe du monde est allé chercher une troisième place malgré deux fautes sur le premier tir. Meilleur temps de ski devant son homonyme Dale et le vainqueur du jour, il a mis 51 secondes au meilleur Français sur la piste, QFM. « Dès le premier tour, je savais que je pouvais pousser fort sur les skis, plaisantait Boe au micro de La chaine L’Equipe. On doit vraiment remercier les techniciens pour cette très bonne glisse sur les skis. Ils m’ont sauvé les fesses. » Ceux de l’équipe de France ont deux jours pour trouver la bonne formule. Il faudra au moins ça pour remonter un handicap de quasiment une minute sur les machines norvégiennes. William Pereira de Kumamoto un déficit au niveau mental  : « On a très mal géré le fait d’avoir gagné deux compétitions [Mondial 2017 et Euro 2018]. Quand on arrive avec trop de certitudes et trop peu de questionnements, de remises en cause, tout est réuni pour que ça se casse la figure. » Un point de vue que tient cependant à nuancer Béatrice Edwige. « Ce qui a fait notre force pendant des années, c’est qu’on avançait cachées. La majorité des équipes qui nous jouent maintenant se disent  : « Si on peut accrocher cette équipe à notre tableau de chasse, ce serait super. » Je pense donc que c’est surtout la mentalité des autresnnru secondes La Fédération anglaise accuse Cavani de propos racistes. La Fédération anglaise de footballa formellement accusé, jeudi, l’attaquant uruguayen Edinson Cavani d’avoir utilisé un terme raciste dans un message sur les réseaux sociaux. Le nouveau buteur de Manchester United avait répondu « gracias negrito » [« merci petit Noir »] au commentaire d’un ami sous une photo qu’il avait publiée sur son compte Instagram, après une victoire 3-2 contre Southampton, au cours de laquelle il avait inscrit un doublé. Le message avait été rapidement effacé et le joueur, soutenu par son club, avait assuré que c’était un terme affectueux qui n’a pas de connotation péjorative en Amérique du Sud. M. Rickett/AFP 34 Vendredi 18 décembre 2020 Désormais dans le dernier carré, les Françaises défendent brillamment leur titre de championnes d’Europe. équipes qui a évolué avec le temps quand elles nous jouent. » Si les avis divergent sur ce point, tous sont d’accord pour dire que l’aspect mental est l’une des clés principales de la réussite de cette équipe de France. « Je m’intéresse beaucoup à ces questions de préparation mentale et, rien qu’en les voyant jouer, je me suis dit  : ‘‘Ah tiens, ça y est, il y a un truc qui s’est passé», relève l’ex-internationale Amélie Goudjo. Je trouve que ça se ressent vraiment, notamment du point de vue de la confiance qu’elles dégagent sur le terrain. » Aymeric Le Gall
Du bio sur votre table de fête  : et si c’était la meilleure déco ? SAUMON FUMÉ BIO ATLANTIQUE 6 GRANDES TRANCHES 240 G Un Saumon Bio élevé en Écosse fileté puis paré à la main, salé au sel sec et délicatement fumé au bois de hêtre. Le procédé de fumaison traditionnel des Ateliers de Fumaison SAFA est resté le même depuis 1926. * -30% remise immédiate Jusqu'au 31 décembre*** Remise immédiate en caisse sur le prix affi ché. Offre non cumulable avec toute autre offre ou promotion en cours. ** Les 20 et 27 décembre, uniquement pour les magasins ouverts le dimanche. Monoprix - SAS au capital de 78 365 040  € - 14-16, rue Marc Bloch - 92110 Clichy - 552 018 020 R.C.S. Nanterre –Pré-presse  : POUR VOTRE SANTÉ, ÉVITEZ DE MANGER TROP GRAS, TROP SUCRÉ, TROP SALÉ. WWW.MANGERBOUGER.FR



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :