20 Minutes France n°3580 20 nov 2020
20 Minutes France n°3580 20 nov 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3580 de 20 nov 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 2,4 Mo

  • Dans ce numéro : les jeunes à la une avec la nouvelle série de TF1.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
Jean-Philippe Baltel/MI2/TF1 CULTURE Ici tout commence relate les aventures des élèves de l’institut Auguste-Armand, une école de gastronomie. « Ici tout commence », cette cure de jouvence Feuilleton Le spin-off de « Demain nous appartient » a très vite su faire revenir les jeunes devant la télé Un « pari artistique et industriel ». Voilà les mots choisis par Anne Viau, directrice de la fiction française de TF1, au moment de la présentation d’Ici tout commence, sur la chaîne depuis le 2 novembre. La série dérivée de Demain nous appartient ambitionne de susciter la curiosité auprès d’un public jeune, en le faisant (re) venir devant le petit écran. Comment ? Tout d’abord avec un lieu, théâtre de toutes les intrigues. Ici tout commence se déroule presque exclusivement derrière les portes closes de l’institut Une cuisine quotidienne qui fait déjà recette nri F—D L U minutes avec vous Deux semaines après le lancement d’Ici tout commence, TF1 sabrait déjà le champagne pour fêter la fidélité naissante de quatre millions de fans. La chaîne a pu compter sur une rampe de lancement  : Demain nous appartient. « Ici tout commence donne un fil rouge et une perspective d’évolution intéressante Auguste-Armand, une école de haute gastronomie française. Un château, un parc de quatre hectares, un restaurant d’application et un potager sont autant de lieux susceptibles de recueillir les confidences des personnages. « Une microsociété » Afin de les ancrer davantage dans ces lieux, les jeunes chefs en devenir dorment sur place, dans un internat accolé aux cuisines. De quoi susciter des rapprochements. L’histoire d’amour entre les personnages de Maxime et Salomé est d’ailleurs le point de départ du feuilleton. Portée par Clément Rémiens, l’un des héros de Demain nous appartient, la série s’est également entourée d’une panoplie de jeunes acteurs. Parmi eux, Eliott, un personnage non binaire et pansexuel. Une première dans une série de TF1. aux personnages familiers », raconte Amandine, 22 ans, qui suit Demain nous appartient depuis deux ans. Parmi eux, le nom de Maxime Delcourt revient dans les témoignages des lecteurs de 20 Minutes. En revanche, au sein du public d’Ici tout commence, il n’y a pas que des fans de Demain nous appartient. Il y a aussi ceux qui sont venus par curiosité, d’autres qui s’intéressent à la cuisine, ou même des « L’idée, à travers ce casting très diversifié, est de représenter une microsociété dans laquelle tout le monde peut se retrouver », soutient Anne Viau. Enfin, l’univers de la gastronomie prône le dépassement de soi et favorise l’éclosion de héros auxquels s’attacher. « Les jeunes qui regardent cette série vont se dire  : «Quand tu as la passion d’un métier, tu peux devenir quelqu’un» », constate Francis Huster, l’un des visages du feuilleton. Les valeurs préconisées par la série seront-elles suffisantes pour séduire les « teens », désormais collés à Netflix plutôt que devant le petit écran ? Si tout ce beau monde n’est pas au rendez-vous dès 18 h 30 sur TF1, reste pour convaincre le replay, peut-être plus adapté aux modes de consommation actuels. Clément Rodriguez fans de Gims attirés par le générique, qu’il interprète. « L’univers de la cuisine parle à tout le monde, et ce sont les moments d’amour et de tension qui nous maintiennent devant le programme », affirme Pierre-Alexandre, 27 ans. D’autres se désolent que les histoires de cœur prennent le pas sur les cours de cuisine. Dans les prochaines semaines, promis, il devrait y avoir davantage de bons petits plats à l’écran.C.R. Roche/TF1/Sipa 14 Vendredi 20 novembre 2020 Et le titre le plus recherché sur Shazam est… Appli Si vous êtes un peu geek, ou simplement fana de musique, vous connaissez sans doute Shazam. Cette application permet de retrouver le titre d’une musique que l’on entend à la volée. Le logiciel britannique, créé en 1999, vient de faire paraître son top 100 des morceaux les plus recherchés via son application. La palme en revient au titre Dance Monkey, de Tones and I (« You, you make me, make me, make me wanna cry » …), avec plus de 36,6 millions de recherches depuis sa sortie en mai 2019. Vient ensuite – cocorico – celui du groupe français Lilly Wood and The Prick, Prayer InC, remixé par Robin Schulz. Enfin, la médaille de bronze revient à Let Her Go, de Passenger. Shazam est l’une des applications les plus utilisées sur iPhone depuis son lancement sur l’AppStore en 2007. Basée sur un complexe algorithme informatique, l’application britannique est réputée pour être capable, en seulement quelques secondes, de reconnaître une chanson selon son air. Aude Lorriauxnnc 11u secondes L’ex-numéro 2 d’Arte France préside le Conseil national du livre. L’ancienne numéro deux d’Arte France, Régine Hatchondo, a été nommée jeudi présidente du Conseil national du livre (CNL), établissement public de soutien à l’édition. Casimir est mort. « «L’Ile aux enfants» a dit au revoir aujourd’hui à son plus grand enfant »  : tel est l’adieu diffusé mercredi sur la page Facebook officielle de Casimir. Le monstre gentil saluait la mémoire de son comédien-marionnettiste, Régis Fassier, mort à 56 ans. Les écrivains rendent hommage à Samuel Paty dans deux ouvrages. Soixante écrivains, artistes ou universitaires publient deux ouvrages en hommage à Samuel Paty  : Mon prof, ce héros (éd. Presses de la cité) et Lettre à ce prof qui a changé ma vie (éd. Robert Laffont).
SPORTS De plus en plus dur à supporter Football Avec l’instauration des huis clos dans les stades français, les ultras peinent à trouver du plaisir à suivre leur équipe « Je ne sais pas ce que je donnerais pour aller voir un PSG-Dijon par -5 °C au Parc des Princes… » La psycho-VAR est formelle  : au bout du fil, Maxime, 27 ans, montre des signes évidents de déprime. Ce supporteur parisien qui rêve de se peler les miches sur le béton du virage Auteuil n’est pas maso. Non, il est juste en manque. Comme des milliers de fans dans le même cas, cela fait maintenant neuf mois qu’il est privé de sa passion à cause de la crise du Covid et des huis clos qui en ont découlé. « Le Parc me manque énormément, souffle-t-il. Depuis que je suis à Paris, c’est devenu un rendez-vous que je ne manque sous aucun prétexte. C’est l’occasion de retrouver ses potes, de prendre l’apéro, de chanter comme un sourd. Là, ça commence à faire long… » Et encore, pour cet accro, le manque se borne à ces quelques heures qui Ligue 1 -11 e journée Vendredi  : Monaco-Paris, Rennes-Bordeaux Samedi  : Brest-Saint-Etienne, Marseille-Nice Dimanche  : Nantes-Metz, Dijon-Lens, Reims-Nîmes, Montpellier-Strasbourg, Angers-Lyon, Lille-Lorient Classement Pts Diff. 1 PARIS 24 +23 2 Lille 19 +10 3 Rennes 18 +4 4 Marseille 18 +4 5 Lyon 17 +7 6 Monaco 17 +3 7 Montpellier 17 +3 8 Nice 17 +3 9 Angers 16 -5 10 Metz 15 +3 11 Lens 14 0 12 Bordeaux 12 -2 13 Brest 12 -7 14 Nantes 11 -2 15 Saint-Etienne 10 -5 16 Reims 9 -2 17 Lorient 8 -5 18 Nîmes 8 -9 19 Strasbourg 6 -9 20 Dijon 4 -14C. Saidi/Sipa entourent les matchs. Imaginez ce que ça doit être pour les ultras, dont la vie entière est réglée au rythme de leur club. Alexandre, le capo des Indians, à Toulouse, est de ceux-là  : « Pour nous, la passion, ce n’est pas juste les weekends, c’est un mode de vie. La conception des tifos, ce sont des semaines entières de préparation, il y a les déplacements, etc. Depuis quelques mois, notre vie a changé du tout au tout. » Faire survivre son groupe A quelques kilomètres de là, chez le rival bordelais, le constat est le même, avec un petit bémol cependant. « C’est vrai que c’est déprimant, mais ça l’est pour tout le monde en ce moment, tempère Florian Brunet, le leadeur des Ultramarines. On connaît tous des gens qui vivent des situations économiques dramatiques, donc ça pousse à être très humble par rapport à nos propres difficultés. » Sociologue et spécialiste du monde des tribunes, Nicolas Hourcade comprend que ce sentiment de déprime puisse être décuplé chez certains  : « On est tous plus ou moins en souffrance, en manque de liens sociaux, mais je trouve que, pour les ultras, c’est particulièrement fort parce que leur passion s’articule autour du partage et celle-ci ne peut se faire virtuellement. Le groupe ultra permet de créer des liens sociaux forts et là, tout s’est arrêté d’un coup. » Les différents groupes essaient pourtant de maintenir un semblant de liens entre leurs membres. Mais comme le dit Florian Brunet, « on est à nouveau Corinne Diacre joue l’apaisement Football Au milieu de son salon, attendue par une trentaine de journalistes en visioconférence, Corinne Diacre prend la parole. Plutôt que d’égrener immédiatement le nom des joueuses qu’elle a retenues pour le prochain rassemblement lundi de l’équipe de France féminine en ouverture, comme le veut la coutume, la sélectionneuse des Bleues annonce vouloir lire un texte en préambule. Il faut dire que le contexte est un brin lourd, quelques jours à peine après La sélectionneuse souhaite se reconcentrer sur le sportif. D. Charlet/AFP I u I 15 Vendredi 20 novembre 2020 Cela fait maintenant neuf mois que les supporteurs sont privés de leur passion. la sortie très critique de sa capitaine Amandine Henry, et Diacre veut s’assurer de dire tout ce qu’elle a sur le cœur avant d’être mitraillée de questions. Combative, elle y explique vouloir « rassurer tout le monde » sur sa capacité à tenir le choc et se concentrer sur le prochain match décisif face à l’Autriche avant de s’expliquer « les yeux dans les yeux » avec les frondeuses, une fois la place à l’Euro sécurisée. « Il est inacceptable de donner en spectacle des querelles de personnes. Nous devons faire preuve de dignité », conclut-elle. Au fond, peu importe. La sélectionneuse des Bleus, bien cabossée par plusieurs semaines de crise, s’évite une conférence de presse en forme de procès. « Les problèmes, on les réglera plus tard. Le match est la priorité », tambourine-t-elle au moment de justifier la sélection d’Amandine Henry, qui ne sera donc pas punie et restera même capitaine. « Ne pas la prendre lors du dernier rassemblement [ce qui avait déclenché l’ire de ses coéquipières lyonnaises en équipe de France], ce n’était pas un affront, mais une décision à l’instant T, tranche Diacre. Elle est là, j’espère qu’elle sera concentrée sur l’objectif. » Bertrand Volpilhac confinés, donc à part les réseaux sociaux et le téléphone… » D’ici là, chacun s’adapte comme il peut pour que son groupe (sur)vive. Lors du premier confinement, par exemple, en marsavril, les groupes ultras de tout le pays ont profité de la mise en sommeil de leur activité principale pour donner un coup de main aux soignants, à travers la livraison de nourriture dans les hôpitaux ou les Ehpad. « Ce qui est sûr, en tous cas, embraie Florian Brunet, c’est que cette crise aura au moins permis de montrer aux gens à quel point les supporteurs sont indispensables au football et que, sans eux, ce n’est plus du tout le même sport, le même niveau, le même spectacle. » Aymeric Le Gall Ci) CD o oCD D Shirine Boukli championne d’Europe. La jeune judoka française, Shirine Boukli, a été sacrée championne d’Europe des -48 kg à 21 ans, jeudi, à Prague. Lors de son premier championnat international, elle a expédié par ippon la Serbe Andrea Stojadinov en finale, en seulement quarante secondes. Son éclosion éclair relance la course avec Mélanie Clément pour la qualification olympique aux Jeux de Tokyo. Killian Hayes drafté par les Pistons en 7 e position. Sa cote était énorme, et il n’a pas déçu. Le meneur Killian Hayes, âgé de 19 ans, a été choisi en 7 e position de la Draft 2020 de la NBA, mercredi, par les Detroit Pistons. Du jamais-vu pour un joueur français. Guardiola prolonge jusqu’en 2023. Pep Guardiola sera l’entraîneur de Manchester City jusqu’en 2023, ont annoncé jeudi les Citizens. S’il n’a jamais réussi en Ligue des champions, le coach catalan a remporté deux Premier League, trois Coupes de la Ligue et une Coupe d’Angleterre à la tête du club.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :