20 Minutes France n°3594 17 déc 2020
20 Minutes France n°3594 17 déc 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3594 de 17 déc 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 3,5 Mo

  • Dans ce numéro : des maladies passent la main.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
ACTUALITÉ Le Covid a-t-il tué la grippe ? Santé Les habituelles épidémies hivernales ne se sont pour le moment pas déclarées Grippe, gastro, bronchiolite  : dans le monde pré-Covid-19, ce sont elles, les maladies virales de l’hiver, que l’on redoutait d’attraper. Aujourd’hui, on oublierait presque qu’elles existent. D’autant que, pour l’heure, ces maladies qui sèment toux et diarrhées chez les grands comme les petits ne se sont toujours pas déclarées. Avant d’arriver sous nos latitudes au cœur de l’hiver, les épidémies de maladies virales comme la grippe se déclenchent d’abord dans l’hémisphère Sud. Or « il n’y en a eu aucune dans le monde, confirme Vincent Enouf, directeur adjoint du Centre national de référence des virus des infections respiratoires à l’Institut Pasteur. Il n’y a eu qu’une poignée de cas de virus grippaux. Cela ne s’était jamais produit depuis que l’on surveille la grippe. » « Ecologie virale » Comment expliquer ce calme ? Il semblerait que « l’écologie virale joue sans doute un rôle, avance Vincent Enouf. Cela se traduit par une forme de concurrence entre les virus, qui est difficilement explicable, mais que l’on observe en ce moment. » Et sans doute déjà l’hiver dernier, puisque « l’épidémie de grippe avait pris fin au moment de l’arrivée du Covid-19 », rappelle le virologue. Cette interférence virale n’est pas la seule réponse. Aussi, « les mesures barrières y sont évidemment pour beaucoup », souligne Vincent Enouf. Car, depuis le début de l’épidémie de « Pas de circulation active des virus grippaux » en France A ce jour en France, on recense « seuls sept [cas de] virus grippaux détectés en milieu hospitalier dans des régions différentes », indique Santé publique France. Son dernier bulletin épidémiologique relève qu’il n’y a « pas de circulation active des virus grippaux identifiée ». Idem du côté du réseau Sentinelles, qui enregistre, pour la première semaine de décembre, « une activité faible des diarrhées aiguës en France métropolitaine. » Le gouvernement incite les Français à se protéger lors des fêtes. V. Wartner/20 Minutes (illustration) N. Messyasz/Sipa L’absence de maladies virales est due en partie au respect des gestes barrières. Covid-19, les Français se sont massivement convertis aux gestes barrières. Désormais, le lavage des mains après le passage aux toilettes est un réflexe adopté par 94% des Français, selon notre premier baromètre sur les Français et le Covid-19, publié fin novembre. Et, il y a un an à peine, le masque, c’était plutôt dans un épisode de Grey’s Anatomy. « Déjà, la population mondiale a une immunité de groupe face aux virus grippaux, reprend le spécialiste. Aujourd’hui, la combinaison de cette immunité avec le respect des gestes barrières fait que la diffusion des virus respiratoires et autres pathogènes est très limitée. C’est pour cela qu’il serait bon de garder ces habitudes, même quand on sera débarrassés du Covid-19. » Anissa Boumediene L’exécutif mise désormais sur la responsabilité individuelle Après avoir déconfiné le pays mardi, malgré des objectifs non atteints en matière de cas de Covid-19, le gouvernement insiste désormais sur la responsabilité individuelle. Mercredi, le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, a incité les Français à se protéger lors des fêtes. « Si vous passez le réveillon de Noël avec des personnes extérieures à votre foyer habituel, les gestes barrières doivent être respectés. Cela implique le port du masque. » « Il y a un équilibre compliqué à trouver entre restrictions et responsabilité individuelle dans la sphère privée », estime le député Modem Erwan Balanant. S’il juge « très positif que le gouvernement fasse confiance aux Français », le parlementaire s’inquiète d’un possible « effet Thanksgiving ». Au Canada, les cas ont bondi après cette fête traditionnelle célébrée le 12 octobre. Il faudra attendre janvier pour voir si les rassemblements de Noël ont causé une flambée des cas de Covid-19. « On s’attend à un impact, c’est certain, a expliqué mardi le ministre de la Santé, Olivier Véran, sur Europe 1. De quelle ampleur ? C’est difficile à estimer, car rien n’est encore joué. » Laure Cometti 6 Jeudi 17 décembre 2020 Les politiques peu enclins à donner l’exemple Vaccination Joe Biden, Barack Obama, Bill Clinton, la reine Elisabeth II, PedroSanchez… Ces leadeurs politiques ont en commun d’avoir accepté de se faire vacciner contre le Covid-19. En France, le débat s’empare peu à peu de la classe politique française, alors que le Premier ministre, Jean Castex, a dévoilé mercredi que les premières vaccinations pourraient avoir lieu « dès la dernière semaine de décembre ». Les politiques français sont peu nombreux à avoir fait part de leur souhait d’être vaccinés « pour l’exemple ». « Je le ferai au moment où ça a du sens », a répondu Emmanuel Macron lors de son interview sur Brut. « Même le président évacue la question », commente Philippe Moreau Chevrolet, auteur de la BD Le Président (éd. des Arènes). Or « une bataille de communication sanitaire se gagne sur les indécis, qui se demandent s’ils peuvent faire confiance au vaccin, poursuit le communicant. Le fait de voir un leadeur politique qui se fait vacciner devant les caméras, ça permet de calmer les inquiétudes. » Lucie Brasnnru secondes Hausse du smic de 0,99%, soit 15  € de plus par mois. Le smic sera augmenté de 0,99% au 1er janvier pour atteindre 1 554,58  € brut par mois, soit une hausse de 15  € , selon le décret adopté en Conseil des ministres mercredi. Cécile Bourgeon, mère de Fiona, condamnée à vingt ans de prison. A l’issue d’un nouveau procès en appel, la cour d’assises du Rhône a condamné mercredi Cécile Bourgeon, la mère de Fiona, morte en 2013, à vingt ans de réclusion criminelle, et son ex-compagnon Berkane Makhlouf à dix-huit ans. Ils étaient accusés d’avoir porté des coups fatals à l’enfant et d’avoir dissimulé son corps. Des religieux pour l’interdiction des « thérapies de conversion ». Plus de 300 dignitaires religieux de 35 pays ont appelé mercredi à interdire les « thérapies de conversion ». Souvent pratiquées au nom de la foi, elles prétendent transformer l’orientation sexuelle ou l’identité de genre de quelqu’un.
Brice Portolano J’ANALYSE LES CONSOM- MATIONS POUR MIEUX MAÎTRISER L’ÉNERGIE. ON A TOUT À Y GAGNER. Marina est Data Scientist à Nanterre (92). Marina consolide les données des compteurs Linky pour mieux maîtriser les consommations d’électricité. Avec Marina, Enedis permet à chaque client de faire un geste pour la planète. C’est ça, le service public de la transition écologique dans les territoires. Retrouvez-nous sur www.enedis.fr L’énergie est notre avenir, économisons-la !



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :