20 Minutes France n°3586 3 déc 2020
20 Minutes France n°3586 3 déc 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3586 de 3 déc 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 2,3 Mo

  • Dans ce numéro : centrales nucléaires, une plongée dans l'après.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
CULTURE Musique Le nouvel album de Claudio Capéo, qui reprend des chansons italiennes, sort vendredi VOTRE SOIRÉE TÉLÉ LU minutes CANAL+ france 2 france 3 france 5 arts cu 1ND TMC TFX 14 Jeudi 3 décembre 2020 « J’ai pris mon pied à chanter en italien » C’est un projet empreint de nostalgie. Pour son nouvel album, qui sort vendredi, Claudio Capéo a plongé dans ses souvenirs et fouillé dans la liste des chansons italiennes qui ont rythmé ses plus jeunes années. Sur Penso a te, il reprend des standards tels que Come Prima, Caruso, Il mio rifugio ou Senza una donna, et y ajoute deux titres inédits. C’est la nostalgie qui vous a guidé dans la conception de Penso a te ? J’ai des parents immigrés italiens qui ont débarqué en France dans les années 1960-1970. J’ai toujours été bercé par la culture italienne, par la pasta, les grands repas avec, toujours en fond sonore, ces grandes chansons. C’est toute mon enfance, ça m’a toujours fait du bien. Cet album, c’est un retour aux origines et un petit cadeau pour mes parents. Diego Di Guardo Claudio Capéo à Florence (Italie), où il a enregistré son album Penso a te. Au-delà de la langue, chanter en italien, c’est très différent de chanter en français ? Même si la musique, les notes sont les mêmes, au niveau des intonations, de l’ouverture de la bouche, j’ai l’impression qu’il y a plus d’émotion qui passe dans ma voix. J’ai envie de dire que je me suis senti un petit peu plus à l’aise en italien. Pour cet album, j’ai passé deux mois en Italie, cet été, pour replonger dans la culture et aussi tout ce qui est grammaire et orthographe. Je voulais faire ce disque sans mentir. Il fallait vraiment que je comprenne ce que je raconte dans les chansons. J’ai pris mon pied à chanter en italien, en Italie, avec des Italiens. Vous seriez presque prêt pour le Festival de Sanremo, le rendezvous phare de la chanson italienne… Sono pronto ! Oui, je suis prêt ! [Il rit] Ecoutez, on croise les doigts. On aurait bien aimé avec Gianna [Nannini], parce que je fais un duo avec elle dans l’album. C’est une rockeuse, une grande star en Italie, un peu leur équivalent de Johnny. Sa chanson I Maschi avait été un gros succès en France [n°2 du Top 50 en 1988]. Elle nous a fait le plaisir et l’honneur de venir chanter sur l’un des morceaux, que j’ai écrit avec elle et qui s’appelle Ciao mia bella. C’est un inédit, on en est très fiers. Vous aimeriez percer sur le marché italien ? Pourquoi pas. En tout cas, je serai ravi d’y retourner pour voir ma famille, déjà, et puis aussi pour faire des concerts, m’y promener. Quand j’étais petit, j’allais toujours dans le Molise chez mon père et en Sicile chez ma mère. Je n’ai jamais vu autre chose de l’Italie – à part Florence pour cet album. Il y a peut-être un marché à prendre. Après, je n’aime pas parler de marché, parce qu’on fait de la musique pour le plaisir, on n’est pas des hommes d’affaires. Mais j’aimerais voir comment ça se passe là-bas. S’il ne fallait garder qu’une chanson italienne, ce serait laquelle ? Celle que vous préférez par-dessus tout ? Oh la la. S’il n’en fallait qu’une seule, je dirais Via con me, de Paolo Conte. Parce qu’elle me fait du bien. Propos recueillis par Fabien Randanne aime la rerererediffusion de la trilogie « Le Seigneur des anneaux » sur TFX. Ce n’est jamais trop 21 h 05 Série BALTHAZAR « L’enfant ». Saison 3 (6/8). Avec Tomer Sisley. Hélène et Balthazar tentent de protéger un enfant, rescapé du massacre de sa famille et poursuivi par le tueur qui cherche à terminer son travail. 20 h 55 NO MAN’S LAND Saison 1 (2 épisodes). Paris, des années avant le chaos syrien. Antoine, étudiant, vit en colocation avec sa sœur Anna. Elle tombe amoureuse d’un réfugié. 21 h 05Magazine ENVOYÉ SPÉCIAL « Le magasin des fermiers heureux. Les travailleurs de l’ombre. Messages d’espoir ». Un magazine qui revient sur les points forts de l’actualité pour les décrypter et en révéler le sens profond. 20 h 40 TOUCHE PAS À MON POSTE Divertissement. Présenté par Cyril Hanouna. L’univers de la télévision est au cœur de ce programme émaillé de chroniques, jeux... 21 h 05 Film L’OMBRE D’EMILY De Paul Feig (2018). Avec Anna Kendrick. Une blogueuse, mère de famille sans histoire, tente d’en apprendre plus sur sa meilleure amie, une femme mystérieuse qui a disparu en lui laissant son fils. 21 h 05 MYLÈNE FARMER, SANS CONTREFAÇON Documentaire. 22 h 50 MYLÈNE FARMER AU STADE DE FRANCE Concert. 21 h 05 Série L’ALIÉNISTE  : L’ANGE DES TÉNÈBRES Saison 2 (2 épisodes). Colleen reconnait Libby sur les photos de malfrats et avoue que la jeune femme fréquente la bande de Goo Goo Knox. 21 h 15 LE MAÎTRE D’ÉCOLE Comédie de Claude Berri (1981). Avec Coluche, Josiane Balasko, Jacques Debary et Roland Giraud. 20 h 50 Docu TERRES EXTRÊMES « Japon ». De Frédérique Mergey. Pour se protéger des menaces liées à l’eau, la population japonaise, prise en tenaille entre mer et montagne, a engagé un bras de fer avec la nature. 21 h 05 LE SEIGNEUR DES ANNEAUX  : LA COMMUNAUTÉ DE L’ANNEAU Film fantastique de Peter Jackson (2001). Avec Elijah Wood. 21 h 05 Série 9-1-1  : LONE STAR Saison 1 (2 épisodes). (2020). L’équipe est confrontée à une fête qui a mal tourné, ainsi qu’à une intervention risquée pour venir en aide à un père et son fils bloqués dans une cavité souterraine. 21 h 05 HÉRITAGES Magazine (2020). Plongée au cœur de l’univers de la mode à travers l’histoire d’une famille dont la vie a commencé dans le luxe et s’est terminée dans le sang.
SPORTS Il a l’art de Marqui au bon moment Football Le PSG est allé chercher une belle victoire (1-3) à Old Trafford, mercredi, en Ligue des champions Paris a arraché une victoire importantissime (1-3) contre Manchester United, mercredi soir, au terme d’un match au scénario complètement dingue. V Un PSG à deux visages. A force de prestations insipides ces dernières semaines, on avait fini par se demander si le PSG avait perdu son mojo. Le premier quart d’heure face à Manchester est venu nous rassurer  : oui, Paris sait toujours jouer au ballon. L’espace d’un instant, les hommes de Tuchel ont rectifié les errements du passé en jouant simple, avec un bloc haut et en exerçant un pressing constant et efficace. Le tout récompensé par l’ouverture du score de Neymar, d’un tir croisé tendu du droit (6 e). Problème, ce gros coup de mieux n’aura duré que vingt minutes à tout casser et les Parisiens se sont fait punir par un but contre leur camp signé Danilo, après un tir contré de Rashford. V La loi 12 revisitée. Loin de nous l’idée de jouer les « ouin-ouin », mais il faut bien admettre que, quand Paris joue une grosse écurie européenne, l’arbitre a trop souvent tendance à flouer les Parisiens. Mercredi, Fred aurait dû être expulsé Une réforme de la Ligue des champions avec dix matchs de poule ? Comment satisfaire les grands clubs pour qu’ils rangent au placard leur idée de superligue jusqu’à la prochaine fois ? A chaque expiration des droits TV (c’est-à-dire tous les deux ans), c’est le grand dilemme de l’UEFA, qui a de plus en plus de mal à préserver l’intégrité de la Ligue des champions, déjà bien confiscatoire dans sa dernière mouture. Le « modèle suisse » Selon The Times, le quotidien britannique, toujours bien informé sur les questions des gouvernances, l’instance aurait retenu un modèle de réforme prioritaire parmi toutes les propositions ambitieuses mises sur la place. Il s’agirait du « modèle suisse », qui permet en gros de changer sans rien O. Scarff cent fois après son coup de boule sur Paredes (22 e), mais après appel à la VAR, M. Orsato décidait d’adapter la règle 12 à sa guise et de ne sortir qu’un jaune. Et comme il était sur sa lancée, il a préféré mettre une biscotte à Paredes quelques minutes plus tard. Son tort ? De s’être fait écraser la godasse par… Fred. Hasard ou coïncidence, c’est après ce long moment de flottement que ManU a égalisé. V Marqui sanctifié. Le PSG a un seul Dieu et celui-ci se nomme Marquinhos. Buteur héroïque contre changer. Suisse, quoi. Concrètement, il y aurait toujours 32 équipes qualifiées pour la compétition (ou 36, à voir), classées selon les mêmes modalités (quatre chapeaux), mais sans répartition dans des poules. Evidemment, tout le monde ne pourra pas s’affronter, mais chaque équipe sera assurée de disputer dix rencontres contre dix équipes différentes, au lieu de six aujourd’hui, face à trois adversaires. Ensuite ? Les huit premiers de ce minichampionnat recevraient les équipes classées de la 8 e à la 16 e place en 8 e de finale, la suite de la compétition se déroulant selon les mêmes modalités que l’édition actuelle. Les équipes classées de la 17 e à la 24 e position (l’équivalent des troisièmes de poule) iraient en Ligue Europa. Julien Laloye A. Isakovic/AFP l’Atalanta lors du dernier Final 8 à Lisbonne, c’est à nouveau le Brésilien qui est venu offrir au PSG une victoire aux allures de petit miracle, mais synonyme surtout d’immense soulagement. Sous l’eau la moitié du match, Paris aurait pu sombrer cent fois face aux assauts répétés des Mancuniens, mais cette fois-ci la chance a tourné, Neymar terminant le travail pour assurer la victoire (1-3, 92 e). A deux doigts de l’élimination, les Parisiens sortent finalement de cette soirée de dingue en étant premiers du groupe H. Le foot, quoi. Aymeric Le GallnnCu secondes Mea rir 1..- [..eg « Schumi » fils en F1. L’Allemand Mick Schumacher, fils du septuple champion du monde Michael Schumacher, fera ses débuts comme titulaire en Formule 1 en 2021, chez Haas, a annoncé l’écurie américaine mercredi. Pour se préparer, le pilote de 21 ans participera aux essais libres du Grand Prix d’Abou Dhabi, le 11 décembre. 15 Jeudi 3 décembre 2020 Encore phénoménal de combativité, l’exemplaire capitaine parisien, Marquinhos, a offert la victoire aux siens. Clap de fin pour Rennes Dans le groupe E, l’apprentissage de la Ligue des champions semble bien plus difficile que prévu pour le Stade Rennais. Déjà éliminés de la compétition avant d’affronter Krasnodar, mercredi, les hommes de Julien Stéphan sont revenus de Russie avec une défaite (1-0) dans l’escarcelle. Un revers qui prive les Rennais, bons derniers de leur poule avec un seul point, d’une place en Ligue Europa. Romain Grosjean est sorti de l’hôpital. « J’ai vu la mort de trop près. Tu ne peux pas vivre ça et être le même homme », a confié, mercredi, Romain Grosjean. Le pilote de F1 français est sorti de l’hôpital avec des brûlures aux mains, une entorse à la cheville gauche et des hématomes du même côté du corps, après son l’effroyable accident au départ du Grand Prix de Bahreïn, dimanche. Dalin toujours en tête. Mercredi, au lendemain du sauvetage de Kevin Escoffier, les concurrents du Vendée Globe, encore fortement marqués par le terrible accident de leur compère, sont toujours emmenés par Charlie Dalin. Et le leadeur s’est trouvé un nouveau dauphin, avec Louis Burton.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :