20 Minutes France n°3582 25 nov 2020
20 Minutes France n°3582 25 nov 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3582 de 25 nov 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 2,4 Mo

  • Dans ce numéro : coronavirus, un peu d'air...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
ACTUALITÉ Mobilisés pour leur santé Exclusif Une enquête YouGov pour « 20 Minutes » et « Doctissimo » fait le point sur le comportement des Français vis-à-vis du Covid-19 Depuis huit mois, les Français sont plongés dans une crise sanitaire sans précédent et une actualité anxiogène. Qu’ont-ils appris sur le coronavirus ? Ont-ils adopté les gestes barrières ? Respectent-ils le confinement et en souffrent-ils ? Ces questions ont été abordées par ce premier baromètre de la santé YouGov* pour 20 Minutes et Doctissimo. V Une bonne connaissance de la maladie. Les personnes interrogées sont incollables ou presque sur le Covid-19. Seules 3% d’entre elles jugent mauvais leur niveau de connaissance sur les moyens de se protéger de la maladie. « Globalement, les Français, quelle que soit leur tranche d’âge, la connaissent bien », synthétise Gérald Kierzek, urgentiste et directeur médical de Doctissimo. En Le texte obtient le feu vert de l’Assemblée « Sécurité globale » Un feu vert malgré les critiques. La proposition de loi sur la « sécurité globale » a été adoptée mardi à l’Assemblée, après des débats tendus. Ce texte comporte des dispositions sur la police municipale, la sécurité privée et l’usage par les forces de l’ordre des outils de vidéosurveillance ainsi que les caméras piéton et les drones. L’article 24 a cristallisé les tensions. Il vise à pénaliser d’un an de prison et de 45 000 € d’amende la diffusion de « l’image du visage ou tout autre élément d’identification » de membres des forces de l’ordre en intervention, quand elle porte « atteinte » à leur « intégrité physique ou psychique ». Après des jours de polémiques, il a été ajouté que ce futur délit ne peut porter « préjudice au droit d’informer » et que l’intention malveillante contre les forces de l’ordre doit être « manifeste ». Ce feu vert n’est toutefois pas définitif  : le texte va partir au Sénat, où il devrait être examiné en janvier, avant de revenir à l’Assemblée pour une éventuelle adoption.L.C. et T.L.G. N. Messyasz/Sipa pour « 20 Minutes » revanche, 19% des Français interrogés ont retardé ou annulé un rendez-vous médical par peur du Covid-19. « Les consignes ont pourtant été données sur ce deuxième confinement de ne pas sacrifier le suivi médical », regrette le médecin. V Des gestes barrières maîtrisés. Non seulement les Français maîtrisent les gestes barrières, mais ils les respectent. Que ce soit se laver les mains (94%), tousser dans le coude (85%) ou utiliser des mouchoirs à usage unique (88%), la majorité des répondants ont intégré les différentes mesures de précaution. « Même l’aération de son logement deux fois par jour, sur laquelle on a moins communiqué qu’en Allemagne, ils sont 83% à la connaître », salue Gérald Kierzek. V Un reconfinement respecté. Plus surprenant, 9 personnes sur 10 disent avoir respecté le deuxième confinement (92%) les deux premières semaines, et ne comptent pas relâcher leurs efforts jusqu’au 1er décembre (90%). Une nuance  : 30% du panel répondent avoir « plutôt » respecté les consignes. Par ailleurs, ce sondage montre que 93% des 18-24 ans et 90% des 25-34 ans évitent les rassemblements festifs. « Cela balaie les idées reçues et les discours culpabilisants », reprend l’urgentiste. V Des réticences face aux futurs vaccins. Si un vaccin était mis sur le marché, 34% iraient se faire vacciner le plus vite possible. Pour un quart des personnes interrogées, c’est un Olivier Faure court après le rassemblement de la gauche Présidentielle La gauche se met en ordre de bataille pour la présidentielle de 2022, mais chacun de son côté. Jean-Luc Mélenchon est candidat, les écologistes organiseront leur primaire avant septembre. Et au Parti socialiste ? « L’année 2021 doit être l’année d’un big bang pour la gauche et l’écologie », assure Olivier Faure à Le patron du PS veut organiser 500 rencontres avec des Français. F. Guillot/AFP 6 Mercredi 25 novembre 2020 Le lavage des mains est respecté par 94% des personnes interrogées. 20 Minutes. Le patron du PS veut « commencer à écrire le projet socialiste », en organisant « 500 rencontres avec des Français dans tout le pays ». « Il y aura une plateforme numérique pour qu’ils puissent faire leurs propositions », précise-t-il. Mais Olivier Faure est allé plus loin, mardi sur France Inter, en appelant à une transformation, et même un changement de nom, du Parti socialiste, « aujourd’hui mal compris ». Une « primaire des idées » Dans un deuxième temps, le député de Seine-et-Marne prévoit d’organiser une « primaire des idées » pour rassembler la gauche. « Après avoir affirmé notre projet, nous rencontrerons les autres forces qui recherchent sincèrement le rassemblement à gauche et chez les écologistes, indique-t-il à 20 Minutes. Il restera des sujets de désaccords. Eh bien, je suggère que nous appelions les Français à les trancher eux-mêmes. » Avec sa « primaire des idées », Olivier Faure dit vouloir éviter « le bal des ego ». Toutefois, il ne tranche pas la question du mode de désignation d’un éventuel candidat commun à gauche. Laure Cometti et Thibaut Le Gal non définitif, mais 28% répondent qu’ils n’iraient probablement pas, et 14% ne savent pas. Et, parmi ceux qui ont répondu qu’ils ne sauteraient pas sur ce vaccin, 36% envisagent de l’acheter dans un deuxième temps. La France est clivée sur la question de la vaccination. Les futurs vaccins contre le Covid-19 ne dérogent pas à cette tendance. Ainsi, pour 43% des personnes interrogées, le vaccin ne doit pas être obligatoire. Pour Gérald Kierzek, « l’enjeu majeur, ça va être sa sécurité ». Oihana Gabriel * Réalisé en ligne les 18 et 19 novembre sur 1 015 personnes représentatives de la population française âgée de 18 ans et plus. ru secondes Le ministre des PME visé par deux enquêtes judiciaires. Deux enquêtes ont été ouvertes à Paris et Lille à l’encontre d’Alain Griset pour soupçon d’abus de confiance. Un compte bancaire du ministre délégué chargé des PME a fait l’objet d’un signalement de la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique. Le confiseur Mars annonce 216 suppressions de postes. Mars Wrigley France, filiale du groupe Mars connu pour ses barres chocolatées et les M&M’s, a engagé un « projet de transformation » prévoyant la suppression de 216 postes, principalement dans les effectifs de vente, a-t-on appris mardi. Le sud-est de l’Inde se prépare à l’arrivée d’un cyclone. Les autorités indiennes ont annoncé des restrictions aux déplacements et ont mobilisé plus d’un millier de secouristes à l’approche d’un cyclone. Nivar devrait toucher les côtes du Sud-Est ce mercredi en tant que très forte tempête tropicale.
restaurant à emporter près de chez moi Waly-Fay Restaurant 6 Rue Godefroy Cavaignac, Paris C Vente à emporter Google Ensemble, continuons de soutenir les commerces de proximité. Pour votre santé, évitez de manger trop gras, trop sucré, trop salé. www.mangerbouger.fr



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :