20 Minutes France n°3593 16 déc 2020
20 Minutes France n°3593 16 déc 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3593 de 16 déc 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 4 Mo

  • Dans ce numéro : convention citoyenne, vert à moitié plein.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
E. Petit/20 Minutes ACTUALITÉ ##JEV#91-67-https://tinyurl.com/y7ymmj5c##JEV# Sophie Spatz, 48 ans, lors de son entretien dans les locaux de 20 Minutes, vendredi, à Paris. « Je n’ai peur de personne » Exclusif Sophie Spatz, qui a déposé plainte pour viol à l’encontre de Gérald Darmanin, se confie à « 20 Minutes » Les faits remontent au printemps 2009. Mais, encore aujourd’hui, la voix de Sophie Spatz se brise quand elle se met à raconter cette soirée passée avec Gérald Darmanin. « J’étais anéantie… Je n’avais pas le choix. » Les phrases ne sont pas pudiques sans raison. C’est le seul moyen qu’a trouvé cette femme, aujourd’hui âgée de 48 ans, pour évoquer le viol dont elle assure avoir été victime de la part de l’actuel ministre de l’Intérieur. « C’est dur d’en parler », souffle-t-elle. Pourtant, elle indique, dans un entretien qu’elle a accordé vendredi à 20 Minutes, qu’elle n’est pas près de renoncer à son combat  : « Je n’ai peur de personne. » Gérald Darmanin a été entendu lundi, par les juges Mylène Huguet et Dimitri Dureux. Le ministre a été auditionné en tant que témoin assisté, un statut intermédiaire entre celui de simple témoin et celui de mis en examen. « C’est la démonstration qu’il n’y a pas, dans l’esprit des juges, d’indice démontrant l’existence d’une quelconque infraction », veut croire Mathias Chichportich, son avocat. Selon nos informations, Sophie Spatz a été interrogée par Mylène Huguet fin octobre. Condamnée à l’époque de sa rencontre avec Gérald Darmanin pour une affaire de chantage et d’appels malveillants, elle cherche à obtenir un procès en révision. Adhérente UMP, elle se rend alors au siège du parti, où elle rencontre celui qui n’est alors que chargé de mission et à qui elle demande des conseils. D’après son récit, Gérald Darmanin lui promet d’intervenir. Quelques jours plus tard, il lui propose un dîner. La soirée se poursuit dans un club libertin, puis dans un hôtel parisien, où ils ont une relation sexuelle. « Il m’a dit  : « Je vais vous aider, mais moi aussi il va falloir m’aider, raconte-t-elle aujourd’hui. J’avais compris. Il avait ma vie entre ses mains. » « [Gérald Darmanin] exerçait sur moi une forme de contrainte psychologique. » Entendu une première fois par la police le 12 février 2018, Gérald Darmanin assure que c’est Sophie Spatz qui a pris les devants. Agé de 26 ans à l’époque, il explique avoir été « impressionné », mais aussi « sensible » à ses charmes. Il lâche aussi que Sophie Spatz aurait pu s’enfuir à plusieurs reprises si elle s’était sentie réellement menacée. Ce soir-là, une fois à l’hôtel,elle a en effet indiqué à Gérald Darmanin qu’elle souhaitait prendre un bain, mais qu’elle avait besoin de produits de toilette. L’actuel ministre est alors ressorti pour aller lui en chercher chez sa mère, qui habitait « à dix minutes de marche » de là. A son retour, Sophie Spatz était toujours dans la baignoire. « J’ai essayé de partir, mais je n’ai pas réussi, rétorque-t-elle aujourd’hui. Il exerçait sur moi une forme de contrainte psychologique. » Sophie Spatz a attendu 2017 pour porter plainte pour viol. « J’étais dans le cas de beaucoup de gens, confie celle qui assume son passé d’escortgirl. Je pensais qu’il fallait être violentée. Aujourd’hui, je peux utiliser le mot de viol. A l’époque des faits, je n’étais pas capable de poser ce mot-là. » C’est sans doute dans cette prise de conscience qu’il faut aujourd’hui chercher les raisons de sa ténacité. Frappée de deux classements sans suite, notamment car elle ne s’était pas présentée à sa première convocation, sa plainte a ensuite fait l’objet d’un non-lieu, « les auditions n’ayant pas permis d’établir l’absence de consentement » de la plaignante. Mais, en juin, la chambre de l’instruction a ordonné la réouverture de l’enquête, estimant que des « investigations complémentaires » sont nécessaires. « J’irai devant toutes les juridictions s’il le faut. » « Pierre-Olivier Sur [l’un des avocats de Gérald Darmanin] estime que je m’acharne sur son client, poursuit Sophie Spatz. Je veux le rassurer  : je ne suis pas en dessous des autres. Et oui, j’irai devant toutes les juridictions s’il le faut. » A commencer par le cabinet des juges, s’ils ordonnent une confrontation. « C’est très difficile de m’imaginer de nouveau en la présence de Gérald Darmanin. Mais, bien sûr, je m’y soumettrai. » Vincent Vantighem 6 Mercredi 16 décembre 2020 Nouveau départ parmi les fidèles de trump Etats-Unis Il a échappé au limogeage annoncé sur Twitter. Lundi, Donald Trump a annoncé le départ à venir de son ministre de la Justice, Bill Barr. Fidèle du président américain, Barr a refusé de le suivre dans sa croisade postélectorale. L’annonce de son départ coïncide avec la confirmation de la victoire de Joe Biden par les grands électeurs américains, qui la rend quasiment définitive. Le démocrate a appelé l’Amérique à « tourner la page ». Il a dénoncé les « attaques sans précédent contre la démocratie » de son futur prédécesseur, Donald Trump. Ce dernier s’obstine à dénoncer des fraudes massives. Mais son camp n’a jamais réussi à apporter la moindre preuve pour étayer ces accusations, et les dizaines de recours en justice qu’il a présentés ont été quasiment tous rejetés. Le président républicain a plusieurs fois déploré l’inaction sur ce terrain de Bill Barr. Or ce dernier a isolé un peu plus Donald Trump en affirmant, début décembre, n’avoir constaté aucune « fraude à une échelle susceptible de changer le résultat de l’élection ».nnc 11u secondes Boko Haram revendique l’enlèvement de lycéens au Nigeria. Un homme se présentant comme Abubakar Shekau, chef historique de Boko Haram, a revendiqué mardi l’enlèvement de plusieurs centaines de lycéens dans le nord-ouest du Nigeria. Au moins 333 adolescents sont portés disparus depuis l’attaque de leur pensionnat, vendredi soir. Trente ans de réclusion requis contre Cécile Bourgeon. Le ministère public a requis mardi trente ans de réclusion contre Cécile Bourgeon, la mère de Fiona, morte en 2013 à l’âge de 5 ans, et son ex-compagnon Berkane Makhlouf lors d’un nouveau procès en appel devant les assises du Rhône. Verdict attendu ce mercredi. Fariba Adelkhah élue femme scientifique de l’année. L’anthropologue franco-iranienne Fariba Adelkhah, détenue en Iran, a reçu mardi le prix Irène-Joliot- Curie. Cette récompense salue en France l’œuvre des femmes dans les sciences et la technologie, a indiqué son comité de soutien.
On pourrait vous la vendre beaucoup plus cher, mais on veut rester la banque la moins chère. (1) OFFRE ULTIM METAL 9,90/mois (2) Des garanties et service premium. Retraits, paiements, virements gratuits et illimités (3) partout dans le monde. La banque qu'on a envie de recommander. (1) Classée Banque la moins chère en 2020. Source Le Monde/MeilleureBanque.com - Décembre 2019. Détail des profils, des études tarifaires et de leur sources depuis 2009 disponible sur boursorama-banque.com. (2) Cotisation à une offre groupée de services. Voir détail de l’offre dans la brochure tarifaire. Tarifs sous réserve de changement de politique tarifaire effectué conformément aux Conditions Générales Boursorama Banque. Délivrance sous réserve d’acceptation par Boursorama Banque. (3) Paiements et retraits illimités dans la limites des plafonds disponibles. Boursorama – Société Anonyme au capital de 41 308 483,20 € – RCS Nanterre 351 058 151 – TVA 69 351 058 151 – 44 rue Traversière 92100 Boulogne-Billancourt.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :