20 Minutes France n°3583 26 nov 2020
20 Minutes France n°3583 26 nov 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3583 de 26 nov 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 2,7 Mo

  • Dans ce numéro : spécial Diego Maradona.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
SPORTS Diego, le soleil de Mexico 86 Hommage Le divin Maradona, parti mercredi rejoindre les cieux, avait porté l’Argentine vers le sacre mondial au Mexique Ceux qui ont vu le phénomène régner sur l’empire aztèque en 1986 sont formels  : tout en haut il y a Maradona, décédé mercredi à l’âge de 60 ans d’un arrêt cardiaque. Et loin derrière, tous les autres. Personne n’a jamais dominé une Coupe du monde comme l’a fait Maradona au Mexique, même si la formule lancée comme une canonnade un peu vaniteuse fait sourire Dominique Le Glou, témoin de la folie autour del Pibe de Oro cet été-là. « Bien sûr, tout le monde n’en avait que pour lui, se souvient celui qui commentait la compétition pour Antenne 2. C’était un jongleur, un artiste, avec un côté people inédit dans le foot, mais le débat sur « le plus grand footballeur de tous les temps » ne vaut pas grand-chose. Au Mexique, quand je discutais avec ceux qui avaient couvert les Coupes du monde précédentes, ils me répondaient qu’il n’y avait pas meilleur que Pelé ! » Le Brésilien a été champion du monde à trois reprises, et on ne réglera pas la question un jour de deuil, mais le Maradona de 1986, quand même. Passons sur les chiffres (cinq buts et cinq passes décisives), qui ne disent rien de l’ouragan. « Ce mois de juin au Mexique, c’est le seul moment dans sa carrière où il a donné le meilleur de ce qu’il pouvait donner, confirme Alexandre Juillard, auteur de la seule biographie en français sur Maradona. Les gens qui A Buenos Aires, les Argentins étaient inconsolables mercredi. Razlikli/Sipa A. Pagni/AFP sont proches de lui ont souvent raconté qu’en raison de ses problèmes multiples et de toutes ses addictions, il a très rarement été au maximum de ses possibilités dans sa carrière. Au Mexique, il a été au top, parce qu’il avait effectué une préparation de mutant et que les conditions en altitude l’avantageaient. Physiquement, il volait ». La nostalgie de sa disparition invite à l’exagération, mais il faut se rappeler l’Albiceleste de l’époque. Une équipe en lambeaux et un entraîneur honni par tout un pays, dont le président argentin lui-même a demandé la tête à quelques semaines de la Coupe du monde. « Il a été champion du monde avec des joueurs moyens autour de lui, c’était une des équipes les plus faibles de l’histoire de la sélection argentine, plaide Angel Marcos, l’ancien entraîneur de Lorient. Et Maradona l’a amenée au pinacle à lui tout seul. » L’immense Valdano et le Nantais Burruchaga, auteur du but vainqueur en finale sur une ouverture en or de « Diego », n’en prendront pas ombrage. Maradona n’aurait pas été la moitié de son mythe, évidemment, sans ce quart de finale contre l’Angleterre. Le souvenir de la guerre des Malouines enflamme encore les esprits, et l’attente est énorme, y compris chez les Mexicains. Faut-il encore raconter la suite, ce but de la main que n’a pas vu l’arbitre tunisien, et puis cette œuvre d’art absolue, ce slalom éperdu jusqu’à la chambre à coucher de la reine à Buckingham. L’ange et le démon, le plus grand génie du jeu et le petit loubard des bas-fonds de Buenos Aires, deux Maradona qui se défient, et qui brillent sous le ciel de Mexico. Julien Laloye « Aujourd’hui, le football est mort » Mercredi, en Argentine, ce n’est pas un cœur – celui de Diego Armando Maradona – qui s’est arrêté, mais bien 45 millions. Dans la foulée du décès de la légende, le gouvernement a décrété illico presto trois jours de deuil national. Au bout du fil, à Rosario, l’ancien Nantais Mauro Cetto nous donne le pouls du pays, à chaud  : « On parle de ça partout à la radio, à la télé. Le pays est sous le choc, il va être en deuil pendant plusieurs jours. » La nouvelle a été d’autant plus violente à encaisser que les dernières annonces, après l’opération que Maradona avait subie courant novembre, étaient plutôt bonnes. « Diego Maradona a emmené cette équipe au pinacle tout seul. » Angel Marcos Depuis Buenos Aires, Pata, un supporteur de River Plate, l’ennemi juré de Boca Juniors où Maradona a son trône réservé dans les gradins de la Bombonera, a lui aussi du mal à trouver ses mots. « J’ai du mal à croire qu’on est vraiment en train de parler de ça en fait. J’ai l’impression que tout ça c’est des conneries, que je vais me réveiller de ce cauchemar. Mais non… Diego ne représentait pas le football, il était le football. Et aujourd’hui pour nous le football est mort… Maradona nous a tellement habitués aux miracles qu’ils ont voulu y croire jusqu’au bout. Mais cette fois-ci Diego a bien dit « basta » et ça fait très mal. » Aymeric Le Gall J.-F. Monier/AFP 14 Jeudi 26 novembre 2020 La carte des Jeux se dessine Paris 2024 La nouvelle carte des sites olympiques a été finalisée mercredi par les organisateurs des JO- 2024 de Paris, a annoncé mercredi Tony Estanguet, le président du comité d’organisation. Il reste encore un peu plus de trois semaines avant que cette nouvelle carte des sites, finalisée à l’issue d’un bureau exécutif mercredi, ne soit définitivement validée lors du conseil d’administration de Paris-2024 le 17 décembre. Les grandes lignes de cette nouvelle mouture avaient déjà été annoncées fin septembre, avec notamment le départ de la natation et du volley-ball de la Seine-Saint-Denis, pour atterrir respectivement à La Défense Arena et au Parc des expositions de la Porte de Versailles. Ces deux suppressions de sites temporaires s’accompagnent de celle du stade Jean-Bouin, qui finalement n’accueillera aucune épreuve, et de celle d’un stade devant accueillir le football. Principal changement  : le transfert du handball, prévu initialement au Parc des expositions, qui ira finalement à Lille au stade Pierre-Mauroy. La gymnastique et le basket ont été aussi scindés en deux. La salle de Bercy accueillera, elle, les phases finales du basket, ainsi que la gymnastique artistique et le trampoline.nnru secondes Ruyant touché par une avarie. Victime d’une sérieuse avarie sur son voilier LinkedOut, Thomas Ruyant, deuxième du Vendée Globe, a dû s’arrêter dans la nuit de mardi à mercredi avant de reprendre la course, perdant du terrain sur le leadeur Charlie Dalin (Apivia). Désormais pointé à 70,1 milles nautiques (130 km) de Dalin, Ruyant sera privé de son foil babord, un appendice permettant au bateau de voler au-dessus de l’eau, durant le reste de la course. Le Dakar de retour en Arabie saoudite en 2021. Les organisateurs du Dakar-2021 ont révélé mercredi le parcours de la 43 e édition du célèbre rallye-raid. La course de plus de 7500 km est de retour en Arabie saoudite dans une formule qui se veut « plus technique, mais aussi plus sûre ».
SPORTS Galtier n’a pas loupé le coach Football L’ancien manageur des Verts a encore passé un cap à Lille, avec qui il affronte le Milan AC, ce jeudi (19 h), en Ligue Europa A l’écouter, Christophe Galtier n’est pas homme à s’endormir sur les compliments. « Pas le style de la maison », prévenait-il après avoir vu son équipe battre Lorient (4-0), dimanche. Pourtant, ils tombent comme à Gravelotte. L’hommage le plus touchant, signé Bernard Caïazzo, son ancien président à Saint-Etienne  : « Dans le milieu du foot, il y a des tordus, il y a des salopards, mais il y a aussi des gens qui prouvent que ça vaut la peine d’être dans ce milieu. C’est le cas de Christophe. C’est vraiment quelqu’un de fiable et de bienveillant. Heureusement qu’il y a des gens comme ça dans le foot. » Un entraîneur du genre à demander la bénédiction d’Alain Perrin, avant d’accepter de prendre sa relève à Sainté. Du genre à payer le restau à un groupe de supporteurs stéphanois dépités par le report d’un match au dernier moment. VOTRE SOIRÉE TÉLÉ i n Du genre, encore, à verser sa prime de maintien aux petites mains de l’ASSE en fin de saison. La personnalité chaleureuse de Galtier en a séduit plus d’un. Alain Perrin a collaboré pendant cinq ans avec lui, des Emirats à Saint- Etienne, en passant par Sochaux et l’OL. « Christophe avait ce côté convivial et ouvert qui permet d’établir un bon relationnel avec les joueurs, rapporte le désormais consultant pour Téléfoot. C’est lui qui cimentait le groupe derrière notre duo. » Galtier a néanmoins mis du temps à se convaincre qu’il avait envie d’être n°1.france 2 france 3 artp c LAID REX/Sipa CANAL+ france 5 15 Jeudi 26 novembre 2020 ##JEV#171-52-https://tinyurl.com/y6n6s7xz##JEV# Beaucoup louent le Losc de Christophe Galtier, qui croule sous les compliments. Suivront sept ans merveilleux. Les plus beaux depuis l’époque Manufrance. Un trophée, la Coupe de la Ligue 2013, que le club attendait depuis 1981, et quatre qualifications européennes successives. D’abord capable de tout gérer à Saint- Etienne, il se montre aujourd’hui très à l’aise à bord de la F1 lilloise conduite par Gérard Lopez et Luis Campos. Comme presque tous nos interlocuteurs, Alain Perrin a envoyé un texto de félicitations à son ancien adjoint lors de la victoire (0-3) de Lille à Milan, il y a quinze jours. Le retour à Pierre- Mauroy, ce jeudi (19 h), peut entériner l’idée de la consécration. Sous contrat jusqu’en 2022, l’entraîneur lillois sait qu’il a une cote d’enfer sur le marché. Il y a le serpent de mer marseillais, bien sûr, mais on voit mal ce que gagnerait Galtier à plonger dans ce bourbier. Quant au projet lyonnais, est-il aujourd’hui plus kiffant que le projet lillois ? En fait, l’intéressé semble rêver de Liverpool, le club qu’il a choisi pour sa semaine d’étude à l’étranger lorsqu’il a passé le diplôme d’entraîneur. Alain Perrin, lui, croit savoir que Galtier a déjà eu deux ou trois appels du pied de l’Italie, et qu’un grand club de Serie A ne le laisserait pas indifférent. Avant d’évoquer une piste plus couillue  : « Si Deschamps s’en va, je pense que c’est un candidat sérieux à l’équipe de France après la Coupe du monde 2022. » Julien Laloye aime les airs des Beatles par le pianiste Brad Mehldau à la Philharmonie de Paris (Mezzo) 21 h 05 Série BALTHAZAR « Un autre monde ». Saison 3 (5/8). Au cours d’une enquête sur une médium assassinée, Balthazar se réveille un matin marié à Lise, père de deux enfants et médecin légiste ordinaire. 20 h 55 NO MAN’S LAND Saison 1 (2 épisodes). Antoine Habert, dont la sœur est morte dans un attentat terroriste quelques années plus tôt, croit la voir dans un reportage. 21 h 05 Magazine VOUS AVEZ LA PAROLE L’émission politique de la chaîne donne la parole aux citoyens. Seul objectif  : favoriser le débat. Une quinzaine de personnalités décryptent ensemble l’actualité française et internationale. 21 h 19 LA FOLLE HISTOIRE DE MAX ET LÉON Comédie (2016). Avec Grégoire Ludig, David Marsais et Bernard Farcy. L’entraîneur lillois sait qu’il a une cote d’enfer sur le marché. 21 h 05 Film GONE GIRL De David Fincher (2014). Avec Ben Affleck. Une femme disparaît le jour de son 5 e anniversaire de mariage. Suspecté par la police, le mari mène son enquête et découvre la part d’ombre de son épouse. 21 h 05 JASON BOURNE, L’HÉRITAGE Film d’action de Tony Gilroy (2012). Avec Jeremy Renner, Edward Norton et Rachel Weisz. 21 h 05 Série L’ALIÉNISTE  : L’ANGE DES TÉNÈBRES Saison 2 (2 épisodes). Sara découvre que l’infirmière en chef maltraite les patientes et les infirmières. L’une d’elles, Libby, accepte pourtant de parler à Sara. 21 h 15 BIS Comédie de Dominique Farrugia (2015). Avec Franck Dubosc. Amis depuis l’adolescence, un playboy et un médecin sont renvoyés en 1986. 20 h 50 Docu LES SECRETS ENFOUIS D’HERCULANUM De Bella Falk. Des rouleaux manuscrits pourraient livrer de précieuses informations sur le quotidien des Romains du I er siècle avant J-C. 21 h 05 POWER RANGERS Film fantastique de Dean Israelite (2017). Avec Naomi Scott, Becky G, Ludi Lin et Elizabeth Banks. 21 h 05 Série 9-1-1  : LONE STAR Saison 1 (2 épisodes). Alors qu’il suit un traitement en chimiothérapie, Owen veut malgré tout prouver à ses supérieurs qu’il est apte au travail, tandis que Michelle fait de grandes avancées dans l’enquête sur sa sœur. 21 h 05 HÉRITAGES « Le baiser de la mort ». Magazine. Présenté par Jean-Marc Morandini. Thérèse est une octogénaire, veuve et sans enfants qui vit à Bordeaux.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :